Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#596
Bouche: chez l'homme, la porte d'entr√©e de l'√Ęme; chez la femme, l'issue du cŇďur. (Ambrose Bierce, le Dictionnaire du Diable)
#1588
Une personne qui parle lorsque vous désirez qu'elle vous écoute. (Ambrose Bierce, Le Dictionnaire du diable)
#2870
La femme serait plus charmante si l'on pouvait tomber dans ses bras sans tomber dans ses mains. (Ambrose Bierce, Epigrammes)
#3847
Une connaissance c'est quelqu'un qu'on conna√ģt assez pour lui emprunter de l'argent, mais pas assez pour lui en pr√™ter. (Ambrose Bierce)
#3915
Citation. Répétition erronée d'une déclaration d'autrui. (Ambrose Bierce, Le dictionnaire du Diable)
#4696
Noces. Cérémonie dans laquelle deux personnes s'engagent à devenir une, une s'engage à devenir rien du tout, et rien ne s'engage à devenir supportable. (Ambrose Bierce, Le dictionnaire du Diable)
#4996
Félicitations. Politesse de la jalousie. (Ambrose Bierce, Le dictionnaire du Diable)
#4997
Politesse. La plus acceptable des hypocrisies. (Ambrose Bierce, Le Dictionnaire du diable)
#5048
Le mouchoir est utile aux enterrements pour cacher l'absence de larmes. (Ambrose Bierce)
#5343
Foi n. Croyance sans preuve dans ce qui est affirmé par quelqu'un qui parle sans savoir, ou qui pense sans comparer. (Ambrose Bierce, Le dictionnaire du Diable)
#5429
Orthographe. La science qui épelle avec l'oeil à la place de l'oreille. Défendue avec plus de chaleur que de lumière par quelques échappés d'asiles. (Ambrose Bierce, Le dictionnaire du Diable)
#5436
Cimeti√®re: Coin de banlieue isol√© o√Ļ les parents du disparu rivalisent de mensonges, o√Ļ les po√®tes √©crivent √† la cible, et o√Ļ les tailleurs de pierre prennent l'orthographe pour objet de leurs paris. (Ambrose Bierce)
#5481
Eloquence: Art de convaincre les imbéciles par la parole de ce que le cheval blanc d'Henri IV est effectivement blanc. Cela inclut le talent de prouver que le cheval blanc est également de n'importe quelle autre couleur. (Ambrose Bierce, Le Dictionnaire du Diable)
#5571
Histoire: Compte rendu hautement douteux d'événements historiques hautement futiles, causés par des chefs d'une haute scélératesse et des soldats particulièrement stupides. (Ambrose Bierce, Le dictionnaire du Diable)
#5572
Excuser (s'): Poser les fondations d'une future offense. (Ambrose Bierce, Le dictionnaire du Diable)
#6104
Bien-√™tre n. √Čtat d'esprit produit par la contemplation des ennuis d'autrui. (Ambrose Bierce, Le dictionnaire du Diable)
#6231
Savoir n. Forme d'ignorance qui distingue les studieux. (Ambrose Bierce, Le dictionnaire du Diable)
#6419
Effet n. Le second de deux phénomènes qui apparaissent toujours ensemble et dans le même ordre. Le premier, appelé cause, est censé générer l'autre - ce qui n'est pas mieux démontré que par cette personne qui, n'ayant jamais vu de chien auparavant que dans la poursuite d'un lapin, déclare que le lapin est la cause du chien. (Ambrose Bierce, Le dictionnaire du Diable)
#6844
Grammaire. Système de pièges délibérément préparé pour faire trébucher l'autodidacte, tout au long du chemin sur lequel il progresse vers la distinction. (Ambrose Bierce, Le Dictionnaire du Diable)
#6834
Beauté n. Pouvoir qui permet à la femme de charmer un amoureux et de terrifier un mari. (Ambrose Bierce, Le dictionnaire du Diable)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.