Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#364
... l'amour qui meut le soleil et les autres étoiles. (Dante, La Divine Comédie)
#477
Quand nous vîmes le doux sourire de l'amante baisé par les lèvres de l'amant, celui qui jamais plus ne sera séparé de moi me baisa la bouche, tout tremblant; et ce jour-là, nous ne lûmes pas plus avant. (Dante, Enfer)
#793
La civilisation signifie une société reposant sur l'opinion des civils. Elle veut dire que la violence, la loi des guerriers et des chefs despotes, les conditions des camps et de la guerre, de la révolte et de la tyrannie, cèdent la place aux parlements, où des lois sont élaborées, et aux cours de justice indépendantes dans lesquelles, pendant longtemps, ces lois sont maintenues. (Winston Churchill; Sang, Sueur et Larmes)
#935
Pourvu que ma conscience ne me fasse pas de reproches, je suis prêt à subir la volonté de la fortune. (Dante, la Divine Comédie; Enfer)
#2066
"Vous qui entrez, laissez toutes espérance!"
Ces mots, je les vis écrits en lettres noires sur le haut d'un porte; aussi, je m'écriai: "Maître, le sens de ces mots me paraît amer!".
Mais lui, d'une voix assurée: "Ici, il faut laisser toute crainte, il faut qu'en l'âme toute lâcheté soit éteinte". (Dante, Enfer, chant III)
#2179
Et toi tu t'en tires en laissant en arrière
Ceux à côté desquels ta vie aura coulé:
C'est là le premier coup qui frappe l'exilé.
Tu sentiras, bien loin de Florence et des nĂ´tres,
Qu'il est dur de montrer par l'escalier des autres,
Et combien est amer le pain de l'Ă©tranger!
(Dante, Paradis, Chant XVII)
#2374
Il faut avoir peur seulement de ces choses qui ont pouvoir de causer du mal Ă  autrui; des autres non, car elles ne sont pas redoutables. (Dante)
#2375
"N'arrête pas ta pensée en un lieu", dit le doux maître, qui me tenait auprès de lui, du côté du cœur. (Dante)

#2828
Toute forme créée, même par l'homme, est immortelle. Car la forme est indépendante de la matière, et ce ne sont pas les molécules qui constituent la forme. (Charles Baudelaire, Journaux intimes)
#3512
Souviens-toi de cette nuit, c'est la promesse de l'infini... (Dante)
#3996
O puissance d'imaginer, toi qui nous emporte parfois si loin hors de nous qu'on ne s'aperçoit pas que sonnent alentour mille trompettes, qui te met en mouvement, si les sens ne t'excitent? (Dante, la Divine Comédie; Le Purgatoire)
#5351
Devenir sage signifie pouvoir reconnaître toujours plus les erreurs, en pliant cet instrument par lequel nous percevons et nous jugeons. La circonspection dans les jugements est, de nos jours, ce qui est le plus recommandable à chacun. Gagnerait-on, de tous les écrits philosophiques, à peine une seule vérité indiscutable tous les dix ans, que la récolte serait encore bien abondante. (G.C. Lichtenberg, Le miroir de l'âme)
#5815
Eduque ta raison, tu n'as rien d'autre.
N'admets pour provisoirement acceptable que ce que ta raison estime dûment démontré.
Laisse de côté les questions sans réponse.
Fuis la métaphysique.
Ne te conduis pas en fonction d'une morale transcendante.
Mais que ta morale soit faite des règles nécessaires à la vie de chacun dans une société harmonieuse et fraternelle. (François Cavanna, Lettre ouverte aux culs-bénits)
#5974
Donc toutes choses étant causées et causantes, aidées et aidantes, médiates et immédiates et toutes s'entretenant par un lien naturel et insensible qui lie les plus éloignées et les plus différentes, je tiens impossible de connaître les parties sans connaître le tout, non plus que de connaître le tout sans connaître particulièrement les parties. (Blaise Pascal, Pensées)
#6193
Homme faible et vain! tu prétends d'être libre; hélas! ne vois-tu pas tous les fils qui t'enchaînent? Ne vois-tu pas que ce sont des atomes qui te forment, que ce sont des atomes qui te meuvent, que ce sont des circonstances indépendantes de toi qui modifient ton être et qui règlent ton sort? Dans une nature puissante qui t'environne, serais-tu donc le seul être qui pût résister à son pouvoir? Crois-tu que tes faibles voeux la forceront de s'arrêter dans sa marche éternelle, ou de changer son cours? (Paul-Henri, baron d'Holbach, Système de la nature)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.