Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#2397
√Čvitez aussi la r√©pugnance envers les autres et vous-m√™me: ce qui vous semble mauvais en vous est purifi√© par cela seul que vous l‚Äôavez remarqu√©. √Čvitez aussi la crainte, bien qu‚Äôelle soit seulement la cons√©quence de tout mensonge.
(Dosto√Įevski)
#2398
... L'amour qui agit compar√© √† l'amour contemplatif, est quelque chose de cruel et d'effrayant... L'amour agissant, c'est le travail et la ma√ģtrise de soi, et pour certains, une vraie science. (Dosto√Įevski)
#2399
C'est l√† le malheur, car tout est √©nigme en ce monde. (Dosto√Įevski)
#2400
... Il n'y a pas pour l'homme, demeur√© libre, de souci plus constant, plus cuisant, que de chercher un √™tre devant qui s'incliner... Ce besoin de la communaut√© dans l'adoration est le principal tourment de chaque individu et de l'humanit√© tout enti√®re, depuis le commencement des si√®cles. (Dosto√Įevski)
#2401
Le secret de l'existence humaine consiste, non pas seulement √† vivre, mais encore √† trouver un motif de vivre. (Dosto√Įevski)
#2402
La bonne action priv√©e continue √† exister parce qu'elle correspond √† un besoin de l'homme: au besoin vital d'exercer une influence directe sur son prochain. (Dosto√Įevski)
#2403
Vous ne voyez que la seule v√©rit√©, vous √™tes donc injuste. (Dosto√Įevski)
#2404
N'oublions pas que les mobiles des actions humaines sont habituellement beaucoup plus complexes et plus vari√©s qu'on ne se le figure apr√®s coup; il est rare qu'ils se dessinent avec nettet√©. Le mieux est parfois, pour le narrateur, de se borner au simple expos√© des √©v√©nements. (Dosto√Įevski)
#2405
Surtout ne vous mentez pas √† vous-m√™me. Celui qui se ment √† soi-m√™me et √©coute son propre mensonge va jusqu'√† ne plus distinguer la v√©rit√© ni en soi ni autour de soi; il perd donc le respect de soi et des autres. Ne respectant personne il cesse d'aimer, et pour s'occuper et se distraire, en l'absence d'amour, il s'adonne aux passions et aux grossi√®res jouissances; il va jusqu'√† la bestialit√© dans ses vices, et tout cela provient du mensonge continuel √† soi-m√™me et aux autres. (Dosto√Įevski)
#2406
Il n'est au monde rien de plus difficile que la franchise et de plus ais√© que la flatterie. (Dosto√Įevski)
#2407
... Un litt√©rateur √©crit trente ann√©es durant, et finalement ignore pourquoi il a √©crit tant d'ann√©es. (Dosto√Įevski)
#5105
L'homme n'a invent√© Dieu qu'afin de pouvoir vivre sans se tuer. (Fedor Dosto√Įevski)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.