Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#52
Avant le jour de sa mort, personne ne sait exactement son courage... (Jean Anouilh)
#772
Le cinéma, c'est une industrie, mais malheureusement, c'est aussi un art. (Jean Anouilh, le Scénario)
#1719
Rien n'est vrai que ce qu'on ne dit pas... (Jean Anouilh, Antigone)
#1720
Je sais de quelles petitesses meurent les plus grandes amours. (Jean Anouilh, L'Hermine, acte II)
#3025
J'aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes forces... Il y aura toujours un chien perdu quelque part qui m'empĂȘchera d'ĂȘtre heureuse... (Jean Anouilh)
#3165
Mourir,ce n'est rien. Commence donc par vivre. C'est moins drĂŽle et c'est plus long. (Jean Anouilh)

#3247
Si tous les hommes étaient gynécologues, il y aurait beaucoup moins de crimes passionnels. (Jean Anouilh)
#3399
Lui, c'est le roi. Il joue au jeu difficile de conduire les hommes. (Jean Anouilh)
#3513
Il joue au jeu difficile de conduire les hommes. (Jean Anouilh)
#3776
Il y a l'amour [...] Et puis il y a la vie, son ennemie. (Jean Anouilh)
#4042
[...] le mensonge est parfois une forme préalable de la vérité. (Jean Anouilh, Ornifle)
#4286
CHARLOTTE: On marie ta fille dans trois semaines et toi, tu lis?
ANTOINE: Oui.
CHARLOTTE: Qu'est-ce que tu lis?
ANTOINE: Le code civil. Au chapitre des divorces. J'étudie les moyens de la tirer de là l'année prochaine.
CHARLOTTE: Tu es un monstre! Ces enfants s'aiment!
ANTOINE: C'est ce qui me fait peur. Nous nous aimions nous aussi.

(Jean Anouilh, Les poissons rouges)
#4287
Comme on est exigeant, toujours! On commence par ne pas vouloir moins d'une vie de bonheur, puis on apprend que quelques années volées, c'est déjà une étrange chance... AprÚs, on accepte de se contenter d'un soir... Et puis, tout d'un coup, il ne vous reste plus que cinq minutes, et on arrive à trouver que c'est encore une oasis infinie, cinq minutes de bonheur! (Jean Anouilh, Le rendez-vous de Senlis)
#4288
Mais je veux profiter de mes derniÚres années et rire un peu. J'ai cru pendant soixante ans qu'il fallait prendre la vie au sérieux. C'est beaucoup trop. (Jean Anouilh, Le bal des voleurs)
#4611
[...] il n'y aura pas d'autres Médée, jamais, sur cette terre. Les mÚres n'appelleront jamais plus leurs filles de ce nom. Tu seras seule, jusqu'au bout des temps, comme en cette minute. (Jean Anouilh, Médée)
#4888
[...] c'est en habit que je me sens à l'aise. Nous sommes tous devenus des lùches depuis l'invention des pull-overs et des pantoufles. Nous manquons de carcans. (Jean Anouilh, Le directeur de l'Opéra)
#5236
Les hommes, c'est comme les chiens, ça mord parce que ça a peur. (Jean Anouilh, Le directeur de l'Opéra)
#5581
S'aimer, c'est lutter constamment contre des milliers de forces cachées qui viennent de vous ou du monde. (Jean Anouilh)
#5582
[...] J'aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes forces... Il y aura toujours un chien perdu quelque part qui m'empĂȘchera d'ĂȘtre heureuse... (Jean Anouilh)
#5586
Qui a dit que la vie est un songe? La vie est un jeu. (Jean Anouilh)
#5701
Il est trÚs difficile de s'élever au-dessus de certains médiocres et de conserver leur estime. (Jean Anouilh, Pauvre Bitos)
#5741
C'est curieux les dames! Il faut toujours se demander si on les a rendues heureuses... (Jean Anouilh, Tu Ă©tais si gentil quand tu Ă©tais petit)
#5892
[...] on n'est jamais trop cruel avec les imbéciles. (Jean Anouilh, Pauvre Bitos)
#5893
Je vous dis que j'ai horreur des consciences! Cela finit toujours par ĂȘtre embarrassant - pour gouverner. J'aime les hĂ©ros qui ont peur de moi et qui se font payer trĂšs cher. Cela me rassure. Les hommes dĂ©sintĂ©ressĂ©s c'est toujours hors de prix. (Jean Anouilh, La foire d'empoigne)
#5964
Eh bien, tu verras en grandissant [...] que dans la vie, mĂȘme quand ça a l'air d'ĂȘtre sĂ©rieux, ce n'est tout de mĂȘme que du guignol. Et qu'on joue toujours la mĂȘme piĂšce. (Jean Anouilh, L'Hurluberlu)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.