Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#7551
L'habitude exerce sur nous le pouvoir de nous apprendre à avaler le venin de la servitude sans le trouver amer. (La Boétie)
#7552
On doit avoir pitié de ceux qui n'ayant jamais vu l'ombre de la liberté, de par le joug qu'ils subissent depuis leur naissance, ne ressentent pas le malheur d'être esclaves. (La Boétie)
#7553
Le penchant naturel du peuple ignorant tend à lui faire soupçonner celui qui l'aime et à lui donner confiance envers celui qui le trompe. (La Boétie)
#7554
Ne croyez pas qu‚Äôil y ait nul oiseau qui se prenne mieux √† la pip√©e, ni aucun poisson qui, pour la friandise du ver, morde plus t√īt √† l‚Äôhame√ßon que tous ces peuples qui se laissent promptement all√©cher √† la servitude, pour la moindre douceur qu‚Äôon leur fait go√Ľter. (La Bo√©tie)
#7555
Les gardes et hallebardes ne garantissent pas les tyrans. Ils servent juste à impressionner le peuple tels des épouvantails. (La Boétie)
#7556
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genou. (La Boétie)
#7557
Le tyran ne croit jamais sa puissance assurée s'il n'est pas parvenu au point de n'avoir moins pour sujets que des hommes sans valeur. (La Boétie)
#7558
Quelle malchance a pu dénaturer l'homme - seul vraiment né pour vivre libre - au point de lui faire perdre la souvenance de son premier état et le désir de le reprendre ? (La Boétie)
#7559
Car le feu qui me br√Ľle est celui qui m'√©claire. (La Bo√©tie)
#7560
Qu'une nation ne fasse aucun effort, si elle veut, pour son bonheur, mais qu'elle ne travaille pas elle-même à sa ruine. (La Boétie)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.