Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#2630
Rassasiés du spectacle des cieux, nous ne daignons plus lever les yeux vers ces temples de lumière. (Lucrèce)
#7014
Gubetta. — Il serait plus beau, s'il n'avait pas les yeux fermés. Un visage sans yeux, c'est un palais sans fenêtres. (Victor Hugo, Lucrèce Borgia - Acte I, première partie, scène 2)
#7015
Gennaro. — [...] Tu sais, Maffio, cela est toujours ainsi. Il n'y a pas moyen d'être indifférent pour une femme qui nous aime. Il faut l'aimer ou la haïr. (Victor Hugo, Lucrèce Borgia - Acte I, deuxième partie, scène 3)
#7016
Gennaro. — [...] Voilà donc son exécrable palais ! palais de la luxure, palais de la trahison, palais de l'assassinat, palais de l'adultère, palais de l'inceste, palais de tous les crims, palais de Lucrèce. (Victor Hugo, Lucrèce Borgia - Acte I, deuxième partie, scène 3)
#7017
Doña Lucrezia. — [...] Non, non, monseigneur, qui épouse protège. Qui donne la main donne le bras. (Victor Hugo, Lucrèce Borgia - Acte II, première partie, scène 2)
#7018
Gennaro. — [...] Fais ce que tu dis, dis ce que tu fais. (Victor Hugo, Lucrèce Borgia - Acte II, première partie, scène 3)
#7019
Rustighello. — Il y a deux choses qu'il n'est pas aisé de trouver sous le ciel, c'est un Italien sans poignard, et une Italienne sans amant. (Victor Hugo, Lucrèce Borgia - Acte II, deuxième partie, scène 1)
#7020
Gubetta. — Dans la bouche d'une femme Non n'est que le frère aîné de Oui. (Victor Hugo, Lucrèce Borgia - Acte III, scène 1)
#7021
Maffio. — Elles ont eu peur. Couteau qui luit, femme qui fuit. (Victor Hugo, Lucrèce Borgia - Acte III, scène 1)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.