Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#34
La jeunesse est un temps pendant lequel les conventions sont, et doivent ĂȘtre, mal comprises: ou aveuglĂ©ment combattues, ou aveuglĂ©ment obĂ©ies. On ne peut pas concevoir, dans les commencements de la vie rĂ©flĂ©chie, que seules les dĂ©cisions arbitraires permettent Ă  l'homme de fonder quoi que ce soit: langage, sociĂ©tĂ©s, connaissances, oeuvres de l'art. (Paul ValĂ©ry)
#796
Classique est l'Ă©crivain qui porte en lui-mĂȘme un critique et l'associe intimement Ă  ses travaux. (Paul ValĂ©ry)
#797
Nous autres, civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles. (Paul Valéry)
#1022
Les guerres, ce sont des gens qui ne se connaissent pas et qui s’entretuent parce que d’autres gens qui se connaissent trĂšs bien ne parviennent pas Ă  se mettre d’accord. (Paul ValĂ©ry)

#1224
Entre deux mots, il faut choisir le moindre. (Paul Valéry)
#1341
Dieu a tout fait de rien, mais le rien perce. (Paul Valéry)
#1495
La lecture des histoires et romans sert à tuer le temps de deuxiÚme ou troisiÚme qualité. Le temps de premiÚre qualité n'a pas besoin qu'on le tue. C'est lui qui tue tous les livres. Il en engendre quelques-uns. (Paul Valéry, Mauvaises pensées et autres)
#1589
Enrichissons-nous de nos différences mutuelles. (Paul Valéry)
#2240
Un homme seul est toujours en mauvaise compagnie. (Paul Valéry, Dialogues, L'idée fixe)
#2241
Le réel ne peut s'exprimer que par l'absurde. (Paul Valéry, Tel quel, Analecta)
#2242
Entre deux mots il faut choisir le moindre. (Paul Valéry, Tel quel, Littérature)
#2993
Les petits faits inexpliqués contiennent toujours de quoi renverser toutes les explications des grands faits. (Paul Valéry)
#3177
La vanité, grande ennemie de l'égoïsme, peut engendrer tous les effets de l'amour du prochain. (Paul Valéry)
#3523
L'histoire justifie ce que l'on veut. Elle n'enseigne absolument rien, car elle contientr tout et donne des exemples de tout. Elle est le produit le plus dangereux que la chimie de l'intellect ait élaboré. (Paul Valéry, Regards sur le monde actuel)
#3741
Je vois passer l'homme moderne avec une idĂ©e de lui-mĂȘme et du monde qui n'est plus une idĂ©e dĂ©terminĂ©e... Il lui est devenu impossible d'ĂȘtre l'homme d'un seul point de vue et d'appartenir rĂ©ellement Ă  une seule langue, Ă  une seule conception, Ă  une seule physique. (Paul ValĂ©ry)
#3774
Je ne sais pas ce qu'est la conscience d'un sot, mais celle d'un homme d'esprit est pleine de sottises. (Paul Valéry)
#4262
Le vrai «snob» est celui qui craint d'avouer qu'il s'ennuie quand il s'ennuie et qu'il s'amuse, quand il s'amuse. (Paul Valéry)
#4444
L'orgueil est le sentiment d'ĂȘtre nĂ©s pour quelque chose que seuls nous pouvons concevoir, et cette chose plus grande et plus importante que toute autre. Rien ne doit d'ĂȘtre plus grand que cette chose que je voulais faire... (et ne puis). (Paul ValĂ©ry, MĂ©lange)
#4589
Quelle injure qu'un compliment!
On ose me louer!
Ne suis-je pas au delĂ  de toute qualification ?
(Paul Valéry, Monsieur Teste)
#7768
Le réel ne peut s'exprimer que par l'absurde. (Paul Valéry)
#4950
Tout classicisme suppose un romantisme antérieur...
L'ordre suppose un certain désordre qu'il vient réduire.
(Paul Valéry; Variété, Situation de Baudelaire)
#5022
La politesse, c'est l'indifférence organisée.
Le sourire est un systĂšme.
Les égards sont des prévisions.
(Paul Valéry, Tel Quel)
#5084
Les uns sont assez bĂȘtes pour s'aimer; les autres pour se haĂŻr.
Deux maniĂšres de se tromper.
(Paul Valéry, Mélange)
#5364
Je ne veux jamais ĂȘtre obscur, et quand je le suis - je veux dire: quand je le suis pour un lecteur lettrĂ© et non superficiel -, je le suis par l'impuissance de ne pas l'ĂȘtre. (Paul ValĂ©ry, A AimĂ© Lafont)
#5365
Le poÚme, hésitation prolongée entre le son et le sens. (Paul Valéry, Tel Quel II)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.