Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#59
De la musique avant toute chose,
Et pour cela préfère l'Impair
Plus vague et plus soluble dans l'air
Sans rien en lui qui pèse ou qui pose. (Paul Verlaine)
#416
Murs blancs, toit rouge, c'est l'Auberge fraîche au bord
Du grand chemin poudreux où le ciel brûle et saigne,
L'auberge gaie avec le Bonheur pour enseigne.
Vin bleu, pain tendre, et pas besoin de passeport. (Paul Verlaine, Jadis et Naguère)
#807
Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches
Et puis voici mon cœur, qui ne bat que pour vous.
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux. (Paul Verlaine, Romances sans paroles)
#821
Il pleure dans mon cœur
Comme il pleut sur la ville;
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon cœur? (Paul Verlaine, Romances sans paroles)
#1535
Prends l'éloquence et tords-lui son cou! (Paul Verlaine, Jadis et Naguère)
#2503
Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime,
Et qui n'est, chaque fois, ni tout Ă  fait la mĂŞme
Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend. (Paul Verlaine, Poèmes Saturniens)
#3425
La morale la meilleure,
En ce monde oĂą les plus fous
Sont les sages de tous,
C'est encor d'oublier l'heure.
(Paul Verlaine, les Uns et les Autres)
#4023
J'allais par des chemins perfides,
Douloureusement incertains.
Vos chères mains furent mes guides.
(Paul Verlaine, La Bonne Chanson)
#4082
Ô triste, triste était mon âme
Ă€ cause, Ă  cause d'une femme.
(Paul Verlaine, Romances sans Paroles)
#4122
Baiser! Rose trémière au jardin des caresses! (Paul Verlaine)
#4277
C'est l'extase langoureuse.
C'est la fatigue amoureuse,
C'est tous les frissons des bois
Parmi l'Ă©treinte des brises.
(Paul Verlaine, Romances sans Paroles)
#4314
Ton souvenir est comme un livre bien-aimé,
Qu'on lit sans cesse, et qui jamais n'est referné,
- Te souvient-il de notre extase ancienne?
- Pourquoi voulez-vous donc qu'il m'en souvienne?
(Paul Verlaine, FĂŞtes Galantes)
#4381
Et surtout soyons-nous l'un à l'autre indulgents. (Paul Verlaine, Jadis et Naguère)
#4489
Votre âme est un paysage choisi
Que vont charmant masques et bergamasques
Jouant du luth et dansant et quasi
Tristes sous leurs déguisements fantasques.
(Paul Verlaine, FĂŞtes Galantes)
#4735
Qu'as-tu fait, Ă´ toi que voilĂ 
Pleurant sans cesse,
Dis, qu'as-tu fait, toi que voilĂ 
De ta jeunesse?
(Paul Verlaine, Sagesse)
#5355
Et toutes deux, avec des langueurs d'asphodèles,
Tandis qu'au ciel montait la lune molle et ronde,
savouraient Ă  longs traits l'Ă©motion profonde
Du soir et le bonheur triste des coeurs fidèles.
(Paul Verlaine, Parallèlement)
#5188
J'aimais surtout ses jolis yeux,
Plus clairs que l'Ă©toile des cieux,
J'aimais ses yeux malicieux.
(Paul Verlaine, Romances sans Paroles)
#7454
Les ruisseaux de plomb pur s'écoulent dans l'étang - qu'engloutit une bouche à béance immortelle - à chaque extrémité s'inscrit une marelle - que ne traverse point le vulgaire impétrant. (Raymond Queneau, Courir les rues - Rue Paul Verlaine)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.