Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#3239
Puis-je défendre ma mémoire contre l'oubli? (Robert Desnos)
#7631
Vous qui n'avez pas peur de la mort essayez donc un peu l'ennui. Il ne vous servira plus à rien par la suite de mourir. (Robert Desnos, La Liberté ou l'Amour)
#7630
Nul paradis n'est permis à qui s'est rendu compte un jour de l'existence de l'infini. (Robert Desnos, La Liberté ou l'Amour)
#7628
Un cœur c'est aussi un petit pois qui germera ridiculement, dans la destinée d'accompagner de façon anonyme la dépouille mortelle d'un canard sauvage, sur un plat d'argent, dans une sauce richement colorée. (Robert Desnos, La Liberté ou l'Amour)
#7629
De même qu'en 1789 la monarchie absolue fut renversée, il faut en 1925 abattre la divinité absolue. Il y a quelque chose de plus fort que Dieu. Il faut rédiger la Déclaration des droits de l'âme, il faut libérer l'esprit, non pas en le soumettant à la matière, mais en lui soumettant à jamais la matière ! (Robert Desnos, La Liberté ou l'Amour)
#7640
Le parfum des déesses berce la paresse des défunts. (Robert Desnos, La revue Littérature - Décembre 1922)
#7638
Tout sur terre est baroque. Le bateau n'est pas plus fait pour la mer que pour le ciel. (Robert Desnos, Nouvelles-Hébrides et autres textes)
#7639
La musique n'est jamais que de l'art quand la parole peut être poésie. (Robert Desnos, la revue Le Journal littéraire - 2 Mai 1925)
#7626
Je ne crois pas en Dieu, mais j'ai le sens de l'infini. (Robert Desnos, La Liberté ou l'Amour)
#7627
L'univers meurt chaque fois que meurt un homme. (Robert Desnos, La Liberté ou l'Amour)
#7637
Si nous ne dormons pas c'est pour guetter l'aurore - Qui prouvera qu'enfin nous vivons au présent. (Robert Desnos, Etat de veille)
#7636
Plus grande est notre fortune - Et plus sombre est notre sort. (Robert Desnos, Le Bain avec Andromède)
#7635
Les disciples de la lumière n'ont jamais inventé que des ténèbres peu opaques. (Robert Desnos, Corps et biens)
#7634
Le temps est un aigle agile dans un temple. (Robert Desnos, Corps et biens)
#7633
La surprenante métamorphose du sommeil nous rend égaux aux dieux. (Robert Desnos, Deuil pour deuil)
#7632
Aimable souvent est sable mouvant. (Robert Desnos, Corps et biens)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.