Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#17
L'homme de génie s'inquiète peu des diatribes, des harangues et des clameurs de ses ennemis; il sait qu'il aura la parole après eux.
(Victor Hugo, Faits et croyances, p.180)
#80
Victor Hugo était un fou qui se croyait Victor Hugo. (Jean Cocteau)
#81
Je veux être Chateaubriand ou rien. (Victor Hugo)
Commentaire : Hugo a écrit cette citation sur un cahier d'écolier à l'âge de 14 ans.
#131
Je suis le caillou d'or et de feu que Dieu jette,
Comme avec une fronde, au front noir de la nuit.
Je suis ce qui renaît quand un monde est détruit,
O nations! je suis la poésie ardente. (Victor Hugo, Les Châtiments)
#179
Waterloo! Waterloo! Waterloo! Morne plaine!
Comme une onde qui bout dans une urne trop pleine,
Dans ton cirque de bois, de coteaux, de vallons,
La pâle mort mêlait les sombres bataillons. (Victor Hugo, les Châtiments)
#328
Madame, sous vos pieds dans l'ombre, un homme est là
Qui vous aime, perdu dans la nuit qui le voile,
Qui souffre, ver de terre amoureux d'une étoile. (Victor Hugo, Ruy Blas)
#348
Depuis l'origine des choses jusqu'au quinzième siècle de l'ère chrétienne inclusivement, l'architecture est le grand-livre de l'humanité, l'expression principale de l'homme à ses divers états de développement, soit comme force, soit comme intelligence. (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris)
#419
Donnez, riches! L'aumône est sœur de la prière. (Victor Hugo, Les Feuilles d'Automne)
#429
Non, l'avenir n'est à personne!
Sire! l'avenir est à Dieu!
A chaque fois que l'heure sonne,
Tout ici-bas nous dit adieu. (Victor Hugo, les Chants du Crépuscule)
#430
L'avenir, fantôme aux mains vides,
Qui promet et qui n'a rien! (Victor Hugo, les Voix Intérieures)
#464
Elle aimait trop le bal, c'est ce qui l'a tuée. (Victor Hugo, les Orientales)
#496
Vous n'êtes pas jolie, vous êtes pire. (Victor Hugo)
Commentaire : ... à Mme Dorval
#524
J'admire comme les Belges parlent flamand en français. (Victor Hugo)
#620
Le calembour est la fiente de l'esprit qui vole. (Victor Hugo, les Misérables)
#621
Dis-moi qui tu hantes et je te dirai qui tu hais. (Victor Hugo)
#622
Mort, il se tient droit, lui qui vécut à plat ventre. (Victor Hugo)
Commentaire : sur Dupin, dont on venait d'ériger la statue
#657
Heureux qui peut, au sein du vallon solitaire,
Naître, vivre et mourir sur le champ paternel. (Victor Hugo, Odes)
#658
Que peu de temps suffit pour changer toutes choses!
Nature au front serein, comme vous oubliez! (Victor Hugo, les Rayons et les Ombres)
#664
Oh! L'amour d'une mère! - amour que nul n'oublie! (...) (Victor Hugo)

#747
Oh! n'insultez jamais une femme qui tombe!
Qui sait sous quel fardeau la pauvre âme succombe! (Victor Hugo, les Châtiments)
#1070
Il y a deux manières de passionner la foule au théâtre: par le grand et par le vrai. Le grand prend les masses, le vrai saisit l'individu. (Victor Hugo, Marie Tudor)
#1079
Elle aimait le bal, c'est ce qui l'a tuée. (Victor Hugo, les Orientales)
#1097
Oh! demain, c'est la grande chose!
De quoi demain sera-t-il fait? (Victor Hugo, les Chants du Crépuscule)
#1149
S'il en demeure dix, je serai le dixième;
Et s'il n'en reste qu'un, je serai celui-là! (Victor Hugo, les Châtiments)
#1194
A force de lessiver, de savonner, de fourbir, de brosser, de peigner, d’éponger, de tripoliser, de curer et de récurer, il arrive que toute la crasse des choses lavées passe aux choses vivantes. (Victor Hugo)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.