Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#106
Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce? Un serment fait d'un peu plus près, une promesse plus précise, un aveu qui veut se confirmer, un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer; c'est un secret qui prend la bouche pour oreille. (Savinien de Cyrano de Bergerac)
#324
Ah! cher amour, chère passion qui m'emporte, les routes sont grandes ouvertes où fleurissent les baisers qui orneront nos tombes. J'ai voyagé sur ton souffle jusqu'aux lointains de l'amour. (Louise de Vilmorin, Le retour d'Erica)
#360
L'amour humain ne se distingue du rut stupide des animaux que par deux fonctions divines: la caresse et le baiser. (Pierre Louis, Aphrodite)
#463
Ah! les premiers baisers à travers la voilette. (François Coppee)
#465
Un baiser, mais Ă  tout prendre, qu'est-ce?
Un serment fait d'un peu plus près, une promesse
Plus précise, un aveu qui veut se confirmer,
Un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer;
C'est un secret qui prend la bouche pour oreille.
Commentaire : (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac)
#466
Qu'est-ce que ton baiser? — Un lèchement de flamme.
Commentaire : (Victor Hugo, la Légende des Siècles)
#467
Lèvres! Lèvres! Baiser qui meurt, baiser qui mord.
Lèvres, lit de l'amour profond comme la mort! (Albert Samain, au Jardin de l'Infante)
#468
Et je sens des baisers qui me viennent aux lèvres. (Arthur Rimbaud, Poésies)
Commentaire : citation tirée de "A la musique"
#469
O baiser! mystérieux breuvage que les lèvres se versent comme des coupes altérées! (Alfred de Musset, Confession d'un enfant du siècle)
#471
Mais s'aimaient-ils vraiment? Peut-ĂŞtre qu'au fond ils n'aimaient que les baisers qu'ils se donnaient? (Valery-Larbaud; Amants, heureux amants)
#472
Quand on donne un baiser à quelqu'un, c'est qu'on avait envie d'être embrassé soi-même. (Sacha Guitry, les Femmes et l'Amour)
#473
Quand une femme est en colère, quatre petits baisers suffisent pour la consoler. (Goldoni, le Café)
#474
C'est fai! Je n'en puis plus! Elise, je me meurs!
Ce baiser est un sceau par qui ma vie est close;
Et comme on peut trouver un serpent sous des fleurs,
J'ai rencontré ma mort sur un bouton de rose!
Commentaire : Tristan l'Hermite
#475
Donne, donne un baiser, fille aimable et naĂŻve!
Tes lèvres sur ma bouche aussitôt ont volé;
Mais, comme un faible enfant par la frayeur troublé,
Tu retires soudain ta lèvre fugitive.
Ce n'est pas lĂ  donner le baiser du plaisir:
C'est laisser un regret et donner un désir. (Jean Second, Les baisers)
#478
Et ses baisers sont aussi saints, aussi chastes que le toucher d'une barbe d'ermite. (Shakespeare, comme il vous plaira)
#479
Lucas cueille un baiser sur le sein d'Egérie,
Qui toujours s'en offense et s'apaise toujours.
Mais sa rougeur lui reste et la rend plus jolie. (Antoine Bertin, les Amours)
#580
Il n'y a rien qui soit plus menaçant que le bonheur, et chaque baiser qu'on donne peut éveiller un ennemi. (Maurice Maeterlinck, Aglavaine et Sélysette)
#679
Il est doux de chanter, mais soyez-en certain:
Les lèvres chantent seulement quand elles ne peuvent baiser. (James Thomson, Dimanche en amont du fleuve)
#2135
La douleur et la mort sont moins involontaires
Que le choix du désir. (Anna de Noailles, Le Coeur innombrable, I, Le baiser)
#2962
Neuf grains de beauté gracieux
Que de neuf baisers je décompte,
Et les comptant je me rends compte
D'un secret plus doux que les cieux.
Sur le cou tendre, aux joues sans ombre,
Et sur le sein où le cœur bat...
Aucun baiser n'effacera
Ce qui plus que le musc est sombre.
(MikhaĂŻl Alexeievitch Kouzmine)
#3218
Le baiser est la plus sûre façon de se taire en disant tout. (Guy de Maupassant)
#3387
Le premier baiser à la tempe, le premier murmure à l'oreille n'ont jamais reçu équivalence de musique ou de parole. (Rina Lasnier)
#3392
Un baiser légal ne vaut jamais un baiser volé. (Guy de Maupassant)
#3501
J'aime, et je veux pâlir; j'aime, et je veux souffrir;
J'aime, et pour un baiser je donne mon génie;
J'aime, et je veux sentir sur ma joue amaigrie
Ruisseler une source impossible Ă  tarir.
J'aime et je veux chanter la joie et la paresse,
Ma folle expérience et mes soucis d'un jour,
Et je veux raconter et répéter sans cesse
Qu'après avoir juré de vivre sans maîtresse.
J'ai fait serment de vivre et de mourir d'amour.
(Alfred de Musset, Poésies, « La Nuit d'août »)
#3630
L'amour est un bouton de rose que seul un baiser peut faire Ă©clore. (La Rochefoucauld)
#3791
Un premier baiser, ça ne se raconte pas.
- Ça se vit et ça alimente les rêves et ça crée les premières insomnies.
(Marguerite Beaudry)
#3798
Un baiser est un tour délicieux conçu par la nature pour couper la parole quand les mots deviennent superflus. (Ingrid Bergman)
#3890
Dans les contes pour enfants, les princesses donnent des baisers aux crapauds.
Dans la vie réelle, les princesses embrassent les princes et ceux-ci se transforment en crapauds. (Paulo Coelho)
#4050
[...] Boire Ă  sa bouche rose
Son souffle en un baiser.
(Théophile Gautier, Poésies)
#4122
Baiser! Rose trémière au jardin des caresses! (Paul Verlaine)
#4202
L'amour humain ne se distingue du rut stupide des animaux que par deux fonctions divines: la caresse et le baiser. (Pierre LouĂżs, Aphrodite)
#4630
Baise et rebaise-moi; belle bouche pourquoi
Te gardes-tu lĂ -bas, quand tu seras blĂŞmie,
A baiser (de Pluton ou la femme ou l'amie),
N'ayant plus ni couleur, ni rien semblable Ă  toi?
En vivant presse-moi de tes lèvres de roses,
Bégaye, en me baisant, à lèvres demi-closes
Mille mots tronçonnés, mourant entre mes bras.
(Pierre de Ronsard, Poésies)
#4750
Marie, vous avez de vos lentes oeillades
Gâté de mes deux yeux les lumières malades,
Et si nous chaut point mal que vous m'avez fait,
Ou guérissez mes yeux, ou confessez l'offense;
Si vous la confessez, je serai satisfait,
Me donnant un baiser pour toute récompence.
(Pierre de Ronsard, Poésies)
#7777
Le baiser est le biais de l'amour (Guillaume Apollinaire)
#5393
Le baiser d'une femme, c'est la poignée de main du boxeur avant le combat. (Marcel Achard, Gugusse)
#6574
Je ne peux pas croire que ce sont les baisers de princes charmants qui sortent les princesses de leurs siestes séculaires, non, les baisers endorment, ce sont les gifles qui réveillent. (Marie Desplechin, Sans moi)
#7252
Deux ou trois fois par jour... au milieu de ce culte, le courrier multicolore, radieux et bête comme un oiseau des îles, tout frais émoulu des enveloppes marquées de noir par le baiser de la poste, vient tout de go se poser devant moi. (Francis Ponge, Le Parti pris des choses)
#7287
L'amoureux vole un baiser.
Il encourt perpétuité.

(Charles de LEUSSE - LE SABLIER)
#7918
O ma mère et ma nourrice ! Toi dont l’âme protectrice Me fit des jours composés Avec un bonheur si rare, Et qui ne me fus avare Ni de lait ni de baisers ! (Théodore de Banville, À Ma mère)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.