Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#360
L'amour humain ne se distingue du rut stupide des animaux que par deux fonctions divines: la caresse et le baiser. (Pierre Louis, Aphrodite)
#637
Le bonheur ne consiste point à courir les routes emporté par une voiture automobile de cent chevaux ou à admirer un film de brigandage; mais le soir, accompagné par le bruit murmurant d'un feu qui chante et qui ondoie, à caresser une statuette de Tanagra, un vase de Douris, une reliure à la Fanfare. (Alfred PEREIRE, la Bibliothèque d'un Humaniste, Préface)
#644
Car j'eusse avec ferveur, baisé ton noble corps,
Et depuis tes pieds frais jusqu'Ă  tes noires tresses
Déroulé le trésor des profondes caresses. (Charles Baudelaire, les Fleurs du Mal)
#645
La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. (Anatole France, le Lys rouge)
#852
Le péché contre l'espérance — le plus mortel de tous, et peut-être le mieux accueilli, le plus caressé. Il faut beaucoup de temps pour le reconnaître, et la tristesse qui l'annonce, le précède, est si douce! C'est le plus riche des élixirs du démon, son ambroisie. (Georges Bernanos, Journal d'un curé de campagne)
#1161
Nous nous tenions la main. Je sentais la piqûre
Du désir s'enfoncer dans mon cœur énervé
Et le désir croissait, de se voir observé.
Oh! l'âpre volupté que le danger procure!
(Jean Richepin, les Caresses)
Commentaire :
#1443
Caressez longuement votre phrase et elle finira par sourire. (Anatole France)
#1511
La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. (Anatole France)
#3204
Mon plus grand malheur fut toujours de ne pouvoir résister aux caresses. (Jean-Jacques Rousseau)
#4122
Baiser! Rose trémière au jardin des caresses! (Paul Verlaine)
#4202
L'amour humain ne se distingue du rut stupide des animaux que par deux fonctions divines: la caresse et le baiser. (Pierre LouĂżs, Aphrodite)
#4541
Il n'y a rien de plus odieux pour une femme que ces caresses qu'il est presque aussi ridicule de refuser que d'accepter. (Prosper Mérimée, La Double Méprise)
#7694
La caresse est le produit d'un long polissage de la bestialité. (Pierre Reverdy, En vrac)
#6283
Prenez un cercle, caressez-le, il deviendra vicieux! (Eugène Ionesco, La Cantatrice chauve)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.