Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#70
La vie est courte pour celui qui la compte en années, et longue pour celui qui la compte en secondes. (Mikhail Nuaymah)
#266
Heureux, tu compteras des amitiés sans nombre,
Mais adieu les amis, si le temps devient sombre. (François Ponsard, l'honneur et l'argent)
#269
Un ami, c'est quelqu'un sur qui nous pouvons toujours compter pour compter sur nous. (François Perier)
#456
L'important ce n'est pas tellement d'avoir des souvenirs, c'est toujours de régler ses comptes avec eux. (Umberto Eco)
#640
Si l'homme calculait son existence par le bonheur et comptait ses heures de joies pour des années de vie, dites! compterait-il jusqu'à soixante? (Lord Byron, le pèlerinage de Childe Harold)
#773
Car je fais dire aux autres ce que je ne puis si bien dire tant√īt par faiblesse de mon langage, tant√īt par faiblesse de mes sens. Je ne compte pas mes emprunts, je les p√®se. (Montaigne, Essais)
#1065
La vie est pi√®ce de th√©√Ętre: ce qui compte, ce n'est pas qu'elle dure longtemps, mais qu'elle soit bien jou√©e. (S√©n√®que)
#7897
Toutes les villes, tous les Etats, tous les royaumes sont mortels ; toute chose, ou par nature ou par accident finit et en termine d'une fa√ßon ou d'une autre : c'est pourquoi le citoyen qui assiste √† la fin de sa patrie, ne peut tant se plaindre du malheur de celle-ci et le mettre sur le compte d'une m√Ęle fortune, que du sien propre ; car √† sa patrie il est arriv√© ce qui devait arriver de toute mani√®re. En v√©rit√© le malheur est pour lui, qui a trouv√© moyen de na√ģtre en un temps o√Ļ devait advenir pareille catastrophe. (Francesco Guicciardini - 1483-1540 - Ricordi)
#1368
Il faut boire jusqu'à l'ivresse sa jeunesse
Car tous les instants de nos vingt ans nous sont comptés
Et jamais plus le temps perdu ne nous fait face.
(Charles Aznavour, Sa Jeunesse)
Commentaire : Paroles de sa chanson
#1625
La rationalité est de plus en plus assimilé "more mathematico" à la faculté de quantifier. Aussi justement que cela rende compte du primat d’une science de la nature triomphante, aussi peu cela réside-t-il dans le concept de la ratio en soi. (Adorno)
#2427
Il y a dans la Gaule deux classes d'hommes qui comptent et qui sont honorées: celle des druides et celle des chevaliers. (César, Commentaires sur la Guerre des Gaules)
#2434
Voulez-vous compter vos amis? Empruntez-leur de l'argent. (Alexandre Dumas)
#2482
La vie (j'y pense) c'est mille riens. Il y en a qui en font une affaire. Non. C'est peut-être le premier narcisse qui compte. Et pas forcément en beau. (Jean Giono)
#2583
L'intention est la r√©signation en sa forme la plus riche, o√Ļ aucun compte n'est tenu de ce qui doit √™tre perdu, seulement de ce qui doit √™tre gagn√© en persistant dans l'intention. (S√∂ren Kierkegaard)
#2646
Voulez-vous apprendre et savoir quelque chose qui vous serve? Aimez à vivre inconnu et à n'être compté pour rien. (Michel de Marillac)
#2684
Nous aimons en fin de compte nos désirs et non ce que nous désirons. (Nietzsche)
#2739
Presque toutes les conversations sont des comptes faits. (Denis Diderot, Le rêve d'Alembert)
#2769
Je ne suis de trop nulle part, car je ne me compte nulle part. (Antonio Porchia)
#2780
... il √©tait temps de savoir ce que je comptais √©crire. Mais d√®s que je me le demandais, t√Ęchant de trouver un sujet o√Ļ je pusse faire tenir une signification philosophique infinie, mon esprit s'arr√™tait de fonctionner, je ne voyais plus que le vide en face de mon attention, je sentais que je n'avais pas de g√©nie ou peut-√™tre une maladie c√©r√©brale l'emp√™chait de na√ģtre. (Marcel Proust)
#2859
La France a trente-six millions de sujets sans compter les sujets de mécontentement. (Henri Rochefort, La lanterne)
#2962
Neuf grains de beauté gracieux
Que de neuf baisers je décompte,
Et les comptant je me rends compte
D'un secret plus doux que les cieux.
Sur le cou tendre, aux joues sans ombre,
Et sur le sein o√Ļ le cŇďur bat...
Aucun baiser n'effacera
Ce qui plus que le musc est sombre.
(Mikha√Įl Alexeievitch Kouzmine)
#3366
Quand on écrit son journal personnel, on se rend compte d'une chose : on est conscient de son inconscient. (Claire de Lamirande)
#3473
On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu'on aime. Le mal qui vient d'un ennemi ne compte pas... (Victor Hugo)
#3532
Face à l'événement, c'est à lui-même que recourt l'homme de caractère. Son mouvement est d'imposer à l'action sa marque, de la prendre à son compte, d'en faire son affaire. (Charles de Gaulle, Mémoires de guerre)
#3968
La vraie pauvret√© n'est pas celle que l'on croit et que la vraie richesse n'est celle que l'on accumule et que l'on peut compter. La vraie richesse est l√† ou elle n'est pas l√†, elle s'en va sans pr√©venir et revient si elle en a envie. On ne peut en tirer ni orgueil ni vanit√©. On la porte en soi sans en conna√ģtre la valeur jusqu'au jour o√Ļ on la perd. Petite √©tincelle, si petite qu'on ne lui a pas trouv√© de nom... (Abla Farhoud, Le bonheur √† la queue glissante)
#3990
Flatteuse illusion! doux oubli de nos peines!
Oh! qui pourrait compter les heureux que tu fais?
(Collin d'Harleville, les Ch√Ęteaux en Espagne)
#4313
Il y a des femmes qui passent leur vie √† rembourrer le foss√© o√Ļ leur vertu comptait choir, et qui furieuses de rester sur le bord √† attendre qu'on les pousse, jettent des pierres aux femmes qui passent. (Alexandre Dumas Fils, Diane des Lys)
#4334
La bague: on s'en fiche. Ce qui compte, c'est la fête. (Olivier Arnaud)
#4517
Ce qui compte avant tout, pour être heureux, c'est d'être sage. (Sophocle, Antigone)
#4519
Oui, oui, oui. Je dis oui à qui veut entendre oui. Au début, ça les rassure, ensuite, ça les énerve. Ils me reprochent de dire oui et de ne tenir aucun compte de leurs conseils. (Christian Bobin, Geai)
#4615
[...] j'éprouvais le bonheur d'exister. La joie simple d'être au milieu d'un monde si beau. N'être pas grand-chose et beaucoup à la fois: une fenêtre ouverte sur l'univers qui me dépasse, le cadre dans lequel l'espace devient un tableau, une goutte dans océan, une goutte lucide qui se rend compte qu'elle existe et que, par elle, l'océan existe. Minuscule et grande. Intense et misérable. (Eric-Emmanuel Schmitt, Lorsque j'étais une oeuvre d'art)
#4626
[...] une seule chose compte [...] c'est la gaieté, ne laisse jamais personne te l'enlever. (Christian Bobin, La folle allure)
#4660
Je crois que la vérité est parfaite pour les mathématiques, la chimie, la philosophie, mais pas pour la vie. Dans la vie, l'illusion, l'imagination, le désir, l'espoir comptent plus. (Ernesto Sabato)
#4706
Le sage trouve mieux son compte à ne point s'engager qu'à vaincre. (François de La Rochefoucauld, Maximes)
#4768
Qui compte dix amis n'en a pas un. (Chrétien Guillaume Malesherbes)
#4769
Heureux, tu compteras des amitiés sans nombre,
Mais adieu les amis, si le temps devient sombre.
(François Ponsard)
#7716
Un poète ne vit guère que de sensations, aspire aux idées et, en fin de compte, n'exprime que des sentiments. (Pierre Reverdy, Le Livre de mon bord)
#4875
Aimer sans espoir, à blanc, ce serait parfait s'il ne fallait pas compter avec les intempéries de sa cervelle! (Joris-Karl Huysmans, Là-bas)
#4878
Il comprit qu'il ne fallait compter sur aucune clémence du sort, sur aucune justice de la destinée. (Joris-Karl Huysmans, A vau-l'eau)
#4932
La course de nos jours arrive bien vite au relais.
La mort les suit en croupe. Aussi, tant que j'aurai la vie,
Deux de mes jours comptés ne me tourmenteront jamais:
Hier, cet oublié, Demain, dont je n'au nulle envie.
(Omar Khayyam, Roubaiyat)
#7504
Quand je me rends compte de ce que je vois et que je perçois ce que j'entends, j'ai raison de penser ce que je pense! (Karole McDowell)
#7630
Nul paradis n'est permis à qui s'est rendu compte un jour de l'existence de l'infini. (Robert Desnos, La Liberté ou l'Amour)
#4966
Les hommes comptent presque pour rien toutes les vertus du coeur et idol√Ętrent les talents du corps et de l'esprit. (Jean de La Bruy√®re, Caract√®res)
#5342
Des gens mal avisés croient pouvoir atténuer un malheur qui vous frappe en vous en racontant un plus grand qui leur est arrivé. Ils ne se rendent pas compte que, loin de diminuer votre chagrin, ils le méprisent. (Albert Brie, Le mot du silencieux)
#5167
L'honnête homme ment dix fois par jour, l'honnête femme vingt fois par jour, l'homme du monde cent fois par jour. On n'a jamais pu compter combien de fois par jour ment une femme du monde. (Hippolyte Taine, Vie et opinions de Frédéric Thomas Graindorge)
#5571
Histoire: Compte rendu hautement douteux d'événements historiques hautement futiles, causés par des chefs d'une haute scélératesse et des soldats particulièrement stupides. (Ambrose Bierce, Le dictionnaire du Diable)
#5598
Jamais on obtient de meilleurs résultats que lorsque tout le monde trouve son compte dans une affaire. (Euripide, Iphigénie en Tauride)
#5857
Améliorer notre société, c'est toujours possible... La fraternité, surtout, consiste à ne pas abandonner les laissés-pour-compte. (Georges Charpak)
#5898
Je dois me gouverner selon une loi absolue: exprimer toujours la coupe la plus haute de la pensée de l'adversaire, tenant compte de ce fait que si cette pensée a été non seulement exprimée (le fou peut exprimer) mais entendue, c'est qu'elle contient, plus ou moins imparfaite, l'image de quelque chose d'universel. De simple. Donc de vrai. (Antoine de Saint-Exupéry, Carnets)
#5909
Tout le monde: Individu indéfinissable, d'une grande force multiplicatrice, sur qui le plaideur peut compter, à condition qu'il ne soit pas là. (Albert Brie - Le mot du silencieux (Dictionnaire du marginal); Le Devoir)
#5923
Si vous comptez sur les Restos du coeur pour faire reculer la mis√®re, le ch√īmage, l'exclusion, il me para√ģt clair que vous vous racontez des histoires.
Si vous comptez sur l'humanitaire pour tenir lieu de politique √©trang√®re, sur l'antiracisme pour tenir lieu de politique de l'immigration, il me para√ģt non moins clair que vous vous racontez des histoires.
La morale et la politique sont deux choses différentes, l'une et l'autre nécessaire, mais qu'on ne saurait confondre sans compromettre ce qu'elles ont chacune d'essentiel. (André Comte-Sponville, Le capitalisme est-il moral?)
#5958
Toutes les fois que la tyrannie s'efforce de soumettre la masse d'un peuple à la volonté d'une de ses portions, elle compte parmi ses moyens les préjugés et l'ignorance de ses victimes. (Condorcet, Esquisse d'un tableau historique des progrès de l'esprit humain)
#6391
Avec la science tu meurs de plus en plus vieux mais tu nais pas de plus en plus jeune, c'est pour ça qu'on a de plus en plus de vieux et de moins en moins de jeunes... (Jean-Marie Gourio, L'intégrale des brèves de comptoir 1992-1993)
#6430
Nous nous trahissons sans cesse nous-mêmes lorsque nous préférons les autres, que nous les faisons meilleurs en quelque sorte qu'ils ne sont en fin de compte [...] (Thomas Bernhard, Extinction)
#6485
Nous sommes tr√®s longs √† reconna√ģtre dans la physionomie particuli√®re d'un nouvel √©crivain le mod√®le qui porte le nom de "grand talent" dans notre mus√©e des id√©es g√©n√©rales. Justement parce que cette physionomie est nouvelle, nous ne la trouvons pas tout √† fait ressemblante √† ce que nous appelons talent. Nous disons plut√īt originalit√©, charme, d√©licatesse, force; et puis un jour nous nous rendons compte que c'est justement tout cela le talent. (Marcel Proust, Du c√īt√© de chez Swann)
#6494
Tu connais le proverbe, quand le sage montre la lune, le connard regarde le doigt.
- Eh alors?! Il a raison, le connard! Y'a rien sur la lune.
(Jean-Marie Gourio, L'intégrale des brèves de comptoir 1992-1993)
#6954
C'est bien la même chose, en fin de compte, toutes ces histoires: travailler..., pas travailler... et puis on s'embarque sur ce bateau-là... Ce qu'il faut? Ne rien regretter, c'est tout. (Marguerite Duras, Des journées dans les arbres)
#6967
Tout projet important doit avoir pour fondation une d√©finition de l'√™tre humain qui tienne compte de sa double source, la nature et l'aventure : d'une part l'organisme, tel qu'il a √©t√© mis en place √† partir du patrimoine biologique re√ßu, d'autre part la conscience d'√™tre, √©difi√©e gr√Ęce aux autres.
La fonction première de toute collectivité humaine est de susciter cette aventure, d'en faciliter le déroulement. Elle doit donc aider chacun à rencontrer l'autre avec l'attitude de celui qui va vers une source, non de celui qui se prépare à un affrontement. (Albert Jacquard, Halte aux Jeux!)
#7050
Votre √Ęge ne se compte pas en ann√©e, ma mie, mais en printemps (Marc Delongas)
#7203
L'optimisme, c'est compter son age en printemps. (Dany Grandgirard)
#7214
Quand y gèle à pierre fendre, dans les squares, ça écarte les fesses des statues... (Jean-Marie Gourio, L'intégrale des brèves de comptoir 1992-1993)
#7348
Une bonne décision est une décision qui tient compte des limites de ceux qui auront à vivre avec. (Gilles CHAREST, La Démocratie se meurt, vive la Sociocratie)
#8045
La t√©l√©vision est l'Ant√©christ [...], et je vous dis, moi, qu'il suffira de trois ou quatre g√©n√©rations pour que les gens ne sachent m√™me plus l√Ęcher un pet pour leur compte et que l'√™tre humain retourne √† la caverne, √† la barbarie m√©di√©vale et √† l'√©tat d'imb√©cillit√© que la limace avait d√©j√† d√©pass√© au Pl√©istoc√®ne. Ce monde ne mourra pas d'une bombe atomique, comme le disent les journaux, il mourra de rire, de banalit√©, en transformant tout en farce et, de plus, en mauvaise farce. (Carlos Ruiz Zaf√≥n, Pocket, L'Ombre du vent, p. 147)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.