Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#202
Je conseillerais aux femmes, lorsqu'elles viennent Ă  se demander quel est l'effet des ans sur leur charme, de consulter moins leur miroir que le visage de leurs contemporaines. (Marie d'Agoult)
#390
Nous devons nous trouver contents
d'ĂŞtre les ĂŞtres que nous sommes:
des amoureux intermittents
qui sont fous l'un de l'autre en somme
de temps en temps.
(Paul Geraldy, Toi et Moi)
#551
L'avènement de l'esprit critique et technique a brisé ce ressort (du mythe). L'intellectuel contemporain se donne pour mission de démythiser et démystifier, les deux opérations lui paraissant à peu près synonymes. (Van Lier)
#567
Au reste, il est bon qu'on vous dise
Qu'entre la chair et la chemise
Il faut cacher le bien qu'on fait. (La Fontaine, Contes et Nouvelles)
Commentaire : de: les Cordeliers de Catalogne
#691
Il est beau de courir après les malheureux pour leur faire du bien; je n'oserais te le conseiller. Contente-toi d'être bon pour ceux qui passent auprès de toi. (Alfred Capus, Notes et Pensées)
#753
Toute douleur veut être contemplée, ou bien elle n'est pas sentie du tout. (Emile Chartier, dit Alain)
#791
Les cieux racontent la gloire de Dieu,
Et le firmanent publie l'Ĺ“uvre de ses mains.
Le jour en fait au jour le récit,
Et la nuit le répète à la nuit. (Ancien Testament, Psaumes, XVIII, 2-3)
#951
D'ĂŞtre content sans vouloir davantage,
C'est un trésor qu'on ne peut estimer. (Clément Marot, Rondeau)
#953
L'esprit de la conversation consiste bien moins à en montrer beaucoup qu'à en faire trouver aux autres. Celui qui sort de votre entretien content de soi et de son esprit l'est de vous parfaitement. (La bruyère, Caractères)
#1076
Contentons-nous de dire que le théâtre, comme la Vie, est un songe, sans trop nous soucier du mensonge. (Jean-Louis Barrault, Nouvelles réflexions sur le théâtre)
#1151
Contemplez mon ouvrage, puissants, et désespérez. (Henry James)
Commentaire : Ă  propos de son Ĺ“uvre.
#1296
Ecrire un roman, c'est raconter une histoire. Ce sont les gens que vous faites vivre qui donnent le ton du roman, la couleur des mots qui sortent de la plume. (Paul Auster)
Commentaire : Extrait d'un Entretien avec Pierre Assouline - Avril 1994
#1333
Je viens Ă  vous, Seigneur, confessant que vous ĂŞtes
Bon, clément, indulgent et doux, ô Dieu vivant!
Je conviens que vous seul savez ce que vous faites
Et que l'homme n'est rien qu'un jonc qui tremble au vent.
(Victor Hugo, les Contemplations)
#1599
Toutes les fois que je vous entends, je suis mécontent de moi-même. (Louis XIV)
#1613
Ce n'est pas tout de dire la vérité, "toute la vérité", n'importe quand, comme une brute: l'articulation de la vérité veut être graduée: on l'administre comme un élixir puissant et qui peut être mortel, en augmentant la dose chaque jour pour laisser à l'esprit le temps de s'habituer. La première fois, par exemple, on racontera une histoire: plus tard, on dévoilera le sens ésotérique de l'allégorie. (Jankélévitch)
#1854
L'amour est nu, mais il n'est pas crotté. (Claude-Joseph Dorat, Contes et nouvelles)
#1989
La puissance et le charme de l'espérance est de contenir toutes les possibilités de plaisir.
Elle constitue une sorte de baguette magique transformant toute chose. Les réformateurs ne firent jamais que substituer une espérance à une autre. (Gustave Le Bon, les Opinions et les Croyances)
#2034
Raconter tout serait impossible. (Guy de Maupassant, Pierre et Jean, préface)
#2105
Il n'est pas rare d'entendre des imbéciles proclamer homme d'esprit un incontestable idiot!... De quoi se mêle tout ce petit monde? Oh! de ce qui le regarde, bien sûr! L'idiot, c'est leur homme d'esprit... (Lucien Guitry)
#2127
Le contentement de soi après une bonne action (ou une oeuvre d’art) est une dégradation d’énergie supérieure. C’est pourquoi la main droite doit ignorer... (Simone Weil)
#2167
Si on nous apporte sous le titre de l'esprit quelque chose qui ne soit contenue en l'Evangile, ne le croyons pas. (Calvin, Institution de la Religion chrétienne)
#2201
La société tout entière repose sur l'industrie. (Claude-Henri de Rouvroy, conte de SAINT-SIMON, L'Industrie)
#2208
[...] pour que l'évenement le plus banal devienne une aventure, il faut et il suffit qu'on se mette à le raconter. (Jean-Paul Sartre, La Nausée, 1938)
#2228
Dieu! pourquoi l'orphelin dans ses langes funèbres
Dit-il: "j'ai faim". L'enfant, n'est-ce pas un oiseau?
Pourquoi le nid a-t-il ce qui manque au berceau? (Victor Hugo, Les contemplations)
#2398
... L'amour qui agit comparé à l'amour contemplatif, est quelque chose de cruel et d'effrayant... L'amour agissant, c'est le travail et la maîtrise de soi, et pour certains, une vraie science. (Dostoïevski)
#2412
Jupiter nous a chargé de deux besaces: l'une, remplie de nos fautes, qu'il a placée sur le dos; l'autre contenant celles d'autrui, qu'il a pendue devant. (Phèdre, Fables; X)
#2473
C'est pour le moins un sort pénible que d'être ce que nous appelons hautement cultivé et de ne pas en jouir: d'assister au grand spectacle de la vie et de ne jamais se délivrer de son être borné, affamé, grelottant – de ne jamais être pleinement possédé par cette gloire que nous contemplons, de ne jamais sentir notre conscience se transformer en ravissement dans la vigueur d'une pensée, l'ardeur d'une passion, l'énergie d'une action, mais de rester toujours un érudit sans inspiration, ambitieux et timide, scrupuleux et de vues obscures.
Comme son nom ne l'indique pas, il s'agit d'une femme dont l'oeuvre est archi connue des anglophones; beaucoup moins des français d'aujourd'hui et bien à tort: Proust fut un fervent lecteur d'Adam Bède! (George Eliot)
#2492
Loi commune: personne n'est content de son sort, mĂŞme le meilleur, mais personne ne se plaint de son esprit, mĂŞme le pire. (Baltasar Gracian)
#2514
L'homme est dans ses écarts un étrange problème;
Qui de nous en tout temps est fidèle à soi-même? (Andrieux, Contes, anecdotes et fables en vers)
#2542
Il faut oublier des mots comme Dieu, la Mort, la Souffrance, l'Éternité. Il faut devenir aussi simple et aussi muet que le blé qui pousse ou la pluie qui tombe. Il faut se contenter d'être. (Etty Hillesum)
#2661
En art, la recherche d'un contenu collectivement compréhensible est une erreur : le contenu sera toujours individuel. La religion s'est également trouvée diminuée par cette recherche "collective". (Piet Mondrian)
#2791
... avoir en soi la mort, la mort en sa totalité, et dès avant la vie encore si doucement la contenir, et ne pas en être mauvais!... Oh! c’est inexprimable! (Rainer Maria Rilke)
#2859
La France a trente-six millions de sujets sans compter les sujets de mécontentement. (Henri Rochefort, La lanterne)
#2973
HĂ©las! Est-ce une loi sur notre pauvre terre
Que toujours deux voisins auront entre eux la guerre;
Que la soif d'envahir et d'Ă©tendre ses droits
Tourmentera toujours les meuniers et les rois?
(François Andrieux, Contes, anecdotes, etc.; le Meunier sans Souci)
#3008
Sur la terre, deux choses sont simples: raconter le passé et prédire l'avenir. Y voir clair au jour le jour est une autre entreprise. (Armand Salacrou)
#3292
Qui vit content de rien possède toutes choses. (Nicolas Boileau)
#3361
La contemplation serait l'action à sa limite, l'apothéose de l'action. L'action par excellence. Tout le reste n'est qu'acheminement. (Claire de Lamirande)
#3417
A raconter ses maux, souvent on les soulage. (Pierre Corneille)
#3439
Ce que raconte l'histoire n'est, en effet, que le long rêve, le songe lourd et confus de l'humanité. (Schopenhauer, le monde comme volonté et représentation)
#3501
J'aime, et je veux pâlir; j'aime, et je veux souffrir;
J'aime, et pour un baiser je donne mon génie;
J'aime, et je veux sentir sur ma joue amaigrie
Ruisseler une source impossible Ă  tarir.
J'aime et je veux chanter la joie et la paresse,
Ma folle expérience et mes soucis d'un jour,
Et je veux raconter et répéter sans cesse
Qu'après avoir juré de vivre sans maîtresse.
J'ai fait serment de vivre et de mourir d'amour.
(Alfred de Musset, Poésies, « La Nuit d'août »)
#3791
Un premier baiser, ça ne se raconte pas.
- Ça se vit et ça alimente les rêves et ça crée les premières insomnies.
(Marguerite Beaudry)
#3794
Personne, pas même les poètes, ne sait tout ce qu'un coeur peut contenir. (Zelda Fitzgerald)
#3815
La virilité d'une idée ne consiste pas moins dans sa puissance à créer un passage à travers la pensée contemporaine que dans sa capacité à dominer les mouvements futurs. (Okakura Kakuzo, le Livre du Thé)
#3829
Femme qui abandonne sa bouche accorde sans peine le surplus. (Chrétien de Troyes, Le Conte du Graal)
#3834
Les morts avec les morts, les vivants avec les vivants! (Chrétien de Troyes, Le Conte du Graal)
#3835
Mauvais est l'homme qui oublie honte et vilenie qu'on lui fit. (Chrétien de Troyes, Le Conte du Graal)
#3837
Trop de paroles, péché certain. (Chrétien de Troyes, Le Conte du Graal)
#3890
Dans les contes pour enfants, les princesses donnent des baisers aux crapauds.
Dans la vie réelle, les princesses embrassent les princes et ceux-ci se transforment en crapauds. (Paulo Coelho)
#3896
Le succès ce n'est pas combien d'argent vous gagnez ni combien vous êtes important. C'est le sentiment inhérent que vous êtes content dans la vie. Trop de gens remettent les choses à plus tard dans la vie, et plus tard n'arrive jamais. (Pam Miller)
#3934
La citation, bien comprise, est une référence. Loin de dispenser le lecteur de s'enquérir du contexte d'où elle est tirée, elle suppose qu'il le possède. (Pierre Baillargeon, Les médisances de Claude Perrin)
#3953
Si jeunesse revenait un jour, je lui raconterais ce que vieillesse a fait de moi... (Abla Farhoud, Le bonheur Ă  la queue glissante)
#3959
Parler est si difficile... Montrer sa petitesse... Raconter ses exploits est sans doute plus facile que d'avouer à ses enfants que l'on s'est laissé écraser par le destin, que l'on ne s'est pas relevé... (Abla Farhoud, Le bonheur à la queue glissante)
#3994
L'imagination qui, déployant la hardiesse de son vol, a voulu, pleine d'espérance, s'étendre dans l'éternité, se contente alors d'un petit espace, dès qu'elle voit tout ce qu'elle rêvait de bonheur s'évanouir dans l'abîme du temps. (W. Gœthe, Faust)
#4041
Notre conscience contemporaine n'est qu'un petit enfant qui commence à peine à dire "je". (Carl Gustav Jung, L'homme à la découverte de son âme)
#4057
Pourquoi l'amour est-il toujours si mécontent de lui, et pourquoi l'amour-propre en est-il toujours si content? C'est que tout est recette pour l'un, et que tout est dépense pour l'autre. (Rivarol)
#4123
Les hommes ont peur de la mort, comme les enfants du noir; chez les enfants cette peur est due aux histoires qu’on leur raconte, chez les hommes aussi. (Maya Angelou)
#4205
Sans toi, tout s'effeuille et tombe;
L'ombre emplit mon noir sourcil;
Une fĂŞte est une tombe,
La patrie est un exil.
(Victor Hugo, Les Contemplations)
#4287
Comme on est exigeant, toujours! On commence par ne pas vouloir moins d'une vie de bonheur, puis on apprend que quelques années volées, c'est déjà une étrange chance... Après, on accepte de se contenter d'un soir... Et puis, tout d'un coup, il ne vous reste plus que cinq minutes, et on arrive à trouver que c'est encore une oasis infinie, cinq minutes de bonheur! (Jean Anouilh, Le rendez-vous de Senlis)
#4506
Ce qu'il y a de plus extraordinaire peut-être dans le besoin de l'extraordinaire, c'est que c'est, de tous les besoins de l'esprit, celui qu'on a le moins de peine à contenter. (André Gide, Journal)
#4536
... il y a des histoires qui sont trop jolies pour être racontées... (Sacha Guitry, Béranger)
#4538
[...] on vieillit plus vite sur les portraits que dans la vie. (Gabriel Garcia Marquez, Douze contes vagabonds [Bon voyage, monsieur le Président])
#4652
- Comment s'appelle, demandait un examinateur à une étudiante américaine, le type d'union où l'homme se contente d'une seule femme?
- La monotonie, répondit l'étudiante.
(André Maurois, Lettres à l'Inconnue)
#4794
La princesse de Navarre lui faisait tous les jours confidence d'une jalousie dont elle était la cause; cette jalousie la pénétrait de remords, et, quand la princesse de Navarre était contente de son mari, elle-même était pénétrée de jalousie à son tour. (Madame de La Fayette, La Comtesse de Tende)
#7613
Jusqu'ici, les romanciers se sont contentés de parodier le monde. Il s'agit maintenant de l'invanter. (Louis Aragon)
#7729
[...] j'aurais dû l'avertir que la vie fait semblant quand elle rit à pleines dents. (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7730
Elle y est parvenue, parce qu'elle est convaincue ! (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7731
Les maths apprises trop tard c'est les pâtes aux blattes. (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7732
Les jouvencelles qui n'ont plus d'ailes finiront toutes à la poubelle. (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7733
Balai et pelle font un très beau ballet. (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7734
« Si tes larmes coulent, il faut les ramasser pour en faire un collier », disait Grand-Mère.
« Mais pas de larmes de crocodiles, petite fille ! Ça ne deviendrait qu'un collier de billes... », prévient-elle.
« Non, des larmes de dérive, de peine, ou des larmes de rire... celles-ci sont des perles de vie comme les perles de pluie. [...] »(Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7735
Une nuit qui n'agit rien, c'est une nuit pour rien ! (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7736
[...] en tant qu'auteur j'aimerais jouir de ma plume comme je l'entends ! jolie Lisa.
C'est moi qui écris, là ! Aussi, à l'avenir, je souhaiterais un peu de discipline... Et être seul maître de mon imaginaire. (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7737
[...] l'avenir appartenait à ceux qui se levaient tôt !!! (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7738
Je jure... que la mort n'aura jamais l'audace... de m'entraîner vers elle et de prendre ma place ! (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7739
[...] l'apprentissage de la vie se fait lentement ! (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7740
La mémoire est celle du cœur et dure bien plus d'une heure ! (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7741
« La vie, c'est dur ! »
expulse Lisa qui n'aimait pas :
1- Ni les maladies qui prolifèrent la nuit
2- Ni mĂŞme les parasites qui court-circuitent la vie
3- Encore moins les chimios qui font venir les mots, tant il est difficile pour celui qui les fait de penser à demain, parce que vivre est trop vain. (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7742
Pas d'argent, pas de pain !
Pas de pain,
Pas de chance ! (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7743
C'est tout ou rien. Et le contraire de tout... c'est rien ! (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7744
Un bouddhiste, c'est le spécialiste du « bouder » comme le fumiste, un spécialiste du « fumer ». (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7745
Et sache que l'eau du fleuve a toujours un grand frère. (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7746
La religion semble être un fardeau qui rend les fous plus fous, qui en rend fou plus d'un... qui est tout pour certains, qui se perdent en chemin ! (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7747
[...] la Bible : UN CONTE pas ordinaire,
mais bien moins drĂ´le
qu'un dictionnaire ! (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7748
[...] j'étais là avant toi, puisque j'étais MOI ! (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7749
[...] je suis là pour Toi ; et toi, c'est moi ! (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7750
Ă€
Chaque jour suffit sa peine,
Même si demain est un problème...
Rien ne sert de courir si l'on boit du bon vin...
Remettre tout à demain, c'est parfois pour le bien... (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7751
« C'est parce qu'ils t'ont crucifié que tu ne souris plus ? »
L'âne ne savait que rétorquer. Après tout, il était ignorant, et comme pour s'excuser de ne combler les blancs... il montra ses douze dents, qu'il avait de fort blanches. (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7752
« On m'appelle l'Âne-Catin... Ma maman est fille de joie, c'est pour ça » dit-il, très fier.
« Elle est toujours contente, c'est donc ça ? Quelle chance elle a... Loup, tu vois, j'en étais sûre ! Il y a des gens sur terre qui sont des êtres élus ! » (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7753
Lisa a bien compris la leçon :
« Pas de contrefaçons » (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7754
Et de cueillir joli fruit mûr, pour la broyer en confiture. (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7755
Moi aussi, je m'ennuie, je m'ennuie, je m'ennuie. C'est pour ça que tu vis... C'est pour ça que j'écris ! (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7756
Tous les jours à attendre le signe de vie, et puis rien que du vent, que du vent et du temps ! (Mylène Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#7763
Bérénice aimait, d'une de ces avenues, dont elle oubliait toujours l'ordre de succession, se jeter dans une rue traversière et gagner l'avenue suivante, comme elle aurait quitté une reine pour une fille, un roman de chevalerie pour un conte de Maupassant. Chemins vivants qui menaient ainsi d'un domaine à l'autre de l'imagination [...] ( Louis Aragon, Aurélien )
#4862
Un conteur est un monsieur qui, ne sachant pas écrire, débite prétentieusement des balivernes. (Joris-Karl Huysmans)
#4874
Les ordres contemplatifs sont les paratonnerres de la société. (Joris-Karl Huysmans, En route)
#4876
Les ordres contemplatifs sont les paratonnerres de la société. (Joris-Karl Huysmans)
#7509
Demain, dés l'aube, à l'heure où blanchit la campagne
Je partirai. Vois-tu je sais que tu m'attends.
J'irai par la forĂŞt, j'irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps ( Victor Hugo, Les Contemplations)
#7526
"Une vérité est toujours subjective et indirecte. Elle ne peut se transcrire dans une loi ou par les résultats. Mais seulement dans les actes, car ceux là sont incontournables." (Claude DAMIEN, "l'Overdose de l'art contemporain", 2009)
#4984
Amas d'épithètes, mauvaises louanges: ce sont les faits qui louent, et la manière de les raconter. (Jean de La Bruyère, Caractères)
#5071
O jeunecavale, au regard farouche,
Qui court dans les près d'herbe grasse emplis,
L'Ă©cume de neige argente ta bouche.
La sueur ruiselle Ă  tes flancs polis.
Vigoureuse enfant des plaines de Thrace,
Tu hennis au bord du fleuve mouvant,
Les daims auraient peine Ă  suivre ta trace.
Leconte de L'Isle (1818-1894)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.