Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#47
Aucune mère n'est le camarade de son fils. Le fils devine vite l'espion derrière le camarade et la femme jalouse derrière l'espion. (Jean Cocteau)
#60
Nommer un objet, c'est supprimer trois quarts de la puissance du poème qui est faite du bonheur de deviner peu à peu ; le suggérer, voilà le rêve. (Mallarmé)
#2994
La finesse, c'est l'emploi de termes qui laissent beaucoup à deviner. (Vauvenargues)
#3318
Il me suffit d√©sormais de fermer mes paupi√®res pour te voir, cesser de respirer pour sentir ton souffle. Alors √©coute: o√Ļ que je sois, je devinerai tes √©clats de rire, je verrai les sourires dans tes yeux, j'entendrai les √©clats de ta voix. Savoir simplement que tu es l√† quelque part sur cette terre sera, dans mon enfer, mon petit coin de paradis. (Marc Levy)
#5194
Le myst√®re de l'amour, qui est celui de la douleur, a une forme myst√©rieuse, qui est le temps. Nous attachons l'hier au lendemain avec des cha√ģnes d'angoisse, et l'aujourd'hui n'est √† dire vrai que l'effort du pass√© pour deviner l'avenir. (Miguel de Unamuno, Le sentiment tragique de la vie)
#5240
Nous cédons tous à cette manie de deviner ce qui est, au lieu de constater. (Alain, Propos de littérature)
#6947
Narcisse devint amoureux de son image; il ne la quitta pas des yeux, et mourut de cette illusion même qui l'avait charmé. (Eugène Fromentin, Dominique)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.