Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#77
La position [personnelle] de l'écrivain est sans doute plus difficile.
Ce n'est plus Raimu qui parle: c'est moi. Par ma seule fa√ßon d'√©crire, je vais me d√©voiler tout entier, et si je ne suis pas sinc√®re ‚ÄĒ c'est-√†-dire sans aucune pudeur ‚ÄĒ j'aurais perdu mon temps √† g√Ęcher du papier. (Marcel Pagnol, La Gloire de mon p√®re, Avant-propos)
#137
Le poète doit tenir la balance égale entre le monde physique de la veille et l'aisance redoutable du sommeil, les lignes de la connaissance dans lesquelles il couche le corps subtil du poème, allant indistinctement de l'un à l'autre de ces états différents de la vie. (René Char, Partage formel)
#164
De tous les arts qui recherchent la renommée, celui de l'acteur est le plus incertain. L'acteur seul redoute les arrêts du temps. Son souvenir n'est perpétué que par une faible tradition. (Sheridan, Monodie sur la mort de Garrick)
#410
L'artiste doit aimer la vie et nous montrer qu'elle est belle. Sans lui, nous en douterions. (Anatolie Thibault, Le jardin d'Epicure)
Commentaire : Cet écrivain est connu sous le nom de "Anatolie France"
#609
Le bonheur suppose sans doute toujours quelque inquiétude, quelque passion, une pointe de douleur qui nous éveille à nous-même. (Emile Chartier)
Commentaire : dit Alain
#1179
Une civilisation débute par le mythe et finit par le doute. (Emil Michel Cioran)
#1238
Tout est déterminé, sans doute, mais comme nous ne savons pas comment il l'est, ni ce qui est prévu ou résolu, nous devons faire notre devoir, suivant la Raison que Dieu nous a donnée et suivant les règles qu'il nous a prescrites. (Gottfried Wilhelm Leibniz, Théodicée)
#1401
Doutez, si vous voulez, de celui qui vous aime,
D'une femme ou d'un chien, mais non de l'amour même.
(Alfred de Musset, la Coupe et les Lèvres)
#1403
J'ai remarqué que plus on est envahi par le doute, plus on s'attache à une fausse lucidité d'esprit avec l'espoir d'éclaircir par le raisonnement ce que le sentiment a rendu trouble et obscur. (Alberto Moravia, le Mépris)
#1444
L'artiste doit aimer la vie et nous montrer qu'elle est belle. Sans lui, nous en douterions. (Anatole France)
#1715
Ce que l'homme redoute le plus, c'est ce qui lui convient. (Henri Frédéric Amiel, Journal intime)
#1916
Redouter l'ironie, c'est craindre la raison. (Sacha Guitry, L'Esprit)
#2237
Je doute, parce que je crois que l'avenir saura mieux. (Elsa Triolet, Le Grand Jamais)
#2339
Ecoutez beaucoup, afin de diminuer vos doutes; soyez attentif à ce que vous dites, afin de ne rien dire de superflu; alors, vous commettrez rarement des fautes. (Confucius, Doctrine; Le Lun-Yu)
#2374
Il faut avoir peur seulement de ces choses qui ont pouvoir de causer du mal à autrui; des autres non, car elles ne sont pas redoutables. (Dante)
#2523
Vous avez dit, tel soir, des paroles si belles
Que sans doute les fleurs qui se penchaient vers vous,
Soudain nous ont aimés et que l'une d'entre elles,
Pour nous toucher tous deux, tomba sur nos genoux. (Emile Verhaeren, Heures d'après-midi)
#2533
Maintenant j'écris de telle sorte que personne ne me comprend même plus. Aucun doute là-dessus. Personne n'a besoin de ce gendre de littérature. Mais on finira par me comprendre, de même qu'on a toujours fini par comprendre les peintres. Il n'y faut que du temps et cela exige seulement de la confiance. (Ernest Hemingway)
#2537
Pauvre capitaine! il ne se doute évidemment pas qu'à chaque secousse, la corde m'entre davantage dans la chair... (Hergé)
#2576
Un vieux philosophe a dit que si on note exactement ce qui vous arrive dans la vie, on devient, sans s'en douter, philosophe. (Sören Kierkegaard)
#2604
L'homme a été taillé dans un bois si tordu qu'il est douteux qu'on en puisse jamais tirer quelque chose de tout à fait droit. (Kant)
#2706
Une foi qui ne doute pas est une foi morte. (Miguel de Unamuno, L'agonie du christianisme)
#2714
Un souffle éloigne seul l'incrédulité de la foi.
Il n'est, entre le doute et la certitude, qu'un souffle.
De ce souffle si court, faisons le plus joyeux emploi.
De la vie à la mort, on glisse en l'espace d'un souffle.
(Omar Khayyam, Roubaiyat)
#2867
On dit qu'avec des cordes tressées en cheveux de femme, on peut lier aisément un énorme éléphant, et qu'avec une sifflet taillé dans un sabot de femme, le cerf de l'automne est fatalement attiré. Il faut donc redouter cette fascination et s'en garder (en luttant) contre soi-même. (Kenko, les mauvaises herbes de la paresse)
#2900
Comme quoi somme toute les mots servent tout de même à quelque chose, de sorte que dans son kiosque il peut sans doute se persuader qu'à force de les combiner de toutes les façons possibles on peut tout de même quelquefois arriver avec un peu de chance à tomber juste. (Claude Simon)
#3356
Il y a toutes sortes de suicides. Se laisser mourir est sans doute le plus commun de tous. Se laisser vivre revient peut-être au même. Ça dépend du tempérament. Les gens actifs se tuent, les autres sont trop paresseux. (Claire de Lamirande)
#3567
Nul doute: l'erreur est la règle; la vérité est l'accident de l'erreur. (Georges Duhamel)
#3572
Quand on est aimé, on ne doute de rien. Quand on aime, on doute de tout. (Colette)
#3654
C'est l'une des plus subtiles ruses du malin que d'avoir incité ceux qu'il tourmentait à douter de son existence. (Charles Baudelaire)
#3723
Le verbe aimmer pèse des tonnes.
Des tonnes de chagrin, de joie, d'inquiétude, de doute, de cris, d'extase.
Ne le fuis pas.
Ne pas aimer pèse encore plus lourd.
(Félix Leclerc)
#3752
L'idéal permanent de l'évolution humaine n'est pas douteux. Ce qui manque à l'humanité, c'est la force de s'imposer à elle-même la poursuite constante de cet idéal. (Jules Romains, le Problème Num. Un)
#3959
Parler est si difficile... Montrer sa petitesse... Raconter ses exploits est sans doute plus facile que d'avouer à ses enfants que l'on s'est laissé écraser par le destin, que l'on ne s'est pas relevé... (Abla Farhoud, Le bonheur à la queue glissante)
#3986
Et en une attitude qui s'en doute lui √©tait habituelle, qu'elle savait convenable √† ces moments-l√† et qu'elle faisait attention √† ne pas oublier de prendre, elle semblait avoir besoin de toute sa force pour retenir son visage, comme si une force invisible l'e√Ľt attir√© vers Swann. (Marcel Proust, Du C√īt√© de Chez Swann)
#3987
Les gens qui aiment ne doutent de rien, ou doute de tout. (Honoré de Balzac, Une Ténébreuse Affaire)
#4089
Ce que je redoute toujours, c'est d'être réduit à un présent qui ne donnerait rien, à un présent muet - muet comme une carte d'identité, comme une pierre tombale. Les mots tuent quand ils nous désignent. (J.-B. Pontalis, L'amour des commencements)
#4135
Pourquoi douter des songes? Le vie, remplie de tant de projets passagers et vians, est-elle autre chose qu'un songe? (Bernadin de Saint-Pierre)
#4396
Ce que vous venez de dire est admirable, je crois que votre éloquence convaincrait même le ministre, J'en doute, monsieur le directeur, les ministres sont là pour nous convaincre nous, [...] (José Saramago, L'autre comme moi)
#4507
Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent. (André Gide, Journal)
#4511
Je n'oppose pas à la Foi le doute; mais l'affirmation: ce qui ne saurait être n'est pas. (André Gide, Journal)
#4637
J'écris ce livre pour tous ces gens qui ont une vie simple et très belle, mais qui finissent par en douter parce qu'on ne leur propose que du spectaculaire. (Christian Bobin, Prisonnier du berceau)
#7697
Notre √Ęme est ce qui importe le plus. Cependant, c'est net, on s'aper√ßoit qu'on a un estomac bien avant de se douter qu'on a une √Ęme. (Pierre Reverdy, Le Livre de mon bord)
#5053
L'amour supporte mieux l'absence ou la mort que le doute ou la trahison. (André Maurois)
#5335
Nous avons l'imagination du doute. (Antoine Riboud)
#5361
[...]Le gouvernement d'une conversation ressemble beaucoup √† celui d'un Etat; il faut qu'on se doute √† peine de l'influence qui la conduit. L'administrateur et la ma√ģtresse de maison ne doivent jamais se m√™ler des choses qui vont d'elles-m√™mes, mais √©viter les maux et les inconv√©nients qui viennent √† la traverse, √©loigner les obstacles, ranimer les objets qui languissent. Une ma√ģtresse de maison doit emp√™cher que la conversation ne prenne un tour ennuyeux, d√©sagr√©able ou dangereux; mais elle ne doit faire aucun effort tant que l'impulsion donn√©e suffit et n'a pas besoin d'√™tre renouvel√©e; trop acc√©l√©rer c'est g√™ner. (Madame de Sta√ęl, L'√Ęge de la conversation)
#5287
Ce qui ne fait pas l'ombre d'un doute ne fait pas non plus la lumière sur lui. (Stanislaw Jerzy Lec, Nouvelles pensées échevelées)
#5571
Histoire: Compte rendu hautement douteux d'événements historiques hautement futiles, causés par des chefs d'une haute scélératesse et des soldats particulièrement stupides. (Ambrose Bierce, Le dictionnaire du Diable)
#5641
Notre raison n'est propre qu'√† brouiller tout et qu'√† faire douter de tout: elle n'a pas plus t√īt b√Ęti un ouvrage qu'elle vous montre les moyens de le ruiner. (Pierre Bayle, Dictionnaire historique et critique)
#5859
Il faut les rendre [les enfants] un peu sceptiques gr√Ęce √† l'√©ducation et leur faire d√©couvrir le doute scientifique.
C'est une des défenses de l'humanité face aux gourous qui pullulent. Si nous ne faisons pas ça, nous sommes fichus, car la science va mettre sur le marché des armes de destruction massive de plus en plus accessibles.
Seules l'éducation et la solidarité permettront de tarir les sources de guerriers fanatiques que la misère et le désespoir rendent disponibles. (Georges Charpak)
Commentaire : Entretien pour L'Humanité
#5867
En fait, si on observe assez globalement ce qui se passe dans le monde, je pense que l'on pourrait décrire la situation comme suit : plus un Etat dispose de la capacité d'user de la violence, plus grand est son mépris de la souveraineté - des autres, cela s'entend. Les Etats-Unis sont - et de loin - les plus à même d'user de la violence et c'est sans doute pourquoi l'enthousiasme atteint chez nous son paroxysme. (Noam Chomsky, De la guerre comme politique étrangère des Etats-Unis)
#5922
La r√©gulation des √©go√Įsmes, tout est l√†: c'est la grande affaire de la politique. Ne nous racontons pas d'histoires. Si les gens travaillent, s'ils payent leurs imp√īts, s'ils respectent √† peu pr√®s la loi, c'est par √©go√Įsme, toujours, et sans doute par √©go√Įsme seulement, le plus souvent. (Andr√© Comte-Sponville, L'amour la solitude)
#5990
Ce qui caractérise le philosophe et le distingue du vulgaire, c'est qu'il n'admet rien sans preuve, qu'il n'acquiesce point à des notions trompeuses et qu'il pose exactement les limites du certain, du probable et du douteux. (Denis Diderot, Lettre à Sophie Volland - 26 septembre 1762)
#6066
Les hommes se civilisent dans la mesure non pas de leur empressement à croire mais de leur disposition à douter. (H.L. Mencken)
#6191
Si quelque chose semble devoir rabaisser l'homme au-dessous de la bête, c'est sans doute la guerre. Les lions et les tigres ne combattent que pour satisfaire leur faim; l'homme est le seul animal qui, de gaieté de coeur et sans cause, vole à la destruction de ses semblables, et se félicite d'en avoir beaucoup exterminé. (Paul-Henri, baron d'Holbach, La morale universelle)
#6349
Pascal a dit : ¬ę Douter de Dieu, c'est y croire. ¬Ľ De m√™me, une femme ne se d√©bat que quand elle est prise. (Honor√© de Balzac, La femme de trente ans)
#6435
Si quelqu'un livrait ton corps √† la discr√©tion du premier venu, tu en serais sans doute tr√®s f√Ęch√©; et lorsque toi-m√™me tu abandonnes ton √Ęme au premier venu, afin que, s'il te dit des injures, elle en soit √©mue et troubl√©e, tu ne rougis point! (√Čpict√®te, Pens√©es - XXXVII)
#6437
Pourquoi douter des songes? La vie, remplie de tant de projets passagers et vains, est-elle autre chose qu'un songe? (Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie)
#6454
Pourquoi douter des songes?
La vie, remplie de tant de projets passagers et vains, est-elle autre chose qu'un songe?
(Bernardin de Saint-Pierre)
#6488
Pourquoi naissent les √©pis? N'est-ce pas pour m√Ľrir et pour √™tre moissonn√©s ensuite, quand ils sont m√Ľrs? Car on ne les laisse pas l√† sur leur tige, comme s'ils √©taient consacr√©s. S'ils avaient du sentiment, penses-tu qu'ils fissent des voeux pour n'√™tre jamais coup√©s? Non, sans doute. Ils regarderaient comme une mal√©diction de n'√™tre point moissonn√©s. Il en est de m√™me des hommes. Ce serait une mal√©diction pour eux de ne pas mourir. Ne pas mourir, pour l'homme, c'est comme pour l'√©pi n'√™tre jamais m√Ľr et n'√™tre jamais moissonn√©. (√Čpict√®te, Entretiens - Livre II, XI)
#6493
S'il fallait résumer l'état mental contemporain par un mot, c'est sans doute celui que je choisirais: l'amertume. (Michel Houellebecq, Extension du domaine de la lutte)
#6580
Comme en sa propre fourbe un menteur s'embarasse!
Peu sauraient, comme lui, s'en tirer avec gr√Ęce.
Vous autres, qui doutiez s'il en pourrait sortir,
Par un si rare exemple apprenez à mentir.
(Pierre Corneille, Le Menteur)
Commentaire : c'est une citation originale qui contient moralité et humour, c'est un livre passionnant alors lisez-le!
#6616
Il y a des notions communes, dont tous les hommes conviennent √©galement. Les disputes, les s√©ditions, les guerres, d'o√Ļ viennent-elles? De l'application de ces notions communes √† chaque fait particulier. La justice et la saintet√© sont pr√©f√©rables √† toutes choses, personne n'en doute. Mais une telle chose est-elle juste, est-elle sainte? Voil√† sur quoi on s'√©gorge. Chassons cette ignorance et apprenons √† appliquer ces notions √† chaque fait particulier; il n'y aura plus de disputes, plus de guerres, Achille et Agamemnon seront d'accord. (√Čpict√®te, Entretiens - Livre I, LXII)
#6653
Il y a sans doute des gens très savants et très favorisés qui se proposent de penser sur un sujet et qui tiennent leur propos; il y a des gens capables de diriger leur esprit comme un navire sur une mer semée de brisants, des gens qui pensent réellement, c'est-à-dire qui pensent ce qu'ils veulent. Heureuses gens!
Pour moi, le plus souvent, je suis le lit d'un fleuve: je sens rouler un courant tumultueux; je le contiens, c'est tout. Et encore, voyez les mots! Je ne le contiens pas toujours, ce courant: il y a l'inondation. (Georges Duhamel, Confession de minuit)
#6656
Vivre! Vivre! Ils me font rire, avec ce mot. C'est revivre qui est bon! C'est sans doute survivre qui serait vivre. (Georges Duhamel, Confession de minuit)
#7078
[Un homme est] cette chose douteuse qui n'a jamais √©t√© d'une rive √† l'autre. (Clarice Lispector,Le b√Ętisseur de ruines)
#7076
Quand une guerre √©clate, les gens disent¬†: ¬ę¬†√áa ne durera pas, c‚Äôest trop b√™te.¬†¬Ľ Et sans doute une guerre est certainement trop b√™te, mais cela ne l‚Äôemp√™che pas de durer. La b√™tise insiste toujours, on s‚Äôen apercevrait si l‚Äôon pensait pas toujours √† soi.¬†(Albert Camus, La peste.)
#7147
On éviterait sans doute bien des malheurs et des complications si l'on apprenait à conduire son corps comme on apprend à conduire une automobile - sans oublier, bien entendu, le code de la route. (Robert Escarpit, Lettre ouverte au diable)
#7170
Le sceptique est un homme qui ne se doute de rien. (Paul Claudel, Journal)
#7254
Je m'acharnai afin d'obtenir √† partir de cela une po√©sie qui surprenne sans doute d'abord le lecteur aussi vivement ou aig√Ľment que la Note. (Francis Ponge, Le Parti pris des choses)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.