Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#55
La Po√©sie n'√©tait au premier √Ęge qu'une Th√©ologie all√©gorique, pour faire entrer au cerveau des hommes grossiers par fables plaisantes et color√©es les secrets qu'ils ne pouvaient comprendre. (Ronsard)
#206
Aidons-nous mutuellement,
La charge de nos maux en sera plus légère. (Florian, Fables)
#219
Deux démons à leur gré partagent notre vie,
Et de son patrimoine ont chassé la raison;
[...]
J'appelle l'un amour, et l'autre, ambition. (La Fontaine, Fables, le Berger et le Roi)
#333
Le plus √Ęne des trois n'est pas celui qu'on pense. (Jean de La Fontaine, Fables; Le meunier, son fils et l'√Ęne)
#541
Le bien que l'on fait à son frère
Pour le mal que l'on souffre est un soulagement. (Florian, Fables)
Commentaire : la citation est tirée de la fable: l'Aveugle et le Paralytique.
#683
Il est bon d'être charitable;
Mais envers qui? C'est là le point. (La Fontaine, Fables)
Commentaire : tirée de "le Villageois et le Serpent"
#992
Je d√©finis la cour un pays o√Ļ les gens,
Tristes, gais, prêts à tout, à tout indifférents,
Sont ce qu'il pla√ģt au prince, ou, s'ils ne peuvent l'√™tre,
T√Ęchent au moins de le para√ģtre. (Jean de La Fontaine, Fables; les Obs√®ques de la lionne)
#1025
Ceci s'adresse à vous, esprits du dernier ordre,
Qui, n'étant bons à rien, cherchez sur tout à mordre. (Jean de La Fontaine, Fables)
Commentaire : fable: le Serpent et la Lime
#1243
La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et, je pense,
Quelque diable aussi me poussant. (La Fontaine, Fables; les animaux malades de la peste)
#1375
Moi, disait un dindon, je vois bien quelque chose,
Mais, je ne sais pour quelle cause,
Je ne distingue pas très bien. (Florian, Fables; le singe qui montre la lanterne magique)
#1884
On perd ce que l'on tient quand on veut gagner tout. (Jean-Pierre Claris de Florian, Fables: Le Chat et les rats)
#1885
Rien n'est vrai comme ce qu'on sent. (Jean-Pierre Claris de Florian, Fables; Les Serins et le chardonneret)
#1886
Rira bien qui rira le dernier. (Jean-Pierre Claris de Florian, Fables; Les deux paysans et le nuage)
#1924
Je parle peu, mais je dis bien.
C'est le caractère du sage.
(Antoine Houdar de La Motte, Fables (1719), La Montre et le cadran solaire)
#2238
Le prix d'Amour, c'est seulement Amour. [...] Il faut aimer si l'on veut être aimé. (Honoré d'Urfé, La Sylvanire ou la Morte-vive, fable bocagère, acte I, scène I)
#2412
Jupiter nous a chargé de deux besaces: l'une, remplie de nos fautes, qu'il a placée sur le dos; l'autre contenant celles d'autrui, qu'il a pendue devant. (Phèdre, Fables; X)
#2514
L'homme est dans ses écarts un étrange problème;
Qui de nous en tout temps est fidèle à soi-même? (Andrieux, Contes, anecdotes et fables en vers)
#2520
Ainsi dit le renard; et flatteurs d'applaudir. (Jean de La Fontaine, Fables; Les Animaux malades de la peste)
#2843
Je ne suis pas de ceux qui disent: Ce n'est rien,
C'est une femme qui se noie.
Je dis que c'est beaucoup; et ce sexe vaut bien
Que nous le regrettions, puisqu'il fait notre joie.
(La Fontaine, Fables)
#7846
"Travaillez, prenez de la peine
C'est le fonds qui manque le moins. [...]
Mais le père fut sage
De leur montrer avant sa mort
Que le travail est un trésor." (Jean de la Fontaine, "Le Laboureur et ses fils", Fables)
#3755
Qu'est-ce que l'Histoire, sinon une fable sur laquelle tout le monde est d'accord? (Napoléon Bonaparte)
#4370
Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats. (Jean de La Fontaine, Fables; Le Renard et les Raisins)
#4717
Ainsi votre intérêt est toujours la boussole
Que suivent nos opinions.
(Florian, Fables; Le Hibou, le Chat, l'Oison et le Rat)
#6995
Nous allons servir de fable et de risée à tout le monde, et voilà ce que vous vous êtes attiré par vos extravagances. (Molière, Les Précieuses ridicules)
#7396
Mes fables sont une ample comédie aux cent actes divers. (Jean de La Fontaine)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.