Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#10
Tous les grands poètes deviennent naturellement, fatalement, critiques. (Charles Baudelaire)
#1154
Le désespoir et le suicide sont le résultat de certaines situations fatales pour qui n'a pas foi dans l'immortalité, dans ses peines et dans ses joies. (Gérard de Nerval, Le rêve et la vie)
#2215
Une révolution est une fatale lumière qui découvre la hideuse nudité de la majeure partie des hommes. (Gabriel Sénac de Meilhan, L'Émigré, lettre IX)
#2699
O femmes! ô femmes! ô sexe fatal! Tout le pouvoir des dieux pour faire du bien n'approche point de celui que vous avez pour nuire. (John Dryden, La Mort d'Antoine et de Cléopâtre)
#2718
Sais-tu qui sont les mauvais pères? Ce sont ceux qui ont oublié les fautes de leur jeunesse. (Denis Diderot, Jacques le Fataliste et son maître)
#2802
... je vis que tous les êtres ont une fatalité de bonheur: l'action n'est pas la vie, mais une façon de gâcher quelque force, un énervement. La morale est la faiblesse de la cervelle. (Arthur Rimbaud)
#2844
Les femmes sont si fatales au genre humain que celles mêmes qui sont honnêtes font le malheur de leur mari. (Hésiode)
#2867
On dit qu'avec des cordes tressées en cheveux de femme, on peut lier aisément un énorme éléphant, et qu'avec une sifflet taillé dans un sabot de femme, le cerf de l'automne est fatalement attiré. Il faut donc redouter cette fascination et s'en garder (en luttant) contre soi-même. (Kenko, les mauvaises herbes de la paresse)
#2877
Mais il y a une fatalité intérieure: vient une minute où l'on se découvre vulnérable; et les fautes vous attirent comme un vertige. (Saint-Exupéry)
#3262
Le livre de la vie est le livre suprême
Qu'on ne peut ni fermer, ni rouvrir à son choix;
Le passage attachant ne s'y lit pas deux fois,
Mais le feuillet fatal se tourne de lui-même;
On voudrait revenir à la page où l'on aime,
Et la page où l'on meurt est déjà sous vos doigts...
(Alphonse De Lamartine)
#4006
Métaux qui donnez à ma jeune chevelure
Une splendeur fatale et sa massive allure.
(Stéphane Mallarmé, Poésies)
#4085
Le peuple est avide de spectacles, et y court, parce qu'il est amusé quand il en jouit, et qu'il est encore amusé par le récit qu'il en fait quand il en est revenu. (Denis Diderot, Jacques le Fataliste et son maître)
#4719
Toi qui semblais trop étroite à tes fils, toi qui ne sais pas les nourrir en paix, terre fatale, tu subis les étrangers. C'est par toi que commence le jugement du ciel. Un ennemi que tu n'as point offensé se rue, l'outrage à la bouche, pour prendre place à la table. Ils se partagent la dépouille des insensés; ils arrachent l'épée de la main de tes rois. (Manzoni, Carmagnola)
#4721
Italie! Italie! toi qui possèdes
Le don fatal de la beauté.
(Lord Byron)
#7687
" Les choses dont on est absolument certain ne sont jamais vraies. Telle est la fatalité de la foi, et la leçon du romanesque " (Oscar Wilde, Le Portrait de Dorian Gray)
#7791
La fatalité triomphe dès que l'on croit en elle. (Simone de beauvoir)
#5422
Nous avons inventé les mots pour échapper à la loi de la pesanteur, pour retarder l'instant fatal de la chute. (J.-B. Pontalis, L'amour des commencements)
#5561
S'il faut être vrai, c'est comme Molière, Regnard, Richardson, Sedaine; la vérité a ses côtés piquants, qu'on saisit quand on a du génie. (Denis Diderot, Jacques le Fataliste et son maître)
#5904
La concentration capitaliste provoque la concentration ouvrière et son organisation en parti de classe pour conquérir le pouvoir politique en vue de la transformation sociale. Les forces productives colossales de la société capitaliste ont rendu la société socialiste possible, inévitable même. Cette transformation se produit dans et par la lutte des classes, engendrée fatalement par le régime capitaliste lui-même. L’action du prolétariat révolutionnaire est nécessaire pour effectuer cette transformation. Toute lutte des classes est accompagnée d’une lutte politique, d’une lutte pour la conquête du pouvoir. (Adéodat Compère-Morel - Encyclopédie socialiste, syndicale et coopérative de l'Internationale ouvrière)
#6116
Est-ce qu'on est maître de devenir ou de ne pas devenir amoureux? Et quand on l'est, est-on maître d'agir comme si on ne l'était pas? (Denis Diderot, Jacques le Fataliste et son maître)
#7061
Dès qu'elles atteignent un certain degré, les croyances mystiques, religieuses ou politiques, deviennent fatalement destructives. (Gustave Le Bon, Les incertitudes de l'heure présente)
#7446
J'connaîtrai jamais le bonheur sur terre
Je suis bien trop con. (Raymond Queneau, L'Instant fatal)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.