Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#61
Trois ans pour faire un livre, cinq lignes pour le ridiculiser et des citations fausses. (Albert Camus)
#547
Trois ans pour faire un livre, cinq lignes pour le ridiculiser et des citations fausses. (Albert Camus, extrait de Carnets)
#1050
Un cynique est une espèce de confesseur inverti, se faisant continuellement des ennemis pour une cause qu'il sait être fausse. (William Hurrell Mallock, la nouvelle république)
#1403
J'ai remarqué que plus on est envahi par le doute, plus on s'attache à une fausse lucidité d'esprit avec l'espoir d'éclaircir par le raisonnement ce que le sentiment a rendu trouble et obscur. (Alberto Moravia, le Mépris)
#2421
Puissé-je ne jamais, même en rêve, être coupable de vol, d'adultère, d'ivrognerie, de crime et de fausseté. (Attanagalu-vansa)
#3007
Les fausses opinions ressemblent à la fausse monnaie qui est frappée d'abord par de grands coupables, et dépensée ensuite par d'honnêtes gens qui perpétuent le crime sans savoir ce qu'ils font. (Maistre)
#3045
Tout bonheur est un chef-d'œuvre: la moindre erreur le fausse, la moindre hésitation l'altère, la moindre lourdeur le dépare, la moindre sottise l'abêtit. (Yourcenar)
#3499
Quand l'amour parle, il est le maître. (Marivaux, Les Fausses Confidences)
#4442
Toutes les doctrines philosophiques briseront leurs fausses dents sur les réalités coriaces de la science. (Jean Rostand, Carnet d'un biologiste)
#4979
Il y a un pays où les joies sont visibles mais fausses, et les chagrins cachés mais réels. (Jean de La Bruyère)
#5477
Les fausses idées qu'on donne de l'éloquence dans nos colléges en apprenant à nos jeunes gens à noyer une pensée commune dans un déluge de périodes insipides. (Jean le Rond d' Alembert)
#5876
Le profil épistémologique de la notion d'énergie chez Nietzsche, par exemple, suffirait peut-être à expliquer son irrationalisme. Avec une fausse notion, on peut faire une grande doctrine. (Gaston Bachelard, La philosophie du non)
#5912
On ne peut juger de la vie par une plus fausse règle que la mort. (Vauvenargues, Réflexions et maximes)
#6525
La fausse modestie est le plus décent de tous les mensonges. (Sébastien Chamfort, Maximes et pensées)
#6536
La première et la plus nécessaire partie de la philosophie est celle qui traite de la pratique des préceptes; par exemple: il ne faut point mentir. La seconde, est celle qui en fait les démonstrations: pourquoi il ne faut point mentir. Et la troisième, celle qui fait la preuve de ces démonstrations, en expliquant en quoi consiste une démonstration, et ce qui en fait la vérité et la certitude ; elle définit ces différents termes: démonstration, conséquence, opposition, vérité, fausseté. Cette troisième partie est nécessaire pour la seconde, et la seconde pour la première; mais la première est la plus nécessaire de toutes, et celle où il faut s'arrêter et se fixer. D'ordinaire, nous renversons cet ordre; nous nous arrêtons entièrement à la troisième; tout notre travail, toute notre étude, est pour la troisième, pour la preuve, et nous négligeons absolument la première, qui est l'usage et la pratique. Il arrive par là que nous mentons; mais en revanche nous sommes toujours prêts à bien prouver qu'il ne faut pas mentir. (Épictète, Pensées - LXXX)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.