Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#13
A un certain √Ęge, les deux bras d'un fauteuil vous attirent plus que les deux bras d'une femme. (Gustave Flaubert)
#15
Dans l'adolescence on aime les autres femmes parce qu'elles ressemblent plus ou moins à la première; plus tard on les aime parce qu'elles diffèrent entre elles. (Gustave Flaubert)
#41
Ce que nous prenons pour des vertus n'est souvent qu'un assemblage de diverses actions et de divers intérêts, que la fortune ou notre industrie savent arranger; et ce n'est pas toujours par valeur et par chasteté que les hommes sont vaillants, et que les femmes sont chastes. (La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et Maximes morales)
#47
Aucune mère n'est le camarade de son fils. Le fils devine vite l'espion derrière le camarade et la femme jalouse derrière l'espion. (Jean Cocteau)
#65
Il revient à l'homme d'habiller la femme qu'il déshabille et de parfumer celle qu'il enlace. Comme il lui revient de défendre au péril de sa vie le pas fragile qui s'est attaché au sien. (Amine Maalouf)
#86
George Dandin: ¬ę [...] lorsqu'on a, comme moi, √©pous√© une m√©chante femme, le meilleur parti qu'on puisse prendre c'est de s'aller jeter dans l'eau la t√™te la premi√®re. ¬Ľ (Moli√®re, George Dandin, Acte III; sc√®ne 8)
#115
Beauté grecque: femme laide portant une amphore. (Raymond Radiguet)
#120
Toutes les mères, par principe, ne souhaitent rien tant pour leurs fils que le mariage, mais désapprouvent la femme qu'ils choisissent. (Raymond Radiguet, le Diable au corps)
#121
Dans l'extrême jeunesse, l'on est trop enclin, comme les femmes, à croire que les larmes dédommagent de tout. (Raymond Radiguet, le Diable au corps)
#142
Il n'y a point de femme que le soin de sa parure n'empêche de songer à son amant. (Madame de La Fayette, La Princesse de Clèves)
#148
On ne conna√ģt point les femmes, elles ne se connaissent pas elles-m√™mes, et ce sont les occasions qui d√©cident des sentiments de leur coeur. (Madame de La Fayette, Za√Įde)
#187
Telle est la conduite de la femme adultère:
Elle mange, puis s'essuie la bouche
En disant: ¬ę Je n'ai rien fait de mal ¬Ľ. (Ancien Testament, Proverbes, XXX, 20)
#201
J'aimerais autant demander à un vieillard quel jour mourrez-vous, qu'à une jolie femme qui n'est pas trop jeune, quel jour êtes-vous née? (Gayot de Pitaval)
#202
Je conseillerais aux femmes, lorsqu'elles viennent à se demander quel est l'effet des ans sur leur charme, de consulter moins leur miroir que le visage de leurs contemporaines. (Marie d'Agoult)
#238
Elle flotte, elle hésite; en un mot elle est femme. (Jean Racine)
#260
C'est toujours la passion qui dévoile à une femme son caractère, c'est toujours dans l'amour et dans la douleur qu'elle atteint sa véritable mesure. (Stefan Zweig)
#302
Il y a dans l'amitié une perfection à laquelle bien peu de femmes sont accessibles. (Madeleine de Scudery)
#303
L'amitié chez la femme est voisine de l'amour.
Commentaire : Thomas Moore
#307
Des femmes peuvent très bien lier amitié avec un homme: mais pour la maintenir, il y faut peut-être le concours d'une petite antipathie physique. (Nietsche)
#321
Telle femme résiste à l'amour qu'elle éprouve, qui ne résiste pas à l'amour qu'elle inspire. (Sophie Gay)
#382
Car l'amour d'une femme est semblable à l'enfant
Qui, las de ses jouets, les brise triomphant,
Foule d'un pied volage une rose immobile
Et suit l'insecte ailé qui fuit sa main débile. (Alfred de Vigny, Dolorida)
#383
L'amour d'un homme n'occupe qu'une partie de sa vie d'homme;
L'amour d'une femme occupe toute son existence.
Commentaire : Lord Byron, Don Juan
#398
L'argent, c'est comme les femmes: pour le garder, il faut s'en occuper un peu ou alors... il va faire le bonheur de quelqu'un d'autre. (Edouard Bourdet, les Temps difficiles)
#472
Quand on donne un baiser à quelqu'un, c'est qu'on avait envie d'être embrassé soi-même. (Sacha Guitry, les Femmes et l'Amour)
#473
Quand une femme est en colère, quatre petits baisers suffisent pour la consoler. (Goldoni, le Café)
#480
Dans la vengeance et en amour, la femme est plus barbare que l'homme. (Nietzsche)
#483
En France, excepté les Bas-Bleus, toutes les femmes ont de l'esprit. (Mme de Girardin)
#513
Et toute beauté charnelle de ma femme
N'a que la minceur de la peau. (Sir Thomas Overbury, Une épouse)
#576
Heureuse par l'amour, quelle femme discute son bonheur?
L'homme qui le lui donne est le premier parmi les hommes.
Il n'est pas question de le comparer: il est roi...
(Marcel Pr√©vost, Sa Ma√ģtresse et moi)
#592
La bonté est une vertu, mais ce n'est pas toujours par vertu qu'une femme a des bontés pour un homme. (Victor Joseph Etienne, dit Victor de Jouy; Larousse du XIXe siècle)
#593
Bonté, c'est création; bonté, c'est fécondité, c'est la bénédiction même de l'acte sacré. (Michelet, la Femme)
#596
Bouche: chez l'homme, la porte d'entr√©e de l'√Ęme; chez la femme, l'issue du cŇďur. (Ambrose Bierce, le Dictionnaire du Diable)
#641
Quelques femmes toujours badines,
Quelques amis toujours joyeux,
Peu de vêpres, point de matines,
Une fille, en attendant mieux,
Voilà comme l'on doit sans cesse
Faire tête au sort irrité,
Et la véritable sagesse
Est de savoir fuir la tristesse
Dans les bras de la volupté.
(Voltaire, Ňíuvres Compl√®tes, X)
#645
La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. (Anatole France, le Lys rouge)
#647
L'avantage d'être célibataire, c'est que, lorsqu'on se trouve devant une très jolie femme, on n'a pas à se chagriner d'en avoir une laide chez soi. (Paul Léautaud, Amour)
#694
J'ai toujours √©t√© √©tonn√© qu'on laiss√Ęt les femmes entrer dans les √©glises. Quelle conversation peuvent-elles tenir avec Dieu? (Charles Baudelaire)
#696
La femme ne sait pas s√©parer l'√Ęme du corps. Elle est simpliste, comme les animaux. Un satirique dirait que c'est parce qu'elle n'a que le corps. (Charles Baudelaire)
#700
La volupt√© unique et supr√™me de l'amour g√ģt dans la certitude de faire le mal. Et l'homme et la femme savent de naissance que dans le mal se trouve toute volupt√©. (Charles Baudelaire)
#726
Femmes de qui les cheveux blonds
Soit trouvés courts ou pendants longs
Servent à l'amoureuse ruse
Comme les serpents de Méduse. (Rabelais, la Louange des Femmes)
#735
Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage. (Molière, les Femmes savantes)
#747
Oh! n'insultez jamais une femme qui tombe!
Qui sait sous quel fardeau la pauvre √Ęme succombe! (Victor Hugo, les Ch√Ętiments)
#751
Eh! mon cher, il y a une minute o√Ļ toutes les femmes se ressemblent, c'est quand elles tombent. (Alfred Capus, l'Adversaire)
#775
Le plus grand bonheur que puisse donner l'amour, c'est le premier serrement de main d'une femme qu'on aime. (Stendhal)
#853
J'ai √©cart√© le voile de mousseline, effleur√© des doigts le front haut et pur, plein de silence. Et pauvre petit pr√™tre que je suis, devant cette femme si sup√©rieure √† moi hier encore par l'√Ęge, la naissance, la fortune, l'esprit, j'ai compris ‚ÄĒ oui, j'ai compris ce que la paternit√©. (Georges Bernanos, Journal d'un cur√© de campagne)
#963
Oui, mon corps est moi-même, et j'en veux prendre soin:
Guenille si l'on veut; ma guenille m'est chère. (Molière, les Femmes savantes)
#1026
Le critique qui n'a rien produit est un l√Ęche: c'est un abb√© qui courtise la femme d'un la√Įc; celui-ci ne peut lui rendre la pareille et se battre avec lui. (Th√©ophile Gautier)
#1060
Je fais des pièces et ma femme des scènes. (Eugène Labiche)
#1102
Si la femme est un d√©mon toute l'ann√©e, il peut bien se faire qu'une fois, par hasard, le d√©mon soit une femme. (Cald√©ron, l'esprit follet ou la Dame fant√īme)
#1184
La courtisane est un mythe. Jamais une femme n'a inventé une débauche. (Gustave Flaubert; Correspondance, à Mme X)
#1229
La dernière phase du développement mental chez l'homme et chez la femme, ne peut être atteinte que par l'accomplissement vrai des devoirs paternels. (Herbert Spencer, De l'éducation)
#1239
L'homme est de feu, la femme d'étoupe, le diable arrive et souffle. (Cervantes, les Nouvelles exemplaires)
#1260
C'est quand on serre une femme de trop près qu'elle trouve qu'on va trop loin parce que la fortune vient en dormant que celle-ci arrive si lentement. (Alphonse Allais)
#1304
Dans la vie des peuples, au moment des grands malheurs, apr√®s les guerres, les invasions, les famines, il y a toujours un homme qui sort de la foule, qui impose sa volont√©, son ambition, ses rancunes, et qui se venge ¬ę comme une femme ¬Ľ sur le peuple entier, de la libert√©, de la puissance et du bonheur perdus. (Curzio Malaparte, Technique du coup d'Etat)
#1317
Les femmes sont h√©ro√ģques pour souffrir dans le monde, leur champ de bataille. (Alphonse Daudet)
#1344
Je disais un jour à une femme qui se plaignait d'un infidèle: "La plus charmante femme du monde finit toujours par s'apercevoir que la première venue a un avantage sur elle, c'est d'être une autre". (Alphonse Karr)
#1376
Il arrive quelquefois qu'une femme cache √† un homme toute la passion qu'elle sent pour lui, pendant que de son c√īt√© il feint pour elle toute celle qu'il ne sent pas. (La Bruy√®re, Les Caract√®res)
#1378
La dignit√© d'une femme √Ęg√©e consiste moins √† √©viter d'√™tre regard√©e qu'√† ne pas supporter qu'elle le soit. (Mme Necker)
#1382
Il y a trois sortes de créatures qui, lorsqu'elles semblent venir, s'en vont.
Et quand elles semblent partir, s'en viennent: les diplomates, les femmes et les crabes. (John Hay, Distiques)
#1401
Doutez, si vous voulez, de celui qui vous aime,
D'une femme ou d'un chien, mais non de l'amour même.
(Alfred de Musset, la Coupe et les Lèvres)
#1511
La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. (Anatole France)
#1521
Le poète a inventé la nymphe mais la nature avait déjà créé l'océan, le nuage et la femme. (Anatole France)
#1633
Le temps serait venu de faire valoir les idées de la femme aux dépens de celles de l'homme, dont la faillite se consomme assez tumultueusement aujourd'hui. (André Breton)
#1647
Cornelio grondait en termes peu courtois
Sa femme trop sensible √† tant de bons ap√ītres,
Pour les accrocs faits à sa foi.
Elle répond: "C'est vrai, ma foi!
Mais √† l'√©glise, avec des paten√ītres,
Quand on me fit dire: Oui à toi,
J'ai oublié de dire: non, aux autres". (Francisco Acuna de Figueroa, Epigramme 1222)
#1741
Figaro : √Ē femme! femme! cr√©ature faible et d√©cevante!... nul animal cr√©√© ne peut manquer √† son instinct: le tien est-il donc de tromper? (Pierre Augustin Caron de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro)
#1742
La femme se détermine et se différencie par rapport à l'homme et non celui-ci par rapport à elle; elle est l'inessentiel en face de l'essentiel. Il est le sujet, il est l'Absolu: elle est l'Autre. (Simone de Beauvoir, Le Deuxième Sexe)
#1754
Mon existence est une campagne triste o√Ļ il pleut toujours... (L√©on Bloy, La Femme pauvre; d√©dicace)
#1771
Quand on n'aime pas trop, on n'aime pas assez. (Bussy-Rabutin, Maximes d'Amour pour les femmes dans le Recueil de Sercy)
#1800
Les femmes libres ne sont pas des femmes. (Colette, Claudine à Paris)
#1802
Malheur √† vous qui croyez que la femme est faite pour votre plaisir. (√Čliphas L√©vi ou Alphonse Louis Constant, L'Assomption de la femme ou le Livre de l'amour IV, "Tes mamelles sont plus belles que le vin")
#1826
Ci-g√ģt ma femme: oh! qu'elle est bieb!
Pour son repos et pour le mien. (Jacques du Lorens, Satires)
#1868
Il y a une femme à l'origine de toutes les grandes choses. (Alphonse de Lamartine)
#1904
O Dieu, si tu veux que jamais plus femme n'élève la voix, crée enfin un homme adulte! (Jean Giraudoux, Sodome et Gomorrhe, acte II, scène 6)
#1908
La femme na√ģt libre et demeure √©gale √† l'homme en droits. Les distinctions sociales ne peuvent √™tre fond√©es que sur l'utilit√© commune. (Olympe de Gouges, D√©claration des droits de la femme et de la citoyenne)
#1939
C'est la toile sans fin de la femme d'Ulysse,
Dont l'ouvrage du soir au matin se défait. (François de Malherbe, Stances)
#1944
Il n'y a que deux belles choses au monde, les femmes et les roses, et que deux bons morceaux, les femmes et les melons. (François de Malherbe)
#1977
Il ne faut choisir pour épouse que la femme qu'on choisirait pour ami, si elle était homme. (Joubert, Pensées)
#2048
Chez moi, tout crime - le meurtre principalement - a des correspondances secrètes avec l'amour. (Octave Mirbeau, Le Journal d'une femme de chambre, chap. 17)
#2070
En France, toutes les femmes ont de l'esprit, excepté les bas-bleus. (Mme de Girardin)
#2075
Il n'est pas de femmes inaccessibles, sauf celle qu'on aime. (René Fallet, L'amour baroque)
#2132
En Afrique, on rêve l'Inde comme en Europe on rêve l'Afrique; l'idéal rayonne toujours au-delà de notre horizon actuel. (Gérard de Nerval, Voyages en Orient, Les femmes du Caire, II, Les esclaves)
#2151
Je ne cherche pas, je trouve. (Pablo Picasso, Etude de femme)
#2155
Philosophes, po√®tes et moralistes ‚Äď et la liste en serait bien longue ‚Äď, tous semblent parler d'une m√™me voix pour conclure que la femme est fonci√®rement mauvause et port√©e au vice. (Christine de Pisan, Le Livre de la Cit√© des Dames)
#2160
L'homme est principalement une puissance d'action, la femme, une puissance de fascination. (Pierre Joseph Proudhon, La Pornocratie ou les femmes dans les temps modernes, chap 2)
#2332
Celui qui possède femme et enfants a donné des otages à la fotune; car ce sont des obstacles aux grandes entreprises, qu'elles soient vertueuses ou malfaisantes. (Sir Francis Bacon, Du mariage et du célibataire)
#2348
Vous voilà donc absolument réduit à rien et cela entre deux femmes, dont l’une était déjà au lendemain, et l’autre ne demandait pas mieux que d’y être! (Pierre Choderlos De Laclos)
#2366
Dieu en créant les femmes, nous les a proposées en terre pour nous attirer par elles au ciel. (Honoré d’Urfé)
#2422
Les plus grandes faveurs d'une femme ne peuvent payer le plus petit abaissement d'un homme. (Schiller, La conjuration de Fiesque)
#2424
Appeler les femmes "le sexe faible" est une diffamation; c'est l'injuste de l'homme envers la femme. Si l'on appelle force brutale, alors, certes, la femme est moins brutale que l'homme. Mais si l'on parle de la force morale, la femme est bien sup√©rieure √† l'homme. Si la non-violence est la loi de l'humanit√©, l'avenir appartient aux femmes. Qui peut faire appel au cŇďur des hommes avec plus d'efficacit√© que la femme? (Ghandi)
Commentaire : cité dans "Tous les hommes sont frères"
#2425
Les femmes polissent les mani√®res et donnent le sentiment des biens√©ances, elles sont les vrais pr√©cepteurs du bon go√Ľt, les instigatrices de tous les d√©vouements. L'homme qui les ch√©rit est rarement un barbare. (Gabriel Legouve)
#2426
Lorsqu'une femme te parle, souris-lui et ne l'écoute pas. (Ly-Kin ou Livre des Rites)
#2433
Ce que dit une femme, à d'abord été pensé par Dieu (Dorozkhine)
#2473
C'est pour le moins un sort p√©nible que d'√™tre ce que nous appelons hautement cultiv√© et de ne pas en jouir: d'assister au grand spectacle de la vie et de ne jamais se d√©livrer de son √™tre born√©, affam√©, grelottant ‚Äď de ne jamais √™tre pleinement poss√©d√© par cette gloire que nous contemplons, de ne jamais sentir notre conscience se transformer en ravissement dans la vigueur d'une pens√©e, l'ardeur d'une passion, l'√©nergie d'une action, mais de rester toujours un √©rudit sans inspiration, ambitieux et timide, scrupuleux et de vues obscures.
Comme son nom ne l'indique pas, il s'agit d'une femme dont l'oeuvre est archi connue des anglophones; beaucoup moins des français d'aujourd'hui et bien à tort: Proust fut un fervent lecteur d'Adam Bède! (George Eliot)
#2484
Je sais ce que les femmes arrivent à déclencher avec un mot après l'autre. (Jean Giono)
#2496
Les femmes courent après les fous; elles fuient les sages comme des animaux venimeux. (Erasme, Eloge de la Folie)
#2497
Que peut-on faire sur la femme dans la société? Rien? Dans la solitude? Tout. (Jules Michelet)
#2498
Il y a peu d'honnêtes femmes qui ne soient lasses de leur métier. (La Rochefoucauld, Maximes)
#2499
Les femmes acceptent aisément les idées nouvelles, car elles sont ignorantes; elles les répandent facilement, parce qu'elles sont légères; elles les soutiennent longtemps, parce qu'elles sont têtues. (Joseph-Alexandre Ségur, Les Femmes)
#2500
Les femmes sont l'√Ęme de toutes les intrigues, on devrait les rel√©guer dans leur m√©nage, les salons du Gouvernement devraient leur √™tre ferm√©s. (Napol√©on)
#2501
Les femmes sont extrêmes: elles sont meilleures ou pires que les hommes. (La Bruyère, Les Caractères)
#2502
Les femmes d'√† pr√©sent sont bien loin de ces mŇďurs:
Elles veulent écrire et devenir auteurs. (Molière, Les Femmes Savantes)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.