Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#47
Aucune mère n'est le camarade de son fils. Le fils devine vite l'espion derrière le camarade et la femme jalouse derrière l'espion. (Jean Cocteau)
#120
Toutes les mères, par principe, ne souhaitent rien tant pour leurs fils que le mariage, mais désapprouvent la femme qu'ils choisissent. (Raymond Radiguet, le Diable au corps)
#162
C'est la seule école de style, mon fils. Ce qu'ils font avec leur corps nous devons le faire avec notre esprit. (Barbey d'Aurevilly à Paul Bourget)
#192
Les affaires, c'est bien simple: c'est l'argent des autres. (Alexandre Dumas, fils, La Question d'argent)
#204
Mon fils, ne fixons pas de limite à la bonté de Dieu. (Léon XIII)
#333
Le plus √Ęne des trois n'est pas celui qu'on pense. (Jean de La Fontaine, Fables; Le meunier, son fils et l'√Ęne)
#399
N'estime l'argent ni plus ni moins qu'il ne vaut: c'est un bon serviteur et un mauvais ma√ģtre. (Alexandre Dumas, fils, La Dame aux Cam√©lias)
Commentaire : citation tirée de la Préface.
#822
O√Ļ sont tes fils? J'entends un bruit d'armes et de chars et de voix et de timbales; ils combattent, tes fils, dans des contr√©es √©trang√®res... (L√©opardi, A l'Italie)
#979
Corrige ton fils, il te donnera du repos,
Et fera les délices de ta vie.
(Ancien Testament, Proverbes, XXIX, 17)
#1234
Le devoir, savez-vous ce que c'est? C'est ce qu'on exige des autres. (Alexandre Dumas, fils, Denise)
#1821
Si ce coup de bec, de Becque, t'éveille,
O Thomas Corneille, en l'obscur tombeau,
Pardonne à l'auteur qui baye aux corneilles
Et songe au public qui b√Ęille aux "Corbeaux". (Alexandre Dumas, fils)
Commentaire : réplique à la précédente citation (#1820)
#1852
Une danse est un poème. (Denis Diderot, Entretiens sur le fils naturel, troisième entretien)
#1856
Quel fils ne se croit plus sage que son père? (Jean Antoine Du Cerceau, À Monseigneur le Dauphin, Pour lui demander la permission de l'aller voir)
#1860
Il y a des incidents d'une minute qui font plus qu'une cour d'une année. (Alexandre Dumas Fils, La Dame aux camélias, chap. 11)
#2308
... leur parole impure, mornes litanies du péché, mots souillés depuis des siècles, ignoblement ternis par l'usage, passant de la bouche des pères dans celles des fils, pareils aux pages les plus lues d'un mauvais livre, et que le vice a marquées de son signe - contresignées - dans la crasse de milliers de doigts. (Georges Bernanos)
#2528
Dieu avait fourré son doigt dans le réseau de mes nerfs et discrètement, en passant, il avait un peu embrouillé les fils. (Knut Hamsun)
#2596
Si tu prends femme accorte et sage,
Crois-la du fait de son ménage;
Ajoute foi à sa parole,
Mais ne te confesse à la folle. (Christine de Pisan, Dits moraux à son fils)
#7846
"Travaillez, prenez de la peine
C'est le fonds qui manque le moins. [...]
Mais le père fut sage
De leur montrer avant sa mort
Que le travail est un trésor." (Jean de la Fontaine, "Le Laboureur et ses fils", Fables)
#3351
Voyons! Si Dieu n'existait pas, comment aurait-il eu un fils? (Aurélien Scholl)
#3485
L'amour ne va pas sans l'estime. (Alexandre Dumas fils, Le Demi-monde)
#3633
Les lettres anonymes ont le grand avantage qu'on n'est pas forcé d'y réponddre. (Alexandre Dumas Fils)
#3947
Quel sublime enfantillage que l'amour! (Alexandre Dumas Fils, La Dame aux Camélias)
#4199
Il n'y a pas de vrai bonheur que celui que personne ne conna√ģt. (Alexandre Dumas Fils, Le Demi-Monde)
#4310
Les hommes seuls ont la force de ne pas pardonner. (Alexandre Dumas Fils, La Dame aux Camélias)
#4313
Il y a des femmes qui passent leur vie √† rembourrer le foss√© o√Ļ leur vertu comptait choir, et qui furieuses de rester sur le bord √† attendre qu'on les pousse, jettent des pierres aux femmes qui passent. (Alexandre Dumas Fils, Diane des Lys)
#4316
L'amour, c'est de la physique, le mariage c'est de la chimie. (Alexandre Dumas Fils, L'Etrangère)
#4318
Il faut une vingtaine d’années à une femme pour faire un homme de son fils, et vingt minutes à une autre femme pour le rendre complètement idiot. (Helen Rowland)
#4327
J'ai quelquefois aimé: je n'aurais pas alors
Contre le Louvre et ses trésors,
Contre le firmament et sa vo√Ľte c√©leste,
Changé les bois, changé les lieux
Honorés par les pas, éclairés par les yeux
De l'aimable et jeune Bergère
Pour qui, sous le fils de Cythère,
Je servis engagé par mes premiers serments.

(Jean de la Fontaine, Les Deux Pigeons)
#4488
S'emparer d'un coeur qui n'a pas l'habitude des attaques,
c'est entrer dans une ville ouverte et sans garnison.
(Alexandre Dumas Fils, La Dame aux Camélias)
#4597
Quand on tombe, on ne tombe jamais bien. (Alexandre Dumas Fils, Le Demi-Monde)
#4643
Les femmes permettent quelquefois qu'on trompe leur amour, jamais que l'on blesse leur amour-propre. (Alexandre Dumas Fils, La Dame aux Camélias)
#4719
Toi qui semblais trop étroite à tes fils, toi qui ne sais pas les nourrir en paix, terre fatale, tu subis les étrangers. C'est par toi que commence le jugement du ciel. Un ennemi que tu n'as point offensé se rue, l'outrage à la bouche, pour prendre place à la table. Ils se partagent la dépouille des insensés; ils arrachent l'épée de la main de tes rois. (Manzoni, Carmagnola)
#4858
Il y a plus d'honnêtes femmes qu'on le croit, mais pas tant qu'on le dit. (Alexandre Dumas Fils, L'Ami des Femmes)
#4860
Il n'y a que d'un fils qu'on ne soit point jaloux. (Jules Renard, Journal)
#4922
Aucune mère n'est la camarade de son fils. (Jean Cocteau, Les parents terribles)
#5118
Si Dieu pouvait tout à coup être condamné à vivre la vie qu'il inflige aux hommes, il se tuerait. (Alexandre Dumas, fils)
#5119
Celui qui se donne la mort est une victime qui rencontre son bourreau et le tue. (Alexandre Dumas, fils)
#5272
Un père n'est pas là pour fournir des réponses, mais pour montrer l'exemple. Les fils, il ne faut surtout pas les rassurer: il s'agit de les inspirer. (Eric Neuhoff, Comme hier)
#5663
Tout p√®re sur qui son fils l√®ve la main est coupable: d'avoir fait un fils qui lev√Ęt la main sur lui. (Charles P√©guy, Cahiers de la quinzaine)
#5911
Le vrai miracle du Christiannisme est d'avoir pu faire accepter pendant vingt siècles à des esprits capables de raisonner la prodigieuse légende d'un Dieu condamnant son fils à un dégradant supplice et fabricant un enfer éternel pour y punir ses créatures. (Gustave Le Bon, Les incertitudes de l'heure présente)
#6045
La mémoire [...] est l'intelligence des sots. (Henry de Montherlant, Fils de personne)
#6193
Homme faible et vain! tu pr√©tends d'√™tre libre; h√©las! ne vois-tu pas tous les fils qui t'encha√ģnent? Ne vois-tu pas que ce sont des atomes qui te forment, que ce sont des atomes qui te meuvent, que ce sont des circonstances ind√©pendantes de toi qui modifient ton √™tre et qui r√®glent ton sort? Dans une nature puissante qui t'environne, serais-tu donc le seul √™tre qui p√Ľt r√©sister √† son pouvoir? Crois-tu que tes faibles voeux la forceront de s'arr√™ter dans sa marche √©ternelle, ou de changer son cours? (Paul-Henri, baron d'Holbach, Syst√®me de la nature)
#6301
Fils! fils! écoute-moi. Je t'en supplie, ne réponds pas à mon brave coeur de mère, mais parle-moi, sans réfléchir à ce que tu dis. C'est la meilleure façon de penser correctement, en intellectuel et en bon fils. (Eugène Ionesco, Jacques ou la soumission)
#6330
Il y a deux personnes absolument indispensables en ce bas mode [...]. La sage-femme et le fossoyeur. L'une accueille, l'autre raccompagne. Entre les deux, les gens se d√©brouillent. (Jo√ęl Egloff, Edmond Ganglion & fils)
#6331
Ce n'est pas contagieux, la mort, tu sais, c'est h√©r√©ditaire. (Jo√ęl Egloff, Edmond Ganglion & fils)
#6363
Ne dis jamais, sur quoi que ce soit: ¬ę J'ai perdu cela ¬Ľ mais: ¬ę Je l'ai rendu. ¬Ľ Ton fils est mort? tu l'as rendu. Ta femme est morte? tu l'as rendue. On t'a pris ta terre? voil√† encore une restitution que tu as faite. -- Mais celui qui me l'a prise est un m√©chant. -- Que t'importe par les mains de qui celui qui te l'a donn√©e a voulu te la retirer? Pendant qu'il te la laisse, uses-en comme d'une chose qui ne t'appartient point, comme les voyageurs usent des h√ītelleries. (√Čpict√®te, Pens√©es, XVII)
#6601
Le Comte: Vous êtes gentilhomme ?
Figaro: Si le ciel l'e√Ľt voulu, je serais fils d'un prince. (Beaumarchais, Le Mariage de Figaro - Acte III, sc√®ne 15)
#6604
Marceline: Mais que nous font, mon fils, les refus d'un homme injuste? Ne regarde pas d'o√Ļ tu viens, vois o√Ļ tu vas: cela seul importe √† chacun. (Beaumarchais, Le Mariage de Figaro - Acte III, sc√®ne 18)
#6614
Pourquoi est-ce toujours triste, en définitive, d'aimer quelqu'un ? (Henry de Montherlant, Fils de personne)
#6879
Vis entre une épouse, une mère tendre qui te chériront à qui mieux mieux. Sois indulgent pour elles, heureux pour toi, mon fils; gai, libre et bon pour tout le monde; il ne manquera rien à ta mère. (Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro)
#6803
C'est la seule école de style, mon fils. Ce qu'ils font avec leur corps nous devons le faire avec notre esprit. (Jules Barbey d'Aurevilly)
#7938
[...] les sentiments se révèlent si ambivalents, comme des tissus à plusieurs fils colorés... (Eric-Emmanuel Schmitt, Le Poison d'amour, Livre de Poche, p. 155)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.