Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#222
La guerre est une chose trop sérieuse pour la confier à des militaires. (Georges Clemenceau)
#721
La plus noble conquête que l'homme ait jamais faite est celle de ce fier et fougueux cheval, qui partage avec lui les fatigues de la guerre et la gloire des combats. (Buffon, Histoire des Mammifères)
#793
La civilisation signifie une société reposant sur l'opinion des civils. Elle veut dire que la violence, la loi des guerriers et des chefs despotes, les conditions des camps et de la guerre, de la révolte et de la tyrannie, cèdent la place aux parlements, où des lois sont élaborées, et aux cours de justice indépendantes dans lesquelles, pendant longtemps, ces lois sont maintenues. (Winston Churchill; Sang, Sueur et Larmes)
#830
La crainte de la guerre est encore pire que la guerre elle-même. (Sénèque)
#994
C'est magnifique, mais ce n'est pas la guerre! (Général Pierre Bosquet)
#1022
Les guerres, ce sont des gens qui ne se connaissent pas et qui s’entretuent parce que d’autres gens qui se connaissent très bien ne parviennent pas à se mettre d’accord. (Paul Valéry)

#1304
Dans la vie des peuples, au moment des grands malheurs, après les guerres, les invasions, les famines, il y a toujours un homme qui sort de la foule, qui impose sa volonté, son ambition, ses rancunes, et qui se venge « comme une femme » sur le peuple entier, de la liberté, de la puissance et du bonheur perdus. (Curzio Malaparte, Technique du coup d'Etat)
#1357
La difficulté attire l'homme de caractère, car c'est en l'étreignant qu'il se réalise lui-même. (Charles de Gaulle, Mémoires de guerre)
#7879
A la guerre, comme en amour, il n'y a que le corps à corps qui donne des résultats (Blaise De Montluc)
#1795
L'homme absurde est celui qui ne change jamais. (Georges Clémenceau, Discours de guerre, discours au Sénat, 22 juillet 1917)
#1895
[...] la France ne peut ĂŞtre la France sans la grandeur. (Charles De Gaulle, MĂ©moires de guerre, L'Appel, La pente)
#1946
Je ne trouve la paix qu'à me faire la guerre. (François de Malherbe, Stances)
#1954
Les veilles cesseront au sommet de nos tours,
Le fer mieux employé cultivera la terre,
Et le peuple qui tremple aux frayeurs de la guerre,
Si ce n'est pour danser, n'aura plus de tambours.
(François de Malherbe)
#1970
On ne détruit que ce que l'on remplace. (Léon Jouhaux, La C.G.T., ce qu'elle est, Ce qu'elle veut, II, Après la guerre)
#2197
La guerre n'est pas un aventure. La guerre est une maladie. Comme le typhus. (Antoine de Saint-Exupéry, Terre des hommes, chap. 10)
#2283
...dans l'idéologie de notre temps, la référence obsessionnelle au "concret" [...] est toujours armée comme une machine de guerre contre le sens comme si, par une exclusion de droit, ce qui vit ne pouvait signifier -et réciproquement.
(Roland Barthes)
#2337
Les nouveaux fantômes gémissent, les anciens pleurent,
On les entend par les jours pluvieux et sombres. (Tu Fu, Chanson des chars de guerre)
#2427
Il y a dans la Gaule deux classes d'hommes qui comptent et qui sont honorées: celle des druides et celle des chevaliers. (César, Commentaires sur la Guerre des Gaules)
#2570
La guerre crée plus de méchants qu'elle n'en supprime. (Emmanuel Kant)
#2654
Enfin, lorsque vous êtes intensément soulevé par ce sujet, vous ne pouvez manquer de tracer de grandes baleines dans les cieux étoilés, avec des baleiniers qui les pourchassent ; de même que lorsqu’elles étaient toutes remplies de pensées de guerre, les nations de l’Est virent des armées en bataille dans les nuages. Ainsi, ai-je cherché le léviathan dans le ciel du Nord, autour du Pôle, dans les mille révolutions des étoiles brillantes qui me l'avaient d'abord montré. Et, sous les cieux resplendissants antarctiques, j'ai abordé la nef Argo et me suis joint à la chasse de l'étoile "Cétus", loin au-delà de l'extrême déploiement de l'Hydre et du Poisson Volant. (Herman Melville)
#2729
La guerre est un fruit de la dépravation des hommes; c'est une maladie convulsive et violente du corps politique; il n'est en santé, c'est-à-dire dans son état naturel, que lorsqu'il jouit de la paix. (Denis Diderot, Encyclopédie)
#2826
Au fur et à mesure que la science met de l'ordre dans le monde, ses produits y sèment le désordre. La guerre est le désordre rendu visible par tous. (Frédéric Roux)
#2854
La France n'est réellement elle-même qu'au premier rang; seules de vastes entreprises sont susceptibles de compenser les ferments de dispersion que son peuple porte en lui-même. (Charles de Gaulle, Mémoires de guerre)
#2972
La guerre révèle à un peuple ses faiblesse, mais aussi ses vertus. (Gustave Le Bon, Hier et Demain)
#2973
HĂ©las! Est-ce une loi sur notre pauvre terre
Que toujours deux voisins auront entre eux la guerre;
Que la soif d'envahir et d'Ă©tendre ses droits
Tourmentera toujours les meuniers et les rois?
(François Andrieux, Contes, anecdotes, etc.; le Meunier sans Souci)
#2974
La guerre est un mal qui déshonore le genre humain. (Fénelon, Dialogue des morts)
#2979
Chaque peuple, chaque métier, chaque état s'habille à sa guise, et cependant ils sont tous chrétiens; tandis que nous, Maures, on nous défend le costume des Maures, comme si notre croyance était dans nos habits et non dans nos cœurs. (Mendoza, Histoire de la guerre de Grenade)
#2982
Pour obtenir un bien si grand, si précieux,
J'ai fait la guerre aux rois, je l'eusse faite aux dieux. (Pierre Du Ryer, Alcionée)
#2983
Il n'y a jamais eu de bonne guerre ni de mauvaise paix. (Benjamin Franklin, Lettre Ă  J. Quincy)
#2984
Cette guerre n'est pas une guerre de chefs de clans, ni de princes, de dynasties ou d'ambition nationale; c'est la guerre des peuples et des causes. Nombreux sont ceux qui serviront fidèlement, non seulement dans notre île, mais dans tous les pays, sans que jamais leur nom ne soit connu, ni que leurs actes soient consignés par écrit. C'est la guerre des Soldats Inconnus. (Sir Winston Churchill)
#2985
La guerre est donc divine en elle-même, puisque c'est une loi du monde. (Joseph de Maistre, Les Soirées de Saint-Pétersbourg)
#3113
La façon la plus rapide de mettre fin à une guerre est de la perdre. (George Orwell)
#3146
L'un des vices de l'histoire est que l'on situe les débuts où lon veut. Ainsi, pour justifier une guerre, on pourra toujours dire que c'est l'autre qui a commencé. (Amélie Nothomb)
#3458
La plus noble conquĂŞte que l'homme ait jamais faite est celle de ce fier et fougueux animal, qui partage avec lui les fatigues de la guerre et la gloire des combats. (Georges Louis Leclerc)
#3463
Quand les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui meurent. (Jean-Paul Sartre)
#3497
Il est plus difficile de bien faire l'amour que de bien faire la guerre. (Ninon de Lenclos, Lettres)
#3532
Face à l'événement, c'est à lui-même que recourt l'homme de caractère. Son mouvement est d'imposer à l'action sa marque, de la prendre à son compte, d'en faire son affaire. (Charles de Gaulle, Mémoires de guerre)
#3608
On peut beaucoup plus largement se passer des hommes [que des femmes], c'est pourquoi c'est eux qu'on sacrifie dans la guerre. (George-Bernard Shaw, Sainte-Jeanne)
#3638
On fait la guerre quand on veut, on la termine quand on peut. (Nicolas Machiavel)
#3810
Il est plus facile de faire la guerre que la paix. (Georges Clémenceau)
#3992
L'illusion est au cœur ce qye l'oxygène est à l'appareil respiratoire. (Maurice Des Ombiaux, le Guignol de l'Après-Guerre)
#4190
Faites ce que vous voulez, a décidé le dieu, mais faites taire ce vacarme de guerre qui m'empêche de rêver. (Gérard Klein)
#4715
L'intelligence est le moteur de toutes les nations, le conducteur de toutes les armées, l'artillerie de toutes les guerres. Sans l'intelligence, l'imbécillité elle-même n'aurait pas de signification. (Giovanni Papini, Visages découverts)
#7671
La guerre, c'est comme une porte que l'on ouvre sur un pièce obscure : on ne sait pas ce qu'il y a derrière. (Hitler)
#7771
Depuis six mille ans,la guerre
Plait aux peuples querelleurs,
Et Dieu perd son temps Ă  faire
Les Ă©toiles et les fleurs. (Victor Hugo; les chansons des rues et des bois.
Commentaire : A méditer
#4934
Tout journal, de la première ligne à la dernière, n'est qu'un tissu d'horreurs. Guerres, crimes, vols, impudicités, tortures, crimes des princes, crimes des nations, crimes des particuliers, une ivresse d'atrocité universelle.
Et c'est de ce dégoûtant apéritif que l'homme civilisé accompagne son repas de chaque matin. Je ne comprends pas qu'une main pure puisse toucher un journal sans une convulsion de dégoût. (Charles Baudelaire, Journaux intimes; CIII)
#4955
Les guerriers qui n'ont pas un portrait de femme dans leur sac ne valent rien. (Jean Giraudoux, La guerre de Troie n'aura pas lieu)
#5019
Les nations, comme les hommes, meurent d'imperceptibles impolitesses. C'est à leur façon d'éternuer ou d'éculer leurs talons que se reconnaissent les peuples condamnés. (Jean Giraudoux, La guerre de Troie n'aura pas lieu (1935), II, 13, Ulysse)
#5033
Adieu la Cour, adieu les dames,
Adieu les filles et les femmes,
Adieu vous dis pour quelques temps,
Adieu vos plaisants passetemps;
Adieu le bal, adieu la danse,
Adieu mesure, adieu cadence,
Tambourins, hautbois et violons,
Puisqu'Ă  la guerre nous allons.
(Clément Marot, Epîtres)
#5106
A la guerre, on tue non pour tuer, mais pour ne pas être tué. (Henri Brialmont)
#5110
On ne tue bien que ce qu'on aime. (Jean Giraudoux, La Guerre de Troie n'aura pas lieu)
#5125
Sans la police, tout le monde tuerait tout le monde et il n'y aurait plus de guerre. (Henri Jeanson)
#5376
[...] ce n'est pas victoire, si elle ne met fin Ă  la guerre. (Michel de Montaigne, Essais 1; 47)
#5681
Heureux ceux qui sont morts, car ils sont retournés
Dans la première argile et la première terre.
Heureux ceux qui sont morts dans une juste guerre.
Heureux les épis mûrs et les blés moissonnés...
(Charles PĂ©guy, Eve)
#5725
C'est avec les pauvres que les riches se font la guerre. (Louis Blanc, Organisation du travail)
#5730
Oui, Messieurs, c'est la guerre entre les riches et les pauvres: les riches l'ont voulu ainsi; ils sont en effet les agresseurs. Seulement ils considèrent comme une action néfaste le fait que les pauvres opposent une résistance. Ils diraient volontiers, en parlant du peuple: cet animal est si féroce qu'il se défend quand il est attaqué. (Louis-Auguste Blanqui)
#5757
L'après-guerre est une locution utilisée par les politiques et les économistes qui ont peur de la paix. (Philippe Bouvard)
#5863
Qu'importe où nous surprendra la mort; qu'elle soit la bienvenue pourvu que notre cri de guerre soit entendu, qu'une autre main se tende pour empoigner nos armes, et que d'autres hommes se lèvent pour entonner les chants funèbres dans le crépitement des mitrailleuses et des nouveaux cris de guerre et de victoire. (Che Guevara)
#5865
Toute notre action est un cri de guerre contre l'impérialisme et un appel vibrant à l'unité des peuples contre le grand ennemi du genre humain : les Etats-Unis. (Che Guevara)
#5867
En fait, si on observe assez globalement ce qui se passe dans le monde, je pense que l'on pourrait décrire la situation comme suit : plus un Etat dispose de la capacité d'user de la violence, plus grand est son mépris de la souveraineté - des autres, cela s'entend. Les Etats-Unis sont - et de loin - les plus à même d'user de la violence et c'est sans doute pourquoi l'enthousiasme atteint chez nous son paroxysme. (Noam Chomsky, De la guerre comme politique étrangère des Etats-Unis)
#5868
En fait, le mépris américain de la souveraineté des autres est aussi vieux que l'Amérique elle-même.
Donc la souveraineté des autres n'est rien s'ils se placent au travers de notre route - c'est-à-dire si ce sont des "Etats scélérats" qui n'obéissent pas aux ordres. D'un autre côté, notre propre souveraineté, celle de nos clients et de ceux qui nous obéissent doivent être défendues. (Noam Chomsky, De la guerre comme politique étrangère des Etats-Unis)
#5871
Je crois, juridiquement parlant, qu'il y aurait des motifs sérieux pour inculper chaque président des Etats-Unis depuis la seconde guerre mondiale. Ils ont tous été soit de véritables criminels de guerre, soit impliqués dans de graves crimes de guerre. (Noam Chomsky)
#6134
La guerre civile est moins détestable que la guerre avec l'étranger. On sait du moins pourquoi l'on s'y bat. (Anatole France)
#6136
Dieu a décidé de faire taire ce bordel de guerre qui l'empêche de dormir. (Gérard Klein)
#6148
Les illusions nous rendent le service de nous épargner des sentiments pénibles et de nous permettre d'éprouver à leur place des sentiments de satisfaction. Aussi devons-nous nous attendre à ce qu'elles en viennent un jour à se heurter contre la réalité, et le mieux que nous ayons à faire, c'est d'accepter leur destruction sans plaintes ni récriminations. (Sigmund Freud, Considérations actuelles sur la guerre et sur la mort)
#6165
On croit lutter contre des géants, on va les vaincre, et il se trouve qu'on lutte contre quelque chose d'inflexible, qui est un reflet sur la rétine d'une femme. (Jean Giraudoux, La guerre de Troie n'aura pas lieu)
#6169
Une démocratie bien comprise n'est pas un régime qui maintienne artificiellement entre les hommes une égalité chimérique; c'est un régime de libre sélection qui n'assigne d'autre limite à l'ascension sociale que les limites même de l'effort et de la volonté de l'individu. (Edouard Herriot, D'une guerre à l'autre 1914-1936; avril 1916)
#6191
Si quelque chose semble devoir rabaisser l'homme au-dessous de la bête, c'est sans doute la guerre. Les lions et les tigres ne combattent que pour satisfaire leur faim; l'homme est le seul animal qui, de gaieté de coeur et sans cause, vole à la destruction de ses semblables, et se félicite d'en avoir beaucoup exterminé. (Paul-Henri, baron d'Holbach, La morale universelle)
#6256
Les guerres ont toutes sortes de prétextes, mais n'ont jamais qu'une cause: l'armée. Otez l'armée, vous ôtez la guerre. (Victor Hugo, Actes et Paroles)
#6269
VoilĂ  cinquante ans que je suis femme et je n'ai jamais pu encore savoir au juste ce que j'Ă©tais. (Jean Giraudoux, La guerre de Troie n'aura pas lieu)
#6315
Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l'orage. (Jean Jaurès)
#6317
On ne fait pas la guerre pour se débarrasser de la guerre. (Jean Jaurès)
#6341
En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d'exploitation, de dépravation, de vice, d'inégalité en un mot - qu'elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d'agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l'exploité, la prostituée et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d'égalité. (Piotr Kropotkine, La morale anarchiste)
#6415
La guerre contre la démagogie est la plus dure de toutes les guerres. (Charles Péguy, Pensées)
#6546
[...] la peur. L'envers et l'endroit de la guerre. (Louis-Ferdinand CĂ©line, Voyage au bout de la nuit)
#6616
Il y a des notions communes, dont tous les hommes conviennent également. Les disputes, les séditions, les guerres, d'où viennent-elles? De l'application de ces notions communes à chaque fait particulier. La justice et la sainteté sont préférables à toutes choses, personne n'en doute. Mais une telle chose est-elle juste, est-elle sainte? Voilà sur quoi on s'égorge. Chassons cette ignorance et apprenons à appliquer ces notions à chaque fait particulier; il n'y aura plus de disputes, plus de guerres, Achille et Agamemnon seront d'accord. (Épictète, Entretiens - Livre I, LXII)
#6837
[...] quand on invoque Dieu pour résoudre un problème d'immobilier, autant dire qu'on prépare la guerre. (Boris Cyrulnik, L'Ensorcellement du monde)
#7076
Quand une guerre éclate, les gens disent : « Ça ne durera pas, c’est trop bête. » Et sans doute une guerre est certainement trop bête, mais cela ne l’empêche pas de durer. La bêtise insiste toujours, on s’en apercevrait si l’on pensait pas toujours à soi. (Albert Camus, La peste.)
#7192
A quoi servent les guerres, et pour qui et pour quoi ?
Soldat, veux tu te battre pour ma soeur, pour moi ?
A quoi bon la culture?
Fermier, j’ai faim, veux-tu planter pour moi ?
(Jean-Robert LĂ©onidas, Les Paroles peuvent. Les Ă©crivains et l'enfance,Unicef, Colombie 2007)
#7435
La philosophie, ça vient avec l'âge. Quand on a vu des guerres, des naufrages, des supplices, alors on commence à philosopher. (Raymond Queneau, Les derniers jours)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.