Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#88
Une Ňďuvre d'art est un coin de la cr√©ation vue √† travers un temp√©rament. (Emile Zola, Mes Haines)
#90
Je hais les railleurs malsains, les petits jeunes gens qui ricanent, ne pouvant imiter la pesante gravité de leurs papas. (Emile Zola, Mes Haines)
#91
La haine est sainte. Elle est l'indignation des coeurs forts et puissants, le d√©dain militant de ceux que f√Ęchent la m√©diocrit√© et la sottise. (Emile Zola, Mes Haines)
#447
L'affection ou la haine change la justice de face. Et combien un avocat bien pay√© par avance trouve-t-il plus juste la cause qu'il plaide! Combien son geste hardi le fait-il para√ģtre meilleur aux juges, dup√©s par cette apparence! Plaisante raison qu'un vent manie, et √† tous sens! (Pascal, Pens√©es)
#1015
Ainsi que les vertus, les crimes encha√ģn√©s
Sont toujours ou souvent l'un par l'autre tra√ģn√©s. (Jean Rotrou, Venceslas)
#1318
La haine, c'est la colère des faibles. (Alphonse Daudet)
#1324
L'√©go√Įsme et la haine ont seuls une patrie; la fraternit√© n'en a pas! (Alphonse de Lamartine)
#1400
Ici-bas, la douleur √† la douleur s'encha√ģne.
Le jour succède au jour, et la peine à la peine. (Alphonse de Lamartine, Premières Méditations)
#7882
"La haine, c'est l'amour en dur"(Henri Bauchau)
#1516
L'empire n'est pas √† ceux qui veulent tout comprendre. C'est une infirmit√© que de voir au-del√† du but prochain. Il n'y a pas que les chevaux et les mulets √† qui il faille des Ňďill√®res pour marcher sans √©cart. (Anatole France)
#1976
"Que saurions-nous de l'amour et de la haine, des sentiments éthiques et en général, de tout ce que nous appelons le soi, si cela n'avait pas été porté au langage et articulé par la littérature ?"
(Paul Ricoeur)
Commentaire : Trouvé dans un article du journal "Le monde" parlant des émissions d'A Finkielkraut
#2093
Est-ce toi qui noues les liens des Pléiades,
Ou qui d√©lies les cha√ģnes d'Orion?
Est-ce toi qui fais sortir en son temps les constellations,
Et qui conduis la Grande Ourse avec ses petits?
(Ancien Testament, Job, XXXVIII, 31-32)
#2171
L'excès de sévérité produit la haine. L'excès de l'indulgence affaiblit l'autorité. Sachez garder le milieu et vous ne serez exposé ni au mépris ni aux outrages. Il faut imiter le chirugien qui, suivant le besoin, applique le fer ou le baume sur la blessure. (Saadi, le Jardin des Roses)
#2402
La bonne action priv√©e continue √† exister parce qu'elle correspond √† un besoin de l'homme: au besoin vital d'exercer une influence directe sur son prochain. (Dosto√Įevski)
#2543
...je ne vois pas d'autre issue: que chacun de nous fasse un retour sur lui-même et extirpe et anéantisse en lui tout ce qu'il croit devoir anéantir chez les autres. Et soyons bien convaincus que le moindre atome de haine que nous ajoutons à ce monde nous le rend plus inhospitalier qu'il n'est déjà. (Etty Hillesum)
#2674
Qu'est-ce qui nous prot√©gera de la pratique d√©cha√ģn√©e? (Joseph Mouton)
#2756
... aussi longtemps qu’il y a un homme dehors, la porte qui lui est fermée au nez ferme une cité d’injustice et de haine. (Charles Péguy)
#2879
...cependant que ses bêtes mangèrent, l'auteur se reposa quelque temps et se mit à songer à ce qu'il dirait dans le prochain chapitre. (Scarron)
#3088
Les cha√ģnes de l'habitude sont, en g√©n√©ral, trop peu solides pour √™tre senties, jusqu'√† ce qu'elles deviennent trop fortes pour √™tre bris√©es. (Samu√ęl Johnson)
#3090
En opposant la haine à la haine, on ne fait que la répandre, en surface comme en profondeur. (Mahatma Ghandi, Tous les hommes sont frères)
#3092
Le monde est fatigué de la haine. (Mahatma Ghandi)
#3093
J'ai assez vécu pour voir que différence engendre haine. (Stendhal, le Rouge et le Noir)
#3094
La haine ne peut jamais être bonne. Elle s'augmente par une haine réciproque et au contraire, elle peut être étouffée par l'amour, de telle sorte que la haine se change en amour. (Spinoza, Ethique)
#3096
Vivons donc heureusement, sans ha√Įr ceux qui nous ha√Įssent. Parmi ceux qui nous ha√Įssent, passons d√©pourvu de haine. (Bouddha)
#3132
L'absence est aussi bien un remède à la haine qu'un appareil contre l'amour. (Jean de La Fontaine)
#3177
La vanit√©, grande ennemie de l'√©go√Įsme, peut engendrer tous les effets de l'amour du prochain. (Paul Val√©ry)
#3355
Seul l'amour vous comblera. La haine est toujours insuffisante. (Claire de Lamirande)
#4045
Oh! si c'e√Ľt √©t√© un homme, l'autre! mais cela! cela! Il se sentait encha√ģn√© par leur infamie m√™me. Et il restait l√†, an√©anti, boulevers√©. [...] Madeleine murmura " Pauline " et il fut travers√© d'une telle douleur qu'il s'enfuit de toutes ses jambes. (Guy de Maupassant, La Femme de Paul)
#4286
CHARLOTTE: On marie ta fille dans trois semaines et toi, tu lis?
ANTOINE: Oui.
CHARLOTTE: Qu'est-ce que tu lis?
ANTOINE: Le code civil. Au chapitre des divorces. J'étudie les moyens de la tirer de là l'année prochaine.
CHARLOTTE: Tu es un monstre! Ces enfants s'aiment!
ANTOINE: C'est ce qui me fait peur. Nous nous aimions nous aussi.

(Jean Anouilh, Les poissons rouges)
#4308
Epargne-toi du moins le tourment de la haine;
À défaut du pardon, laisse venir l'oubli.
(Alfred de Musset, La Nuit d'Octobre)
#4555
L'obscurité ne peut pas chasser l'obscurité; seule la lumière le peut. La haine ne peut pas chasser la haine; seul l'amour le peut. (Martin Luther King)
#4578
La haine tue toujours, l'amour ne meurt jamais. (Gandhi)
#4600
La haine, comme l'amour, se nourrit des plus petites choses, tout lui va. (Honoré de Balzac, Le Contrat de Mariage)
#4633
Si on juge de l'amour par la plupart de ses effets, il ressemble plus à la haine qu'à l'amitié. (La Rochefoucauld, Maximes)
#4727
Etre jeune, c'est √™tre spontan√©, rester proche des sources de la vie, pouvoir se dresser et secouer les cha√ģnes d'une civilisation p√©rim√©e, oser ce que d'autres n'ont pas eu le courage d'entreprendre; en somme, se replonger dans l'√©l√©mentaire. (Thomas Mann, Le docteur Faustus)
#4787
[...] ce sont rarement les r√©ponses qui apportent la v√©rit√©, mais l'encha√ģnement des questions. (Daniel Pennac, La f√©e carabine)
#4832
Renon√ßons √† flatter la jeunesse: on fera faire des progr√®s √† l'√©ducation. Car c'est en prenant ses distances par rapport √† la jeunesse que l'√©ducateur peut lui √™tre le plus utile. Une soci√©t√© qui fait un mauvais sort √† l'√Ęge m√Ľr et √† la vieillesse fait aussi un mauvais sort √† la jeunesse. (Louis Pauwels, Les derni√®res cha√ģnes)
#7713
Ce n'est pas tellement de libert√© qu'on a besoin, mais de n'√™tre encha√ģn√© que par ce qu'on aime. (Pierre Reverdy, Le Livre de mon bord)
#7700
Le moi est ha√Įssable. Aimer le prochain comme soi-m√™me, c'est tout dire. (Pierre Reverdy, Le Livre de mon bord)
#4978
Les haines sont si longues et si opini√Ętr√©es, que le plus grand signe de mort dans un homme malade, c'est la r√©conciliation. (Jean de La Bruy√®re, Caract√®res)
#5077
En politique, la communauté des haines fait presque toujours le fond des amitiés. (Alexis de Tocqueville)
#5194
Le myst√®re de l'amour, qui est celui de la douleur, a une forme myst√©rieuse, qui est le temps. Nous attachons l'hier au lendemain avec des cha√ģnes d'angoisse, et l'aujourd'hui n'est √† dire vrai que l'effort du pass√© pour deviner l'avenir. (Miguel de Unamuno, Le sentiment tragique de la vie)
#5465
Faire de grand discours éloquents n'est pas une preuve de sagesse. L'homme apaisé, sans haine ni peur, mérite d'être appelé sage. (Bouddha)
#5469
L'astronomie est née de la superstition; l'éloquence de l'ambition, de la haine, de la flatterie, du mensonge; la géométrie de l'avarice; la physique d'une vaine curiosité; toutes et la morale même, de l'orgueil humain. (Jean-Jacques Rousseau, Discours sur les sciences et les arts)
#5650
Depuis que toutes les cha√ģnes se livrent cette bataille pour l'audimat, parler de l'intelligence √† la t√©l√©vision, c'est comme si l'on distribuait des guides gastronomiques au Sahel. (Guy Bedos)
#5809
La libert√© consiste √† faire tout ce que permet la longueur de la cha√ģne. (Fran√ßois Cavanna)
#5847
Ne r√©fute jamais les opinions d'autrui, parce que ce serait vouloir para√ģtre plus fort que ton prochain et le dominer. Expose ton sentiment avec sinc√©rit√© et simplicit√© et laisse la v√©rit√© agir de soi sur l'esprit de ton fr√®re. Qu'elle le conqui√®re, elle, et que toi tu ne le mettes pas sous ton joug. La v√©rit√© que tu prof√©reras n'est pas √† toi; elle est au-dessus de toi, et elle se suffit √† elle-m√™me. (Miguel de Unamuno, Journal intime)
#5998
Car comment celui qui ne conna√ģt pas l'avenir pourrait-il comprendre le sens du pr√©sent? Si nous ne savons pas vers quel avenir le pr√©sent nous m√®ne, comment pourrions-nous dire que ce pr√©sent est bon ou mauvais, qu'il m√©rite notre adh√©sion, notre m√©fiance ou notre haine? (Milan Kundera, L'ignorance)
#6093
Nous voulons non seulement √™tre libres nous-m√™mes, mais encore que tous les hommes le soient comme nous-m√™mes. Aussi longtemps qu'il y aura des cha√ģnes, quand m√™me elles seraient dor√©es, quand m√™me elles seraient l√©g√®res, quand m√™me elles seraient rel√Ęch√©es et affaiblies, quand m√™me elles ne lieraient qu'un seul de nos semblables, nous ne d√©sarmerons pas: nous voulons que toutes les cha√ģnes tombent, toutes et √† jamais! (S√©bastien Faure, Les forces de la r√©volution)
#6193
Homme faible et vain! tu pr√©tends d'√™tre libre; h√©las! ne vois-tu pas tous les fils qui t'encha√ģnent? Ne vois-tu pas que ce sont des atomes qui te forment, que ce sont des atomes qui te meuvent, que ce sont des circonstances ind√©pendantes de toi qui modifient ton √™tre et qui r√®glent ton sort? Dans une nature puissante qui t'environne, serais-tu donc le seul √™tre qui p√Ľt r√©sister √† son pouvoir? Crois-tu que tes faibles voeux la forceront de s'arr√™ter dans sa marche √©ternelle, ou de changer son cours? (Paul-Henri, baron d'Holbach, Syst√®me de la nature)
#6216
Ce qui me d√©go√Ľte dans la haine, c'est sa grossi√®ret√©: elle accueille n'importe quel bruit, se nourrit de tout, sans examen, sans discernement. Comme elle est b√™te et rend b√™te! Un grand esprit qui hait devient aussi stupide qu'un bouvier. (Henry de Montherlant, Malatesta)
#7077
Mais de faire fléchir un courage inflexible,
De porter la douleur dans une √Ęme insensible,
D'encha√ģner un captif de ses fers √©tonn√©,
Contre un joug qui lui pla√ģt vainement mutin√©,
C'est là ce que je veux, c'est là ce qui m'irrite.
(Jean Racine, Phèdre)
#7071
À moins d'un accord idéal et proprement utopique, il s'établit de la haine jusqu'entre les époux les plus aimants. La haine conjugale est, de toutes, la plus constante, la plus normale : on hait des gens pour des raisons bien moindres qu'on ne hait sa femme ou son mari. (Jean Rostand, Le marriage)
#7059
Une femme d√©sir√©e et poss√©d√©e nous enrichit de clart√©s, certes, mais sur notre propre coeur, par tout ce qu'elle d√©cha√ģne : elle-m√™me risque de nous demeurer ind√©chiffrable ; car la possession charnelle n'est pas le vrai moyen de connaissance : elle est cr√©atrice de mirages ; le d√©sir, l'assouvissement tour √† tour transforment et d√©forment l'√™tre aim√©. (Fran√ßois Mauriac, La Province)
#7154
Qu'y a-t-il de plus prochain de moi dans la nuit que ma propre pensée ?
Un homme pourchassé qui pense seul toute une nuit dans un fossé.
Toute une nuit de pensées sous la pluie, cela fait un noir café !
(Paul Claudel, L'Otage)
#7183
"Un peuple asservi qui a une langue à lui possède la clé qui le délivrera de ses chaines" ( Jean-Robert Léonidas, Prétendus Créolismes: Le couteau dans l'igname)
#7187
Lorsque l'homme s'habitue √† voir les autres porter les cha√ģnes de l'esclavage, c'est qu'il accepte lui-m√™me un jour de les porter (Abraham Lincoln)
#7215
Pas de lib√©ration sans un minimum de rigueur, de r√®gles, d'interdits consentis, assum√©s, pour √™tre ensuite surmont√©s et distanc√©s. (Louis Pauwels, Les derni√®res cha√ģnes)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.