Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#247
Les monomaniaques de tout poil, les gens qui sont possédés par une seule idée m'ont toujours spécialement intrigué, car plus un esprit se limite, plus il touche par ailleurs à l'infini. (Stefan Zweig)
#336
La véritable Angleterre, c'est Shakespeare et les Shakespeariens; tout ce qui précède n'est que préparation, tout ce qui suit n'est qu'une contrefaçon boiteuse de cet élan original et hardi vers l'infini. (Stefan Zweig, La confusion des sentiments)
#423
La nue √©tait d'or p√Ęle et, d'un ciel doux et frais,
Sur les jeunes bambous, sur les rosiers épais,
Sur la mousse gonflée et les safrans sauvages,
D'étroits rayons filtraient à travers les feuillage.
Un ar√īme l√©ger d'herbe et de fleurs montait;
Un murmure infini dans l'air subtil flottait.
Commentaire : (Leconte de Lisle, L'Aurore).
#846
Les h√ītels des riches ont jusqu‚Äô√† cinq √©toiles; ceux des pauvres en ont une infinit√©. (Philippe Geluck)
#944
Il y a certes deux labyrinthes de l'esprit humain: l'un concerne la composition du continu, le second la nature de la liberté; et ils prennent leur source à ce même infini. (Académie française)
#1014
Si l'idée embrassant la force engendra les mondes, la joie d'être engendra l'idée. C'est parce que l'Infini conçut en lui-même une joie innombrable que les mondes et les univers naissance. (Aurobindo, la joie d'être)
#1104
Il n'existe que deux choses infinies, l'univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue. (Albert Einstein)
#1129
Il y a deux choses d'infini au monde: l'univers et la b√™tise humaine... mais pour l'univers j'en suis pas tr√®s s√Ľr. (Albert Einstein)
#1284
Infini est le champ du roman. (Morgan Sportès, Solitudes)
#1335
Dieu n'est pas l'éternité, il n'est pas l'infini, mais il est éternel et infini. Il n'est ni la durée ni l'espace, mais il a existé de tout temps et sa présence est partout. (I. Newton, Principes math. de la philo, naturelle)
#1714
Le mariage doit être une éducation mutuelle et infinie. (Henri Frédéric Amiel, Journal intime)
#1996
On ne peut pas partir de l'infini, on peut y aller. (Jules Lachelier, Conversation avec Bouglé, OEuvres, tome I)
#1997
On ne peut pas partir de l'infini, on peut y aller. (Jules Lachelier, Psychologie et Métaphysique)
#2142
Le langage est le seuil du silence que je ne puis franchir. Il est l'épreuve de l'infini. (Brice Parain, Recherches sur la nature et les fonctions du langage, conclusion)
#2314
Le nombre est infini des hommes-enfants qui croient souffrir sans mesure, et qui souffrent, en réalité, fort peu. Le nombre est infini de ceux qui s’imaginent posséder la Foi, et dont la foi ne soulèverait pas un grain de poussière. Pour ce qui est de l’Espérance et de l’Amour, quels mots ont été plus prostitués? (Léon Bloy)
#2359
... désir comme enfance, pour rien, en-deçà ou au-delà du dicible, sans finalité sinon sans origine, sans perspective, sans utilité, sans grandeur; une puissance toutefois, mais infiniment nocive, qui ruine, depuis le commencement, toutes les chances du savoir, du pouvoir et de l'amour. (Claude Louis-Combet)
#2689
Rien n'est plus accessible à l'esprit que l'infini. (Novalis)
#2780
... il √©tait temps de savoir ce que je comptais √©crire. Mais d√®s que je me le demandais, t√Ęchant de trouver un sujet o√Ļ je pusse faire tenir une signification philosophique infinie, mon esprit s'arr√™tait de fonctionner, je ne voyais plus que le vide en face de mon attention, je sentais que je n'avais pas de g√©nie ou peut-√™tre une maladie c√©r√©brale l'emp√™chait de na√ģtre. (Marcel Proust)
#3363
Dieu, c'est celui qui vient à nous, tous les jours, sans réserve. C'est l'avenir véritable en plein milieu de notre vie présente. C'est l'infini de notre fini. Il est présent au coeur des choses, au coeur des vivants. C'est le coeur du coeur. (Claire de Lamirande)
#3428
Voir un monde en un grain de sable,
Un firmament dans une fleur des champs,
L'infini dans le creux de la main,
Et l'éternité en une heure.
(William Blake, Chants de l'Expérience)
#3512
Souviens-toi de cette nuit, c'est la promesse de l'infini... (Dante)
#3530
Dans un large fauteuil, près du foyer béni,
Comme on peut voyager, l'hiver, à l'infini!
(Hippolyte Laroche)
#3602
Born√© dans sa nature, infini dans ses vŇďux,
L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux.
(Alphonse de Lamartine, Premières Méditations poétiques)
#4039
Il existe une heure de la soir√©e o√Ļ la prairie va dire quelque chose. Elle ne le dit jamais. Peut-√™tre le dit-elle infiniment et nous ne l'entendons plus, ou nous l'entendons, mais ce quelque chose est intraduisible comme une musique... (Jorge Luis Borges, L'auteur et autres textes)
#4131
Ce que la photographie reproduit à l'infini n'a lieu qu'une fois. (Roland Barthes)
#4287
Comme on est exigeant, toujours! On commence par ne pas vouloir moins d'une vie de bonheur, puis on apprend que quelques années volées, c'est déjà une étrange chance... Après, on accepte de se contenter d'un soir... Et puis, tout d'un coup, il ne vous reste plus que cinq minutes, et on arrive à trouver que c'est encore une oasis infinie, cinq minutes de bonheur! (Jean Anouilh, Le rendez-vous de Senlis)
#4346
L'amour, c'est l'infini à la portée des caniches. (Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit)
#4386
Le mot infini, comme les mots Dieu, esprit et quelques autres expressions, dont les équivalents existent dans toutes les langues, est, non pas l'expression d'une idée, mais l'expression d'un effort vers cette idée. (Edgar Poe, Euréka)
#4387
Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie. (Pascal, Pensées)
#7630
Nul paradis n'est permis à qui s'est rendu compte un jour de l'existence de l'infini. (Robert Desnos, La Liberté ou l'Amour)
#7626
Je ne crois pas en Dieu, mais j'ai le sens de l'infini. (Robert Desnos, La Liberté ou l'Amour)
#5152
J'aime la vérité. Je crois que l'humanité en a besoin; mais elle a bien plus grand besoin encore du mensonge qui la flatte, la console, lui donne des espérances infinies. Sans le mensonge, elle périrait de désespoir et d'ennui. (Anatole France, La Vie en fleur)
#5164
Qui dit Romantisme dit Art Moderne - c'est-à-dire intimité, spiritualité, couleur, aspiration vers l'infini ...
(Charles Beaudelaire)
#5514
C'est une belle langue à qui sait la défendre
Elle offre des trésors de richesses infinies
On dirait que le vent s'est pris dans une harpe
Et qu'il a composé toute une symphonie.
(Yves Duteil)
#5636
L'homme n'est r√©ellement libre qu'autant que sa libert√©, librement reconnue et repr√©sent√©e comme par un miroir par la conscience libre de tous les autres, trouve la confirmation de son extension √† l'infini dans leur libert√©. L'homme n'est vraiment que parmi d'autres hommes √©galement libres; et comme il n'est libre qu'√† titre humain, l'esclavage d'un seul homme sur la terre, √©tant une offense contre le principe m√™me de l'humanit√©, est une n√©gation de la libert√© de tous. (Mikha√Įl Bakounine, Cat√©chisme r√©volutionnaire)
#6003
La vie, c'est comme une for√™t o√Ļ, toujours, on d√©couvre des poteaux indicateurs et des rep√®res, jusqu'au moment o√Ļ on n'en rencontre plus. Et la for√™t est infinie et la faim ne cesse qu'avec la mort. Et toujours on avance dans des couloirs d'o√Ļ l'on ne peut jeter un regard √† l'ext√©rieur. M√™me l'univers est trop √©troit en certains cas. Mais je refuse d'indiquer √† qui les ignore les chemins qui m√®nent au point o√Ļ j'en suis √† pr√©sent. Je travaille avec mes conceptions durement arrach√©es au chaos, par moi seul. (Thomas Bernhard, Gel)
#6577
Créer, c'est renoncer à la capacité infinie des possibles pour n'en retenir qu'un seul. (Jean Guitton, Le Travail intellectuel)
#6808
Dans toute poésie, il y a une lutte secrète entre l'infini du sentiment et le fini de la langue dans laquelle cet infini se renferme sans se limiter. (Jules Barbey d'Aurevilly, Les Poètes)
#6753
Il y a certes deux labyrinthes de l'esprit humain: l'un concerne la composition du continu, le second la nature de la liberté; et ils prennent leur source à ce même infini. (L'Académie française)
#6976
CŇďlio. [...] Pourquoi ce qui te rendrait joyeux et empress√©, ce qui t'attirerait, toi, comme l'aiguille aimant√©e attire le fer, me rend-il triste et immobile ? Qui pourrait dire: ceci est gai ou triste ? La r√©alit√© n'est qu'une ombre. Appelle imagination ou folie ce qui la divinise. - Alors la folie est la beaut√© elle-m√™me. Chaque homme marche envelopp√© d'un r√©seau transparent qui le couvre de la t√™te aux pieds: il croit voir des bois et des fleuves, des visages divins, et l'universelle nature se tient sous ses regards des nuances infinies du tissu magique. [...]
(Alfred de Musset, Les Caprices de Marianne - Acte I, scène 1)
#7466
C'est ce que j'aime dans la lecture. Un détail minuscule attire votre attention et vous mène à un autre livre, dans lequel vous trouverez un petit passage qui vous pousse vers un troisième livre. Cela fonctionne de manière géométrique, à l'infini, et c'est du plaisir pur. (Annie Barrows - coauteur : Mary Ann Shaffer, Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates)
#7355
Les grandes √Ęmes sont toujours inqui√®tes, seul l'infini pourra les rassasier. (Marcel Proust)
#7417
L'infini n'existe pas. L'univers est fini quoique illimité. Il n'y a pas de place pour Dieu. (Raymond Queneau, Journal)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.