Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#188
Il ne faut jamais lancer contre des adversaires des bruits non fondés, ou leur prêter des intentions, car l'adversaire est, comme quiconque, un hôte de l'esprit. (Schweitzer)
#427
Le plus bel hommage que nous puissions rendre à un auteur n'est pas de rester attachés à la lecture de ses pages, mais plutôt de cesser inconsciemment de lire, de reposer le livre, de le méditer et de voir au-delà de ses intentions avec des yeux neufs. (Charles Morgan)
#550
Le langage signifiant voudrait dire l’absolu de façon médiate, et cet absolu ne cesse de lui échapper, laissant chaque intention particulière, du fait de sa finitude, loin derrière lui. La musique, elle, l’atteint immédiatement, mais au même instant il lui devient obscur, tout comme l’œil est aveuglé par une lumière excessive, et ne peut plus voir ce qui est parfaitement visible. (Th.W. Adorno)
#939
Si l'on donne à quelqu'un le conseil qu'il a déjà l'intention de ne pas suivre, il vous en veut tout de suite, et si l'on lui donne le conseil qu'il suivra certainement, il vous en veut plus tard. (Maurice Donnay, Pensées)
#1571
L'enfer est pavé de bonnes intentions. (Samuel Johnson)
#2352
Les taches des chats, sensées et somptueuses comme des intentions de verrières. (Charles-Albert Cingria)
#2583
L'intention est la résignation en sa forme la plus riche, où aucun compte n'est tenu de ce qui doit être perdu, seulement de ce qui doit être gagné en persistant dans l'intention. (Sören Kierkegaard)
#2599
"jouer avec les mots, faire n'importe quoi avec les mots, c'est une délivrance. Donner aux mots une libérté entière, faites leur dire n'importe quoi, sans intention, il en sortira toujours quelque chose. Il y aura toujours des mots liés entre eux qui, par là, signifieront..." (Eugène Ionesco)
#3242
Une vérité énoncée avec de mauvaises intentions surpasse tous les mensonges de l'imagination. (William Blake)
#4094
Entre une mauvaise cuisinière et une empoisonneuse, il n'y a qu'une différence d'intention. (Pierre Desproges)
#4821
Si on appelle écrivain un homme qui écrit, on appelle aujourd'hui jeune écrivain un homme qui a l'intention d'écrire. (Alfred Capus)
#7693
On vit avec beaucoup de mauvaises actions sur la conscience et quelques bonnes intentions dans le coeur. (Pierre Reverdy, Le livre de mon bord)
#5813
J'ai écrit un jour ou l'autre, il y a longtemps, qu'il n'y a pas de bon pouvoir. Le pouvoir est le pouvoir, il fait de toi ce qu'il veut, dès que tu crois l'avoir conquis. Quelles qu'aient été tes intentions, ton idéal, tu es prisonnier de la férocité des factions et de la connerie de la foule. (François Cavanna, La belle fille sur le tas d'ordures)
#6109
- Mon âge? Cela dépend, Madame, de vos intentions. (Alfred Capus)
#7461
Nous connaissons à merveille le prix d'une maxime à propos amenée, et toute la valeur d'une pensée noble présentée sous la forme d'une sentence; mais nous savons aussi combien il est facile de déguiser la stérilité de l'imagination par l'emploi de ce moyen, l'absence d'idées grandes et justes par l'enflure des mots, et on ne saurait dire combien est fatigante cette redondance continuelle de paroles prétentieuses, et travaillées dans l'intention de couvrir le vide et l'absurde des pensées. (A. Delaforêst, Théâtre moderne: Cours de littérature dramatique)
#7480
Souvent j'ai observé cette triste particularité de toutes les conversations mondaines, à savoir qu'elles sont, plutôt que des dialogues, des monologues entremêlés. Ceux qui conversent demeurent étrangers entre eux : chacun suit sa ligne de pensée. On n'écoute pas avec attention bienveillante, impatient qu'on est de placer son propos, que l'on croit toujours plus important que celui des autres. Presque jamais on n'arrive à une fusion des sentiments, à l'union d'intention, à la communion d'esprit sur ce dont on parle. Il y a matière à méditation sérieuse dans le fait que soient si fréquentes les interruptions dans les conversations mondaines : c'est le symptôme d'une maladie très douloureuse. (Miguel de Unamuno, Journal intime)
#8050
La méchanceté suppose une détermination morale, une intention et une certaine réflexion. L'imbécile, ou la brute, ne s'attarde pas à réfléchir ou à raisonner. Il agit par instinct, comme un bœuf de labour, convaincu qu'il fait le bien, qu'il a toujours raison, et fier d'emmerder, sauf votre respect, tout ce qu'il voit différer de lui, que ce soit par la couleur, la croyance, la langue, la nationalité ou [...] la manière de se distraire. En fait, le monde aurait besoin de plus de gens vraiment méchants et de moins de simples crétins... (Carlos Ruiz Zafón, L'Ombre du vent, Pocket, p. 214-215)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.