Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#379
Cette tricherie salutaire, cette esquive, ce leurre magnifique, qui permet d'entendre la langue hors pouvoir, dans la splendeur d'une révolution permanente du langage, je l'appelle pour ma part: littérature. (Roland Barthes)
#458
Laisse parler ton cœur, interroge les visages, n'écoute pas les langues... (Umberto Eco)
#543
C’est la communication... qu’il faut retenir comme la fonction centrale de cet instrument qu’est la langue. (André Martinet)
#725
L'orthographe des langues est une convention dans laquelle la prononciation n'a que faire; et la profonde erreur des grammairiens d'aujourd'hui, c'est d'avoir pris au pied de la lettre cet axiôme étourdi d'un grand écrivain: « L'orthographe est l'image de la prononciation » (Nodier)

#821
Il pleure dans mon cœur
Comme il pleut sur la ville;
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon cœur? (Paul Verlaine, Romances sans paroles)
#965
La langue ment à la parole et la parole à la pensée. (Adam Mickiewicz)
#984
C'est une langue bien difficile que le français. A peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. (Colette)
#1417
Ecrire proprement sa langue est une des formes du patriotisme. (Lucie Delarue-Mardrus, La Liberté)
#1452
La langue n’est ni réactionnaire, ni progressiste. Elle est tout simplement fasciste, car le fascisme, ce n’est pas d’empêcher de dire, c’est d’obliger à dire. (Roland Barthes, COLLOQUE DE CERISY)
#1603
Ce sont les Grecs qui nous ont légué le plus beau mot de notre langue: le mot « enthousiasme » — du grec en theo, un Dieu intérieur. (Pasteur)
#1691
Les langues sont les vraies médailles de l'histoire. (Antoine de Rivarol, De l'universalité de la langue française)
#1692
Ce qui n'est pas clair n'est pas français; ce qui n'est pas clair est encore anglais, italien, grec ou latin. (Antoine de Rivarol, De l'universalité de la langue française)
#1693
Sûre, sociale, raisonnable, ce n'est plus la langue française, c'est la langue humaine. (Antoine de Rivarol, De l'universalité de la langue française)
#1801
Les langues n'ont d'élégance qu'autant qu'il y en a dans l'esprit de ceux qui les parlent. (Étienne Bonnot, abbé de CONDILLAC, Cours d'étude pour l'instruction du prince de Parme, VI, Histoire moderne, livre XX, chap. 1)
#1865
Quant aux fautes qui se pourraient trouver en l'impression, comme de lettres transposées, omises, ou superflues, la première édition les excusera, et la discrétion du lecteur savant qui ne s'arrêtera à si petites choses. (Joachim Du Bellay, "Deffence et Illustration de la langue francoyse")
#1893
la nature nous a donne deux oreilles et seulement une langue afin de pouvoir ecouter davantage et de parler moins.ZENON
Commentaire : SILENCE
#1906
La hiérarchie des langues correspond rigoreusement à la hiérarchie des races. (Joseph Arthur de Gobineau, Essai sur l'inégalité des races humaines)
#1926
La langue française n'est point fixée et ne se fixera point. (Victor Hugo, Cromwell, préface)
#1945
Je défendrai jusqu'à la mort la pureté de la langue française. (François de Malherbe)
Commentaire : Sur son lit de mort, à son confesseur, alors qu'une servante avait laissé échapper un solécisme.
#2133
[...] l'image la plus exacte de l'esprit français est la langue française elle-même. (Désiré Nisard, Histoire de la littérature française, livre I, chap. 1, § 4, titre)
#2169
Une brume ardente et une planète,
Un cristal et une cellule,
Une méduse et un saurien
Et des cavernes oĂą habitent des hommes,
Ensuite, un sens de la loi et de la beauté,
Et une figure façonnée de la matière...
Certains appellent cela Evolution.
Et d'autres appellent cela Dieu.
(William Herbet Carruth, Chacun dans sa propre langue)
#2210
Les absents sont assassinés à coups de langue. (Paul Scarron, Le Roman comique, première partie, chap. III)
#2218
Les pieds: les chers souffrants. (Antoine Baudeau de Somaize, Le Dictionnaire des Précieuses ou la Clef de la langues des ruelles)
#2254
Et je suis en langueur, sans repos et sans elle,
Et sans moi-mĂŞme aussi, lorsque je suis sans vous.
(Vincent Voiture, Stances)
#2346
Si quelque chose devait être antipathique à Monsieur de Fontanes, c’était ma manière d’écrire. En moi commençait avec l’école dite romantique, une révolution dans la littérature française : toutefois mon ami, au lieu de se révolter contre ma barbarie, se passionna pour elle. Je voyais bien de l’ébahissement dans son visage quand je lui lisais des fragments des Natchez, d’Atala, de René; il ne pouvait ramener ces productions aux règles communes de la critique, mais il sentait qu’il entrait dans un monde nouveau; il voyait une nature nouvelle; il comprenait une langue qu’il ne parlait pas... (Chateaubriand)
#2571
Rien n'est mieux assoupli que la langue des hommes; on y trouve propos changeants et variés; vaste est le champ des mots, dans l'un et l'autre sens: tu dis telle parole, et tu pourras l'entendre à ton tour en réponse. (Velimir Khlebnikov)
#2572
La sagesse de la langue est antérieure à la sagesse des sciences. (Velimir Khlebnikov)
#2575
Comme la richesse de l'âme est une énigme, tant que la langue n'est pas déliée et l'énigme ainsi résolue, une jeune fille aussi est une énigme. (Sören Kierkegaard)
#2775
Il n'y a au fond que deux questions, celles de la langue et de la mort, l'Ă©mergence de l'une chez le petit d'homme, le savoir de l'autre chez l'ĂŞtre parlant, l'altercation des deux qui rythme l'existence. (Christian Prigent)
#3699
Il est de certains êtres comme de certains pays, on n'en revient jamais. Longtemps après les avoir quittés, leurs paysages et leur langue nous habitent encore. (Christian Authier)
#3741
Je vois passer l'homme moderne avec une idée de lui-même et du monde qui n'est plus une idée déterminée... Il lui est devenu impossible d'être l'homme d'un seul point de vue et d'appartenir réellement à une seule langue, à une seule conception, à une seule physique. (Paul Valéry)
#3856
Un homme qui parle trois langues est trilingue.
Un homme qui parle deux langues est bilingue.
Un homme qui ne parle qu'une langue est anglais.
(Claude Gagnière)
#4386
Le mot infini, comme les mots Dieu, esprit et quelques autres expressions, dont les équivalents existent dans toutes les langues, est, non pas l'expression d'une idée, mais l'expression d'un effort vers cette idée. (Edgar Poe, Euréka)
#4939
La langue française est une noble gueuse, et elle ne souffre pas qu'on l'enrichisse malgré elle. (Marcel Prévost, Les Bavardages de Françoise)
#4940
La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, si touchante, si voluptueuse, si chaste, si noble, si familière, si folle, si sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. (Anatole France, Propos; 1921)
#5319
Au fond, tout mon travail de vingt à quarante ans a été de rechercher cette ombre perdue dans la langue française. Il y a deux sortes de perte: la perte qui vous hante et la perte que vous oubliez, l'oubli de la perte. Le terrible, c'est l'oubli de la perte. (Assia Djebar, L'Amour; la fantassia)
#5320
J'ai tenté de retravailler la langue française comme une sorte de double de tout ce que j'ai pu dire dans ma langue du désir. (Assia Djebar, L'Amour; la fantassia)
#5347
La femme est une eau qui coule et ne peut être retenue. Le désir est une rivière qui rentre dans le sol et ressort plus loin. Le désir souterrain demande à être satisfait autant qu'un autre. River veut dire attacher au bord de la rivière. Rival vient de river. Rival est celui qui s'alimente au même cours d'eau qu'un autre. La femme est rivière, le mari est rivet, le rival est rival. Honte et honneur, même racine. Heureusement, dans la langue, tout se tient, la langue tient tout, elle tient le tout. (Monique LaRue, La gloire de Cassiodore)
#5355
Et toutes deux, avec des langueurs d'asphodèles,
Tandis qu'au ciel montait la lune molle et ronde,
savouraient Ă  longs traits l'Ă©motion profonde
Du soir et le bonheur triste des coeurs fidèles.
(Paul Verlaine, Parallèlement)
#5360
Nous, politiques noirs, nous, écrivains noirs, nous nous sentons, pour le moins, aussi libres à l'intérieur du français que dans nos langues maternelles. Plus libres, en vérité, puisque la liberté se mesure à la puissance de l'outil: à la force de création. Il n'est pas question de renier les langues africaines. Pendant des siècles, peut-être des millénaires, elles seront encore parlées, exprimant les immensités abyssales de la négritude. Nous continuerons d'y prêcher les images archétypes: les poissons des grandes profondeurs. Il est question d'exprimer notre authenticité de métis culturels, d'hommes du XXe siècle. (Léopold S. Senghor, Le français, langue de culture, in Esprit)
#5191
Sommes-nous moindres que les Grecs et les Latins? (Joachim Du Bellay, Défense et Illustration de la langue française)
#5225
Elle a jeté des ponts par-dessus l'Atlantique
Elle a quitté son nid pour un autre terroir
Et comme une hirondelle au printemps des musiques
Elle revient nous chanter ses peines et ses espoirs.
(Yves Duteil, La langue de chez-nous)
#5446
On a trop réduit la connaissance de la langue à la simple mémoire. Faire de l'orthographe le signe de la culture, signe des temps et de sottise. (Paul Valéry, Tel Quel)
#5447
Il faudra que l'humanité crée une langue internationale; sa grammaire sera si simple qu'on pourra l'apprendre en quelques heures; il n'y aura qu'une seule déclinaison et une seule conjugaison; il n'y aura point d'exceptions ni irrégularités et les mots dériveront les uns des autres au moyen d'affixes. (20 novembre 1629. Lettre de René DESCARTES à son ami, le Père Mersenne)
#5448
L'espérantisme a toujours eu pour objectif de rapprocher les hommes par-delà leurs différences raciales, culturelles et linguistiques et j'estime que, dans le monde troublé et dangereux qui est le nôtre, cette philosophie doit plus que jamais prévaloir. L'espéranto, considéré comme langue auxiliaire et respectant les langues et cultures nationales, me paraît avoir fait les preuves de son utilité comme le reconnaissent d'ailleurs de nombreux organismes internationaux. (Mme Michèle Alliot-Marie)
#5450
Ce sont des idiomes existants qui, en se mêlant, fournissent l'étoffe [de l'espéranto]. Il ne faut pas faire les dédaigneux; si nos yeux [...] pouvaient en un instant voir de quoi est faite la langue de Racine et de Pascal, ils apercevraient un amalgame tout pareil. [...] Il ne s'agit pas, on le comprend bien, de déposséder personne, mais d'avoir une langue auxiliaire commune, c'est-à-dire à côté et en sus du parler indigène et national, un commun truchement volontairement et unanimement accepté par toutes les nations civilisées du globe. (Michel Bréal)
#5451
Il est temps déjà que les diverses nations comprennent qu'une langue neutre pourra devenir pour leurs cultures un véritable rempart contre les influences monopolisatrices d'une ou deux langues seulement, comme ceci apparait maintenant toujours plus évident. Je souhaite sincèrement un progrès plus rapide de l'espéranto au service de toutes les nations du monde. (Vigdis Finnbogadottir)
#5474
Jurisprudence, philologie, critique, langues savantes et étrangères, histoire ancienne et moderne, histoire littéraire, traductions, éloquence et poésie, il remua tout, il embrassa tout. (Jean le Rond d' Alembert, Eloges; Bouhier)
#5508
La langue est un lien remarquable de parenté qui dépasse en force le lien de l'idéologie (...). La langue française constitue l'appoint à notre patrimoine culturel, enrichit notre pensée, exprime notre action, contribue à forger notre destin intellectuel et à faire de nous des hommes à part entière. (Habib Bourguiba)
Commentaire : Chef de l'Etat tunisien
#5514
C'est une belle langue à qui sait la défendre
Elle offre des trésors de richesses infinies
On dirait que le vent s'est pris dans une harpe
Et qu'il a composé toute une symphonie.
(Yves Duteil)
#5515
La France met à la disposition du monde une langue adaptée par excellence au caractère universel de la pensée (...).
Notre langue et notre culture constituent pour un grand nombre d'hommes hors de France et hors du Canada un foyer capital de valeurs, de progrès, de contacts et c'est tout à la fois notre avantage et notre devoir de la pratiquer et de la répandre. (Charles De Gaulle)
#5520
L'élite française fait preuve parfois d'une grande légèreté et d'une incompréhensible cécité. Cette remarque vaut pour la Francophonie comme pour la langue française. Certains considèrent notre langue et son rayonnement dans le monde comme un héritage désuet et encombrant. (Margie Sudre)
#5522
La langue, la culture et la civilisation françaises appartiennent à toutes les familles spirituelles et politiques de notre pays et des autres pays qui se réfèrent à notre idiome. La langue française est médiatrice et non pas impératrice ! (Xavier Deniau)
#5525
La Francophonie a vocation à appeler toutes les autres langues du monde à se rassembler pour faire en sorte que la diversité culturelle, qui résulte de la diversité linguistique, que cette diversité soit sauvegardée. Au-delà du français, au-delà de la Francophonie, il nous faut être les militants du multiculturalisme dans le monde pour lutter contre l'étouffement, par une langue unique, des diverses cultures qui font la richesse et la dignité de l'humanité.
(Jacques Chirac)
#5878
La langue française, d’ailleurs, est une eau pure que les écrivains maniérés n’ont jamais pu et ne pourront jamais troubler. Chaque siècle a jeté dans ce courant limpide ses modes, ses archaïsmes prétentieux et ses préciosités, sans que rien surnage de ces tentatives inutiles, de ces efforts impuissants. La nature de cette langue est d’être claire, logique et nerveuse. Elle ne se laisse pas affaiblir, obscurcir ou corrompre. (Guy de Maupassant, Pierre et Jean)
#5890
On n'habite pas un pays, on habite une langue. Une patrie, c'est cela et rien d'autre. (Emil Cioran, Aveux et anathèmes)
#5895
Vous dites qu'il faut connaître l'enfant pour l'instruire; mais ce n'est point vrai; je dirais plutôt qu'il faut l'instruire pour le connaître; car sa vraie nature c'est sa nature développée par l'étude des langues, des auteurs et des sciences. C'est en le formant à chanter que je saurai s'il est musicien. (Alain, Propos sur l'éducation)
#6173
Tout ça ne me dit pas pourquoi l'alexandrin
De la langue française est le plus bel écrin
Il nourrit le sonnet comme la perle l'huître.
(Raymond Queneau, Le Chien Ă  la mandoline)
#6599
Figaro: Diable! c'est une belle langue que l'anglais! il en faut peu pour aller loin. Avec « God-dam », en Angleterre, on ne manque de rien nulle part. [...] (Beaumarchais, Le Mariage de Figaro - Acte III, scène 5)
#6845
La grammaire est l'art de lever les difficultés d'une langue; mais il ne faut pas que le levier soit plus lourd que le fardeau. (Rivarol, Discours De l'universalité de la langue française)
#6846
L'homme est Ă  la recherche d'un nouveau langage auquel la grammaire d'aucune langue n'aura rien Ă  dire. (Guillaume Apollinaire, Calligrammes)
#6808
Dans toute poésie, il y a une lutte secrète entre l'infini du sentiment et le fini de la langue dans laquelle cet infini se renferme sans se limiter. (Jules Barbey d'Aurevilly, Les Poètes)
#7081
La plume est la langue de l'âme. (Miguel de Cervantes)
#6956
Le Commandant. Pardon!... pour moi, la langue française est une compatriote aimée... une dame de bonne maison, élégante, mais un peu cruelle... [...] (Eugène Labiche, Le Voyage de monsieur Perrichon - Acte III, Scène 9)
#7027
Sache lecteur, que celui sera véritablement le poète que je cherche en notre langue, qui me fera indigner, apaiser, éjouir, douloir, aimer, haïr, admirer, étonner, bref qui tiendra la bride de mes affections, me tournant ça et là à son plaisir. (Joachim Du Bellay, Défense et illustration de la langue française - II, 11)
#7183
"Un peuple asservi qui a une langue à lui possède la clé qui le délivrera de ses chaines" ( Jean-Robert Léonidas, Prétendus Créolismes: Le couteau dans l'igname)
#7249
A mi-chemin de la cage au cachot la langue française a cageot, simple caissette à claire-voie vouée au transport de ces fruits qui de la moindre suffocation font à coup sûr une maladie. (Francis Ponge, le Parti pris des choses)
#7330
... Avant tout, pour nous, la Francophonie est culture (...). C'est une communauté spirituelle : une noosphère autour de la terre (...). Attachement à la langue française, mais pourquoi ? (...) Le français est langue internationale de communication [et] il nous offre, à la fois, clarté et richesse, précision et nuance. (Léopold Sédar Senghor, « La Francophonie comme culture », Conférence donnée à l'Université Laval, Québec).
#7331
[Pour que la Francophonie réussisse], il n'est que d'accorder nos différences pour en faire une symbiose. C'est ainsi que la langue française sera acceptée comme notre langue de communication mais aussi d'épanouissement international au sein de laquelle chacune de nos cultures se reconnaîtra en naissant à l'universel. (Léopold Sédar Senghor, Message adressé à l'occasion de la semaine de la Francophonie à l'UNESCO)
#7332
La Francophonie, c'est l'usage de la langue française comme instrument de symbiose, par delà nos propres langues nationales ou régionales, pour le renforcement de notre coopération culturelle et technique, malgré nos différentes civilisations. (Léopold Sédar Senghor, Discours prononcé lors de sa visite au siège de l'Organisation internationale de la Francophonie)
#7447
Je voudrais qu'il aimât les clairs de lune, les roses pompon, les nostalgies exotiques, les langueurs printanières, les névroses fin de siècle, toutes choses que personnellement j'abomine mais qui, de nos jours, font bien dans un roman. (Raymond Queneau, Le Vol d'Icare)
#7442
Un empereur changea les moeurs des Chinois en modifiant la langue, voilà qui me paraît fort possible. Il y a une force du langage, mais il faut savoir où l'appliquer ... (Raymond Queneau, Bâtons, chiffres et lettres)
#7385
Les Etats nés des parties de notre ancien empire se sont, à quelques minorités près, guéris du rhumatisme de la colonisation. La francophonie est un besoin qu'éprouvent, tout simplement, les pays qui partagent notre langue. (Maurice Druon)
#7388
La langue française est la plus précise : c'est la langue de la définition, du droit, des traités, elle ne peut être ambiguë. (Maurice Druon)
#7932
[...] la langue française se trompait en autorisant « amour » à rimer avec « toujours », et qu'en revanche elle sonnait juste en mariant « amitié » avec éternité. (Eric-Emmanuel Schmitt, Le Poison d'amour, Livre de Poche, p. 20-21)
#8038
Il n'y a pas de langues mortes, il n'y a que des cerveaux engourdis. (Carlos Ruiz ZafĂłn, L'Ombre du vent, Pocket, p. 25)
#8050
La méchanceté suppose une détermination morale, une intention et une certaine réflexion. L'imbécile, ou la brute, ne s'attarde pas à réfléchir ou à raisonner. Il agit par instinct, comme un bœuf de labour, convaincu qu'il fait le bien, qu'il a toujours raison, et fier d'emmerder, sauf votre respect, tout ce qu'il voit différer de lui, que ce soit par la couleur, la croyance, la langue, la nationalité ou [...] la manière de se distraire. En fait, le monde aurait besoin de plus de gens vraiment méchants et de moins de simples crétins... (Carlos Ruiz Zafón, L'Ombre du vent, Pocket, p. 214-215)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.