Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#369
J'ai travaillé toute la matinée à la lecture des épreuves d'un de mes poèmes et j'ai enlevé une virgule. Cet après-midi, je l'ai remis. (Oscar Wilde)
#427
Le plus bel hommage que nous puissions rendre √† un auteur n'est pas de rester attach√©s √† la lecture de ses pages, mais plut√īt de cesser inconsciemment de lire, de reposer le livre, de le m√©diter et de voir au-del√† de ses intentions avec des yeux neufs. (Charles Morgan)
#536
Ce qui doit faire la gloire et la fierté d'une bibliothèque, ce n'est pas la quantité d'ouvrages rares qu'elle contient, éditions du XVIe siècle ou manuscrits du Xe, mais le nombre de livres lus par le peuple, le nombre de nouveaux lecteurs, la rapidité du service, le nombre de livres prêtés, le nombre d'enfants gagnés à la lecture et fréquentant la bibliothèque. (Lénine)
#902
Que la science que nous acquérons par la lecture ne soit pour nous que le ciseau du sculpteur; qu'elle nous aide à tailler le bloc de pensées et de sentiments qui fait le fond de nous-mêmes. (Octave Pirmez, Heures de Philosophie)
#947
Toutes les grandes lectures sont une date dans l'existence.
(Lamartine)
#1276
Dans un roman, on est porté par le récit. Le roman est situé dans le temps d'une lecture. Un poème est toujours "maintenant". (Jacques Roubaud)
Commentaire : Extrait de la revue Le Monde de l'éducation - Janvier 2001
#1292
La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière. (Louis Aragon, Blanche ou l'oubli)
#1456
A tout prendre, je crois que l'ouvrage gagne à la lecture. (Jean le Rond d'Alembert, Lettre à Voltaire)
#1457
Combien de lectures inutiles dont nous serions dispensés par de bons extraits! (Jean le Rond d'Alembert , Discours préliminaire à l'Encyclopédie
#1458
Malherbe nourri de la lecture des excellents poètes de l'antiquité, et prenant comme eux la nature pour modèle. (Jean le Rond d'Alembert , Discours préliminaire à l'Encyclopédie)
#1459
Trop de lecture peut étouffer le génie. (Jean le Rond d'Alembert)
#1461
La lecture des histoires est celle qui a plus d'efficace pour ensemble plaire et profiter. (Jacques Amyot, Préface, I, 26)
#1462
La lecture est un bonheur qui demande plus d'innocence et de liberté que de considération. (Maurice Blanchot, Le Livre à venir)
#1463
Nous n'adh√©rons √† nos lectures que pour autant qu'elles suscitent en nous ce petit choc √† quoi l'on reconna√ģt une grande v√©rit√© humaine. (Antoine Blondin, Ma vie entre des lignes)

#1464
On devrait fonder une chaire pour l'enseignement de la lecture entre les lignes. (Léon Bloy, Exégèse des lieux communs)
#1465
Celui qui est sans argent manque de tout. Celui qui est sans lecture manque du manque. (Christian Bobin, Une petite robe de fête)
#1466
Il y a beaucoup d'affinités, de connivences, entre la lecture et la prière: dans les deux cas, marmonnement. Dans les deux cas, silencieux commerce avec l'Autre. (Christian Bobin, Souveraineté du vide)
#1467
La lecture c'est la vie sans contraire, c'est la vie épargnée. (Christian Bobin, La part manquante)
#1468
La lecture, mes amis, c'est comme la parole d'amour ou comme Dieu le Père: jouissif en diable, charnel d'abord. (Christian Bobin, Autoportrait au radiateur)
#1469
On lit comme on aime, on entre en lecture comme on tombe amoureux: par espérance, par impatience... trouver le sommeil dans un seul corps, toucher au silence dans une seule phrase. (Christian Bobin, Une petite robe de fête)
#1470
La lecture des journaux est comparable au ménage: elle n'est efficace que si l'on va dans les coins. (Philippe Bouvard)
#1471
La lecture est une invitation à l'oisiveté; l'oisiveté, la mère de tous les vices. Donc, la lecture est un vice. J'étais très vicieux. (Robert Brisebois, L'Amour c'est tout, le hasard c'est autre chose)
#1472
La lecture est un acte d'identification: si nous comprenons ce que nous lisons, c'est que les sentiments exprimés sont déjà en nous. Autrement, le livre nous tombe des mains. (Madeleine Chapsal, Oser écrire)
#1473
La lecture est un art et tout le monde n'est pas artiste. (Madeleine Chapsal, Oser écrire)
#1474
La lecture de tous bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés qui en ont été les auteurs, et même une conversation étudiée, en laquelle ils ne nous découvrent que les meilleures de leurs pensées. (René Descartes, Discours de la méthode)
#1475
La lecture est ainsi faite de ce que nous savons, de ce que nous apprenons et de ce que nous n'apprenons que parce que nous le savions déjà et de ce que nous savons mieux maintenant parce que nous venons de le rapprendre. (Emile Faguet, L'Art de lire)
#1476
La lecture est une victoire de l'ennui sur l'amour-propre. (Emile Faguet, L'Art de lire)
#1477
La première lecture est au lecteur ce que l'improvisation est à l'orateur. (Emile Faguet, L'Art de lire)
#1478
Le critique doit inviter à relire ou à repenser sa lecture. (Emile Faguet, L'Art de lire)
#1479
Le lecteur aime celui qui lit et qui lui parle de lectures, et en vient même, par besoin de confidences intellectuelles à faire et à recevoir, à ne pouvoir plus se passer de lui. (Emile Faguet, L'Art de lire)
#1480
Lire lentement, c'est le premier principe et qui s'applique absolument à toute lecture. C'est l'art de lire comme en essence. (Emile Faguet, L'Art de lire)
#1481
Une lecture m'émeut plus qu'un malheur réel. (Gustave Flaubert)
#1482
Le travail manuel est une lecture sans fin. (Pierre Gascar, Les Sources)
#1483
Je me reproche de n'avoir pas, au jour le jour, transcrit sur un carnet spécial les phrases glanées au cours de mes lectures, qui méritaient de retenir l'attention, dont je voudrais me souvenir pour pouvoir les citer au besoin. (André Gide, Journal 1939-1949 Souvenirs)
#1484
Quand une lecture vous élève l'esprit, et qu'elle vous inspire des sentiments nobles et courageux, ne cherchez pas une autre règle pour juger l'ouvrage; il est bon, et fait de main d'ouvrier. (Jean de La Bruyère, Les Caractères, I, 31)
#1485
... la lecture est l'apothéose de l'écriture. (Alberto Manguel, Une histoire de la lecture)
#1486
Il y a ceux qui, lorsqu'ils lisent un livre, se souviennent, comparent, évoquent des émotions éprouvées lors de lectures précédentes, observait l'écrivain argentin Ezequiel Martínez Estrada. C'est une des plus délicates des formes d'adultère. (Alberto Manguel, Une histoire de la lecture)
#1487
La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté. (François Mauriac, Le Figaro littéraire)
#1488
Je n'ai jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture n'ait dissipé. (Charles de Secondat, baron de Montesquieu)
#1489
... la lecture... cette jouissance à la fois ardente et rassise... (Marcel Proust, Sur la lecture)
#1490
... la lecture est une amitié. (Marcel Proust, Sur la lecture)
#1491
La lecture est au seuil de la vie spirituelle; elle peut nous y introduire: elle ne la constitue pas. (Marcel Proust, Sur la lecture)
#1492
Tant que la lecture est pour nous l'initiatrice dont les clefs magiques nous ouvrent au fond de nous-m√™mes la porte des demeures o√Ļ nous n'aurions pas su p√©n√©trer, son r√īle dans notre vie est salutaire. (Marcel Proust, Sur la lecture)
#1493
Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. (Jules Renard, Journal, 8 mai 1901)
#1494
Un homme qui se plairait trop à la lecture des essais de Maeterlinck serait un homme perdu. Si l'on veut vivre d'une vie humaine extérieure et retentissante, il ne faut ouvrir que quelques fenêtres de son cerveau, et laisser fermées les autres. (Jules Renard)
#1495
La lecture des histoires et romans sert à tuer le temps de deuxième ou troisième qualité. Le temps de première qualité n'a pas besoin qu'on le tue. C'est lui qui tue tous les livres. Il en engendre quelques-uns. (Paul Valéry, Mauvaises pensées et autres)
#1496
La lecture agrandit l'√Ęme, et un ami √©clair√© la console. (Voltaire, L'Ing√©nu)
#1497
Je me f√©licite toujours plus du hasard qui nous a port√©s √† aimer la lecture... C'est un magasin de bonheur toujours s√Ľr et que les hommes ne peuvent nous ravir. (Henri Beyle, dit Stendhal; Lettre √† sa soeur Pauline)
#1498
J'aime la lecture parce que c'est la seule conversation à laquelle on peut couper court à tout instant, et dans l'instant. (Pascal Quignard, Le salon du Wurtemberg)
#2107
L'√©tude a √©t√© pour moi le souverain rem√®de contre les d√©go√Ľts de la vie, n'ayant jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture n'ait dissip√©. (Monstesquieu, Pens√©es diverses)
#2290
Il fait lecture comme il fait beau. (Philippe Beck)
#2617
Comme par hasard, frotter pour que le sang en jaillisse est peut-√™tre la mani√®re dont il faut frotter le texte pour arriver √† la vie qu'il dissimule. Beaucoup d'entre vous penseront avec raison qu'en ce moment m√™me je suis en train de frotter le texte pour en faire jaillir du sang. Je rel√®ve le d√©fi! A-t-on jamais vu lecture qui soit autre chose que cet effort exerc√© sur un texte? Dans la mesure o√Ļ elle repose sur la confiance accord√©e √† l'auteur, elle ne peut consister qu'en cette violence faite aux mots pour leur arracher le secret que le temps et les conventions recouvrent de leurs s√©dimentations d√®s que ces mots s'exposent √† l'air libre de l'histoire. Il faut en frottant enlever cette couche qui les alt√®re. Je pense que vous trouverez cette m√©thode de travail naturelle. Raba en se frottant le pied donnait une expression plastique au travail intellectuel auquel il se livrait. (Emmanuel L√©vinas)
#2626
Le cul n'est pas le sexuel mais la lecture morbide de celui-ci. (Hubert Lucot)
#7861
La lecture rien n'est plus beau (Jacques Chirac)
#3940
Les citations sont à la lecture ce que les bandes annonces sont au cinéma... (Franck Dunand)
#7607
Kant : Philosophe dont la pensée particulièrement touffue n’est généralement pas compréhensible dès la première lecture, et ne peut être assimilée qu’après l’avoir laissée dékanter un certain temps (Marc Escayrol, Mots et Grumots)
#7580
Oui, j'ai ce vice : la lecture, parce que... une seule vie ne me suffit pas. (François Mittérand)
#5356
Toute litt√©rature est traduction. Et traduction √† son tour, la lecture que l'on en fait... D'o√Ļ cet autre sentiment selon lequel on n'en aura jamais fini avec les textes que l'on aime, car ils rebondissent d'interpr√©tation en interpr√©tation... (Hubert Nyssen, √Čloge de la lecture)
#5183
Qui inventera jamais la lecture qu'on ne lit pas! La lecture qui s'imprime directement dans le cerveau, et surgit au moment bien choisi, quand on discute à table. (Jean-Marie Gourio, Chut!)
#6036
Il n'y a que ce genre de lecture qui vaille: les Correspondances, les Souvenirs, les Journaux, les Confessions, les Autobiographies, les Biographies, d'un genre ou d'un autre. (Paul Léautaud, Journal littéraire)
#7039
Ne va ni aux r√©cits, ni aux lectures des ouvrages de certaines gens, ou du moins n'y va pas sans motif. Mais, si tu t'y trouves, conserve la gravit√© et la retenue, et une douceur qui ne soit m√™l√©e d'aucune marque de chagrin et d'ennui. (√Čpict√®te, Pens√©es - LIV)
#7466
C'est ce que j'aime dans la lecture. Un détail minuscule attire votre attention et vous mène à un autre livre, dans lequel vous trouverez un petit passage qui vous pousse vers un troisième livre. Cela fonctionne de manière géométrique, à l'infini, et c'est du plaisir pur. (Annie Barrows - coauteur : Mary Ann Shaffer, Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates)
#7457
La lecture d'un livre est, en un certain sens, une conversation. (Mortimer J. Adler, Comment lire les grands auteurs)
#8039
Pour moi, la lecture √©tait une obligation, une sorte de tribut √† payer aux professeurs et aux pr√©cepteurs sans bien savoir pourquoi. Je ne connaissais pas encore le plaisir de lire, d'ouvrir des portes et d'explorer son √Ęme, de s'abandonner √† l'imagination, √† la beaut√© et au myst√®re de la fiction et du langage. (Carlos Ruiz Zaf√≥n, L'Ombre du vent, Pocket, p. 41)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.