Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#45
Nous avons tous l√† un petit temple o√Ļ nous abritons religieusement toutes nos idoles, croyances, r√™ves, affections. Elles sont l√†, debout, en √©quilibre, chacune sur son pi√©destal... Fiers de ce doux fardeau, nous marchons dans la vie comme ces mouleurs italiens qui traversent les rues, des pl√Ętres dans les mains, sous chaque bras, sur la t√™te... H√©las ! un caillou sous le pied, le coude d'un passant, un rien suffit pour mettre en pi√®ces tous ces beaux petits dieux ! Rarement, le pauvre mouleur rentre chez lui son √©talage au complet ; plus rarement encore nous arrivons au terme de notre vie avec toutes nos idoles. (Alphonse Daudet, La derni√®re idole)
#293
L'homme vraiment libre ne veut que ce qu'il peut. (Jean-Jacques Rousseau)
#295
La nature commande √† tout animal et la b√™te ob√©it. L'homme √©prouve la m√™me impression, mais il se reconna√ģt libre d'acquiescer ou de r√©sister; et c'est surtout dans la conscience de cette libert√© que se montre la spiritualit√© de son √Ęme: car la physique explique en quelque mani√®re le m√©canisme des sens et la formulation des id√©es; mais dans la puissance de vouloir ou plut√īt de choisir, et dans le sentiment de cette puissance on ne trouve que des actes purement spirituels, dont on n'explique rien par des lois de la m√©canique... (ce qui le distingue), c'est la facult√© de se perfectionner; facult√© qui, √† l'aide des circonstances, d√©veloppe successivement toutes les autres...
Commentaire : Jean-Jacques Rousseau
#460
Il y a quatre types idéals: le crétin, l'imbécile, le stupide et le fou. Le normal, c'est le mélange équilibré des quatre. (Umberto Eco)
#508
La tendresse est respect et émerveillement de libre connaissance à travers la fibre de la fidélité... (Rita Lasnier)
#597
Le bourgeois moderne? C'est un type, c'est une r√©sultante, c'est l'arri√®re-petit fruit de la grande R√©volution, avec toute faiblesse de l'esprit fort et tout le j√©suitisme du libre penseur; c'est le parvenu dipl√īm√© et le lampion de la libert√© autoritaire, de l'√©galit√© ambitieuse et de la fraternit√© √©go√Įste. (Maurice Donnay, Pens√©es)
#927
En donnant la liberté aux esclaves, nous assurons celle des hommes libres. (Abraham Lincoln)
#954
Je ne m'exprime librement qu'avec des gens dégagés de toute opinion et placés au point de vue d'une bienveillante ironie universelle. (Joseph-Ernest Renan)
#971
Un homme qui a faim n'est pas un homme libre. (Adla√ģ Stevenson)
#1077
Fermer les yeux devant le danger, c'est se donner en proie et renoncer à son libre arbitre. (George Meredith, les Comédiens tragiques)
#1126
La vie, c'est comme une bicyclette: il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre. (Albert Einstein)
#1405
Et la bannière étoilée, en triomphe, flottera
Sur la terre de l'homme libre et la maison du brave. (Francis Scott Key, la Bannière étoilée)
#1800
Les femmes libres ne sont pas des femmes. (Colette, Claudine à Paris)
#1908
La femme na√ģt libre et demeure √©gale √† l'homme en droits. Les distinctions sociales ne peuvent √™tre fond√©es que sur l'utilit√© commune. (Olympe de Gouges, D√©claration des droits de la femme et de la citoyenne)
#1983
L'esclavage humain a atteint son point culminant à notre époque sous forme de travail librement salarié. (George-Bernard Shaw, Bréviaire de Révolutionnaire)
#2186
L'esprit libre et curieux de l'homme est ce qui a le plus de prix au monde. (John Steinbeck, A l'Est de l'Eden)
#2249
Le vers est libre. (Francis Vielé-Griffin, Joies, préface
#2400
... Il n'y a pas pour l'homme, demeur√© libre, de souci plus constant, plus cuisant, que de chercher un √™tre devant qui s'incliner... Ce besoin de la communaut√© dans l'adoration est le principal tourment de chaque individu et de l'humanit√© tout enti√®re, depuis le commencement des si√®cles. (Dosto√Įevski)
#2601
... √™tre libre, c'est √† dire tellement soumis aux lois que ni moi ni personne n'en f√Ľt secouer l'honorable joug. (Rousseau)
#2617
Comme par hasard, frotter pour que le sang en jaillisse est peut-√™tre la mani√®re dont il faut frotter le texte pour arriver √† la vie qu'il dissimule. Beaucoup d'entre vous penseront avec raison qu'en ce moment m√™me je suis en train de frotter le texte pour en faire jaillir du sang. Je rel√®ve le d√©fi! A-t-on jamais vu lecture qui soit autre chose que cet effort exerc√© sur un texte? Dans la mesure o√Ļ elle repose sur la confiance accord√©e √† l'auteur, elle ne peut consister qu'en cette violence faite aux mots pour leur arracher le secret que le temps et les conventions recouvrent de leurs s√©dimentations d√®s que ces mots s'exposent √† l'air libre de l'histoire. Il faut en frottant enlever cette couche qui les alt√®re. Je pense que vous trouverez cette m√©thode de travail naturelle. Raba en se frottant le pied donnait une expression plastique au travail intellectuel auquel il se livrait. (Emmanuel L√©vinas)
#2899
Il est pour l'homme essentiel, au plus profond, de se donner lui-même des limites, mais librement, c'est-à-dire de telle sorte qu'il puisse de nouveau supprimer ces limites et se placer en dehors d'elles. (Georg Simmel)
#2928
Elle n'est ni plus moins libre ou amorale que les générations qui l'ont précédée. Seulement, elle néglige, elle, de tirer les rideaux. (Edwige Feuillère)
#3028
Le bonheur ne consiste pas à acquérir ni à jouir, mais à ne rien désirer, car il consiste à être libre. (Epictète)
#3687
Les hommes naissent libres et égaux en droit. Après ils se démerdent. (Jean Yanne)
#3795
C'est cela la tendresse, l'équilibre des gestes, des mots qui sont à la mesure des sentiments. (Anne Bernard)
#7839
¬ę Conscience ! conscience ! instinct divin, immortelle et c√©leste voix ; guide assur√© d‚Äôun √™tre ignorant et born√©, mais intelligent et libre ; juge infaillible du bien et du mal, qui rends l‚Äôhomme semblable √† Dieu, c‚Äôest toi qui fais l‚Äôexcellence de sa nature et la moralit√© de ses actions ; sans toi je ne sens rien en moi qui m‚Äô√©l√®ve au-dessus des b√™tes, que le triste privil√®ge de m‚Äô√©garer d‚Äôerreurs en erreurs √† l‚Äôaide d‚Äôun entendement sans r√®gle et d‚Äôune raison sans principe. ¬Ľ (J.-J. Rousseau, √Čmile ou de l'√©ducation, 1762)
#3855
La liberté de ne pas être libre est peut-être aussi une forme de liberté. (Elie Wiesel)
#3999
Donnez-moi vos pauvres, épuisés et las,
Vos foules entassées qui aspirent à un air plus libre,
Misérables déchets de vos rives grouillantes.
Envoyez-les-moi, ceux-là, les sans toit, balottés par la tempête.
(Emma Lazarus)
Commentaire : Ce vers est gravé sur le socle de la statue de la Liberté, à New York.
#4030
Jamais nous n'avons été aussi libres que sous l'occupation allemande. (Jean-Paul Sartre)
#4031
Existe-t-il au-delà de la silencieuse nuit
Un jour sans fin?
La mort est-elle une porte conduisant vers la lumière?
Nous ne le pouvons dire.
(R.-C. Ingersoll, Déclaration de l'homme libre)
#4056
Libre penseur. Penseur suffirait. (Jules Renard, Journal [26 juin 1905])
#4252
√ätre de son temps, pour un vieillard, c'est vivre d√©j√† au-del√† du temps: c'est se d√©tacher de tout ce qui meurt pour s'ouvrir √† la lumi√®re et √† l'amour qui ne meurent pas. Par l√†, quelles que soient les √©preuves de la vieillesse, l'homme √Ęg√© reste pr√©sent et accueillant √† tous les √™tres et √† tous les √Ęges et, quand sonne sa derni√®re heure, il meurt vivant. (Gustave Thibon, L'√©quilibre et l'harmonie)
#4500
Les persécutions ont toujours eu lieu (ou presque), jusqu'à présent, au nom d'une religion. Que la libre pensée à son tour persécute, la religion trouve cela monstrueux. Mais peut-on vraiment dire qu'il y ait persécution? J'ai toujours quelque peine à accepter pour vrai ce qu'on a tout intérêt à nous faire croire. (André Gide, Journal)
#4746
Ma rivale est ici; suis-moi sans différer;
Dans les mains des muets viens la voir expirer;
Et, libre d'un amour à ta gloire funeste,
Viens m'engager ta foi; le temps fera le reste.
Ta gr√Ęce est √† ce prix, si tu veux l'obtenir.
(Jean Racine, Bajazet)
#7653
Plus les Hommes seront éclairés, plus ils seront libres. ( Voltaire )
#7706
La liberté ne se conquiert jamais au détriment de celle des autres. Etre libre, c'est dominer. Dans le dernier cas, la liberté n'est acquise qu'au détriment de soi. (Pierre Reverdy, En vrac)
#7723
Libre de parler sans rien dire et de choisir sans aimer. (Pierre Reverdy)
#4848
Libre, c'est le mot que l'on emploie pour les hommes. Des femmes en rupture de mariage ou de liaison, on dit qu'elles sont seules. (Françoise Giroud, Mon très cher amour)
#7558
Quelle malchance a pu dénaturer l'homme - seul vraiment né pour vivre libre - au point de lui faire perdre la souvenance de son premier état et le désir de le reprendre ? (La Boétie)
#7698
Le coeur n'est jamais si bien en équilibre que sur un tranchant d'acier. (Pierre Reverdy, Le Livre de mon bord)
#5360
Nous, politiques noirs, nous, écrivains noirs, nous nous sentons, pour le moins, aussi libres à l'intérieur du français que dans nos langues maternelles. Plus libres, en vérité, puisque la liberté se mesure à la puissance de l'outil: à la force de création. Il n'est pas question de renier les langues africaines. Pendant des siècles, peut-être des millénaires, elles seront encore parlées, exprimant les immensités abyssales de la négritude. Nous continuerons d'y prêcher les images archétypes: les poissons des grandes profondeurs. Il est question d'exprimer notre authenticité de métis culturels, d'hommes du XXe siècle. (Léopold S. Senghor, Le français, langue de culture, in Esprit)
#5309
Des jeunes gens antis√©mites, √ßa existe donc, cela ? Il y a donc des cerveaux neufs, des √Ęmes neuves, que cet imb√©cile poison a d√©j√† d√©s√©quilibr√©s ? Quelle tristesse, quelle inqui√©tude pour le XXe si√®cle qui va venir. (Emile Zola)
Commentaire : Citation formulée par Emile Zola au temps de l'Affaire Dreyfus.
#5537
La grande révolution dans l'histoire de l'homme, passée, présente et future, est la révolution de ceux qui sont résolus d'être libres. (John F. Kennedy)
#5540
Jamais les hommes ne font le bien que par n√©cessit√©; mais l√† o√Ļ chacun, pour ainsi dire, est libre d'agir √† son gr√© et √† s'adonner √† la licence, la confusion et le d√©sordre ne tardent pas √† se manifester de toutes parts. (Machiavel, le Prince)
#5629
On se croit libre alors qu'on imite. (Louis Aragon, Le Roman Inachevé)
#5636
L'homme n'est r√©ellement libre qu'autant que sa libert√©, librement reconnue et repr√©sent√©e comme par un miroir par la conscience libre de tous les autres, trouve la confirmation de son extension √† l'infini dans leur libert√©. L'homme n'est vraiment que parmi d'autres hommes √©galement libres; et comme il n'est libre qu'√† titre humain, l'esclavage d'un seul homme sur la terre, √©tant une offense contre le principe m√™me de l'humanit√©, est une n√©gation de la libert√© de tous. (Mikha√Įl Bakounine, Cat√©chisme r√©volutionnaire)
#5637
Abolition du droit d'h√©ritage. - Tant que ce droit existera la diff√©rence h√©r√©ditaire des classes, des positions, des fortunes, l'in√©galit√© sociale en un mot et le privil√®ge subsisteront sinon en droit, du moins en fait. Mais l'in√©galit√© de fait, par une loi inh√©rente √† la soci√©t√©, produit toujours l'in√©galit√© des droits: l'in√©galit√© sociale devient n√©cessairement in√©galit√© politique. Et sans √©galit√© politique, avons-nous dit, point de libert√© dans le sens universel, humain, vraiment d√©mocratique de ce mot; la soci√©t√© restera toujours divis√©e en deux parts in√©gales, dont l'une immense, comprenant toute la masse populaire, sera opprim√©e et exploit√©e par l'autre. Donc le droit de succession est contraire au triomphe de la libert√©, et si la soci√©t√© veut devenir libre, elle doit l'abolir. (Mikha√Įl Bakounine, Cat√©chisme r√©volutionnaire)
#5673
Tel est le mystère de la liberté de l'homme, dit Dieu...
Si je le soutiens trop, il n'est plus libre
Et si je ne le soutiens pas assez, il tombe (Charles Péguy, Pensées)
#5822
Je crois en d√©finitive que l'homme est un √™tre si libre que l'on ne peut lui contester le droit d'√™tre ce qu'il croit qu'il est. (G.C. Lichtenberg, Le miroir de l'√Ęme)
#5872
Il me semble que, au moins dans les sociétés occidentales riches, la démocratie et le marché libre déclinent à mesure que le pouvoir se concentre, chaque jour davantage, dans les mains d'une élite privilégiée. (Noam Chomsky)
#5906
[Le socialisme] a besoin de la pensée vraiment libre, libre de tous les préjugés religieux et capitalistes, pour soulever les nations qui travaillent contre les oligarchies qui les exploitent et qui vivent en parasites. Il a besoin des hommes qui pensent librement sur tous les problèmes de la vie. Car le socialisme, c'est l'émancipation intégrale de l'homme. (Adéodat Compère-Morel - Encyclopédie socialiste, syndicale et coopérative de l'Internationale ouvrière)
#5956
Plus un peuple est éclairé, plus ses suffrages sont difficiles à surprendre [...] même sous la constitution la plus libre, un peuple ignorant est esclave. (Condorcet, Cinq Mémoires sur l'instruction publique)
#6087
A l'instar de la circulation routière, la circulation orthographique aurait trois types de règles: des règles fermes, sorte de feux rouges incontournables; des règles souples, telles que les règles de stationnement marquées d'une certaine liberté; et des règles non codées, plus tolérantes, telles que la file en circulation urbaine, dont la gestion est laissée à la libre initiative." (J.-A. Tschoumy, La réforme de l'orthographe)
#6093
Nous voulons non seulement √™tre libres nous-m√™mes, mais encore que tous les hommes le soient comme nous-m√™mes. Aussi longtemps qu'il y aura des cha√ģnes, quand m√™me elles seraient dor√©es, quand m√™me elles seraient l√©g√®res, quand m√™me elles seraient rel√Ęch√©es et affaiblies, quand m√™me elles ne lieraient qu'un seul de nos semblables, nous ne d√©sarmerons pas: nous voulons que toutes les cha√ģnes tombent, toutes et √† jamais! (S√©bastien Faure, Les forces de la r√©volution)
#6153
Toutes les opinions intéressées me sont suspectes. J'aime pouvoir penser librement et commence à craindre d'être refait dès qu'il me revient quelque avantage de l'opinion que je professe. C'est comme si j'acceptais un pot-de-vin. (André Gide, Journal 1889-1939 - 6 juin 1933)
#6169
Une démocratie bien comprise n'est pas un régime qui maintienne artificiellement entre les hommes une égalité chimérique; c'est un régime de libre sélection qui n'assigne d'autre limite à l'ascension sociale que les limites même de l'effort et de la volonté de l'individu. (Edouard Herriot, D'une guerre à l'autre 1914-1936; avril 1916)
#6180
La mode - cette dictature de l'éphémère qui s'exerce sur les transfuges de l'éternel - remplace la tradition abolie; la variation tient lieu de variété et la diversion fleurit sur le tombeau de la diversité. Ainsi les engouements collectifs se succèdent sans laisser de traces: la feuille morte voltige d'un lieu à l'autre, mais tous les lieux se valent pour elle, car son unique patrie est dans le vent qui l'emporte... (Gustave Thibon, L'équilibre et l'harmonie)
#6193
Homme faible et vain! tu pr√©tends d'√™tre libre; h√©las! ne vois-tu pas tous les fils qui t'encha√ģnent? Ne vois-tu pas que ce sont des atomes qui te forment, que ce sont des atomes qui te meuvent, que ce sont des circonstances ind√©pendantes de toi qui modifient ton √™tre et qui r√®glent ton sort? Dans une nature puissante qui t'environne, serais-tu donc le seul √™tre qui p√Ľt r√©sister √† son pouvoir? Crois-tu que tes faibles voeux la forceront de s'arr√™ter dans sa marche √©ternelle, ou de changer son cours? (Paul-Henri, baron d'Holbach, Syst√®me de la nature)
#6354
Puisque la vie au travail a √©t√© optimis√©e au maximum, le besoin d'optimisation se propage √† l'ensemble de nos autres activit√©s. M√™me au repos, on n'est plus libre d'¬ę √™tre ¬Ľ; on doit ¬ę √™tre en train ¬Ľ. Par exemple, seul un n√©ophyte se relaxe sans avoir appris les techniques de relaxation. √áa ne se fait pas d'avoir un simple violon d'Ingres. (Pekka Himanen, L'√©thique hacker)
#6476
Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie. (Jacques Prévert, Spectacles)
#6506
Tu esp√®res que tu seras heureux d√®s que tu auras obtenu ce que tu d√©sires. Tu te trompes. Tu ne seras pas plus t√īt en possession, que tu auras m√™mes inqui√©tudes, m√™mes chagrins, m√™mes d√©go√Ľts, m√™mes craintes, m√™mes d√©sirs. Le bonheur ne consiste point √† acqu√©rir et √† jouir, mais √† ne pas d√©sirer. Car il consiste √† √™tre libre. (√Čpict√®te, Entretiens - Livre IV, VI)
#6542
Le temps était l'une de ses [à l'esprit] inventions. Une trouvaille remarquable, un instrument de haute précision pour susciter en nous des tourments nouveaux, pour dissocier le monde et le rendre plus inextricable. Seul le temps, cette invention démente, séparait l'homme de tout ce qu'il convoitait. C'était là un de ces appuis, une de ces béquilles dont il fallait avant tout se défaire si l'on voulait être libre. (Hermann Hesse, Klein et Wagner)
#6811
La seule liberté, c'est la mort; être libre, c'est mourir. (Martin Page, Comment je suis devenu stupide)
#6852
Un écrivain a pour métier la vérité. Laquelle a pour meilleure amie la liberté. L'animal par nature étant plus libre que l'humain, nul ne prête plus attention à ses propos que l'écrivain. (Erik Orsenna, La grammaire est une chanson douce)
#6879
Vis entre une épouse, une mère tendre qui te chériront à qui mieux mieux. Sois indulgent pour elles, heureux pour toi, mon fils; gai, libre et bon pour tout le monde; il ne manquera rien à ta mère. (Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro)
#6886
Pourvu que je ne parle ni de l'autorité, ni de la politique, ni de la morale, ni des gens en place, ni de l'opéra, ni des autres spectacles, je puis tout imprimer librement, sous la direction, néanmoins, de deux ou trois censeurs. (Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro)
#7434
Toute forme de langage devrait être reconnue et libre d'exister sans ironie. (Raymond Queneau)
#7473
Parmi ces merveilles, il y a une chose qui nous fait √©quilibrer les √©motions, nourrir les √Ęmes, fasciner les esprits. Cette chose est appel√©e musique.
(Achref SNOUSSI, la braise d'amour et de la vengeance)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.