Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#28
La misère de l'homme ne consiste pas seulement dans la faiblesse de sa raison, l'inquiétude de son esprit, le trouble de son coeur; elle se voit encore dans un certain fond ridicule des affaires humaines. Les révolutions surtout découvrent cette insuffisance de notre nature: si vous les considérez dans l'ensemble, elles sont imposantes; si vous pénétrez dans le détail, vous apercevez tant d'ineptie et de bassesse, tant d'hommes renommés qui n'étaient rien, tant de choses dites l'oeuvre du génie, qui furent l'oeuvre du hasard, que vous êtes également étonné et de la grandeur des conséquences et de la petitesse des causes. (Chateaubriand, Pensées et Premières Poésies)
#37
«Que faisiez-vous au temps chaud?
Dit-elle Ă  cette emprunteuse.
- Nuit et jour Ă  tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
- Vous chantiez? j'en suis fort aise.
Et bien! dansez maintenant.» (Jean de La Fontaine, La Cigale et la Fourmi)
#45
Nous avons tous là un petit temple où nous abritons religieusement toutes nos idoles, croyances, rêves, affections. Elles sont là, debout, en équilibre, chacune sur son piédestal... Fiers de ce doux fardeau, nous marchons dans la vie comme ces mouleurs italiens qui traversent les rues, des plâtres dans les mains, sous chaque bras, sur la tête... Hélas ! un caillou sous le pied, le coude d'un passant, un rien suffit pour mettre en pièces tous ces beaux petits dieux ! Rarement, le pauvre mouleur rentre chez lui son étalage au complet ; plus rarement encore nous arrivons au terme de notre vie avec toutes nos idoles. (Alphonse Daudet, La dernière idole)
#96
Ajoutez à cela l'orgueil insupportable des humains, qui se persuadent que la nature n'a été faite que pour eux, comme s'il était vraisemblable que le soleil... n'eût été allumé que pour mûrir ses nèfles, et pommer ses choux. (Savinien de Cyrano de Bergerac, Voyage dans la Lune)

#163
Nos actes ne sont éphémères qu'en apparence. Leurs répercussions se prolongent parfois pendant des siècles. La vie du présent tisse celle de l'avenir. (G. Le Bon, Hier et Demain)
#167
La grandeur des actions humaines se mesure à l'inspiration qui les fait naître. (Louis Pasteur)
#199
L'âge moderne représente le triomphe de la médiocrité collective. (Gustave Le Bon, Hier et Demain)
#229
C'est dans le mépris de l'ambition que doit se trouver l'un des principes essentiels du bonheur sur la terre. (Edgar Poe, le domaine d'Arneihm)
#244
Mon âme est une infame en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade. (Albert Samain, Au Jardin de l'Infante)
#307
Des femmes peuvent très bien lier amitié avec un homme: mais pour la maintenir, il y faut peut-être le concours d'une petite antipathie physique. (Nietsche)
#309
Combien l'amitié mérite de respects et d'éloges! C'est elle qui fait naître, qui nourrit et entretient les plus beaux sentiments de générosité dont le cœur humain soit capable. (J. Boccace, le Décaméron)
#329
L'anarchie est partout quand la responsabilité n'est nulle part. (Gustave Le Bon, Hier et Demain)
#332
Les anciens, monsieur, sont les anciens, et nous sommes les gens de maintenant. (Molière, Le Malade imaginaire)
#342
J'apprends chaque jour pour enseigner le lendemain. (Emile Faguet)
#345
Si l'orant s'approche de moi d'une main, je m'approcherai de lui d'une coudée, s'il s'approche d'un bras entier, s'il marche vers moi, je courrai vers lui en exauçant ses vœux. (Al Ghazali)
#360
L'amour humain ne se distingue du rut stupide des animaux que par deux fonctions divines: la caresse et le baiser. (Pierre Louis, Aphrodite)
#382
Car l'amour d'une femme est semblable Ă  l'enfant
Qui, las de ses jouets, les brise triomphant,
Foule d'un pied volage une rose immobile
Et suit l'insecte ailé qui fuit sa main débile. (Alfred de Vigny, Dolorida)
#395
Cœurs qui brûlent! Cheveux en désordre épandus!
Beaux seins lourds de désirs, pétris par des mains pâles!
Grands appels suppliants, et jamais entendus! (Albert Samain, Le Chariot d'Or)
#422
Pour toi, quand tu fais l'aumĂ´ne, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta main droite, afin que ton aumĂ´ne reste dans le secret. (Nouveau Testament, Math., VI, 3-4)
#430
L'avenir, fantĂ´me aux mains vides,
Qui promet et qui n'a rien! (Victor Hugo, les Voix Intérieures)
#467
Lèvres! Lèvres! Baiser qui meurt, baiser qui mord.
Lèvres, lit de l'amour profond comme la mort! (Albert Samain, au Jardin de l'Infante)
#503
Le bien humain réside dans une activité de l'âme conforme à la vertu. (Aristote)
#509
Le souverain bien qui est possible pour l'homme lui revient selon sa meilleure puissance (virtus); ... Mais la meilleure puissance de l'homme est la raison et l'intellect. Elle assure en effet le suprême gouvernement de la vie humaine tant pour la spéculation que pour l'action. Donc le souverain bien qui est possible pour l'homme lui revient selon l'intellect. (Boèce de Dacie)
#518
En maintenant la beauté, nous préparerons ce jour de renaissance où la civilisation mettra au centre de sa réflexion, loin des principes formels et des valeurs vivante qui fonde la commune dignité du monde et de l'homme. (Albert Camus, l'Homme révolté)
#521
Les droits de l'homme en général ne sont pas les privilèges qu'un groupe humain plus ou moins clos revendique par rapport à un autre groupe humain... Le droit de vivre, le droit d'exister et de respirer, le droit à la liberté sont des droits élémentaires qui n'ont ni goût ni saveur, ils vont de soi... (Jankélévitch)
#542
Dans le parler ordinaire, le langage désigne proprement la faculté qu’ont les hommes de s’entendre au moyen de signes vocaux... Les signes du langage humain sont en priorité vocaux... Aujourd’hui encore, les êtres humains en majorité savent parler sans savoir lire. (André Martinet)
#575
La main du Seigneur vous a fait boire la coupe de sa colère; elle est remplie d'un breuvage qu'il veut faire boire aux pécheurs. (Bossuet, Sermons)
#603
A ton bûcher, Phénix, j'ajouterai ma bûche
C'est pour nous que tu meurs et nerais de ta mort
Bruxelles! douce main de la France qui dort.
Et je vois sur ta place au centre de la ruche
La reine Elisabeth comme une abeille d'or. (Jean Cocteau)
#605
L'esprit humain se forme non à choisir, mais à accepter; non à décider si une oeuvre est belle, mais à réfléchir sur l'oeuvre belle. Ainsi, en dépit de lieux communs trop évidents, il y a imprudence à vouloir juger par soi. C'est l'humanité qui pense. (Emile Chartier)
Commentaire : dit Alain
#638
Le bonheur humain est composé de tant de pièces qu'il en manque toujours. (Bossuet)
#642
Tout bonheur que la main n'atteint pas n'est qu'un rêve. (Joséphin Soulary, Sonnets humoristiques)
#668
Il change Ă  tous moments d'esprit comme de mode;
Il tourne au moindre vent, il tombe au moindre choc:
Aujourd'hui dans un casque et demain dans un froc.
(Boileau, Satire VIII, l'Homme)
#705
Si le vin disparaissait de la production humaine, il se ferait dans la santé et dans l'intelligence un vide, une absence plus affreuse que tous les excès dont on le rend coupable. (Charles Baudelaire)
#709
O Dieu! accordez-moi la chasteté, mais pas encore maintenant. (Saint Augustin)
#712
Si vous avez fait des châteaux en l'air, vous n'avez pas travaillé en vain, car c'est là que tous devraient être. Maintenant, mettez dessous les fondations. (Henry D. Thoreau)
#723
Je vous écrirai demain sans faute. Ne vous gênez pas, répondis-je, écrivez-moi à votre ordinaire. (Rivarol )
#727
Le paradoxe humain c'est que tout est dit et que rien n'est compris. (Emile Chartier, dit Alain)
#739
Les choses en elles-mêmes ne sont ni grandes ni petites, et quand nous trouvons que l'univers est vaste, c'est là une idée tout humaine. (Anatole France, le Jardin de l'Epicure)
#771
Des esprits enflammés d'un céleste délire,
Des mains dignes du sceptre, ou dignes de la lyre,
Languissent dans ce lieu par la mort habité. (Gray, Elégie sur un cimetière de campagne)
#775
Le plus grand bonheur que puisse donner l'amour, c'est le premier serrement de main d'une femme qu'on aime. (Stendhal)
#791
Les cieux racontent la gloire de Dieu,
Et le firmanent publie l'Ĺ“uvre de ses mains.
Le jour en fait au jour le récit,
Et la nuit le répète à la nuit. (Ancien Testament, Psaumes, XVIII, 2-3)
#793
La civilisation signifie une société reposant sur l'opinion des civils. Elle veut dire que la violence, la loi des guerriers et des chefs despotes, les conditions des camps et de la guerre, de la révolte et de la tyrannie, cèdent la place aux parlements, où des lois sont élaborées, et aux cours de justice indépendantes dans lesquelles, pendant longtemps, ces lois sont maintenues. (Winston Churchill; Sang, Sueur et Larmes)
#797
Nous autres, civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles. (Paul Valéry)
#807
Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches
Et puis voici mon cœur, qui ne bat que pour vous.
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux. (Paul Verlaine, Romances sans paroles)
#866
C'est la fièvre de la jeunesse qui maintient le reste du monde à la température normale. Quand la jeunesse se refroidit, le reste du monde claque des dents. (Georges Bernanos)
#873
La compétence sans autorité est aussi impuissante que l'autorité sans compétence. (Gustave Le Bon, Hier et Demain)
#900
Le plaisir du bien-être et du confort acquiert la valeur et les nuances d'une véritable joie esthétique. (Jules Romains)
#928
Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes. (Abraham Lincoln)
#944
Il y a certes deux labyrinthes de l'esprit humain: l'un concerne la composition du continu, le second la nature de la liberté; et ils prennent leur source à ce même infini. (Académie française)
#983
Avais je atteint ici ce qu'on ne recommence point? Tout est ressemblant aux premières années de ma vie et je reconnais peu à peu au rétrécissement du domaine rurale, aux chats, à la chienne vieillie,à l'emerveillement, à une sérénité dont je sens de loin le souffle, je reconnais le chemin du retour. (Colette)
#997
La coutume, ainsi, est le grand guide de la vie humaine. (David Hume, Essai sur l'entendement humain)
#1029
Ce n'est pas avec la raison, et c'est le plus souvent contre elle, que s'Ă©difient les croyances capables d'Ă©branler le monde. (Gustave Le Bon, Hier et Demain)
#1066
Une pièce de théâtre doit être le lieu où le monde visible et le monde invisible se touchent et se heurtent. (Arthur Adamov, Ici et maintenant)
#1096
A chaque époque, les plus vils spécimens de la nature humaine se trouvent parmi les démagogues. (Lord Macaulay, Histoire d'Angleterre)
#1097
Oh! demain, c'est la grande chose!
De quoi demain sera-t-il fait? (Victor Hugo, les Chants du Crépuscule)
#1098
Ne faisons pas comme ces âmes chancelantes, qui disent tous les jours: A demain, à demain! (Fénelon, Sermon)
#1100
Ce que je sais pour demain, c'est que la Providence se lèvera avant le soleil. (Lacordaire)
#1104
Il n'existe que deux choses infinies, l'univers et la bĂŞtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue. (Albert Einstein)
#1129
Il y a deux choses d'infini au monde: l'univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers j'en suis pas très sûr. (Albert Einstein)
#1142
Ce qui fait la vraie valeur d'un être humain, c'est de s'être délivré de son petit moi. (Albert Einstein)
#1161
Nous nous tenions la main. Je sentais la piqûre
Du désir s'enfoncer dans mon cœur énervé
Et le désir croissait, de se voir observé.
Oh! l'âpre volupté que le danger procure!
(Jean Richepin, les Caresses)
Commentaire :
#1185
L'humanité n'est même plus une légende, elle est un mythe. (Romain Kacew, dit Romain Gary; Manuscrit inédit de Pseudo dans Lire)
#1198
Le mythe paraît vouloir opposer à un monde divin où l’ordre est immuablement fixé depuis la victoire de Zeus, un monde humain dans lequel peu à peu le désordre s’installe et qui doit finir par basculer tout entier du côté de l’injustice, du malheur et de la mort. (Hegel)
#1202
Napoléon disait, à Sainte-Hélène, que la destinée d'un pays dépend parfois d'un seul jour. L'Histoire justifie cette assertion, mais montre aussi qu'il faut généralement beaucoup d'années pour préparer ce jour. (Gustave Le Bon, Hier et Demain)
#1245
Un dictateur n'est qu'une fiction. Son pouvoir se dissémine en réalité entre de nombreux sous-dictateurs anonymes et irresponsables dont la tyrannie et la corruption deviennent bientôt insupportables. (Gustave Le Bon, Hier et Demain)
#1267
Il n'y a guère que les gens malsains qui se sentent exister.
(Maine de Biran)
#1274
Le roman est l'histoire Ă©ternelle du coeur humain. L'histoire vous parle des autres, le roman vous parle de vous. (Alphonse Karr)
#1276
Dans un roman, on est porté par le récit. Le roman est situé dans le temps d'une lecture. Un poème est toujours "maintenant". (Jacques Roubaud)
Commentaire : Extrait de la revue Le Monde de l'Ă©ducation - Janvier 2001
#1283
Le but suprême du romancier est de nous rendre sensible l'âme humaine, de nous la faire connaître et aimer dans sa grandeur comme dans sa misère, dans ses victoires et dans ses défaites. Admiration et pitié, telle est la devise du roman. (Georges Duhamel, Essai sur le roman)
#1295
Nous autres Anglais, nous ne sommes que des amateurs dans le domaine de l'art. Les vrais professionnels du roman, les grands maîtres du roman, ce sont les Français. (Anthony Burgess)
Commentaire : Extrait d'un Entretien avec Sophie Lannes - Juin 1977
#1373
Les divergences intellectuelles se supportent et une raison faible s'incline facilement devant une raison forte. Les divergences sentimentales, au contraire, ne se tolèrent pas. La violence seule les fait céder. (Gustave Le Bon, Hier et Demain)
#1393
Tel donne Ă  pleines mains qui n'oblige personne:
La façon de donner vaut mieux que ce qu'on donne. (Corneille, Le Menteur)
#1407
On ne fait pas le droit, il se fait. Cette brève formule contient toute son histoire. (Gustave Le Bon, Hier et Demain)
#1430
Je ne suis pas sûr qu'il ne soit pas meilleur pour eux (les enfants) de les instruire oralement pour commencer. Il faudrait d'abord développer ses mains, son cerveau et son âme. Les mains sont presque atrophiées. Quant à l'âme, on l'ignore entièrement. Des parents sages permettent à leurs enfants de se tromper. Il est bon qu'ils se brûlent les doigts de temps à autre. (Ghandi)
Commentaire : cité dans "Tous les hommes sont frères"
#1435
L'autonomie du sujet n'est pas l'indépendance de l'individu (comme l'atteste chez kant, La critique des morales du bonheur, menée justement au nom du principe d'autonomie), elle suppose que je ne cherche à me constituer comme "source de moi-même" qu'en m'arrachant... à l'immédiatement égoïste des penchants (individualité) et en m'ouvrant à l'altérité du genre humain. (Alain Renaut)
#1439
J'admire la gentillesse qui a pour origine la gentillesse ou l'amour. Mais connaissez-vous beaucoup de gens qui la pratiquent, cette gentillesse-là? Dans l'immense majorité des cas, quand les humains sont gentils, c'est pour qu'on leur fiche la paix. (Amélie Nothomb)
#1463
Nous n'adhérons à nos lectures que pour autant qu'elles suscitent en nous ce petit choc à quoi l'on reconnaît une grande vérité humaine. (Antoine Blondin, Ma vie entre des lignes)

#1472
La lecture est un acte d'identification: si nous comprenons ce que nous lisons, c'est que les sentiments exprimés sont déjà en nous. Autrement, le livre nous tombe des mains. (Madeleine Chapsal, Oser écrire)
#1475
La lecture est ainsi faite de ce que nous savons, de ce que nous apprenons et de ce que nous n'apprenons que parce que nous le savions déjà et de ce que nous savons mieux maintenant parce que nous venons de le rapprendre. (Emile Faguet, L'Art de lire)
#1484
Quand une lecture vous élève l'esprit, et qu'elle vous inspire des sentiments nobles et courageux, ne cherchez pas une autre règle pour juger l'ouvrage; il est bon, et fait de main d'ouvrier. (Jean de La Bruyère, Les Caractères, I, 31)
#1494
Un homme qui se plairait trop à la lecture des essais de Maeterlinck serait un homme perdu. Si l'on veut vivre d'une vie humaine extérieure et retentissante, il ne faut ouvrir que quelques fenêtres de son cerveau, et laisser fermées les autres. (Jules Renard)
#1500
L'éducation d'un peuple se juge d'après son maintien dans la rue. Où tu verras la grossièreté dans la rue, tu es sûr de trouver la grossièreté dans les maisons. (Edmondo de Amicis, Grands cœurs)
#1506
Certes, les êtres humains sont égaux. Mais les individus ne le sont pas. L'égalité de leurs droits est une illusion. Le faible d'esprit et l'homme de génie ne doivent pas être égaux devant la loi. (Dr. Alexis Carrel, l'Homme, cet inconnu)
#1514
La science ne se soucie ni de plaire, ni de déplaire, elle est inhumaine. (Anatole France)
#1527
Le moi, le moi ardent, aux mains crochues, à la vision étroite, à l'âpre volonté de vaincre; avec son long cortège de soupçons, de mauvais soupçons, de mauvais désirs, de tromperies, et toutes leurs conséquences qui se développent, voilà les racines de l'arbre immonde. (Charles Dickens, Martin Chuzzlewit)
#1531
Le véritable progrès démocratique n'est pas d'abaisser l'élite au niveau de la foule, mais d'élever la foule vers l'élite. (Gustave Le Bon, Hier et Demain)
#1547
Bien que je ne prévoie pas que l'énergie atomique devienne avant longtemps un grand bienfait, je dois dire que, pour l'instant, c'est une menace. Peut-être est-ce bien qu'il en soit ainsi. Cela peut intimider la race humaine et l'inciter à mettre de l'ordre dans les affaires internationales, ce qui, sans la pression de la crainte, ne s'accomplirait pas. (Einstein, Atlantic Monthly)
#1631
Deux mains qui se cherchent c'est assez pour le toit de demain. (André Breton)
#1650
Un être humain ? Ils sont tous ennuyeux. Je préfère la compagnie des chiens.
(Leo Perutz, Le Miracle du manguier)
#1693
Sûre, sociale, raisonnable, ce n'est plus la langue française, c'est la langue humaine. (Antoine de Rivarol, De l'universalité de la langue française)
#1698
Un héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut. Les autres ne le font pas. (Romain Rolland, Jean-Christophe, livre III, L'adolescent)
#1699
Tu ne vivrais pas, si tu ne croyais pas. Chacun croit. (Romain Rolland, Jean-Christophe, livre III, L'adolescent)
#1726
Le hasard est le plus grand romancier du monde: pour être fécond, il n'y a qu'à l'étudier. (Honoré de Balzac, La Comédie humaine)
Commentaire : La citation est tirée de l'Avant-Propos
#1752
La vie humaine n'a pas pour fin la recherche du bonheur. (Marcelin Berthelot, Science et Morale)
#1763
Une heure de prosperité fait oublier une amitié de vingt années. (Louis Bourdaloue, De la charité chrétienne et des amitiés humaines)
#1796
France, tu seras heureuse lorsque tu es guérie enfin des individus. (Anacharsis Cloots, Appel au genre humain)
#1828
S'il faut que maintenant en la fosse je tombe,
Qui ai toujours aimé la paix et le repos,
Afin que rien ne pèse à ma cendre et mes os,
Amis, de mauvais vers ne chargez pas ma tombe. (Jean Passerat, Epitaphe)
#1829
Celui qui cy maintenant dort
Fit plus de pitié que d'envie,
Et souffrit mille fois la mort
Avant que de perdre la vie. (Scarron)
#1847
Il vaut mieux tomber dans les mains d'un médecin heureux que d'un médecin savant. (Bonaventure Des Périers, Nouvelles récréations et Joyeux devis)
#1882
Ministre. - Dernier terme de la gloire humaine. (Gustave Flaubert, Dictionnaire des idées réçues)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.