Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#72
C'est à l'animus qu'appartiennent les projets et les soucis, deux manières de n'être pas présent à soi-même. À l'anima appartient la rêverie qui vit le présent des heureuses images. (Gaston Bachelard)
#231
Toutes les ambitions sont légitimes, excepté celles qui s'élèvent sur les misères ou les crédulités de l'humanité. (Joseph Conrad, un souvenir personnel)
#247
Les monomaniaques de tout poil, les gens qui sont possédés par une seule idée m'ont toujours spécialement intrigué, car plus un esprit se limite, plus il touche par ailleurs à l'infini. (Stefan Zweig)
#259
Toujours, les hommes qui prétendent combattre pour Dieu sont les plus insociables de la terre; parce qu'ils croient entendre des messages divins, leurs oreilles restent sourdes à toute parole d'humanité. (Stefan Zweig)
#275
Tout homme est utile à l'humanité par cela seul qu'il existe. (Jean-Jacques Rousseau)
#295
La nature commande √† tout animal et la b√™te ob√©it. L'homme √©prouve la m√™me impression, mais il se reconna√ģt libre d'acquiescer ou de r√©sister; et c'est surtout dans la conscience de cette libert√© que se montre la spiritualit√© de son √Ęme: car la physique explique en quelque mani√®re le m√©canisme des sens et la formulation des id√©es; mais dans la puissance de vouloir ou plut√īt de choisir, et dans le sentiment de cette puissance on ne trouve que des actes purement spirituels, dont on n'explique rien par des lois de la m√©canique... (ce qui le distingue), c'est la facult√© de se perfectionner; facult√© qui, √† l'aide des circonstances, d√©veloppe successivement toutes les autres...
Commentaire : Jean-Jacques Rousseau
#348
Depuis l'origine des choses jusqu'au quinzième siècle de l'ère chrétienne inclusivement, l'architecture est le grand-livre de l'humanité, l'expression principale de l'homme à ses divers états de développement, soit comme force, soit comme intelligence. (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris)
#412
Laissez-moi un peu regarder du c√īt√© de la plus haute Asie, vers le profond Orient. J'ai l√† mon immense po√®me. (Michelet, La Bible et l'Humanit√©)
#447
L'affection ou la haine change la justice de face. Et combien un avocat bien pay√© par avance trouve-t-il plus juste la cause qu'il plaide! Combien son geste hardi le fait-il para√ģtre meilleur aux juges, dup√©s par cette apparence! Plaisante raison qu'un vent manie, et √† tous sens! (Pascal, Pens√©es)
#533
L'humanité serait depuis longtemps heureuse si tout le génie que les hommes mettent à réparer leurs bêtises, ils les employaient à ne pas les commettre. (George-Bernard Shaw)
#605
L'esprit humain se forme non à choisir, mais à accepter; non à décider si une oeuvre est belle, mais à réfléchir sur l'oeuvre belle. Ainsi, en dépit de lieux communs trop évidents, il y a imprudence à vouloir juger par soi. C'est l'humanité qui pense. (Emile Chartier)
Commentaire : dit Alain
#637
Le bonheur ne consiste point à courir les routes emporté par une voiture automobile de cent chevaux ou à admirer un film de brigandage; mais le soir, accompagné par le bruit murmurant d'un feu qui chante et qui ondoie, à caresser une statuette de Tanagra, un vase de Douris, une reliure à la Fanfare. (Alfred PEREIRE, la Bibliothèque d'un Humaniste, Préface)
#671
Le plus humble chant populaire, si un rayon d'humanité y resplendit, est poésie et peur affronter toute autre sublime poésie. (Benedetto Croce)
#699
Il y a autant de beautés qu'il y a de manières habituelles de chercher le bonheur. (Charles Baudelaire)
#755
Une idée que j'ai, il faut que je la nie: c'est ma manière de l'essayer. (Emile Chartier, dit Alain)
#757
Une idée que j'ai, il faut que je la nie : c'est ma manière d'essayer. (Emile Chartier, dit Alain)
#784
J'appelle caractère d'un homme sa manière habituelle d'aller à la chasse au bonheur, en termes plus clairs, mais moins significatifs: l'ensemble de ses habitudes morales. (Stendhal)
#837
L'important n'est pas la manière dont l'injure est faite, mais celle dont elle est supportée. (Sénèque)
#1070
Il y a deux mani√®res de passionner la foule au th√©√Ętre: par le grand et par le vrai. Le grand prend les masses, le vrai saisit l'individu. (Victor Hugo, Marie Tudor)
#1099
Le vrai d√©mocrate est celui qui, gr√Ęce √† des moyens purement non violents, d√©fend sa libert√©, par cons√©quent celle de son pays et finalement celle de l'humanit√© tout enti√®re. (Gandhi)
#7897
Toutes les villes, tous les Etats, tous les royaumes sont mortels ; toute chose, ou par nature ou par accident finit et en termine d'une fa√ßon ou d'une autre : c'est pourquoi le citoyen qui assiste √† la fin de sa patrie, ne peut tant se plaindre du malheur de celle-ci et le mettre sur le compte d'une m√Ęle fortune, que du sien propre ; car √† sa patrie il est arriv√© ce qui devait arriver de toute mani√®re. En v√©rit√© le malheur est pour lui, qui a trouv√© moyen de na√ģtre en un temps o√Ļ devait advenir pareille catastrophe. (Francesco Guicciardini - 1483-1540 - Ricordi)
#1185
L'humanité n'est même plus une légende, elle est un mythe. (Romain Kacew, dit Romain Gary; Manuscrit inédit de Pseudo dans Lire)
#1211
A mon avis, il n'est d'autre destin pour l'humanité que celui qu'elle se prépare elle même par sa manière de penser. (Albert Schweitzer)
#1307
Si les hommes comprenaient mieux les dangers que comporte l'emploi de certains mots, les dictionnaires, aux devantures des librairies, seraient envelopp√©s d'une bande rouge: ¬ę Explosifs. A manier avec soin ¬Ľ. (Andr√© Maurois)
#1377
La diplomatie, c'est faire et dire les plus vilaines choses de la manière la plus élégante. (Isaac Goldberg, le Réflexe)
#1429
La véritable éducation consiste à tirer le meilleur de soi-même. Quel meilleur livre peut-il exister que le livre de l'humanité? (Ghandi)
Commentaire : cité dans "Tous les hommes sont frères"
#1438
La subjectivité, telle qu'elle émerge avec l'humanisme moderne se définit par deux propriétés: l'auto-réflexion (la transparence à soi) et l'autofondation ou si l'on préfère l'autonomie, le fait de se donner à soi-même la loi de son agir. (Alain Renaut)
#1449
Sans mensonge, l'humanité périrait de désespoir et d'ennui. (Anatole France)
#2013
Les vrais poètes sont toujours prophètes. (Pierre Leroux, De l'humanité, de son principe et de son avenir, à Béranger)
#2014
Vivre ce n'est pas seulement changer, c'est continuer. (Pierre Leroux, De l'humanité, Doctrine, livre II, chap. 2)
#2028
Périssent s'il le faut tous les arts,
Pourvu qu'il nous reste l'égalité réelle!
(Sylvain Maréchal, Manifeste des égaux)
#2126
‚ÄúNiob√© aussi aux beaux cheveux a pens√© √† manger‚ÄĚ. Cela est sublime √† la mani√®re de l‚Äôespace dans les fresques de Giotto. (Simone Weil)
#2154
À tous nos successeurs ne laissons rien à dire. (Alexis Piron, La Métromanie, acte III, scène 7)
#2184
Abolissez l'exploitation de l'homme par l'homme et vous abolirez l'exploitation d'une nation par une autre nation. (Karl Marx et Friedrich Engels, Manifeste du Parti Comm.)
#2246
L'humanité n'est pas un état à subir. C'est une dignité à conquérir. (Vercors, Les Animaux dénaturés, chap. 17)
#2331
Toutes les familles heureuses se ressemblent; chaque famille heureuse est malheureuse à sa manière. (Tolstoi, Anna Karénine)
#2346
Si quelque chose devait être antipathique à Monsieur de Fontanes, c’était ma manière d’écrire. En moi commençait avec l’école dite romantique, une révolution dans la littérature française : toutefois mon ami, au lieu de se révolter contre ma barbarie, se passionna pour elle. Je voyais bien de l’ébahissement dans son visage quand je lui lisais des fragments des Natchez, d’Atala, de René; il ne pouvait ramener ces productions aux règles communes de la critique, mais il sentait qu’il entrait dans un monde nouveau; il voyait une nature nouvelle; il comprenait une langue qu’il ne parlait pas... (Chateaubriand)
#2400
... Il n'y a pas pour l'homme, demeur√© libre, de souci plus constant, plus cuisant, que de chercher un √™tre devant qui s'incliner... Ce besoin de la communaut√© dans l'adoration est le principal tourment de chaque individu et de l'humanit√© tout enti√®re, depuis le commencement des si√®cles. (Dosto√Įevski)
#2410
J'aime le mot "croire". En g√©n√©ral, quand on dit "je sais", on ne sait pas, on croit. Je crois que l'art est la seule forme d'activit√© par laquelle l'homme en tant que tel se manifeste comme v√©ri-table individu. Par elle seule il peut d√©passer le stade animal parce que l'art est un d√©bouch√© sur des r√©gions o√Ļ ne dominent ni le temps ni l'espace. Vivre, c'est croire; c'est du moins ce que je crois. (Marcel Duchamp)
#2424
Appeler les femmes "le sexe faible" est une diffamation; c'est l'injuste de l'homme envers la femme. Si l'on appelle force brutale, alors, certes, la femme est moins brutale que l'homme. Mais si l'on parle de la force morale, la femme est bien sup√©rieure √† l'homme. Si la non-violence est la loi de l'humanit√©, l'avenir appartient aux femmes. Qui peut faire appel au cŇďur des hommes avec plus d'efficacit√© que la femme? (Ghandi)
Commentaire : cité dans "Tous les hommes sont frères"
#2425
Les femmes polissent les mani√®res et donnent le sentiment des biens√©ances, elles sont les vrais pr√©cepteurs du bon go√Ľt, les instigatrices de tous les d√©vouements. L'homme qui les ch√©rit est rarement un barbare. (Gabriel Legouve)
#2430
Bien que dans cette matière sensible il faille manipuler les mots avec précaution, en raison de la charge émotionnelle ou historique qu'ils portent, le type de problème auquel nous aurons à faire face se déplace de celui de l'immigration vers celui de l'invasion. (Valéry Giscard d'Estaing, Le Figaro Magazine, 21 septembre 1991)
#2522
On peut reconna√ģtre de quatre mani√®res que le flatteur est un faux ami: il approuve lorsque vous agissez mal, il approuve lorsque vous agissez bien, il proclame vos louanges devant vous et vosu d√©nigre derri√®re vous. (Sig√Ęlov√Ęda-sutta)
#2617
Comme par hasard, frotter pour que le sang en jaillisse est peut-√™tre la mani√®re dont il faut frotter le texte pour arriver √† la vie qu'il dissimule. Beaucoup d'entre vous penseront avec raison qu'en ce moment m√™me je suis en train de frotter le texte pour en faire jaillir du sang. Je rel√®ve le d√©fi! A-t-on jamais vu lecture qui soit autre chose que cet effort exerc√© sur un texte? Dans la mesure o√Ļ elle repose sur la confiance accord√©e √† l'auteur, elle ne peut consister qu'en cette violence faite aux mots pour leur arracher le secret que le temps et les conventions recouvrent de leurs s√©dimentations d√®s que ces mots s'exposent √† l'air libre de l'histoire. Il faut en frottant enlever cette couche qui les alt√®re. Je pense que vous trouverez cette m√©thode de travail naturelle. Raba en se frottant le pied donnait une expression plastique au travail intellectuel auquel il se livrait. (Emmanuel L√©vinas)
#2634
Oh humanité, combien d'injustices et d'inégalités, de souffrances et de cruautés, de vole et de viole, de meurtres et de morts, devrons-nous encore subir avant de s’écrier : " C’EST ASSEZ! " ? (Dominic Devost)
#2636
Combien de sang l'innocent devra-t-il verser, avant que l'humanité se réveille et voie le monde tel qu'il est ? (Dominic Devost)
#2711
Le monde moderne se croyait soustrait à l'influence des forces mystiques. Jamais pourtant l'humanité n'y fut plus asservie. Ce sont elles qui mirent l'Europe en feu. (Gustave Le Bon, Hier et Demain)
#2748
Je puis tout pardonner aux hommes, excepté l'injustice, l'ingratitude et l'inhumanité. (Denis Diderot, La Religieuse)
#2787
Le poète, en écrivant, devient d'une certaine manière le poème qu'il écrit - et le poème, en s'écrivant, devient d'une certaine manière le poète qui l'écrit: l'un et l'autre s'identifiant en se modifiant l'un et l'autre et l'un par l'autre. (Jean-Claude Renard)
#2865
La mode existe pour les femmes sans go√Ľt; l'√©tiquette pour les femmes sans classe. (Marie, reine de Roumanie)
#3048
La civilisation n'est autre chose que le mode de végétation propre à l'humanité. (Victor Hugo)
#3135
Nous ne sommes pas responsables de la manière dont nous sommes compris, mais de celle dont nous sommes aimés. (Georges Bernanos)
#3141
La folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent. (Albert Einstein)
#3161
Vous réagissez comme les pauvres, vous placez votre honneur de manière à en être la victime. (Amélie Nothomb)
#3231
√Ä mon avis, lorsque l'on est confront√© √† des choix que ce soit en actes ou en pens√©es, gardons √† l'esprit que nous somme mortels. Et t√Ęchons de vivre de mani√®re √† ce que personne n'ait √† se r√©jouir de notre mort. (John Steinbeck)
#3439
Ce que raconte l'histoire n'est, en effet, que le long rêve, le songe lourd et confus de l'humanité. (Schopenhauer, le monde comme volonté et représentation)
#3556
Le dessin n'est pas la forme, il est la manière de voir la forme. (Edgar Degas)
#3640
La meilleure mani√®re de prendre les choses du bon c√īt√© c'est d'attendre qu'elles se retournent. (P. Ouanich)
#3752
L'idéal permanent de l'évolution humaine n'est pas douteux. Ce qui manque à l'humanité, c'est la force de s'imposer à elle-même la poursuite constante de cet idéal. (Jules Romains, le Problème Num. Un)
#3925
Supprimer les guillemets des citations: une manière élégante de recycler les idées usagées. (Jacques Attali)
#4027
[...] Si jamais, à la faiblesse en proie,
Quelque beauté vient à changer d'amant,
C'est un grand mal; mais faut-il qu'on la noie?
(Voltaire, Les Trois Manières)
#4383
Le sentiment d'inf√©riorit√© gouverne la vie mentale; on peut clairement le reconna√ģtre dans le sens de l'imperfection et de l'incompl√©tude, et dans la lutte ininterrompue √† la fois des individus et de l'humanit√©. (Alfred Adler, Int√©r√™t social)
#4404
Mourir est encore la plus s√Ľre mani√®re de se simplifier l'existence. (Roland Jaccard, Une fille pour l'√©t√©)
#4647
La jalousie est en quelque manière juste et raisonnable, puisqu'elle ne tend qu'à conserver un bien qui nous appartient, ou que nous croyons nous appartenir; au lieu que l'envie est une fureur qui ne peut souffrir le bien des autres. (La Rochefoucauld, Maximes)
#4713
Vivez dans la paix sereine des laboratoires et des biblioth√®ques. Dites-vous d'abord: ¬ę Qu'ai-je fait pour mon pays? ¬Ľ Ceci jusqu'au moment o√Ļ vous pourrez penser avec un immense bonheur que vous avez contribu√© en quelque mani√®re au progr√®s et au bien de l'humanit√©! (Louis Pasteur)
#7714
Les civilisations sont les fards de l'humanité. (Pierre Reverdy, Le Livre de mon bord - notes 1930-1936)
#4899
Dis-moi un peu d'o√Ļ vient cette manie de n'√™tre jamais ce qu'on est? (Alfred de Musset, Le roman par lettres)
#7499
O√Ļ il n'y a pas d'humour, il n'y a pas d'humanit√©, o√Ļ il n'y a pas d'humour, il y a le camp de concentration. (Eug√®ne Ionesco, Notes et contre-notes)
#7578
La philosophie n'est qu'une autre mani√®re de mentir et ne m√®ne gu√®re qu'√† de l√Ęches simulacres. (Ferdinand C√©line, Voyage au bout de la nuit)
#4964
La moquerie est le langage du mépris, et l'une des manières dont il se fait le mieux entendre: elle attaque l'homme dans son dernier retranchement, qui est l'opinion qu'il a de lui-même. (Jean de La Bruyère, Caractères)
#4969
A quelques-uns l'arrogance tient lieu de grandeur; l'inhumanité de fermeté; et la fourberie, d'esprit. (Jean de La Bruyère, Caractères)
#4984
Amas d'épithètes, mauvaises louanges: ce sont les faits qui louent, et la manière de les raconter. (Jean de La Bruyère, Caractères)
#5076
Sans la Terre, l'humanit√© n'est rien. En l'absence de palliatifs, on ne peut pas prendre le risque de dispara√ģtre √† cause de nos n√©gligences. (Eddy Onix, Mon utopie : la F√©d√©ration Terrienne)
#5084
Les uns sont assez b√™tes pour s'aimer; les autres pour se ha√Įr.
Deux manières de se tromper.
(Paul Valéry, Mélange)
#5091
Il y a plusieurs manières de se tuer: l'une est d'accepter absurdement de vivre. (Louis Aragon)
#5152
J'aime la vérité. Je crois que l'humanité en a besoin; mais elle a bien plus grand besoin encore du mensonge qui la flatte, la console, lui donne des espérances infinies. Sans le mensonge, elle périrait de désespoir et d'ennui. (Anatole France, La Vie en fleur)
#5240
Nous cédons tous à cette manie de deviner ce qui est, au lieu de constater. (Alain, Propos de littérature)
#5375
Liane. - Je n'y ai rien compris, à votre plan.
Salbrejan. - Parce que je ne sais pas dessiner.
Liane. - Tous les gens qui ne savent pas dessiner ont la manie de faire des plans.
(Andr√© Birabeau, Le Chemin des √Čcoliers)
#5403
Une idée que j'ai, il faut que je la nie: c'est ma manière de l'essayer. (Alain, Histoire de mes pensées)
#5447
Il faudra que l'humanité crée une langue internationale; sa grammaire sera si simple qu'on pourra l'apprendre en quelques heures; il n'y aura qu'une seule déclinaison et une seule conjugaison; il n'y aura point d'exceptions ni irrégularités et les mots dériveront les uns des autres au moyen d'affixes. (20 novembre 1629. Lettre de René DESCARTES à son ami, le Père Mersenne)
#5518
La Francophonie commence à l'école. C'est à l'école qu'elle apprend à se marier avec toutes les formes, les références, les valeurs, d'une humanité très ancienne. Il y a des écoles françaises au Chili ou en Bulgarie, comme il y en a dans nos banlieues difficiles et dans nos beaux quartiers. Sous toutes les latitudes, on y aprend à devenir plus: à entrer dans une histoire qui est le contraire d'une nostalgie, dans une communauté qui est le contraire d'un ghetto. (Alain Peyrefitte)
#5519
Au contact des réalités "coloniales", c'est-à-dire des civilisations ultramarines, l'humanisme français s'était enrichi, s'approfondissait en s'élargissant pour intégrer les valeurs de ces civilisations (...). Au moment que, par totalisation et socialisation, se construit la Civilisation de l'Universel, il est question de nous servir de ce merveilleux outil, trouvé dans les décombres du régime colonial (...). La Négritude, l'Arabisme, c'est aussi vous, Français de l'Hexagone! (Léopold Sédar SENGHOR)
#5525
La Francophonie a vocation à appeler toutes les autres langues du monde à se rassembler pour faire en sorte que la diversité culturelle, qui résulte de la diversité linguistique, que cette diversité soit sauvegardée. Au-delà du français, au-delà de la Francophonie, il nous faut être les militants du multiculturalisme dans le monde pour lutter contre l'étouffement, par une langue unique, des diverses cultures qui font la richesse et la dignité de l'humanité.
(Jacques Chirac)
#5540
Jamais les hommes ne font le bien que par n√©cessit√©; mais l√† o√Ļ chacun, pour ainsi dire, est libre d'agir √† son gr√© et √† s'adonner √† la licence, la confusion et le d√©sordre ne tardent pas √† se manifester de toutes parts. (Machiavel, le Prince)
#5551
[...] elle commen√ßa √† pleurer, de cette mani√®re qui est une mani√®re magnifique, un secret de quelques-uns, ils pleurent seulement avec les yeux, comme des verres remplis √† ras bord de tristesse, et impassibles, pendant que cette goutte de trop finit par avoir raison d'eux et glisser par-dessus bord, suivie de milliers d'autres, et ils restent l√† immobiles, pendant que s'√©coule sur eux leur menue d√©faite. (Alessandro Baricco, Ch√Ęteaux de la col√®re)
#5606
La mode est la méthode la plus irrésistible et la plus efficace de manipuler de grandes collectivités humaines. (Konrad Lorentz, Les huit péchés capitaux de notre civilisation)
#5635
Amoureux et jaloux de la libert√© humaine, et la consid√©rant comme la condition absolue de tout ce que nous adorons et respectons dans l'humanit√©, je retourne la phrase de Voltaire, et je dis: Si Dieu existait r√©ellement, il faudrait le faire dispara√ģtre. (Mikha√Įl Bakounine, Dieu et l'Etat)
#5636
L'homme n'est r√©ellement libre qu'autant que sa libert√©, librement reconnue et repr√©sent√©e comme par un miroir par la conscience libre de tous les autres, trouve la confirmation de son extension √† l'infini dans leur libert√©. L'homme n'est vraiment que parmi d'autres hommes √©galement libres; et comme il n'est libre qu'√† titre humain, l'esclavage d'un seul homme sur la terre, √©tant une offense contre le principe m√™me de l'humanit√©, est une n√©gation de la libert√© de tous. (Mikha√Įl Bakounine, Cat√©chisme r√©volutionnaire)
#5679
La calomnie est en politique moins gênante que la manifestation de la vérité. (Charles Péguy, Cahiers de la quinzaine)
#5686
Un √©l√©ment constitutif de l'humanit√© universelle, une composante inn√©e de l'√Ęme humaine et de l'esprit humain. (Patrick S√ľskind, La Contrebasse)
Commentaire : En parlant de la musique
#5782
Selon la mani√®re dont on le pr√©sente, le pass√© de n'importe lequel d'entre nous peut aussi bien devenir la biographie d'un chef d'√Čtat bien-aim√© que la biographie d'un criminel. (Milan Kundera, Risibles amours)
#5821
Il ne semble pas sage de vouloir p√©n√©trer et comprendre un monde humain, sans avoir d√©velopp√© en soi une parfaite humanit√©. (Novalis, Les disciples √† Sa√Įs)
#5859
Il faut les rendre [les enfants] un peu sceptiques gr√Ęce √† l'√©ducation et leur faire d√©couvrir le doute scientifique.
C'est une des défenses de l'humanité face aux gourous qui pullulent. Si nous ne faisons pas ça, nous sommes fichus, car la science va mettre sur le marché des armes de destruction massive de plus en plus accessibles.
Seules l'éducation et la solidarité permettront de tarir les sources de guerriers fanatiques que la misère et le désespoir rendent disponibles. (Georges Charpak)
Commentaire : Entretien pour L'Humanité
#5878
La langue fran√ßaise, d‚Äôailleurs, est une eau pure que les √©crivains mani√©r√©s n‚Äôont jamais pu et ne pourront jamais troubler. Chaque si√®cle a jet√© dans ce courant limpide ses modes, ses archa√Įsmes pr√©tentieux et ses pr√©ciosit√©s, sans que rien surnage de ces tentatives inutiles, de ces efforts impuissants. La nature de cette langue est d‚Äô√™tre claire, logique et nerveuse. Elle ne se laisse pas affaiblir, obscurcir ou corrompre. (Guy de Maupassant, Pierre et Jean)
#5921
Cessons de r√™ver l'homme, cessons de faire de l'humanisme une religion : ce ne serait qu'un narcissisme g√©n√©ralis√© ou hypostasi√©. L'homme n'est grand que dans la conscience qu'il a de sa mis√®re. Il n'est humain qu'√† condition de renoncer √† la divinit√©. L'homme, par exemple, n'est ni ma√ģtre ni possesseur de la nature: si l'humanisme n'est pas un sous-ensemble de l'√©cologisme, il ne saurait non plus justifier une quelconque indiff√©rence √† l'environnement ou aux autres esp√®ces vivantes. (Andr√© Comte-Sponville, Une √©ducation philosophique)
#5923
Si vous comptez sur les Restos du coeur pour faire reculer la mis√®re, le ch√īmage, l'exclusion, il me para√ģt clair que vous vous racontez des histoires.
Si vous comptez sur l'humanitaire pour tenir lieu de politique √©trang√®re, sur l'antiracisme pour tenir lieu de politique de l'immigration, il me para√ģt non moins clair que vous vous racontez des histoires.
La morale et la politique sont deux choses différentes, l'une et l'autre nécessaire, mais qu'on ne saurait confondre sans compromettre ce qu'elles ont chacune d'essentiel. (André Comte-Sponville, Le capitalisme est-il moral?)
#6004
Le maniement de la pensée féminine a ses règles inflexibles ; celui qui se met en tête de persuader une femme, de réfuter son point de vue à coups de bonnes raisons, a peu de chances d'aboutir. Il est bien plus judicieux de repérer l'image qu'elle veut donner d'elle-même (ses principes, idéaux, convictions), puis d'essayer d'établir (par sophismes) un rapport harmonieux entre ladite image et la conduite que nous souhaitons lui voir tenir. (Milan Kundera, La plaisanterie)
#6015
Le nationalisme est une maladie infantile. C'est la rougeole de l'humanité. (Albert Einstein)
#6016
L'adhésion de notre esprit à un système quelconque change l'aspect et la signification des phénomènes observés par nous. De tous temps, l'humanité s'est contemplée à travers des verres colorés par des doctrines, des croyances et des illusions. (Alexis Carrel, L'homme cet inconnu)
#6203
J√©sus √©tait un pr√©dicateur fanatique, il ne voulait pas convaincre, il entendait qu'on le suive, et sans condition. Ses propos sont √©maill√©s d'ordres, de menaces et de cette formule r√©currente et apodictique: ¬ę Mais en v√©rit√© je vous le dis... ¬Ľ C'est ainsi que parlent, √† toutes les √©poques, ceux qui pr√©tendent aimer et sauver non point un √™tre humain, mais l'humanit√©. (Patrick S√ľskind, Sur l'amour et la mort)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.