Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#76
Le style d'un auteur dramatique est dans le choix des personnages, dans les sentiments qu'il leur prête, dans la démarche de l'action. Quant à sa position personnelle, elle doit rester modeste. (Marcel Pagnol, La Gloire de mon père, Avant-propos)
Commentaire : Cet avant-propos est excellent pour être lu!
#345
Si l'orant s'approche de moi d'une main, je m'approcherai de lui d'une coud√©e, s'il s'approche d'un bras entier, s'il marche vers moi, je courrai vers lui en exau√ßant ses vŇďux. (Al Ghazali)
#892
Si un pays étranger peut nous fournir une marchandise à meilleur marché que nous ne sommes en état de le faire nous-mêmes, il vaut bien mieux que nous la lui achetions avec quelques parties du produit de notre propre industrie employée dans le genre dans lequel nous mêmes nous avons avantage. (A. Smith)
#1516
L'empire n'est pas √† ceux qui veulent tout comprendre. C'est une infirmit√© que de voir au-del√† du but prochain. Il n'y a pas que les chevaux et les mulets √† qui il faille des Ňďill√®res pour marcher sans √©cart. (Anatole France)
#1646
D'o√Ļ vient qu'on a tant approch√©
Cette justice du marché
Rien n'est plus facile à comprendre:
C'est pour montrer qu'elle est à vendre. (Antoine Furetière)
Commentaire : (lors de l'édification d'un tribunal près d'une halle dans une petite ville de province)
#1734
La littérature ne permet pas de marcher, mais elle permet de respirer. (Roland Barthes, Qu'est-ce que la critique?)
#2012
Même quand l'oiseau marche on sent qu'il a des ailes. (Antoine-Marin Lemierre, Fragments du Poème des Fastes chat I, Invocation à la variété)
#2145
Les rivi√®res sont des chemins qui marchent, et qui portent o√Ļ l'on veut aller. (Blaise Pascal, Pens√©es I, 17)
#2267
La verité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations. (Emile Zola, La Vérité en marche, M. Scheurer-Kestner)
#3084
Même quand l'oiseau marche on sent qu'il a des ailes. (Antoine-Marin Lemierre)
#3085
On ne se débarrasse pas d'une habitude en la flanquant par la fenêtre; il faut lui faire descendre l'escalier marche par marche. (Mark Twain)
#3181
Dans la vie, il n'y a pas de solutions. Il y a des forces en marche: il faut les créer, et les solutions suivent. (Antoine de Saint-Exupéry)
#3294
De tous les animaux qui s'élèvent dans l'air,
Qui marchent sur la terre, ou nagent dans la mer,
De Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome,
Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme.
(Nicolas Boileau, Satire)
#3908
Ne marchez pas devant moi, je ne suivrai pas. Ne marchez pas en arri√®re, je n'amenerai pas. Marchez √† mon c√īt√© et soyez mon ami. (Albert Camus)
#3909
Même quand l'oiseau marche, on sent qu'il a des ailes. (Antonie Marie Lemiere)
#3973
Un enfant apprend à marcher, un vieux apprend à mourir. (Abla Farhoud, Le bonheur à la queue glissante)
#3980
Ida j'adore Ida, la légère bacchante:
Ses cheveux noirs, mêlés de grappes et d'acanthe,
Sur le tigre, attaché par une griffe d'or,
Roulent abandonnés; sa bouche rit encor
En chantant √©vo√ę; sa d√©marche chancelle;
Les pieds nus, ses genoux que la robe décèle,
S'élancent, et son oeil, de feux étincelant,
Brille comme Ph√©bus sous le signe br√Ľlant.
Alfred de Vigny ( Poèmes Antiques )
#4016
Vous commettez toutes sortes d'erreurs, mais tant que vous resterez généreux, sincères et passionnés. Vous ne risquerez pas de troubler la marche du monde ni même de la perturber sérieusement. (Wiston Churchill)
#4483
Ida j'adore Ida, la légère bacchante:
Ses cheveux noirs, mêlés de grappes et d'acanthe,
Sur le tigre, attaché par une griffe d'or,
Roulent abandonnés; sa bouche rit encor
En chantant √©vo√ę; sa d√©marche chancelle;
Les pieds nus, ses genoux que la robe décèle,
S'élancent, et son oeil, de feux étincelant,
Brille comme Ph√©bus sous le signe br√Ľlant.
(Alfred de Vigny, Poèmes Antiques)
#4738
Qui veut atteindre la perfection veut marcher sur l'horizon. (Paul Carvel, Jets d'encre)
#4828
Depuis que j'écris, je compose mes souvenirs. (Pierre Dumarchey, dit Pierre Mac Orlan; La Petite Cloche de Sorbonne)
#7770
Je méprise profondément ceux qui aiment marcher en rang sur une musique: ce ne peut etre que par erreur qu'ils ont reçu un cerveau; une moelle épinière leur suffirait amplement.(Albert Einstein)
#4924
Si un homme ne marche pas au pas de ses camarades, c'est qu'il entend le son d'un autre tambour. (Henry David Thoreau)
#5444
A Hazebrouck, un patissier d'Intermarch√© a √©t√© licenci√© pour avoir fait deux fautes d'orthographe sur un g√Ęteau. C'est pas G√©rard Klein qui fait l'instit √† Intermarch√©? (Laurent Ruquier, Vu √† la radio)
#5507
Celui qui prie, après qu'il a prié, marche dans la vie comme s'il n'avait jamais cessé de marcher droit. (Louis Pauwels, Ce que je crois)
#5747
Ce qui est en jeu, aujourd'hui, c'est la reconquête de la démocratie contre la technocratie: il faut en finir avec la tyrannie des "experts", style Banque mondiale ou F.M.I., qui imposent sans discussion les verdicts du nouveau Léviathan (les "marchés financiers", et qui n'entendent pas négocier mais "expliquer"; il faut rompre avec la nouvelle foi en l'inévitabilité historique que professent les théoriciens du libéralisme; il faut inventer les nouvelles formes d'un travail politique collectif capable de prendre acte des nécessités, économiques notamment (ce peut être la tache des experts , mais pour les combattre et, le cas échéant, les neutraliser. (Pierre Bourdieu, Discours aux cheminots grévistes)
#5750
La politique qui vise à garder la confiance des marchés perd la confiance du peuple. (Pierre Bourdieu)
#5859
Il faut les rendre [les enfants] un peu sceptiques gr√Ęce √† l'√©ducation et leur faire d√©couvrir le doute scientifique.
C'est une des défenses de l'humanité face aux gourous qui pullulent. Si nous ne faisons pas ça, nous sommes fichus, car la science va mettre sur le marché des armes de destruction massive de plus en plus accessibles.
Seules l'éducation et la solidarité permettront de tarir les sources de guerriers fanatiques que la misère et le désespoir rendent disponibles. (Georges Charpak)
Commentaire : Entretien pour L'Humanité
#5872
Il me semble que, au moins dans les sociétés occidentales riches, la démocratie et le marché libre déclinent à mesure que le pouvoir se concentre, chaque jour davantage, dans les mains d'une élite privilégiée. (Noam Chomsky)
#5874
La marche apaise. La marche rec√®le une √©nergie b√©n√©fique. (Patrick S√ľskind, Le pigeon)
#5925
Chaque fois que le cours du cacao perd vingt centimes à la tonne, à Londres ou à New York, il y a des dizaines de milliers de gens qui redescendent en dessous du seuil de pauvreté dans les pays producteurs. Cela ne suffit pas à faire remonter les cours, mais nous interdit de nous abandonner tranquillement aux lois du marché... (André Comte-Sponville, Le capitalisme est-il moral?)
#5994
H√Ętons-nous de rendre la philosophie populaire. Si nous voulons que les philosophes marchent en avant, approchons le peuple du point o√Ļ en sont les philosophes. (Denis Diderot, De l'interpr√©tation de la nature)
#6013
Ceux qui aiment marcher en rangs sur une musique: ce ne peut être que par erreur qu'ils ont reçu un cerveau, une moelle épinière leur suffirait amplement. (Albert Einstein, Comment je vois le monde)
#6126
Il y a des héros; il n'y a pas de peuples de héros; il n'y a pas d'armées de héros. Les soldats n'ont jamais marché que sous peine de mort. (Anatole France, Le Mannequin d'osier)
#6193
Homme faible et vain! tu pr√©tends d'√™tre libre; h√©las! ne vois-tu pas tous les fils qui t'encha√ģnent? Ne vois-tu pas que ce sont des atomes qui te forment, que ce sont des atomes qui te meuvent, que ce sont des circonstances ind√©pendantes de toi qui modifient ton √™tre et qui r√®glent ton sort? Dans une nature puissante qui t'environne, serais-tu donc le seul √™tre qui p√Ľt r√©sister √† son pouvoir? Crois-tu que tes faibles voeux la forceront de s'arr√™ter dans sa marche √©ternelle, ou de changer son cours? (Paul-Henri, baron d'Holbach, Syst√®me de la nature)
#6529
L'√©toile divine est int√©rieure et invisible; elle √©claire l'√Ęme du voyageur et non le chemin o√Ļ il marche; elle nous donne assez de foi pour aller au-del√† de tout, mais elle ne dispense de rien. (Gustave Thibon, L'ignorance √©toil√©e)
#7093
La vérité est en marche et rien ne l'arrêtera. (Emile Zola, Germinal)
#6926
Une occasion manquée se retrouve, tandis qu'on ne revient jamais d'une démarche précipitée. (Pierre Choderlos de Laclos, Les Liaisons dangereuses)
#6971
Un forçat, cela marche encore, cela va et vient, cela voit le soleil! (Victor Hugo, Le Dernier Jour d'un condamné - Chapitre XXIX)
#6976
CŇďlio. [...] Pourquoi ce qui te rendrait joyeux et empress√©, ce qui t'attirerait, toi, comme l'aiguille aimant√©e attire le fer, me rend-il triste et immobile ? Qui pourrait dire: ceci est gai ou triste ? La r√©alit√© n'est qu'une ombre. Appelle imagination ou folie ce qui la divinise. - Alors la folie est la beaut√© elle-m√™me. Chaque homme marche envelopp√© d'un r√©seau transparent qui le couvre de la t√™te aux pieds: il croit voir des bois et des fleuves, des visages divins, et l'universelle nature se tient sous ses regards des nuances infinies du tissu magique. [...]
(Alfred de Musset, Les Caprices de Marianne - Acte I, scène 1)
#6979
Marianne. Je croyais qu'il en √©tait du vin comme des femmes. Une femme n'est-elle pas aussi un vase pr√©cieux, scell√© comme ce flacon de cristal ? Ne renferme-t-elle pas une ivresse grossi√®re ou divine, selon sa force et sa valeur ? Et n'y a-t-il pas parmi elles le vin du peuple et les larmes du Christ ? Quel mis√©rable cŇďur est-ce donc que le v√ītre, pour que vos l√®vres lui fassent la le√ßon ? Vous ne boiriez pas le vin que boit le peuple ; vous aimez les femmes qu'il aime ; l'esprit g√©n√©reux et po√©tique de ce flacon dor√©, ces sucs merveilleux que la lave du V√©suve a cuv√©s sous son ardent soleil, vous conduiront chancelant et sans force dans les bras d'une fille de joie ; vous rougiriez de boire un vin grossier ; votre gorge se soul√®verait. Ah ! vos l√®vres sont d√©licates, mais votre cŇďur s'enivre √† bon march√©. [...]
(Alfred de Musset, Les Caprices de Marianne - Acte II, scène 1)
#7057
- Tu trouves qu'elle n'est pas jolie ?
- Oh ! dit Lili, elle est comme les autres filles. À part que quand elle marche, on dirait le maçon sur le toit, qui a peur de casser des tuiles ! (Marcel Pagnol, Le temps des secrets)
#7190
Quand on observe les hommes, on fait des découvertes sur les mots. La démarche inverse, semble-t-il, a aussi un intérêt euristique. En se penchant sur les mots, sur leur genèse, on peut tirer certes de grandes leçons sur les mentalités et les comportements.
(Jean-Robert Léonidas, Sérénade pour un pays ou la Génération du Silence)
#7913
Ainsi va la vie, elle se nourrit d'impermanence, et c'est l'impermanence qui fait que la vie est vie. Le passé laisse une trace comme les pas dans le sable, mais c'est vers l'avenir que l'on marche. (Agnès Ledig, Juste avant le bonheur, Pocket, p. 303)
#7956
Quand on marche, le temps passe plus lentement. La culture de l'imm√©diatet√© et de l'ultrar√©activit√© dans laquelle on baigne nous am√®ne √† n'√™tre plus pr√©sent √† rien. En marchant, on se replonge dans le temps de la nature, de l'univers, du cosmos. Le temps de la vie. On se reconnecte √† soi-m√™me. (Laurent Gounelle, Le Jour o√Ļ j'ai appris √† vivre, Pocket, p. 115)
#7970
Vous savez, j'ai toujours cru qu'il existait un √Ęge pour conjuguer les verbes : marcher, grandir, aimer, perdre, souffrir, mentir, baisser les yeux, apprendre, se battre, avouer, esperer, partir ou laisser partir. Maintenant, je sais que c'est faux. Il n'y a pas d'√Ęge pour conjuguer les verbes, il faut juste les circonstances. (Gilles Legardinier, Et soudain tout change, Pocket, p. 21)
#8054
Le destin attend toujours au coin de la rue. Comme un voyou, une pute ou un vendeur de loterie : ses trois incarnations favorites. Mais il ne vient pas vous démarcher à domicile. Il faut aller à sa rencontre. (Carlos Ruiz Zafón, L'Ombre du vent, Pocket, p. 314)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.