Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#41
Ce que nous prenons pour des vertus n'est souvent qu'un assemblage de diverses actions et de divers intérêts, que la fortune ou notre industrie savent arranger; et ce n'est pas toujours par valeur et par chasteté que les hommes sont vaillants, et que les femmes sont chastes. (La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et Maximes morales)
#549
A mesure que se développe la notion d'une responsabilité morale de la personne, le bonheur dont il s'agit est moins un bonheur échu qu'un bonheur mérité. (Robin, La morale antique)
#784
J'appelle caractère d'un homme sa manière habituelle d'aller à la chasse au bonheur, en termes plus clairs, mais moins significatifs: l'ensemble de ses habitudes morales. (Stendhal)
#1093
La délicatesse est à l'esprit ce que la saveur est au fruit. (A. Poincelot, Etudes de l'homme ou Réflexions morales)
#1135
L'exemple d'une vie moralement supérieure est invincible. (Albert Einstein)
#1156
Il faut de la religion pour la religion, de la morale pour la morale, de l'art pour l'art. Le bien et le saint ne peuvent ĂŞtre la route de l'utile, ni mĂŞme du beau. (Victor Cousin, Cours de philosophie [1818])
#1158
C'est le désir qui crée le désirable, et le projet qui pose la fin. (Simonde de Beauvoir, Pour une morale de l'ambiguïté)
#1410
Tous les méchants sont buveurs d'eau;
C'est bien prouvé par le déluge. (Comte Louis-Philippe de Ségur, Chanson morale)
#1435
L'autonomie du sujet n'est pas l'indépendance de l'individu (comme l'atteste chez kant, La critique des morales du bonheur, menée justement au nom du principe d'autonomie), elle suppose que je ne cherche à me constituer comme "source de moi-même" qu'en m'arrachant... à l'immédiatement égoïste des penchants (individualité) et en m'ouvrant à l'altérité du genre humain. (Alain Renaut)
#1526
L'égoïsme inspire une telle horreur que nous avons inventé la politesse pour le cacher, mais il perce à travers tous les voiles et se trahit en toute rencontre. (A. Schopenhauer, La Morale)
#1532
La vraie éloquence se moque de l'éloquence, la vraie morale se moque de la morale. (Pascal, Pensées)
#1539
On ne fait pas de politique avec la morale, mais on n'en fait pas davantage sans. (André Malraux)
#1658
La grâce de la nouveauté est à l'amour ce que la fleur est sur les fruits: elle y donne un lustre qui s'efface aisément et qui ne revient jamais. (La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et Maximes morales)
#1752
La vie humaine n'a pas pour fin la recherche du bonheur. (Marcelin Berthelot, Science et Morale)
#1898
L'oeuvre d'art, c'est une idée qu'on exagère. (André Gide, Journal, Littérature et morale)
#2010
Tout arrive en France. (François de La Rochefoucauld, Maximes, Réflexions morales)
#2023
Le centre droit représente la vraie opinion de la France. (Maine de Biran, Fragments relatifs aux fondements de la morale et de la religion, VI, 18 décembre 1821)
#2077
On a tort de craindre la supériorité de l'esprit et de l'âme; elle est très morale cette supériorité, car tout comprendre rend très indulgent, et sentir profondément inspire une grande bonté. (Mme de Stael, Corinne ou de l'Italie)
#2095
Deux choses remplissent l'esprit d'admiration et de crainte incessants: le ciel étoilé au-dessus de moi et la loi morale en moi. (Emmanuel Kant, Critique de la Raison pure)
#2168
La culture intellectuelle peut toujours se développer, les sciences naturelles peuvent gagner toujours en étendue, en profondeur, l'esprit de l'homme peut s'élargir autant qu'il le voudra, on ne trouvera rien au-dessus de la haute doctrine morale qui brille et resplendit dans les Evangiles. (Goethe, Conversations, 1832)
#2275
... car c’est la morale de toute société que de faire croire à l’individu qu’il n’est pas un autre pour l’autre. (Christian Arthaud)
#2351
Avec quoi fait-on la morale et la science et les lois de la vie? Toujours avec le désespoir des autres. (Charles-Albert Cingria)
#2424
Appeler les femmes "le sexe faible" est une diffamation; c'est l'injuste de l'homme envers la femme. Si l'on appelle force brutale, alors, certes, la femme est moins brutale que l'homme. Mais si l'on parle de la force morale, la femme est bien supérieure à l'homme. Si la non-violence est la loi de l'humanité, l'avenir appartient aux femmes. Qui peut faire appel au cœur des hommes avec plus d'efficacité que la femme? (Ghandi)
Commentaire : cité dans "Tous les hommes sont frères"
#2468
L'homme est soumis à l'obligation de se laisser guider dans toutes ses actions par des considérations morales. (Gandhi)
#2616
Le plus horrible n'a pas été la souffrance physique, mais ce que cette douleur a réveillé de lâcheté chez des hommes ordinaires. L'effacement de la surface policée de la morale, l'éveil d'une abjection plus cruelle que celle d'un animal parce qu'élaborée, érigée en système où, pour avoir une chance de survivre, il faut renoncer à l'amour sous toutes ses formes, il faut déchoir. (Jacques Lepage)
#2682
Nos rêveries de changer le monde s'alourdissent toujours d'un rêve moral d'objectivité "scientifique" qui se trompe d'époque: dès qu'on fait système de la colère collective, quand elle existe, on s'englue dans une morale structurée comme une analyse où la démonstration de "la faute à qui c'est", ne fatigue plus personne quand la réponse précède la question. (Véronique Nahoum-Grappe)
#2735
Il ne faut de la morale et de la vertu qu'à ceux qui obéissent. (Denis Diderot)
#2772
Mais à présent tout est obscur.
La morale nous fait bâiller;
Le vice a du charme, et triomphe
Partout mĂŞme dans les romans.
(Pouchkine)
#2802
... je vis que tous les êtres ont une fatalité de bonheur: l'action n'est pas la vie, mais une façon de gâcher quelque force, un énervement. La morale est la faiblesse de la cervelle. (Arthur Rimbaud)
#2928
Elle n'est ni plus moins libre ou amorale que les générations qui l'ont précédée. Seulement, elle néglige, elle, de tirer les rideaux. (Edwige Feuillère)
#2935
Il y a des honnêtes gens, et leur cas n'est pas très clair. (Gonsague Truc, Immoralité de la morale)
#3315
Le comble de l'absurdité étant de croire que nous avons accompli un grand progrès spirituel, parce que plutôt que de consommer quelques-uns de nos semblables, nous préférons les mutiler physiquement et moralement. (Claude Lévi-Strauss)
#3425
La morale la meilleure,
En ce monde oĂą les plus fous
Sont les sages de tous,
C'est encor d'oublier l'heure.
(Paul Verlaine, les Uns et les Autres)
#3978
La pauvreté est toujours difficile à vivre mais doublée de la misère morale elle devient inhumaine. (Abla Farhoud, Le bonheur à la queue glissante)
#4467
C'est plutôt par l'estime de nos propres sentiments que nous exagérons les bonnes qualités des autres, que par l'estime de leur mérite; et nous voulons nous attirer des louanges, lorsqu'il semble que nous leur en donnons. (La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et Maximes morales)
#4501
Ce jeune musulman, élève de Massignon, qui vint un matin me parler et que j'envoyai à Marcel de Coppet: avec des larmes, des sanglots dans la voix, il racontait sa conviction profonde: l'Islam seul était en possession de la vérité qui pouvait apporter la paix au monde, résoudre les problèmes sociaux, concilier les plus irréductibles antagonismes des nations... Berdiaeff réserve ce rôle à l'orthodoxie grecque. De même le catholique ou le juif, chacun à sa religion propre. C'est au nom de Dieu qu'on se battra. Et comment en serait-il autrement, du moment que chaque religion prétend au monopole de la vérité révélée? Car il ne s'agit plus ici de morale; mais bien de révélation. C'est ainsi que les religions, chacune prétendant unir tous les hommes, les divisent. Chacune prétend être la seule à posséder la Vérité. La raison est commune à tous les hommes, et s'oppose à la religion, aux religions. (André Gide, Journal)
#4509
Les lois et les morales sont essentiellement éducatrices, et par cela même provisoire. Toute éducation bien entendue tend à pouvoir se passer d'elles. Toute éducation tend à se nier d'elle-même. Les lois et les morales sont pour l'état d'enfance: l'éducation est une émancipation. Une cité, un État parfaitement sage vivrait, jugerait sans lois, les normes étant dans l'esprit de son aréopage. L'homme sage vit sans morale, selon sa sagesse. Nous devons essayer d'arriver à l'immoralité supérieure. (André Gide, Journal)
#4946
Les liaisons sont des serments tacites que la morale peut désapprouver, mais que l'usage excuse et que la fidélité justifie. (Lamartine)
#5021
La politesse de l'esprit consiste à penser des choses honnêtes et délicates. (La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et Maximes morales)
#5323
Combien de malheureux, qui auraient pu mieux faire, se sont mis en tête d'écrire, parce qu'en fermant un beau livre, ils s'étaient dit: J'en pourrais faire autant! et cette réflexion-là ne prouvait rien, sinon que l'ouvrage était inimitable. En littérature comme en morale, plus une chose est belle plus elle semble facile. (Victor Hugo, Littérature et philosophie mêlées)
#5165
Le premier signe de l'ignorance, c'est de présumer que l'on sait. (Baltasar Gracian Y Morales, L'Honnête homme)
#5171
Les hommes, fripons en détails, sont en gros de très honnêtes gens: ils aiment la morale. (Montesquieu, L'esprit des lois)
#5195
Tout le monde se plaint de sa mémoire, et personne ne se plaint de son jugement. (La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et Maximes morales)
#5469
L'astronomie est née de la superstition; l'éloquence de l'ambition, de la haine, de la flatterie, du mensonge; la géométrie de l'avarice; la physique d'une vaine curiosité; toutes et la morale même, de l'orgueil humain. (Jean-Jacques Rousseau, Discours sur les sciences et les arts)
#5479
On ne lirait point aujourd'hui sans étonnement la liste des sujets de dévotion ou de morale que l'Académie a proposés pour le prix d'éloquence depuis l'année 1671 jusqu'à l'année 1758, où ces sujets ont cessé. (Jean le Rond d'Alembert, Eloges, Mongin)
#5621
Nous pardonnons aisément à nos amis les défauts qui ne nous regardent pas. (La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et Maximes morales [428])
#5781
L'amour de la justice n'est en la plupart des hommes que la crainte de souffrir l'injustice. (La Rochefoucauld, RĂ©flexions ou Sentences et Maximes morales)
#5815
Eduque ta raison, tu n'as rien d'autre.
N'admets pour provisoirement acceptable que ce que ta raison estime dûment démontré.
Laisse de côté les questions sans réponse.
Fuis la métaphysique.
Ne te conduis pas en fonction d'une morale transcendante.
Mais que ta morale soit faite des règles nécessaires à la vie de chacun dans une société harmonieuse et fraternelle. (François Cavanna, Lettre ouverte aux culs-bénits)
#5916
Ce qui fait que les amants et les maîtresses ne s'ennuient point d'être ensemble, c'est qu'ils parlent toujours d'eux-mêmes. (La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et Maximes morales)
#5923
Si vous comptez sur les Restos du coeur pour faire reculer la misère, le chômage, l'exclusion, il me paraît clair que vous vous racontez des histoires.
Si vous comptez sur l'humanitaire pour tenir lieu de politique étrangère, sur l'antiracisme pour tenir lieu de politique de l'immigration, il me paraît non moins clair que vous vous racontez des histoires.
La morale et la politique sont deux choses différentes, l'une et l'autre nécessaire, mais qu'on ne saurait confondre sans compromettre ce qu'elles ont chacune d'essentiel. (André Comte-Sponville, Le capitalisme est-il moral?)
#5926
Refuser le scientisme, ce n'est pas refuser les sciences; c'est refuser de s'illusionner sur elles. Refuser le technocratisme, ce n'est pas condamner la technique; c'est refuser de s'y abandonner.
Cela vaut notamment pour l'économie. Les sciences n'ont pas de morale; les techniques pas davantage. Pourquoi l'économie qui est à la fois une science et une technique, en aurait-elle une? (André Comte-Sponville, Le capitalisme est-il moral?)
#5955
Que la morale fasse partie d'une Ă©ducation publique commune Ă  toutes les classes de citoyens. Que l'on Ă©carte avec soin de cette Ă©ducation toute influence sacerdotale. (Condorcet, Discours d'avril 1790)
#5969
En religion et en éducation, le zèle qui vient de l'âme est tout, parce que dans les choses morales le feu vient toujours de quelque lumière secrète.
(Joseph Joubert, Carnets [Tome 2])
#6189
Le bonheur consiste à ne désirer que ce qu'on peut obtenir. (Paul-Henri, baron d'Holbach, La morale universelle)
#6190
Plus un gouvernement est injuste, et plus les grands sont insolents et fastueux; ils se vengent sur le pauvre des avanies qu'ils essuient souvent eux-mêmes; ils masquent leur esclavage et leur petitesse réelle, sous le vain appareil de la magnificence. Une cour brillante annonce toujours une nation misérable, et des grands qui se ruinent pour ne le point paraître. (Paul-Henri, baron d'Holbach, La morale universelle)
#6191
Si quelque chose semble devoir rabaisser l'homme au-dessous de la bête, c'est sans doute la guerre. Les lions et les tigres ne combattent que pour satisfaire leur faim; l'homme est le seul animal qui, de gaieté de coeur et sans cause, vole à la destruction de ses semblables, et se félicite d'en avoir beaucoup exterminé. (Paul-Henri, baron d'Holbach, La morale universelle)
#6192
Quelques moralistes outrés ont prétendu qu'il n'était jamais permis de mentir, quand même il s'agirait du salut de l'univers. Mais une morale plus sage ne peut adopter cette maxime insociable. Un mensonge qui sauverait le genre humain, serait l'action la plus noble dont un homme fût capable: un mensonge qui sauverai la patrie, serait une action très vertueuse et digne d'un bon citoyen; une vérité qui la ferait périr, serait un crime détestable. (Paul-Henri, baron d'Holbach, La morale universelle)
#6210
La science des choses extérieures ne me consolera pas de l'ignorance de la morale au temps d'affliction, mais la science des moeurs me consolera toujours de l'ignorance des sciences extérieures. (Blaise Pascal, Pensées)
#6248
Tous les gouvernements ont de tout temps violé tous les droits, à commencer par le droit des gens. Les canons s'appelaient l'ultima ratio. Qui a force a droit, voilà quelle était la maxime ; les petits états dévorés par les grands ; les poules mangées par les renards, les renards mangés par les loups, les loups mangés par les lions, voilà quelle était la pratique. Ce qui est une nouveauté, c'est le respect du droit. Ceci est l'honneur de la civilisation du XIXe siècle de vouloir que le faible soit respecté par le fort, et que la morale éternelle soit au-dessus des piques et des mousquets. (Victor Hugo, Choses vues)
#6261
Par une singulière équivoque, on cherche à confondre deux notions pourtant bien distinctes: l'identité et l'égalité. L'une réfère aux qualités physiques ou mentales des individus; l'autre à leurs droits sociaux et juridiques. La première relève de la biologie et de l'éducation; la seconde de la morale et de la politique. L'égalité n'est pas un concept biologique. On ne dit pas que deux molécules ou deux cellules sont égales. (François Jacob, Le jeu des possibles)
#6338
La moralité qui se dégage de l'observation de tout l'ensemble du règne animal [...] peut se résumer ainsi: "fais aux autres ce que tu voudrais qu'ils te fassent dans les mêmes circonstances."
Et elle rajoute: "Remarque bien que ce n'est qu'un conseil; mais ce conseil est le fruit d'une longue expérience de la vie des animaux en société et chez l'immense masse des animaux vivant en sociétés, l'homme y compris, agir selon ce principe a passé à l'état d'habitude". (Piotr Kropotkine, La morale anarchiste)
#6339
Le sens moral est en nous une faculté naturelle, tout comme le sens de l'odorat et le sens du toucher.
Quant à la Loi et à la Religion, qui elles aussi ont prêché ce principe [de solidarité], nous savons qu'elles l'ont simplement escamoté pour en couvrir leur marchandise - leur prescription à l'avantage du conquérant, de l'exploiteur et du prêtre. (Piotr Kropotkine, La morale anarchiste)
#6340
En nous déclarant anarchistes, nous proclamons d'avance que nous renonçons à traiter les autres comme nous ne voudrions pas être traités par eux; que nous ne tolérons plus l'inégalité qui permettrait à quelques-uns d'entre nous d'exercer leur force, ou leur ruse ou leur habileté, d'une façon qui nous déplairait à nous-mêmes. Mais l'égalité en tout, synonyme d'équité, c'est l'anarchie même. (Piotr Kropotkine, La morale anarchiste)
#6341
En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d'exploitation, de dépravation, de vice, d'inégalité en un mot - qu'elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d'agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l'exploité, la prostituée et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d'égalité. (Piotr Kropotkine, La morale anarchiste)
#6342
Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l'auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l'iniquité, contre le mensonge et l'injustice. Lutte! La lutte c'est la vie d'autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. (Piotr Kropotkine, La morale anarchiste)
#6356
Les vieux fous sont plus fous que les jeunes. (La Rochefoucauld, RĂ©flexions ou Sentences et Maximes morales [444])
#6694
Tous les sentiments ont chacun un ton de voix, des gestes et des mines qui leur sont propres. Et ce rapport bon ou mauvais, agréable ou désagréable. est ce qui fait que les personnes plaisent ou déplaisent. (La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et Maximes morales - 255)
#6886
Pourvu que je ne parle ni de l'autorité, ni de la politique, ni de la morale, ni des gens en place, ni de l'opéra, ni des autres spectacles, je puis tout imprimer librement, sous la direction, néanmoins, de deux ou trois censeurs. (Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro)
#7207
Une morale seule apporte de l'ennui, le conte fait passer le précepte avec lui. (Jean de la Fontaine)
#8050
La méchanceté suppose une détermination morale, une intention et une certaine réflexion. L'imbécile, ou la brute, ne s'attarde pas à réfléchir ou à raisonner. Il agit par instinct, comme un bœuf de labour, convaincu qu'il fait le bien, qu'il a toujours raison, et fier d'emmerder, sauf votre respect, tout ce qu'il voit différer de lui, que ce soit par la couleur, la croyance, la langue, la nationalité ou [...] la manière de se distraire. En fait, le monde aurait besoin de plus de gens vraiment méchants et de moins de simples crétins... (Carlos Ruiz Zafón, L'Ombre du vent, Pocket, p. 214-215)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.