Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#21
Un signe. Que de fois ai-je entendu ce mot, et celui de ¬ę pr√©sage ¬Ľ! Tout devient signe ou pr√©sage pour qui est √† l'aff√Ľt, pr√™t √† s'√©merveiller, pr√™t √† interpr√©ter, pr√™t √† imaginer des concordances et des rapprochements. (Amine Maalouf, Le P√©riple de Baldassare)
#23
Je veux qu'on soit sincère, et qu'en homme d'honneur,
On ne l√Ęche aucun mot qui ne parte du cŇďur. ( Moli√®re, Le Misanthrope)
#73
√Ä l'origine, n'est pas le mot, mais la phrase, une modulation. √Čcoutez le chant des oiseaux! (Blaise Cendrars)
#78
Ce qui m'effraie, ce n'est point tant le choix des mots ou des tournures, ni les subtilit√©s grammaticales ‚ÄĒ qui sont, finalement, √† la port√©e de tout le monde: mais c'est la position du romancier, et celle, plus dangereuse encore, du m√©morialiste. (Marcel Pagnol, La Gloire de mon p√®re, Avant-propos)
#135
Les mots que j'emploie,
Ce sont les mots de tous les jours, et ce ne sont point les mêmes!
Vous ne trouverez point de rimes dans mes vers ni aucun sortilège. Ce sont vos phrases mêmes. Pas aucune de vos phrases que je ne sache reprendre! (Claudel, Cinq Grandes Odes)
#166
Nous aurions souvent honte de nos plus belles actions si le monde voyait tous les motifs qui les produisent. (La Rochefoucauld, Maximes)
#174
Je n'écoute plus rien; et pour jamais, adieu.
Pour jamais! Ah! Seigneur, songez-vous en vous-même
Combien ce mot cruel est affreux quand on aime? (Jean Racine, Bérénice)
#238
Elle flotte, elle hésite; en un mot elle est femme. (Jean Racine)
#353
L'amour comme un vertige, comme un sacrifice, et comme le dernier mot de tout. (Alain Fournier)
#370
... et j'aurai toujours mon mot d'√©loge sur la tarte aux poireaux, le g√Ęteau de citrouille et la tarte au fromage blanc, confi√©s au four du boulanger. (Colette, Belles saisons)
#441
Derri√®re toutes les trag√©dies et com√©dies de la vie internationale, s'est d√©licieusement r√©v√©l√©e √† moi l'id√©e d'un groupement, d'une entente √©ventuelle et sublime de personnes d'√©ducation. Au point de vue intellectuel, moral, √©motif, sensuel, social, politique, et en pr√©sence des difficult√©s et des dangers sentis, cette id√©e exquise peut fournir des situations capables de faire p√Ęlir bon nombre des plus famili√®res. C'est l√† qu'il faut chercher le drame personnel de l'avenir. (Henry James)
#623
Le calembour, enfant g√Ęt√©
Du mauvais go√Ľt et de l'oisivet√©,
Qui va guettant, dans ses discours baroques,
De nos jargons nouveaux les termes équivoques,
En se jouant des phrases et des mots,
D'un terme obscur fait tout l'esprit des sots. (Jacques Delille)
#764
Mais le propre des hommes passionnés est de ne pas croire un seul mot de ce que l'on écrit sur les passions. (Emile Chartier, dit Alain)
#809
Donner est un mot pour qui il a tant d'aversion, qu'il ne dit jamais
Je vous donne mais
Je vous prête le bonjour. (Molière)
#861
Aucune société n'aura raison du Pauvre. Les uns vivent de la sottise d'autrui, de sa vanité, de ses vices. Le Pauvre, lui, vit de la charité. Quel mot sublime. (Georges Bernanos, Journal d'un curé de campagne)
#1078
La danse sous toutes ses formes ne peut être exclue du cours de toute noble éducation: danser avec les pieds, avec les idées, avec les mots, et dois-je aussi ajouter que l'on doit être capable de danser avec la plume? (Nietzche, le crépuscule des idoles)
#1224
Entre deux mots, il faut choisir le moindre. (Paul Valéry)
#1230
Devoir! Ah, je ne puis souffrir ce vilain mot, cet odieux mot! Il est si pointu, si aigre, si froid. Devoir, devoir, devoir! On dirait des coups d'épingles. (Henrik Ibsen, Solness le Constructeur)
#1241
Avec de mot "devoir", on fait dans le citoyen comme un ours avec une musette. (Remy de Gourmont)
#1296
Ecrire un roman, c'est raconter une histoire. Ce sont les gens que vous faites vivre qui donnent le ton du roman, la couleur des mots qui sortent de la plume. (Paul Auster)
Commentaire : Extrait d'un Entretien avec Pierre Assouline - Avril 1994
#1302
ADRIANA:
Mon sang, notre sang, son sang...
Que ces mots sont trompeurs!
Que ces mots sont salissants!
On prête au sang des vertus, des penchants,
Et même des opinions, des paroles:
¬ę Mon sang me dit ¬Ľ, ¬ę mon sang m'ordonne ¬Ľ...
Ton sang ne te dit rien, Yonas,
Il n'a pas de voix, il n'a pas de cri, il n'a pas de mémoire,
Il n'a pas d'ordre à te donner.
Ce que tu penses devoir faire, fais-le,
Mais ne parle plus jamais devant moi de ton sang!
(Amin Maalouf, Adriana Mater; 4me tableau)
#1307
Si les hommes comprenaient mieux les dangers que comporte l'emploi de certains mots, les dictionnaires, aux devantures des librairies, seraient envelopp√©s d'une bande rouge: ¬ę Explosifs. A manier avec soin ¬Ľ. (Andr√© Maurois)
#1331
Dieu n'est qu'un mot rêvé pour expliquer le monde. (Alphonse de Lamartine, Harmonies poétiques et religieuses)
#1347
Défiez-vous des mots sonores: rien n'est plus sonore que ce qui est creux. (Alphonse Karr)
#1409
Il n'y a point de droit naturel: ce mot n'est qu'une antique niaiserie. Avant la loi, il n'y a de naturel que la force du lion, ou le besoin de l'être qui a faim, qui a froid, le besoin en un mot. (Stendhal, le Rouge et le Noir)
#1434
On prononce certains mots non pour qu'ils soient entendu mais pas parce qu'on juge important de s'exprimer. (Alain de Botton)
#1486
Il y a ceux qui, lorsqu'ils lisent un livre, se souviennent, comparent, évoquent des émotions éprouvées lors de lectures précédentes, observait l'écrivain argentin Ezequiel Martínez Estrada. C'est une des plus délicates des formes d'adultère. (Alberto Manguel, Une histoire de la lecture)
#1522
Les hommes le plus souvent se querellent pour des mots. C'est pour des mots qu'ils tuent et se font tuer. (Anatole France)
#1540
Nos émotions les plus hautes sont mortes. Nous sommes réduits à les simuler. (David-Herbert Lawrence, Défense de Lady Chatterly)
#1568
D√®s qu'il s'agit des hommes, le mot "conna√ģtre" me rend r√™veur. (Andr√© Malraux)
#1603
Ce sont les Grecs qui nous ont l√©gu√© le plus beau mot de notre langue: le mot ¬ę enthousiasme ¬Ľ ‚ÄĒ du grec en theo, un Dieu int√©rieur. (Pasteur)
#1627
Ne cherchez pas √† comprendre le sens d'une parole, mais plut√īt de ma√ģtriser chacun de ces mots. (Alain Harvey)
#1640
Les mots font l'amour. (André Breton)
#1641
Un mot et tout est sauvé. Un mot et tout est perdu. (André Breton)
#1775
Toutes ces choses n'existaient pas puisqu'on n'avait pas le droit d'employer les mots qui les désignaient. (Marie Cardinale, Les Mots pour le dire)
#1853
Un mauvais mot, une expression bizarre m'en a quelquefois plus appris que dix belles phrases. (Denis Diderot, Pens√©es d√©tach√©es sur la peinture, la sculpture et la po√©sie, Du go√Ľt)
#1858
[...] avant de m√Ęcher les mots je mange les id√©es. (Charles Dullin, Souvenirs et notes de travail d'un acteur, chap. 3)
#1878
L'art, quelque grand qu'il soit, ne parle point comme la passion véritable. (François de Salignac de La Mothe Fénelon, Dialogues sur l'éloquence)
#1924
Je parle peu, mais je dis bien.
C'est le caractère du sage.
(Antoine Houdar de La Motte, Fables (1719), La Montre et le cadran solaire)
#1960
Je suis convaincu que l'√©motion artistique cesse o√Ļ l'analyse et la pens√©e interviennent. (Max Jacob, Le Cornet √† d√©s, pr√©face de 1916)
#2066
"Vous qui entrez, laissez toutes espérance!"
Ces mots, je les vis √©crits en lettres noires sur le haut d'un porte; aussi, je m'√©criai: "Ma√ģtre, le sens de ces mots me para√ģt amer!".
Mais lui, d'une voix assur√©e: "Ici, il faut laisser toute crainte, il faut qu'en l'√Ęme toute l√Ęchet√© soit √©teinte". (Dante, Enfer, chant III)
#2097
Il faut se ressembler un peu pour se comprendre, mais il faut être un peu différents pour s'aimer. Oui, semblables et dissemblables... Ah! qu'étranger pourrait donc être un joli mot! (Paul Geraldy, L'Homme et l'Amour)
#2189
Qu'est-ce que l'esprit? Raison assaisonnée;
Par ce seul mot la dispute est bornée.
(Jean-Jacques Rousseau)
#2242
Entre deux mots il faut choisir le moindre. (Paul Valéry, Tel quel, Littérature)
#2253
L'on ne doit point chasser un mot qui a été dans la bouche de Charlemagne et de saint Louis. (Vincent Voiture, Lettre à Mlle de Rambouillet, 1636)
#2288
Il y a dans le mot, dans le verbe, quelque chose de sacré qui nous défend d’en faire un jeu de hasard. (Charles Baudelaire)
#2308
... leur parole impure, mornes litanies du péché, mots souillés depuis des siècles, ignoblement ternis par l'usage, passant de la bouche des pères dans celles des fils, pareils aux pages les plus lues d'un mauvais livre, et que le vice a marquées de son signe - contresignées - dans la crasse de milliers de doigts. (Georges Bernanos)
#2314
Le nombre est infini des hommes-enfants qui croient souffrir sans mesure, et qui souffrent, en réalité, fort peu. Le nombre est infini de ceux qui s’imaginent posséder la Foi, et dont la foi ne soulèverait pas un grain de poussière. Pour ce qui est de l’Espérance et de l’Amour, quels mots ont été plus prostitués? (Léon Bloy)
#2401
Le secret de l'existence humaine consiste, non pas seulement √† vivre, mais encore √† trouver un motif de vivre. (Dosto√Įevski)
#2410
J'aime le mot "croire". En g√©n√©ral, quand on dit "je sais", on ne sait pas, on croit. Je crois que l'art est la seule forme d'activit√© par laquelle l'homme en tant que tel se manifeste comme v√©ri-table individu. Par elle seule il peut d√©passer le stade animal parce que l'art est un d√©bouch√© sur des r√©gions o√Ļ ne dominent ni le temps ni l'espace. Vivre, c'est croire; c'est du moins ce que je crois. (Marcel Duchamp)
#2430
Bien que dans cette matière sensible il faille manipuler les mots avec précaution, en raison de la charge émotionnelle ou historique qu'ils portent, le type de problème auquel nous aurons à faire face se déplace de celui de l'immigration vers celui de l'invasion. (Valéry Giscard d'Estaing, Le Figaro Magazine, 21 septembre 1991)
#2445
Ne dis pas peu de choses en beaucoup de mots, mais dis beaucoup de choses en peu de mots. (Pythagore)
#2484
Je sais ce que les femmes arrivent à déclencher avec un mot après l'autre. (Jean Giono)
#2531
Il y a un √Ęge o√Ļ les choses n'apparaissent pas; elles sont voil√©es par les mots. Il y a un √Ęge o√Ļ elles apparaissent: elles sont d√©voil√©es par les silences. (Ernest Hello)
#2542
Il faut oublier des mots comme Dieu, la Mort, la Souffrance, l'√Čternit√©. Il faut devenir aussi simple et aussi muet que le bl√© qui pousse ou la pluie qui tombe. Il faut se contenter d'√™tre. (Etty Hillesum)
#2571
Rien n'est mieux assoupli que la langue des hommes; on y trouve propos changeants et variés; vaste est le champ des mots, dans l'un et l'autre sens: tu dis telle parole, et tu pourras l'entendre à ton tour en réponse. (Velimir Khlebnikov)
#2592
Plus on regarde de près un mot, plus il vous semble vous regarder de loin. (Karl Kraus)
#2598
Elle flotte, elle hésite, en un mot elle est femme. (Racine, Athalie)
#2599
"jouer avec les mots, faire n'importe quoi avec les mots, c'est une délivrance. Donner aux mots une libérté entière, faites leur dire n'importe quoi, sans intention, il en sortira toujours quelque chose. Il y aura toujours des mots liés entre eux qui, par là, signifieront..." (Eugène Ionesco)
#2617
Comme par hasard, frotter pour que le sang en jaillisse est peut-√™tre la mani√®re dont il faut frotter le texte pour arriver √† la vie qu'il dissimule. Beaucoup d'entre vous penseront avec raison qu'en ce moment m√™me je suis en train de frotter le texte pour en faire jaillir du sang. Je rel√®ve le d√©fi! A-t-on jamais vu lecture qui soit autre chose que cet effort exerc√© sur un texte? Dans la mesure o√Ļ elle repose sur la confiance accord√©e √† l'auteur, elle ne peut consister qu'en cette violence faite aux mots pour leur arracher le secret que le temps et les conventions recouvrent de leurs s√©dimentations d√®s que ces mots s'exposent √† l'air libre de l'histoire. Il faut en frottant enlever cette couche qui les alt√®re. Je pense que vous trouverez cette m√©thode de travail naturelle. Raba en se frottant le pied donnait une expression plastique au travail intellectuel auquel il se livrait. (Emmanuel L√©vinas)
#2645
Ce qui distingue la poésie de la parole machinale, c'est que la poésie justement nous réveille, nous secoue en plein milieu du mot. (Ossip Mandelstam)
#2702
J'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi. (Nouveau Testament, II Timothée, IV, 7)
#2724
Je crois que nous avons plus d'idées que de mots; combien de choses senties qui ne sont pas nommées! (Denis Diderot, Pensées philosophiques)
#2751
La conscience est un poison, un instrument d'auto-intoxication pour le sujet qui se l'applique à lui-même. La conscience est une lumière dirigée vers le dehors, la conscience éclaire la route au-devant de nous, pour nous éviter de broncher. La conscience, c'est un phare allumé à l'avant d'une locomotive. Dirigez le vers l'intérieur, et ce sera la catastrophe. (Boris Pasternak)
#2752
Notre syst√®me nerveux n'est pas un vain mot ni une invention. C'est un corps physique compos√© de fibres. Notre √Ęme est situ√©e dans l'espace et se place en nous comme les dents dans la bouche. On ne peut sans cesse la violenter impun√©ment. (Boris Pasternak)
#2795
C'est qu'auront point les temps de la signification nouvelle; et aucun mot ne restera plus uni à aucun autre et tout ce qui est sens se dissipera comme un nuage et s'écoulera comme de l'eau. (Rainer Maria Rilke)
#2900
Comme quoi somme toute les mots servent tout de même à quelque chose, de sorte que dans son kiosque il peut sans doute se persuader qu'à force de les combiner de toutes les façons possibles on peut tout de même quelquefois arriver avec un peu de chance à tomber juste. (Claude Simon)
#2914
En poésie, il faut aimer les mots, les idées, les images et les rythmes avec toute la capacité qu'on a d'aimer. (Wallace Stevens)
#2954
Le go√Ľt populaire: deux mots qui hurlent d'√™tre accoupl√©s; tout peut √™tre populaire, except√© le go√Ľt qui est le r√©sultat de l'√©ducation. (Henry Rabusson)
#3014
J'aimerais pouvoir m'exprimer avec mes sens. Les mots sont parfois très handicapants. (Bjork)
#3032
Si tu veux comprendre le mot de bonheur, il faut l'entendre comme récompense et non comme but. (Antoine de Saint-Exupéry)
#3060
Quand les hommes ne peuvent changer les choses,ils changent les mots. (Jean Jaurès)
#3116
Des mots rayonnants, des mots de lumière, avec un rythme et une musique, voilà ce qu'est la poésie. (Théophile Gautier)
#3121
Le mot "normal"? Tout le monde sait ce que ça veut dire et pourtant personne ne sait donner la définition exacte. (Sarah Inari)
#3282
Ce que l'on conçit bien s'énonce clairement,
Et les mots pour le dire arrivent aisément.
(Nicolas Boileau, L'Art poétique)
#3447
La musique commence l√† o√Ļ s'arr√™te le pouvoir des mots. (Richard Wagner)
#3526
Ce n'est donc pas seulement une solide tradition, enracinée au cours de notre culture occidentale et chrétienne, c'est aussi la considération la plus objective de ces faits qui nous justifie quand, pour résumer toute cette longue suite d'événements significatifs, nous lui donnons pour titre ces deux mots: histoire sainte. (Daniel-Rops, Peuple de la Bible)
#3596
A ces mots l'animal pervers
(C'est le serpent que je veux dire
Et non l'homme: on pourrait aisément s'y tromper).
(Jean de La Fontaine, l'Homme et la Couleuvre)
#3615
Qu'est-ce que l'honneur? Un mot. Qu'est-ce que ce mot,
Honneur? De l'air.
(Shakespeare, Henri IV)
#3660
La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses. (Platon)
#3701
Il n'y a pas plus beau poème
que les mots "Je t'aime". (Audrey Sirois)
#3795
C'est cela la tendresse, l'équilibre des gestes, des mots qui sont à la mesure des sentiments. (Anne Bernard)
#3798
Un baiser est un tour délicieux conçu par la nature pour couper la parole quand les mots deviennent superflus. (Ingrid Bergman)
#3923
La citation classique est le mot de passe des lettrés du monde entier. (Samuel Johnson)
#3979
On ne sait pas quand un livre, un mot, une phrase peut tomber au bon moment dans la tête de quelqu'un et l'aider à changer, à vivre... (Abla Farhoud, Le bonheur à la queue glissante)
#4009
L'homme qui a peu usé ses émotions est plus pressé de plaire que d'aimer. (George Sand, Indiana)
#4089
Ce que je redoute toujours, c'est d'être réduit à un présent qui ne donnerait rien, à un présent muet - muet comme une carte d'identité, comme une pierre tombale. Les mots tuent quand ils nous désignent. (J.-B. Pontalis, L'amour des commencements)
#4097
J'ai entendu les cloches de No√ęl
J'ai écouté les vieux chants familiers
Et leurs mots puissants et doux rappellent
Paix sur Terre aux hommes de bonne volonté!
(Henry Wadsworth Longfellow)
#4250
Mots dor√©s font tout en amour. (Jean de la Fontaine, Le P√Ęt√© d'Anguille)
#4304
MORT ACCIDENTELLE : Décéder avant la fin de sa vie. (Albert Brie, Le mot du silencieux [Dictionnaire du marginal]; Le Devoir)
#4306
Les mots avec lesquels on empoisonne le coeur d'un enfant, par petitesse ou ignorance, restent enkyst√©s dans sa m√©moire et, t√īt ou tard, lui br√Ľlent l'√Ęme. (Carlos Ruiz Zaf√≥n, L'ombre du vent)
#4320
Le mot ¬ę homme ¬Ľ est un terme g√©n√©rique qui embrasse les femmes. (G√©rard de Rohan-Chabot)
#4361
Cocu: chose étrange que ce peiti mot n'ait pas de féminin! (Jules Renard, Journal)
#4364
Impossible est un mot que je ne dis jamais. (Collin d'Harleville, Malice pour Malice)
#4386
Le mot infini, comme les mots Dieu, esprit et quelques autres expressions, dont les équivalents existent dans toutes les langues, est, non pas l'expression d'une idée, mais l'expression d'un effort vers cette idée. (Edgar Poe, Euréka)
#4398
Oublie sa figure de querelle, et ses mots, et son accent: la vie serait impossible s'il fallait continuer de voir ce qu'on aime comme on l'a vu quelques minutes. (Jean Rostand, Le mariage)
#4428
Alors commen√ßa l'intimit√© enfantine et charmante des niaiseries d'amour, des petits mots b√™tes et d√©licieux, le bapt√™me avec des noms mignards de tous les d√©tours et contours et replis de leur corps o√Ļ se plaisaient leur bouches. (Guy de Maupassant, Une Vie)
#4437
La saine fainéantise est un art dont l'ordre et la discipline sont la palette et le pinceau. (Paul Carvel, Mots de tête)
#4438
Connais-tu le mot de passe pour entrer en toi-même? (Stanislaw Jerzy Lec, Nouvelles pensées échevelées)
#4502
C'est un vase informe [le mot Dieu] à parois indéfiniment extensibles, qui contient ce qu'il plait à chacun d'y mettre, mais qui ne contient que ce que chacun de nous y a mis. (André Gide, Les Nouvelles Nourritures)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.