Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#34
La jeunesse est un temps pendant lequel les conventions sont, et doivent être, mal comprises: ou aveuglément combattues, ou aveuglément obéies. On ne peut pas concevoir, dans les commencements de la vie réfléchie, que seules les décisions arbitraires permettent à l'homme de fonder quoi que ce soit: langage, sociétés, connaissances, oeuvres de l'art. (Paul Valéry)
#137
Le poète doit tenir la balance égale entre le monde physique de la veille et l'aisance redoutable du sommeil, les lignes de la connaissance dans lesquelles il couche le corps subtil du poème, allant indistinctement de l'un à l'autre de ces états différents de la vie. (René Char, Partage formel)
#349
Apprenons donc ici-bas ces choses dont la connaissance puisse continuer dans le ciel. (Adam Smith, La Richesse des Nations)
#411
La plus haute pensée exprimée par la forme la plus grandiose, tel doit être le guide infatigable de l'artiste. (Emile Bernard, Connaissance de l'Art)
#508
La tendresse est respect et émerveillement de libre connaissance à travers la fibre de la fidélité... (Rita Lasnier)
#518
En maintenant la beaut√©, nous pr√©parerons ce jour de renaissance o√Ļ la civilisation mettra au centre de sa r√©flexion, loin des principes formels et des valeurs vivante qui fonde la commune dignit√© du monde et de l'homme. (Albert Camus, l'Homme r√©volt√©)
#531
Nos modes de connaissances sont bien mathématiques. A eux sont indissolublement liés nos pouvoirs. (Lichnerowicz)
#559
La connaissance craque, aussi bien que l'amour, aux hommes sans courage. (Emile Chartier, [Alain])
#700
La volupt√© unique et supr√™me de l'amour g√ģt dans la certitude de faire le mal. Et l'homme et la femme savent de naissance que dans le mal se trouve toute volupt√©. (Charles Baudelaire)
#730
Je voyais donc l'imagination à sa naissance, l'imagination qui n'est que naissance, car elle n'est que le premier état de toutes nos idées. C'est pourquoi tous les dieux sont au passé. (Emile Chartier, dit Alain)
#853
J'ai √©cart√© le voile de mousseline, effleur√© des doigts le front haut et pur, plein de silence. Et pauvre petit pr√™tre que je suis, devant cette femme si sup√©rieure √† moi hier encore par l'√Ęge, la naissance, la fortune, l'esprit, j'ai compris ‚ÄĒ oui, j'ai compris ce que la paternit√©. (Georges Bernanos, Journal d'un cur√© de campagne)
#904
Dans la vie de l'esprit comme dans la vie pratique, celui dont les connaissances tiennent progresse toujours et réussit. Celui, au contraire, piétine qui perd son temps à réapprendre ce qu'il a oublié. (William James, Précis de psychologie)
#905
La connaissance vient, mais la sagesse tra√ģne. (Tennyson, Lockley Hall)
#1014
Si l'idée embrassant la force engendra les mondes, la joie d'être engendra l'idée. C'est parce que l'Infini conçut en lui-même une joie innombrable que les mondes et les univers naissance. (Aurobindo, la joie d'être)
#1035
La culture d'une nation est le miroir o√Ļ se refl√®tent ses connaissances, ses croyances et ses traditions originales. C'est, en bref, une cl√© √† l'aide de laquelle on peut ouvrir la porte de la connaissance de son peuple et de ses institutions. Un jugement clair, reposant sur des informations exactes est, √† son tour, le vrai chemin vers l'amiti√© et la sympathie parmi les nations du monde. (Prince Fumimaro Konoye)
#1074
Le th√©√Ętre est le t√©moin de la naissance de la conscience nationale. (Habib Bourguiba, Discours)
#1163
A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu: voyelles, Je dirai quelque jour vos naissances latentes. (Arthur Rimbaud, Voyelles)
#1197
Mais sans le mythe, toute culture est dépossédée de sa force naturelle, saine et créatrice; seul un horizon constellé de mythes parachève l’unité d’une époque entière de culture. (Nietzsche, Naissance de la tragédie)
#1573
Je choisis mes amis pour leur bonne présentation, mes connaissances pour leur bon caractère et mes enfants ennemis pour leur bonne intelligence. Un homme ne peut être trop soigneux dans le choix de ses ennemis. (Oscar Wilde, le Portrait de Dorian Gray)
#1611
Car le pur sensible n'a en soi aucune vérité et, par conséquent aucune évidence; et, si on en fait l'objet d'une affirmation, on l'interprète, on dit ce qu'il est, on a alors une connaissance expérimentale. (Lagneau)
#2074
Le plus grand dérèglements de l'esprit, c'est de croire les choses parce qu'on veut qu'elles soient, et non parce qu'on a vu qu'elles sont en effet. (Bossuet, Traité de la connaissance de Dieu et de soi-même)
#2216
[...] danser, c'est découvrir et recréer, surtout lorsque la danse est danse d'amour. C'est, en tout cas, le meilleur mode de connaissance. (Léopold Sédar Senghor, Au congrès de l'Union nationale de la jeunesse du Mali. Dakar, 1960)
#2355
L’homme infirme et privé de connaissance!
Combien il est magnifique que cette bouche prononce son Je!
(Paul Claudel)
#2381
On avait fondé de grandes espérances sur l'instruction. Il faut convenir maintenant qu'il n'y a pas de rapport exact entre la moralité et la connaissance de l'orthographe. (Remy de Gourmont)
#2394
Ne nous en prenons qu'√† nous-m√™mes. Nous √©tions perdus nous aussi, ne sachant √† qui parler, comment parler et affirmer notre connaissance des hommes. (Andr√© Dh√ītel)
#2590
Il ne faut pas sous-estimer les joies que procure la découverte de voies nouvelles mais la large connaissance du passé doit préserver l’artiste de la recherche compulsive du nouveau. (Paul Klee)
#2632
Le but d'une encyclopédie est de rassembler les connaissances éparses sur la surface de la terre; d'en exposer le système général aux hommes avec qui nous vivons, et de les transmettre aux hommes qui viendront après nous. (Denis Diderot, L'Encyclopédie)
#2666
La menterie seule, et un peu au-dessous l'opini√Ętret√©, me semblent √™tre celles desquelles on devrait √† tout instant combattre la naissance et le progr√®s. (Montaigne)
#2857
Combien j'ai douce souvenance
Du joli lieu de ma naissance!
Ma sŇďur, qu'ils √©taient beaux les jours
De France!
O mon pays, sois mes amours
Toujours!
(Chateaubriand, Poésies diverses)
#2887
...avec des buts on peut détruire un monde et par la connaissance et la confrontation des possibilités, construire un monde nouveau avec les débris.(Kurt Schwitters)
#2939
√Čpat√© de ses connaissance il faisait √©talage de son ignorance.
Jacline Lepage
Commentaire : je suis l'auteur de cette citation
#2955
Le go√Ľt, tel un canal artificiel, traverse une belle contr√©e; mais ses bords sont born√©s et son √©tendue, limit√©e. La connaissance navigue sur l'oc√©an, et elle est perp√©tuellement en voyage de d√©couverte. (Disraeli, Curiosit√©s de la litt√©rature)
#3660
La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses. (Platon)
#3684
Ceux que la fumée n'empêche pas de tousser et que la toux n'empêche pas de fumer ont droit à la reconnaissance de la régie française des tabacs. (Pierre Dac)
#3847
Une connaissance c'est quelqu'un qu'on conna√ģt assez pour lui emprunter de l'argent, mais pas assez pour lui en pr√™ter. (Ambrose Bierce)
#4206
Le seul véritable antidote à l'angoisse qu'engendre chez l'homme la connaissance de sa mort inéluctable, c'est la joie érotique. (Gilles Néret, Erotica Universalis)
#4230
Agis avec gentillesse, mais n'attends pas de la reconnaissance. (Confucius)
#4231
Toute connaissance commence par les sentiments. (Léonard De Vinci)
#4241
Il n'y a aucune connaissance de la terre qui ne commence par l'imagination. Lorsqu'elle dispara√ģt, lorsque se brise la cr√©ation par l'imaginaire, la curiosit√© s'√©vanouit avec elle et le savoir s'√©puise. (Alberoni, Francesco)
#4491
Avant notre connaissance, votre dot valait mieux que vous; à présent, vous valez mieux que votre dot. (Marivaux, Le Jeu de l'Amour et du Hasard)
#4800
J'adore parler de rien c'est le seul domaine o√Ļ j'ai de vagues connaissances. (Oscar Wilde)
#7552
On doit avoir pitié de ceux qui n'ayant jamais vu l'ombre de la liberté, de par le joug qu'ils subissent depuis leur naissance, ne ressentent pas le malheur d'être esclaves. (La Boétie)
#5344
Au spectacle des ph√©nom√®nes les plus int√©ressants, les plus frappants, l'homme va naturellement avec tous ses d√©sirs, avec toutes ses passions, avec toute son √Ęme. On ne doit donc pas s'√©tonner que la premi√®re connaissance objective soit une premi√®re erreur. (Gaston Bachelard, La formation de l'esprit scientifique)
#5446
On a trop réduit la connaissance de la langue à la simple mémoire. Faire de l'orthographe le signe de la culture, signe des temps et de sottise. (Paul Valéry, Tel Quel)
#5625
Une id√©ologie est un syst√®me (poss√©dant sa logique et sa rigueur propres de repr√©sentations (images, mythes, id√©es ou concepts selon les cas dou√© d'une existence et d'un r√īle historiques au sein d'une soci√©t√© donn√©e. Sans entrer dans le probl√®me des rapports d'une science √† son pass√© (id√©ologique, disons que l'id√©ologie comme syst√®me de repr√©sentations se distingue de la science en ce que la fonction pratico-sociale l'emporte en elle sur la fonction th√©orique (ou fonction de connaissance. (Louis Althusser)
#5860
L'enfant, un chercheur... sous tutelle. Semblable en cela √† un v√©ritable chercheur, l'enfant peut mener des investigations qui le conduisent vers la connaissance. Mais il a besoin d'√™tre guid√© et accompagn√© par les questions du ma√ģtre et d'oeuvrer dans le cadre d'un sujet construit, non pas choisi uniquement en fonction des occasions. (Georges Charpak, La main √† la p√Ęte)
Commentaire : Entretien pour L'Humanité
#5861
L'enfant, un chercheur... sous tutelle. Semblable en cela √† un v√©ritable chercheur, l'enfant peut mener des investigations qui le conduisent vers la connaissance. Mais il a besoin d'√™tre guid√© et accompagn√© par les questions du ma√ģtre et d'oeuvrer dans le cadre d'un sujet construit, non pas choisi uniquement en fonction des occasions. (Georges Charpak - La main √† la p√Ęte)
#5946
La naissance est l'appui des courages mal nés. (Thomas Corneille, Timocrate)
#6174
L'homme, c'est ce qui tend à surmonter.
La connaissance: ce n'est point la possession de la vérité, mais d'un langage cohérent.
La béatitude, c'est la possession du concept souverain, l'accession à un point de vue qui unifie l'univers. Je ne sais rien de plus sur l'univers en soi. Mais il n'est plus de litige entre l'univers et moi. (Antoine de Saint-Exupéry, Carnets)
#6397
Nous, Arabes, sommes plus proche de l'idée de la France que de toute autre idée, car celle-ci émane du siècle des Lumières analogue à la renaissance arabe. (Djamel El Afrani)
Commentaire : pas mal
#6421
Les soldats qui s'enr√īlent dans les troupes de C√©sar font le serment ordinaire. Quel est ce serment? Qu'ils pr√©f√©reront le salut de l'empereur √† toutes choses; qu'ils lui ob√©iront en tout, qu'ils s'exposeront √† la mort pour lui. Et toi, qui es li√© √† la divinit√© par ta naissance et par tant de bienfaits que tu en as re√ßus, et qui es n√© dans ses troupes, ne feras-tu pas ce serment? Et l'ayant fait, ne lui seras-tu pas fid√®le? Quelle diff√©rence m√™me entre ces deux serments! Le soldat jure qu'il pr√©f√©rera le salut de l'empereur √† toutes choses, et toi tu jures que tu pr√©f√©reras √† toutes choses ton propre salut. (√Čpict√®te, Entretiens - Livre I, XLIII)
#6509
[...] le plus grand malheur de l'homme, d'avoir toujours et dans tous les cas trop peu de temps, a toujours rendu la connaissance impossible. (Thomas Bernhard, Extinction)
#6613
Il me semble que, considérant la faiblesse de notre vie, et à combien d'écueils ordinaires et naturels elle est exposée, on n'en devrait pas faire si grande part à la naissance, à l'oisiveté et à l'apprentissage. (Michel de Montaigne, Essais 1.57)
#6733
Quand on veut devenir philosophe, il ne faut pas se rebuter des premi√®res d√©couvertes affligeantes qu'on fait dans la connaissance des hommes. Il faut, pour les conna√ģtre, triompher du m√©contentement qu'ils donnent, comme l'anatomiste triomphe de la nature, de ses organes et de son d√©go√Ľt, pour devenir habile dans son art. (S√©bastien Chamfort, Maximes et pens√©es)
#6955
En principe, prétendaient-ils, l'assèchement de la plaine ne pouvait faire l'objet que d'un plan gouvernemental, mais aucun règlement, à leur connaissance, n'interdisait à un concessionnaire de faire des barrages sur sa propre concession. (Marguerite Duras, Un barrage contre le Pacifique)
#6958
Daniel. Parce qu'un imbécile est incapable de supporter longtemps cette charge écrasante qu'on appelle la reconnaissance ; il y a même des gens d'esprit qui sont d'une constitution si délicate... (Eugène Labiche, Le Voyage de monsieur Perrichon - Acte IV, Scène 8)
#7059
Une femme d√©sir√©e et poss√©d√©e nous enrichit de clart√©s, certes, mais sur notre propre coeur, par tout ce qu'elle d√©cha√ģne : elle-m√™me risque de nous demeurer ind√©chiffrable ; car la possession charnelle n'est pas le vrai moyen de connaissance : elle est cr√©atrice de mirages ; le d√©sir, l'assouvissement tour √† tour transforment et d√©forment l'√™tre aim√©. (Fran√ßois Mauriac, La Province)
#7137
Quand je serai mort, on ne me fera plus souffrir. (Paul Claudel, Connaissance de l'Est)
#7140
L'écriture a ceci de mystérieux qu'elle parle. (Paul Claudel, Connaissance de l'Est)
#7338
Danser, c'est découvrir et recréer, surtout lorsque la danse est danse d'amour. C'est, en tout cas, le meilleur mode de connaissance. (Léopold Sédar Senghor, Congrès de l'Union nationale de la jeunesse du Mali, Dakar, 1960)
#7472
La r√©clusion d‚Äôun homme entra√ģne la naissance d‚Äôun potentiel pr√©cieux.
(Achref SNOUSSI, la braise d'amour et de la vengeance)
#7905
Lorsqu'une chose se flétrit, une autre fleurit. La naissance et la mort font partie d'un tout. (Mitch Albom, Les cinq personnes que j'ai rencontrées là-haut, Pocket, p. 60)
#5
Il n'y a pas de poésie, si lointaine qu'on la prétende des circonstances, qui ne tienne des circonstances sa force, sa naissance et son prolongement. (Louis Aragon)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.