Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#113
Tous les grands poètes ont écrit à dix-sept ans; les plus grands sont ceux
qui parvinrent à le faire oublier. (Raymond Radiguet)
#244
Mon âme est une infame en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade. (Albert Samain, Au Jardin de l'Infante)
#340
Va-t'en, retire-toi, spectre de ma maîtresse!
Rentre dans ton tombeau, si tu t'en es levé;
Laisse-moi pour toujours oublier ma jeunesse,
Et, quand je pense à toi, croire que j'ai rêvé...
Commentaire : Alfred de Musset (Nuit d'octobre)
#652
L'esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l'amitié le console. (Shakespeare, le roi Lear)
#658
Que peu de temps suffit pour changer toutes choses!
Nature au front serein, comme vous oubliez! (Victor Hugo, les Rayons et les Ombres)
#664
Oh! L'amour d'une mère! - amour que nul n'oublie! (...) (Victor Hugo)

#802
Mon impression à moi, que je garde, esr le désir d'être de plus en plus retiré du monde et dans un cloître d'études et d'oubli. (Sainte-Beuve, Correspondances I)
#811
Tu as donc entièrement oublié que, bien longtemps, j'ai possédé ton cœur, ton petit cœur, si doux, si faux et si mignon, que rien au monde ne peut être plus mignon et plus faux? (Harry Heine, Intermezzo lyrique)
#904
Dans la vie de l'esprit comme dans la vie pratique, celui dont les connaissances tiennent progresse toujours et réussit. Celui, au contraire, piétine qui perd son temps à réapprendre ce qu'il a oublié. (William James, Précis de psychologie)
#966
Plus malheureux que tous est celui qui n'aime plus et ne peut oublié qu'il a aimé. (Adam Mickiewicz)
#1038
La culture est ce qui subsiste quand on a oublié tout ce qu'on avait appris. (Selma Lagerlof)
#1165
"Plutôt rouge que mort" disent les pacifistes allemands, qui semblent oublier qu'un homard n'est jamais aussi rouge que lorsqu'il est mort. Mais renoncer à sa liberté, faire taire sa conscience, tricher avec soi-même pour sauver sa vie, c'est cela, la perdre. (André Frossard)
#1219
Qu'est-ce donc qu'oublier si ce n'est pas mourir? (Alfred de Musset)
#1292
La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière. (Louis Aragon, Blanche ou l'oubli)
#1647
Cornelio grondait en termes peu courtois
Sa femme trop sensible à tant de bons apôtres,
Pour les accrocs faits à sa foi.
Elle répond: "C'est vrai, ma foi!
Mais à l'église, avec des patenôtres,
Quand on me fit dire: Oui à toi,
J'ai oublié de dire: non, aux autres". (Francisco Acuna de Figueroa, Epigramme 1222)
#1687
Le style, c'est l'oubli de tous les styles. (Jules Renard, Journal, 7 avril 1891)
#1707
Vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n'est à personne. (Jean-Jacques ROUSSEAU, Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes, première partie)
#1744
Je suis comme ça. Ou j'oublie tout de suite ou je n'oublie jamais. (Samuel Beckett, En attendant Godot)
#1763
Une heure de prosperité fait oublier une amitié de vingt années. (Louis Bourdaloue, De la charité chrétienne et des amitiés humaines)
#2087
Où le rossignole tarde-t-il si longtemps? Oublie-t-il de venir consoler? L'été n'est pas encore là, mais l'été va venir. Le soleil de Pâques est à l'orient. (Guido Gezelle, Couronnes de l'année)
#2227
Tu es laid... sois terrible, on oubliera ta laideur. Tu es vieux... sois énergetique, on oubliera ton âge. (Eugène Sue, Les Mystères de Paris)
#2299
Il est plus facile que l’on croit de se haïr. La grâce est de s’oublier. (Georges Bernanos)
#2362
Vous savez si je hais, si j'exècre, si je ne puis supporter le mensonge; non que je sois plus droit qu'aucun autre, mais le mensonge m'épouvante. Il y a en lui un goût funèbre, un relent de mort qui me rappelle ce dont j'ai le plus horreur au monde, ce que par-dessus tout je tiens à oublier. Le mensonge me rend malade et me donne la nausée comme de mordre dans quelque chose de pourri. (Joseph Conrad)
#2364
Ce fut un vrai poète: il n'avait pas de chant.
Mort, il aimait le jour et dédaigna de geindre.
Peintre: il aimait son art - Il oublia de peindre...
Il voyait trop - Et voir est un aveuglement.
(Tristan Corbière)
#2404
N'oublions pas que les mobiles des actions humaines sont habituellement beaucoup plus complexes et plus variés qu'on ne se le figure après coup; il est rare qu'ils se dessinent avec netteté. Le mieux est parfois, pour le narrateur, de se borner au simple exposé des événements. (Dostoïevski)
#2541
... écoute donc la justice, oublie la violence à jamais. Telle est la loi que le Cronide a prescrite aux hommes: que les poissons, les fauves, les oiseaux ailés se dévorent, puisqu'il n'est point parmi eux de justice , mais aux hommes Zeus a fait don de la justice, qui est de beaucoup le premier des biens. (Hésiode)
#2542
Il faut oublier des mots comme Dieu, la Mort, la Souffrance, l'Éternité. Il faut devenir aussi simple et aussi muet que le blé qui pousse ou la pluie qui tombe. Il faut se contenter d'être. (Etty Hillesum)
#2718
Sais-tu qui sont les mauvais pères? Ce sont ceux qui ont oublié les fautes de leur jeunesse. (Denis Diderot, Jacques le Fataliste et son maître)
#2803
Ainsi, j'ai aimé un porc. Aucun des sophismes de la folie, - la folie qu'on enferme, - n'a été oublié par moi: je pourrais les redire tous, je tiens le système. (Arthur Rimbaud)
#2902
Plus on devient habile en poésie plus les messages sont évidents (encule pour pendule) mais on oublie l'amour qui leur donnait le Temps. (Jack Spicer)
#2926
Gèle, gèle, ciel rigoureux,
Ta morsure est moins cruelle
Que celle d'un bienfait oublié. (Shakespeare, Comme il vous plaira)
#3001
A défaut du pardon, laisse venir l'oubli. (Alfred de Musset)
#3012
Le passé ne meurt jamais complètement pour l'homme. L'homme peut bien l'oublier, mais il le garde toujours en lui. (Denis Numa)
#3055
Il n'y a pour l'homme que trois événements: naître, vivre et mourir.Il ne se sent pas naître, il souffre à mourir,et il oublie de vivre. (Jean de La Bruyère)
#3105
Aimez les choses à double sens, mais assurez-vous bien d'abord qu'elles ont un sens. Souvenez-vous qu'on peut être hermétique et ne rien renfermer. N'oubliez pas que hermétique, ça veut dire également bouché. Et quand une phrase ténébreuse, alambiquée, vous donne le vertige, souvenez-vous que ce qui vous donne encore le vertige, c'est le vide. (Sacha Guitry, l'Esprit de Paris)
#3133
L'absence de l'être aimé laisse derrière soi un lent poison qui s'appelle l'oubli. (Claude Aveline)
#3239
Puis-je défendre ma mémoire contre l'oubli? (Robert Desnos)
#3352
Pourquoi faut-il qu'on oublie ses rêves? Le temps vient où on aurait le temps de les réaliser, on les a oubliés. (Claire de Lamirande)
#3425
La morale la meilleure,
En ce monde où les plus fous
Sont les sages de tous,
C'est encor d'oublier l'heure.
(Paul Verlaine, les Uns et les Autres)
#3614
Avec le temps, va, tout s'en va
On oublie le visage et l'on oublie la voix
Le cœur quand ça bat plus
C'est pas la peine d'aller chercher plus loin
Faut laisser faire, c'est très bien.
(Léo Ferré)
#3717
N'oublions pas que les enfants suivent les exemples mieux qu'ils n'écoutent les conseils. (Roy Lemon Smith)
#3784
La mémoire est la source de la libération, et l'oubli est la racine de l'exil. (Misha Defonseca)
#3835
Mauvais est l'homme qui oublie honte et vilenie qu'on lui fit. (Chrétien de Troyes, Le Conte du Graal)
#3933
Même quand les phrases ont l'apparence d'une citation, elles ne doivent à aucun moment faire oublier qu'elles s'appliquent à quelqu'un de particulier. (Peter Handke, Le malheur indifférent)
#3986
Et en une attitude qui s'en doute lui était habituelle, qu'elle savait convenable à ces moments-là et qu'elle faisait attention à ne pas oublier de prendre, elle semblait avoir besoin de toute sa force pour retenir son visage, comme si une force invisible l'eût attiré vers Swann. (Marcel Proust, Du Côté de Chez Swann)
#3990
Flatteuse illusion! doux oubli de nos peines!
Oh! qui pourrait compter les heureux que tu fais?
(Collin d'Harleville, les Châteaux en Espagne)
#4044
Oublions! oublions! Quand la jeunesse est morte,
Laissons-nous emporter par le vent qui l'emporte
À l'horizon obscur...
(Victor Hugo, Les Feuilles d'Automne)
#4109
Pardonnez beaucoup de choses, oubliez-en un peu. (Victor Hugo, Océan Prose)
#4187
L'oubli se conjugue à tous les temps: au futur pour vivre le commencement, au présent pour vivre l'instant, au passé pour vivre le retour... (Marc Augé)
#4235
Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don. (Albert Einstein)
#4269
L'oubli est le suprême refuge. (Marcel Achard)
#4289
L'idéal quand on lit, c'est de tout oublier. Savoir que dans un livre se trouve un ton, qu'on va être étonné, émerveillé, ému à coup sûr, qu'on va sourire, qu'on va connaître un plaisir sans retenue. Le savoir pendant des années, se retenir d'aller vérifier, puis un jour risquer un oeil, pour voir. Et ne pas être déçu. La grande joie qui nous emplit, que n'a certes pas connue l'auteur du livre. (Gilles Archambault, Les plaisirs de la mélancolie)
#4308
Epargne-toi du moins le tourment de la haine;
À défaut du pardon, laisse venir l'oubli.
(Alfred de Musset, La Nuit d'Octobre)
#4394
Faire rire le public. Dissipe son ennui. Et s'il te méprise et t'oublie sitôt qu'il a passé la porte, ah! laisse-le, ça ne fait rien. On oublie toujours ceux qui vous ont fait du bien. (Sacha Guitry, Debureau)
#4398
Oublie sa figure de querelle, et ses mots, et son accent: la vie serait impossible s'il fallait continuer de voir ce qu'on aime comme on l'a vu quelques minutes. (Jean Rostand, Le mariage)
#4540
Les amours meurent par le dégoût, et l'oubli les enterre. (Jean de la Bruyère, Les Caractères)
#4545
Le temps mit bientôt sur mon coeur ulcéré l'arnica de l'oubli.
Un clou chasse l'autre, une femme aussi.
(Alphonse Allais, Vive la Vie!)
#4587
Oublie les injures, n'oublie jamais les bienfaits. (Confucius)
#4629
Adieu! je crios qu'en cette vie
Je ne reverrai jamais.
Dieu pass, il t'appelle et m'oublie;
En te perdant je sens que je t'aimais.
(Alfred de Musset, Adieu)
#4631
Les deux grands secrets du bonheur: le plaisir et l'oubli. (Alfred de Musset, La Nuit Vénitienne)
#4814
Ecrire permet d'oublier la meute. (Charles De Gaulle)
Commentaire : Les chênes qu'on abat - par André Malraux
#7670
Rien n’est plus douloureux que l’oubli. (Freyja Crescent)
#7763
Bérénice aimait, d'une de ces avenues, dont elle oubliait toujours l'ordre de succession, se jeter dans une rue traversière et gagner l'avenue suivante, comme elle aurait quitté une reine pour une fille, un roman de chevalerie pour un conte de Maupassant. Chemins vivants qui menaient ainsi d'un domaine à l'autre de l'imagination [...] ( Louis Aragon, Aurélien )
#4903
L'oubli, c'est la vie. (Alphonse Allais, Vive la Vie!)
#4932
La course de nos jours arrive bien vite au relais.
La mort les suit en croupe. Aussi, tant que j'aurai la vie,
Deux de mes jours comptés ne me tourmenteront jamais:
Hier, cet oublié, Demain, dont je n'au nulle envie.
(Omar Khayyam, Roubaiyat)
#7525
Ainsi dans notre accident du beau, on oublie la laideur. Celle-ci peut être aussi importante que la beauté. Car dans le monde occidental, la laideur se résume par déni, faute de notre rationalité et de notre conformisme.(Claude DAMIEN, Artiste Plasticien, Presse internationale)


#5134
[...] l'homme est ainsi fait que s'oublier contribue à le rendre heureux. (André Maurois, Lettres à l'Inconnue)
#5319
Au fond, tout mon travail de vingt à quarante ans a été de rechercher cette ombre perdue dans la langue française. Il y a deux sortes de perte: la perte qui vous hante et la perte que vous oubliez, l'oubli de la perte. Le terrible, c'est l'oubli de la perte. (Assia Djebar, L'Amour; la fantassia)
#5350
La pratique du reader's digest reflète fidèlement les tendances profondes de notre temps et me fait penser qu'un jour toute la culture passée sera complètement réécrite et complètement oubliée derrière son rewriting. Les adaptations cinématographiques et théâtrales des grands romans ne sont que reader's digest sui generis. (Milan Kundera, Jacques et son maître)
#5158
[...] il est des regards à la tentation desquels personne ne résiste: par exemple le regard sur un accident de la circulation ou sur une lettre d'amour qui appartient à l'autre. (Milan Kundera, Le livre du rire et de l'oubli)
#5487
La mort nous fait oublier les faiblesses des êtres disparus; elle ne nous laisse que le regret de nos silences. (André Maurois, Lettres à l'Inconnue)
#5489
La pensée, on l'oublie trop souvent, est un art, c'est-à-dire un jeu de précision et d'imprécision, de flou et de rigueur. (Edgar Morin, Le paradigme perdu)
#5549
Il faut, à certaines heures, que l'homme soucieux, anxieux, tourmenté, se retire dans la solitude et qu'il ouvre un livre pour y chercher un principe d'intérêt, un thème de divertissement, une raison de réconfort et d'oubli. (Georges Duhamel)
#5591
Toute l'enfance se passe à oublier l'enfant qu'on était la veille. (Alain, Propos sur l'éducation)
#5688
À certains chercheurs trop confiants en leur doctrine, on serait tenté de dire: possible, après tout, que vous teniez la vérité, mais de grâce, oubliez-le un peu tandis que vous cherchez le vrai... (Jean Rostand, Pensées d'un biologiste)
#5691
On envoie les enfants à l'école dit Dieu.
Je pense que c'est pour oublier le peu de choses qu'ils savent.
On ferait mieux d'envoyer les parents à l'école.
C'est eux qui en ont besoin.
Mais naturellement il faudrait une école de moi.
Et non pas une école d'hommes.
(Charles Péguy, Des Saints innocents)
#5697
L'homme oublie qu'il est un mort qui converse avec des morts. (Jorge Luis Borges, Le livre de Sable)
#5803
Danser dans une ronde est magique; la ronde nous parle depuis les profondeurs millénaires de la mémoire. (Milan Kundera, Le livre du rire et de l'oubli)
#6086
Ils ressemblaient tous à des gens dont on oublie les noms. (Richard Brautigan, La vengeance de la pelouse)
#6182
[...] un fait est oublié dès qu'il a succombé à l'insistance que met l'esprit à le considérer comme ni vrai ni faux. (William Faulkner, Lumière d'août)
#6233
N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux. (Gibran Khalil Gibran)
#6288
Oublie que tu existes. Souviens-toi que tu es. (Eugène Ionesco, Macbett)
#6326
Si les hommes se donnaient pour oublier le centième du mal qu'ils se donnent pour se souvenir, je suis certain que le monde serait depuis longtemps en paix. (Jean Anouilh, Pauvre Bitos)
#6332
Tu te ferais scrupule de commettre des actions déshonnêtes devant une statue ou une image des dieux: ils te voient, ils t'entendent; et tu ne rougis point d'avoir en leur présence des pensées obscènes et de faire des actions impures qui les blessent, qui les déshonorent et qui les affligent. O l'ennemi des dieux! O le lâche qui a oublié sa nature! (Épictète, Entretiens - Livre II, XIX)
#6408
Quand les animaux ont vécu avec les hommes, ils deviennent stupides. Ils en viennent à oublier les rendez-vous que le Bon Dieu leur donne tous les ans avec l'herbe nouvelle! (Jean L'Hôte, Confessions d'un enfant de chœur)
#6413
Un écrit lié au temps est comme un sentier dans la neige: on ne s'en sert qu'en hiver; le printemps l'emporte et en été il n'existe plus, on n'en a pas besoin, alors on l'oublie. (Arto Paasilinna, Prisonniers du paradis)
#6513
[...] le roman est le fruit d'une illusion humaine. L'illusion de pouvoir comprendre autrui. (Milan Kundera, Le livre du rire et de l'oubli)
#6576
[...] la beauté est l'étincelle qui jaillit quand, soudainement, à travers la distance des années, deux âges différents se rencontrent. [...] la beauté est l'abolition de la chronologie et la révolte contre le temps. (Milan Kundera, Le livre du rire et de l'oubli)
#6640
Quand on vieillit, on perd la mémoire.
C'est pour ça que l'on dessine tous ces chemins sur nos visages [les rides], pour ne rien oublier. (Kim Dong Hwa, La bicyclette rouge)
#6646
[...] je lis toujours couché, pour oublier le plus possible mon corps, pour être presque mort à ma propre vie et tout entier avec mes héros. (Georges Duhamel, Confession de minuit)
#6965
Amour: ce qui demeure quand on a oublié toutes les raisons d'aimer. (Marcelle Auclair, L'Amour)
#7066
Si tu es né de parents nobles, tu es si plein de ta noblesse, que tu ne cesses d'en parler et que tu en étourdis tout le monde. Mais tu as la divinité pour père, tu l'as au dedans de toi, et tu oublies cette noblesse, et tu ignores d'où tu es venu, et ce que tu portes ? Voilà pourtant de quoi tu devrais te souvenir dans toutes les actions de ta vie. Dis-toi à tout moment : « C'est la divinité qui m'a créé, elle est au dedans de moi, je la porte partout. Pourquoi la souillerais-je par des pensées obscènes, par des actions basses et impures, et par d'infâmes désirs ? » (Épictète, Entretiens - Livre II, XVIII)
#7147
On éviterait sans doute bien des malheurs et des complications si l'on apprenait à conduire son corps comme on apprend à conduire une automobile - sans oublier, bien entendu, le code de la route. (Robert Escarpit, Lettre ouverte au diable)
#7193
Dans la foulée des mots, nous ne devons pas oublier nos maux, les maladies de notre société.
(Jean-Robert Léonidas, Prétendus Créolismes. Le couteau dans l'igname. Montréal, 1995)
#7471
Lorsqu’on est près du but, on essaye d’oublier le passé.
(Achref SNOUSSI, La braise d'amour et de la vengeance.)
#7900
Créer une âme... C'est vrai que c'est extraordinaire, quand on y pense... La venue au monde des enfants fait partie des choses tellement courantes autour de nous que l'on oublie parfois l'énormité, la grandeur, la magie de cette chose inouïe. Créer une âme... (Laurent Gounelle, Les dieux voyagent toujours incognito, Pocket, p. 317)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.