Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#65
Il revient à l'homme d'habiller la femme qu'il déshabille et de parfumer celle qu'il enlace. Comme il lui revient de défendre au péril de sa vie le pas fragile qui s'est attaché au sien. (Amine Maalouf)
#684
Le bonheur est un parfum que l'on ne peut répandre sur autrui sans en faire rejaillir quelques gouttes sur soi-même. (Ralph Wolde Emerson)
#1735
Les parfums, les couleurs et les sons se répondent. (Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal; Spleen et idéal, IV, Correspondances)
#2712
J'ai revu ma forêt, captive des hivers,
S'éveiller mollement à de tièdes haleines:
Déjà, dans l'air plus bleu, les grands arbres sont verts
Et le parfum des bois s'exhale vers les plaines. (Fernand Séverin, Un Chant dans l'Ombre)
#3083
Le souvenir est le parfum de l'√Ęme. (George Sand)
#3201
L'amitié sans confiance, c'est une fleur sans parfum. (Laure Conan)
#3476
La solitude est un jardin sans fleur o√Ļ l'√Ęme se dess√®che, les fleurs qui y poussent n'y ont pas de parfum. (Marc Levy)
#3506
L'amour, l'amour en ce qu'il a de complet et de vraiment passionné, est quelque chose de si terrible que les témoignages même les plus sincères, les plus enivrants, de son bonheur, si on les lui représente après que le délire est passé, deviennent les instruments les plus cruels et les plus empoisonnés de la vengeance. Ce qui fit leur bonheur deviendra leur supplice. Des lettres relues, des vers retrouvés, d'anciennes fleurs et des rubans fanés qui furent chers, des parfums qu'on a trop aimés: supplice! (Sainte-Beuve)
#3942
Car roses et muguets, tes lèvres et tes dents
Quand avec du soleil aux cheveux, dans la rue
Et dans le soir, tu m'es en riant apparue
Et j'ai cru voir la fée au chapeau de clarté
Qui jadis sur mes beaux sommeils d'enfant g√Ęt√©
Passait, laissant toujours de ses mains mal fermées
Neiger des blancs bouquets d'étoiles parfumées.
(Stéphane Mallarmé, Poésies)
#4051
Pour tous ceux qui ont le flair de la femme, et qui en respirent la vraie odeur à travers tous les voiles blancs et parfumés de vertu dans lesquels elle s'entortillen, la Rosalba fut reconnue tout de suite pour la plus corrompue des femmes corrompues - dans le mal, une perfection! (Jules Barbey D'Aurevilly, Les Diaboliques)
#4146
Les justes éloges ont un parfum que l'on réserve pour embaumer les morts. (Voltaire)
#4477
Les parfums de la chair et des cheveux flottants
S'√©parpillent dans l'air br√Ľlant, et comme au temps
De Capr√©e, o√Ļ Tib√®re √©pouvantait les nues,
Entrelaçant leurs corps impudiques et beaux,
Sur les rouges tapis cinquante femmes nues
Dansent effrontément, aux clartés des flambeaux.
(Théodore de Banville, Poésies)
#4524
Le seuil est parfum√©, l'alc√īve est large et sombre,
Et, là, parmi les fleurs, nous trouverons dans l'ombre,
Pour nos cheveux unis un lit silencieux.
(Alfred de Vigny, Les Destinées)
#4594
Mon lit est parfumé d'aloès et de myrrhe;
L'odorant cinnamome et le nard de Palmyre
Ont chez moi de l'Egypte embaumé les tapis.
J'ai placé sur mon front et l'or et le lapis...
(Alfred de Vigny, La Femme Adultère)
#4752
"Il revient à l'homme d'habiller la femme qu'il déshabille, et de parfumer celle qu"il enlace.Comme il lui revient de défendre, au péril de sa vie, le pas fragile qui s'est attaché au sien" ( Amin Maalouf ) "Le périple de Baldassare"
Commentaire : un homme pareil est introuvable, c'est seulement dans les rêves que cela existe.
#7640
Le parfum des déesses berce la paresse des défunts. (Robert Desnos, La revue Littérature - Décembre 1922)
#5224
Qui n'a cru respirer dans la fleur renaissante,
Les parfums regrettés de ses premiers printemps.
(Marceline Desbordes-Valmore, Poésies)
#5231
Na√ģtre avec le printemps, mourir avec les roses:
Sur l'aile du zéphyr nager dans un ciel pur;
Balancé sur le sein des fleurs à peine écloses,
S'enivrer de parfums, de lumière et d'azur;
...
Voilà du papillon le destin enchanté.
(Alphonse de Lamartine, Nouvelles méditations; le papillon)
#7211
La poèsie m'éclaire
Dans mes lombes s'abat
Devient ma partenaire
M'enjoint de mettre bas

Suprêmement vaincu
Je tremble en mes artères
Et la science cocue
M'accuse d'adultère.
(Jean-Robert Léonidas, Parfum de Bergamote)
#8007
L'amour est le parfum et la saveur de la Vie. (Frédéric Lenoir, Coeur de cristal, Pocket, p. 13)
#8008
[...] l'amour est le parfum et la saveur de la vie. Et m√™me si son gout est parfois amer, il donne √† l'existence sa beaut√©, sa chaleur et sa magie. (Fr√©d√©ric Lenoir, CŇďur de cristal, Pocket, p. 15)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.