Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#203
A Paris, ce qu'on appelait autrefois l'âge mûr tend à disparaître. On reste jeune très longtemps, puis on devient gâteux. (Alfred Capus, Notes et Pensées)
#348
Depuis l'origine des choses jusqu'au quinzième siècle de l'ère chrétienne inclusivement, l'architecture est le grand-livre de l'humanité, l'expression principale de l'homme à ses divers états de développement, soit comme force, soit comme intelligence. (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris)
#372
Le café qu'on y prend est mauvais et trop brûlé; la limonade dangereuse; les liqueurs malsaines, et à l'esprit de vin: mais le bon Parisien, qui s'arrête aux apparences, boit tout, dévore tout, avale tout. (Louis-Sébastien Mercier, Portrait de Paris)
#374
Les repas occupent la plus grande partie du jour. A huit heures, le matin, le thé fume dans les tasses. Des sandwiches de pain d'épice et de beurre, de radis noir et de boeuf fumé, de pain de seigle et de pain tigré de raisins... (J.-K. Huysmans, Paris)
#376
L'humble dépense de son dîner s'accroît... d'inutiles suppléments de salades durement vinaigrées et d'un demi-siphon d'eau de Seltz. (J.-K. Huysmans, Croquis parisiens)
#378
Chanter je ne vay point la pomme
Par laquelle le premier homme
Miserablement fut perdu,
Et tout le monde confondu:
Mais bien la pomme reluisante,
Pour laquelle deesse gente
au beau Pâris monstra le cu,
Dont s'ensuivit un Roy cocu. (Charles Coypeau d'Assoucy, Le Jugement de Paris)
#1728
La table est le plus sûr thermomètre de la fortune dans les ménages parisiens. (Honoré de Balzac, La Cousine Bette)
#1800
Les femmes libres ne sont pas des femmes. (Colette, Claudine à Paris)
#2021
La Charte sera désormais une vérité. (Louis-Philippe, Proclamation aux habitants de Paris, 31 juillet 1830)
#2227
Tu es laid... sois terrible, on oubliera ta laideur. Tu es vieux... sois énergetique, on oubliera ton âge. (Eugène Sue, Les Mystères de Paris)
#3105
Aimez les choses à double sens, mais assurez-vous bien d'abord qu'elles ont un sens. Souvenez-vous qu'on peut être hermétique et ne rien renfermer. N'oubliez pas que hermétique, ça veut dire également bouché. Et quand une phrase ténébreuse, alambiquée, vous donne le vertige, souvenez-vous que ce qui vous donne encore le vertige, c'est le vide. (Sacha Guitry, l'Esprit de Paris)
#3294
De tous les animaux qui s'élèvent dans l'air,
Qui marchent sur la terre, ou nagent dans la mer,
De Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome,
Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme.
(Nicolas Boileau, Satire)
#4817
Ecrire, c'est se montrer. (Jean Chalon, Journal de Paris)
#4908
Phoebus de Châteaupers aussi fit une fin tragique: il se maria. (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris)
#5314
L'étude du beau est un duel où l'artiste crie de frayeur avant d'être vaincu. (Baudelaire, Fleurs du Mal; Le spleen de Paris)
#5436
Cimetière: Coin de banlieue isolé où les parents du disparu rivalisent de mensonges, où les poètes écrivent à la cible, et où les tailleurs de pierre prennent l'orthographe pour objet de leurs paris. (Ambrose Bierce)
#5899
J'ai de la peine à quitter Paris parce qu'il faut me séparer de mes amis; et de la peine à quitter la campagne parce qu'alors il faut me séparer de moi. (Joseph Joubert, Carnets t.1)
#6129
Je ne connais ni juifs ni chrétiens. Je ne connais que des hommes, et je ne fais de distinction entre eux que de ceux qui sont justes et de ceux qui sont injustes. Qu'ils soient juifs ou chrétiens, il est difficile aux riches d'être équitables. Mais quand les lois seront justes, les hommes seront justes. (Anatole France, Monsieur Bergeret à Paris)
Commentaire : Ce roman a été écrit suite à l'Affaire Dreyffus du début du XXe siècle
#6508
On n'est jamais excusable d'être méchant, mais il y a quelque mérite à savoir qu'on l'est; et le plus irréparable des vices est de faire le mal par bêtise. (Charles Baudelaire, Le spleen de Paris)
#6528
Pour moi, je tiens que hors de Paris il n'y a point de salut pour les honnêtes gens. (Molière, Les Précieuses ridicules)
#6568
[...] Paris est plein de fous comme moi. (Alain-Fournier, le Grand Meaulnes)
#6655
[...] Paris n'est pas si grand qu'on le croit. (Georges Duhamel, Confession de minuit)
#8042
Paris est la seule ville du monde où mourir de faim est encore considéré comme un art. (Carlos Ruiz Zafón, L'Ombre du vent, Pocket, p. 94)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.