Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#15
Dans l'adolescence on aime les autres femmes parce qu'elles ressemblent plus ou moins à la première; plus tard on les aime parce qu'elles diffèrent entre elles. (Gustave Flaubert)
#28
La misère de l'homme ne consiste pas seulement dans la faiblesse de sa raison, l'inquiétude de son esprit, le trouble de son coeur; elle se voit encore dans un certain fond ridicule des affaires humaines. Les révolutions surtout découvrent cette insuffisance de notre nature: si vous les considérez dans l'ensemble, elles sont imposantes; si vous pénétrez dans le détail, vous apercevez tant d'ineptie et de bassesse, tant d'hommes renommés qui n'étaient rien, tant de choses dites l'oeuvre du génie, qui furent l'oeuvre du hasard, que vous êtes également étonné et de la grandeur des conséquences et de la petitesse des causes. (Chateaubriand, Pensées et Premières Poésies)
#43
Restons un moment sans parler les uns et les autres, dit le premier bouvier. Ça nous éclairera. Après nous nous expliquerons. (Jean Giono, Le chant du monde)
#55
La Po√©sie n'√©tait au premier √Ęge qu'une Th√©ologie all√©gorique, pour faire entrer au cerveau des hommes grossiers par fables plaisantes et color√©es les secrets qu'ils ne pouvaient comprendre. (Ronsard)
#71
On veut toujours que l'imagination soit la facult√© de former des images. Or elle est plut√īt la facult√© de d√©former les images fournies par la perception, elle est surtout la facult√© de nous lib√©rer des images premi√®res, de chager les images. (Gaston Bachelard)
#86
George Dandin: ¬ę [...] lorsqu'on a, comme moi, √©pous√© une m√©chante femme, le meilleur parti qu'on puisse prendre c'est de s'aller jeter dans l'eau la t√™te la premi√®re. ¬Ľ (Moli√®re, George Dandin, Acte III; sc√®ne 8)
#194
Ainsi toujours vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'oc√©an des √Ęges,
Jeter l'ancre un seul jour? (Alphonse de Lamartine, Premières Méditation poétiques)
#220
Je préfère être le premier homme ici que le second dans Rome. (Jules César)
#312
Amour, fléau du monde, exécrable folie. (Alfred de Musset, Premières poésies)
#378
Chanter je ne vay point la pomme
Par laquelle le premier homme
Miserablement fut perdu,
Et tout le monde confondu:
Mais bien la pomme reluisante,
Pour laquelle deesse gente
au beau P√Ęris monstra le cu,
Dont s'ensuivit un Roy cocu. (Charles Coypeau d'Assoucy, Le Jugement de Paris)
#463
Ah! les premiers baisers à travers la voilette. (François Coppee)
#576
Heureuse par l'amour, quelle femme discute son bonheur?
L'homme qui le lui donne est le premier parmi les hommes.
Il n'est pas question de le comparer: il est roi...
(Marcel Pr√©vost, Sa Ma√ģtresse et moi)
#730
Je voyais donc l'imagination à sa naissance, l'imagination qui n'est que naissance, car elle n'est que le premier état de toutes nos idées. C'est pourquoi tous les dieux sont au passé. (Emile Chartier, dit Alain)
#775
Le plus grand bonheur que puisse donner l'amour, c'est le premier serrement de main d'une femme qu'on aime. (Stendhal)
#818
Le cŇďur d'un homme vierge est un vase profond:
Lorsque la première eau qu'on y verse est impure,
La mer y passerait sans laver la souillure,
Car l'ab√ģme est immense et la tache est au fond. (Alfred de Musset, la Coupe et les L√®vres)
#890
Cette grande augmentation dans la quantit√© d'ouvrage qu'un m√™me nombre de bras est en √©tat de fournir gr√Ęce √† la division du travail est due √† trois circonstances diff√©rentes: premi√®rement, √† un accroissement d'habilet√© dans chaque ouvrier individuellement; deuxi√®mement, √† l'√©conomie du temps qui se perd ordinairement quand on passe d'une esp√®ce d'ouvrage √† une autre; et troisi√®mement enfin, √† l'invention d'un grand nombre de machines qui facilitent et abr√®gent le travail et qui permettent √† un homme de reprendre la t√Ęche de plusieurs... (A. Smith)
#926
Voulez-vous dire que les Blancs sont intellectuellement supérieurs au Noirs et ont donc droits de les réduire en esclavage? Cette règle fait de vous l'esclave du premier homme dont l'intellect est supérieur au votre. (Abraham Lincoln)
#970
Il y a deux choses que l'expérience doit apprendre: la première, c'est qu'il faut beaucoup corriger; la seconde, c'est qu'il ne faut pas trop corriger. (Eugène Delacroix, Journal)
#983
Avais je atteint ici ce qu'on ne recommence point? Tout est ressemblant aux premières années de ma vie et je reconnais peu à peu au rétrécissement du domaine rurale, aux chats, à la chienne vieillie,à l'emerveillement, à une sérénité dont je sens de loin le souffle, je reconnais le chemin du retour. (Colette)
#1006
La seule chose que nous devons craindre est la crainte elle-mème. (Franklin-Delano Roosevelt, Premier discours inaugural)
#1008
C'est la crainte qui, premi√®rement, fit les dieux sur la terre. (Statius, Th√©ba√Įde)
#1062
Le th√©√Ętre est le premier s√©rum que l'homme ait invent√© pour se prot√©ger de la maladie de l'Angoisse. (Jean-Louis Barrault, Nouvelles r√©flexions sur le th√©√Ętre)
#1084
Ah! malheur à celui qui laisse la débauche
Planter le premier clou sous sa mamelle gauche! (Alfred de Musset, la Coupe et les Lèvres)
#1168
DEUXI√ąME MARQUIS:
Les beaux rubans! Quelle couleur, comte de Guiche?
"Baise-moi-ma-mignonne" ou bien "Ventre-de-biche"?

DE GUICHE:
C'est couleur "Espagnol malade".

PREMIER MARQUIS:
La couleur
Ne ment pas, car bient√īt, gr√Ęce √† votre valeur,
L'Espagnol ira mal, dans les Flandres!

(Edmond Rostand, "Cyrano de Bergerac", Acte I, scène 3)
#1244
La première récompense du devoir accompli, c'est de l'avoir fait. (Albert 1er)
#1275
Le roman n'est pas pos√© sur la r√©alit√© comme le couvercle sur une bo√ģte. Il est une autre r√©alit√© qui gravite autour de la premi√®re et qui l'√©claire. (F√©licien Marceau, Le roman en libert√©)
#1280
Entre le roman sensuel et le roman sexuel, il y a cet écart essentiel; que le premier voit dans la vie du sexe la chose la plus curieuse du monde, le second la chose la plus sérieuse du monde. (Albert Thibaudet, Réflexions sur la littérature)
#1282
L'écriture, c'est comme un iceberg, avec un dixième émergé. La partie émergée, c'est le premier roman. Ensuite, il y a le deuxième, le troisième... A chaque roman, on va plus profond. (Edna O'Brien)
#1344
Je disais un jour à une femme qui se plaignait d'un infidèle: "La plus charmante femme du monde finit toujours par s'apercevoir que la première venue a un avantage sur elle, c'est d'être une autre". (Alphonse Karr)
#1400
Ici-bas, la douleur √† la douleur s'encha√ģne.
Le jour succède au jour, et la peine à la peine. (Alphonse de Lamartine, Premières Méditations)
#1477
La première lecture est au lecteur ce que l'improvisation est à l'orateur. (Emile Faguet, L'Art de lire)
#1480
Lire lentement, c'est le premier principe et qui s'applique absolument à toute lecture. C'est l'art de lire comme en essence. (Emile Faguet, L'Art de lire)
#1495
La lecture des histoires et romans sert à tuer le temps de deuxième ou troisième qualité. Le temps de première qualité n'a pas besoin qu'on le tue. C'est lui qui tue tous les livres. Il en engendre quelques-uns. (Paul Valéry, Mauvaises pensées et autres)
#1502
Le r√©sultat le plus pr√©cieux de l'√©ducation est peut-√™tre d'arriver √† faire ce qu'il faut ‚ÄĒ bon gr√©, mal gr√© ‚ÄĒ au moment voulu. C'est la premi√®re le√ßon qu'il faudrait apprendre, mais si t√īt que commence le dressage de l'homme, c'est probablement la derni√®re le√ßon qu'il sache √† fond. (Thomas H. Huxley, Bonne √©conomie domestique)
#1503
Après le pain, l'éducation est le premier besoin d'un peuple. (Danton)
#1613
Ce n'est pas tout de dire la vérité, "toute la vérité", n'importe quand, comme une brute: l'articulation de la vérité veut être graduée: on l'administre comme un élixir puissant et qui peut être mortel, en augmentant la dose chaque jour pour laisser à l'esprit le temps de s'habituer. La première fois, par exemple, on racontera une histoire: plus tard, on dévoilera le sens ésotérique de l'allégorie. (Jankélévitch)
#1657
Finalement la philosophie de la science physique est peut-être la seule philosophie qui s'applique en déterminant un dépassement de ses principes. Bref, elle est la seule philosophie ouverte. Toute autre philosophie pose ses principes comme intangibles, ses premières vérités comme totales et achevées. Toute autre philosophie se fait gloire de sa fermeture. (Gaston Bachelard, La philosophie du non)
#1707
Vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n'est à personne. (Jean-Jacques ROUSSEAU, Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes, première partie)
#1729
Il y a les poètes qui sentent et les poètes qui expriment; les premiers sont les plus heureux. (Honoré de Balzac, Ferragus)
#1759
L'arbre, comme l'homme, s'affine en sociéte. (Henry Bordeaux, La Robe de laine, IIe partie, premier cahier)
#1840
En littérature, la première impression est la plus forte. (Eugène Delacroix, Journal)
#1865
Quant aux fautes qui se pourraient trouver en l'impression, comme de lettres transposées, omises, ou superflues, la première édition les excusera, et la discrétion du lecteur savant qui ne s'arrêtera à si petites choses. (Joachim Du Bellay, "Deffence et Illustration de la langue francoyse")
#1892
Si la charité est un lait, la dévotion en est la crème. (Saint François de Sales, Introduction à la vie dévote, première partie, chap. II)
#1928
Les livres sont des amis froids et s√Ľrs. (Victor Hugo, Les Mis√©rables, premi√®re partie, V, 3)
#1999
[...] La jalousie seule m'a fait sentir que j'√©tais amoureux. (Madame de La Fayette, Za√Įde, premi√®re partie)
#2040
Chaque objet est le miroir de tous les autres. (Maurice Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception, première partie, Le corps)
#2148
En ce monde n'a du plaisir
Qui ne s'en donne.
(Jean Passerat, Ode du premier jour de mai)
#2179
Et toi tu t'en tires en laissant en arrière
Ceux √† c√īt√© desquels ta vie aura coul√©:
C'est là le premier coup qui frappe l'exilé.
Tu sentiras, bien loin de Florence et des n√ītres,
Qu'il est dur de montrer par l'escalier des autres,
Et combien est amer le pain de l'étranger!
(Dante, Paradis, Chant XVII)
#2210
Les absents sont assassinés à coups de langue. (Paul Scarron, Le Roman comique, première partie, chap. III)
#2333
Une maison n'est jamais tranquille dans l'obscurit√© pour ceux qui √©coutent intens√©ment. Les fant√īmes ont √©t√© cr√©√©s quand le premier homme s'√©veilla dans la nuit. (Sir James Matthew Barrie, Le Petit Ministre)
#2356
Rimbaud est le premier qui ait employ√© le langage et la po√©sie, non plus seulement √† l‚Äôexpression des choses connues mais √† une t√Ęche de d√©couverte. (Paul Claudel)
#2358
L’évocation des images est la première énergie qui désensualise l’esprit obscur en lui apportant des joies nouvelles. (Coleridge)
#2423
Lorsque le premier bébé rit pour la première fois, son rire se brisa en un million de morceaux, et ils sautèrent un peu partout. Ce fut l'origine des fées. (Sir James-Matthew Barrie, Le petit oiseau blanc)
#2482
La vie (j'y pense) c'est mille riens. Il y en a qui en font une affaire. Non. C'est peut-être le premier narcisse qui compte. Et pas forcément en beau. (Jean Giono)
#2541
... écoute donc la justice, oublie la violence à jamais. Telle est la loi que le Cronide a prescrite aux hommes: que les poissons, les fauves, les oiseaux ailés se dévorent, puisqu'il n'est point parmi eux de justice , mais aux hommes Zeus a fait don de la justice, qui est de beaucoup le premier des biens. (Hésiode)
#2773
Rochers, le chant, le roi, l'arbre longtemps bercé,
Astres longtemps liés à mon premier visage,
Singulier soleil de calme couronné.
(Catherine Pozzi)
#2854
La France n'est réellement elle-même qu'au premier rang; seules de vastes entreprises sont susceptibles de compenser les ferments de dispersion que son peuple porte en lui-même. (Charles de Gaulle, Mémoires de guerre)
#2856
En France, le premier jour est pour l'engouement, le second pour la critique et le troisième pour l'indifférence. (Jean-François de La Harpe)
#2858
Pour tout homme, le premier pays est sa patrie, et le second c'est la France. (Thomas Jefferson)
#2897
C'est la prestation m√™me de l'esprit, peut-on dire, que d'unifier le multiple, dans les √©l√©ments du monde ext√©rieur: les objets juxtapos√©s dans l'espace et le temps sont par lui rassembl√©s dans l'unit√© d'un tableau, d'un concept, d'une phrase. Plus les parties d'un ensemble se r√©f√©rent √©troitement les unes aux autres, une vivante interaction les faisant passer de l'existence s√©par√©e √† la d√©pendance r√©ciproque, plus le tout para√ģt alors spiritualis√©. C'est pourquoi l'organisme, √©tant donn√© l'√©troite relation entre ses parties et leur absorption dans l'unit√© du processus de vie, repr√©sente le premier degr√© de l'esprit. (Georg Simmel)
#2917
Il fut bien hardi, celui qui le premier mangea une hu√ģtre. (Jonathan Swift)
#2933
Ah! frappe-toi le cŇďur, c'est l√† qu'est le g√©nie.
C'est là qu'est la pitié, la souffrance et l'amour. (Alfred de Musset, Premières poésies)
#2937
Les feux de l'aurore ne sont pas si doux que les premiers regards de la gloire. (Vauvenargues, Pensées et Maximes)
#2953
Dans tous les pays o√Ļ il y aura de la vanit√©, le go√Ľt sera mis au premier rang parce qu'il s√©pare les classes et qu'il est le signe de ralliement entre tous les individus de la premi√®re. (Mme de Sta√ęl, De l'Allemagne)
#2959
Le premier et le pire effet du gouvernement populaire est que le pouvoir suprême est placé dans des mains irresponsables. (Lord Brougham, De la Démocratie)
#3127
Le désespoir le plus profond est celui qui marque les premiers instants de notre première grande peine, lorsque l'on ne sait pas ce que c'est d'avoir souffert, et de s'être remis, d'avoir connu le chagrin, et d'avoir recouvré l'espoir. (Georges Eliot)
#3169
L'amour c'est comme le potage, les premières cuillerées sont trop chaudes, les dernières trop froides. (Jeanne Moreau)
#3198
Si l'homme a été doté d'un instrument aussi beau que les larmes c'est tout de même pour s'en servir un tant soit peu, et pas seulement durant les premières années de son existence. (Maxime Chattam)
#3287
Enfin Malherbe vint, et, le premier en France,
Fit sentir dans les vers une juste cadence.
(Nicolas Boileau, L'Art poétique)
#3387
Le premier baiser à la tempe, le premier murmure à l'oreille n'ont jamais reçu équivalence de musique ou de parole. (Rina Lasnier)
#3390
Quand tu m'as regardé pour la première fois, ma vieille liberté s'est mise à tituber. (Pierre Perret)
#3442
La première loi de l'Histoire est de ne pas oser mentir; la seconde, de ne pas craindre d'exprimer toute la vérité. (Léon XIII)
#3537
Heureuse par l'amour, quelle femme discute son bonheur? L'homme qui le lui donne est le premier parmi les hommes. Il n'est pas question de le comparer: il est roi... (Marcel Pr√©vost, Sa Ma√ģtresse et moi)
#3585
La religion a commenc√© le jour o√Ļ le premier idiot a rencontr√© le premier imb√©cile. (Voltaire, Dictionnaire philosophique)
#3602
Born√© dans sa nature, infini dans ses vŇďux,
L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux.
(Alphonse de Lamartine, Premières Méditations poétiques)
#3750
Hypocrite, √īte premi√®rement la poutre qui est dans ton Ňďil, et alors tu verras √† √īter la paille de l'Ňďil de ton fr√®re. (Nouveau Testament, Matthieu, VII, 5)
#3791
Un premier baiser, ça ne se raconte pas.
- Ça se vit et ça alimente les rêves et ça crée les premières insomnies.
(Marguerite Beaudry)
#3844
La premi√®re partie de notre vie est g√Ęch√©e par nos parents, la seconde par nos enfants. (Clarence Darrow)
#3863
Apprendre à mourir! Et pourquoi donc? On y réussit très bien la première fois! (Chamfort)
#3944
De blanches √©paules rebondies sur lesquelles j'aurais voulu pouvoir me rouler, des √©paules l√©g√®rement ros√©es qui semblaient rougir comme si elles se trouvaient nues pour la premi√®re fois, de pudiques √©paules qui avaient une √Ęme, et dont la peau satin√©e √©clatait √† la lumi√®re comme un tissu de soie. (Honor√© de Balzac, Le Lys dans la Vall√©e)
#4066
Lorsque le premier bébé rit pour la première fois, son rire se brisa en un million de morceaux, et ils sautèrent un peu partout.
Ce fut l'origine des fées. (James Barrie)
#4079
L'on aime bien qu'une seule fois, c'est la première: les amours qui suivent sont moins involontaires. (Jean de la Bruyère, Les Caractères)
#4208
C'était une tristesse trop grande, vertigineuse, qui ne cessait pas, qui même s'accroissait.
Tristesse trop grande pour les petits. Les petits connaissent les terreurs qui sont les premières, les terreurs princeps, celles qui sont sans référence dans l'expérience, qui plus jamais ne se retrouvent sur leur chemin. Les pires. Les tristesses abyssales. (Pascal Quignard)
#4221
On peut jurer, on peut se jurer de toujours vivre avec un être. Non de toujours le désirer, non de toujours le supporter. Ni même d'avoir mal quand il se sera détourné - le premier. (Claude Roy, Le malheur d'aimer)
#4315
Et moi qui vous ai tant aimée,
Et toi qui ne t'en souviens plus!
(Alfred de Musset, Premières Poésies)
#4321
Les confessions ont pour première conséquence de confirmer les prêtres dans leur célibat. (Georges Elgozy)
#4327
J'ai quelquefois aimé: je n'aurais pas alors
Contre le Louvre et ses trésors,
Contre le firmament et sa vo√Ľte c√©leste,
Changé les bois, changé les lieux
Honorés par les pas, éclairés par les yeux
De l'aimable et jeune Bergère
Pour qui, sous le fils de Cythère,
Je servis engagé par mes premiers serments.

(Jean de la Fontaine, Les Deux Pigeons)
#4331
Le premier homme qui s'est marié, il ne savait pas.
Le deuxième, il est inexcusable.
(Sacha Guitry)
#4336
Dans les p√©riodes o√Ļ tu sens l'envie de tomber amoureux, tu dois faire attention o√Ļ tu mets les pieds: comme avoir bu un philtre, de ceux qui te font tomber amoureux du premier √™tre que tu rencontres. Ce pourrait √™tre un ornythorinque.
(Umberto Eco, Le Pendule de Foucault, 36)
#4340
Les hommes veulent toujours être le premier amour d'une femme. C'est là leur vanité maladroite.
Nous les femmes avons un sens plus s√Ľr des choses: ce que veulent les femmes, c'est √™tre le dernier amour d'un homme.
(Oscar Wilde, A Woman of No Importance, II)
#4397
[...] l'incertitude me para√ģt quelquefois beaucoup plus pr√®s de la v√©rit√© que les solutions cat√©goriques. (Julien Green, Mon premier livre en anglais)
#4494
La cruauté, c'est le premier des attributs de Dieu. (André Gide, Les Faux-Monnayeurs)
#4620
Adultère:
- Mais la question est de ne pas faire de peine à sa femme!
- Ca ne se fait pas.
- Ca ne se sait pas.
- Ca se sait toujours.
- Comment?
- N'importe comment, par tout le monde, par le premier venu, par moi, tiens! Je ne laisse rien perdre, et, quand j'ai fait de la peine à quelqu'un, je veux qu'il le sache.
(Jules Renard, Journal)
#7607
Kant : Philosophe dont la pensée particulièrement touffue n’est généralement pas compréhensible dès la première lecture, et ne peut être assimilée qu’après l’avoir laissée dékanter un certain temps (Marc Escayrol, Mots et Grumots)
#4928
Quand tu as adopt√© et √©prouv√© un ami, accroche-le √† ton √Ęme avec un crampon d'acier; mais ne durcis pas ta main au contact du premier camarade frais √©clos que tu d√©nicheras. (William Shakespeare, Hamlet)
#4934
Tout journal, de la première ligne à la dernière, n'est qu'un tissu d'horreurs. Guerres, crimes, vols, impudicités, tortures, crimes des princes, crimes des nations, crimes des particuliers, une ivresse d'atrocité universelle.
Et c'est de ce d√©go√Ľtant ap√©ritif que l'homme civilis√© accompagne son repas de chaque matin. Je ne comprends pas qu'une main pure puisse toucher un journal sans une convulsion de d√©go√Ľt. (Charles Baudelaire, Journaux intimes; CIII)
#7558
Quelle malchance a pu dénaturer l'homme - seul vraiment né pour vivre libre - au point de lui faire perdre la souvenance de son premier état et le désir de le reprendre ? (La Boétie)
#4972
L'on dit à la Cour du bien de quelqu'un pour deux raisons: la première, afin qu'il apprenne que nous disons du bien de lui; la seconde, afin qu'il en dise de nous. (Jean de La Bruyère, Caractères)
#5018
La première politesse de l'écrivain, n'est-ce point d'être bref? (Anatole France, La Vie littéraire)
#5031
Je tremblais que Marthe appart√ģnt √† son mari plus qu'elle ne voulait le pr√©tendre. Comme il m'est impossible de comprendre ce que je go√Ľte la premi√®re fois, je devais conna√ģtre ces jouissances de l'amour chaque jour davantage. En attendant, le faux plaisir m'apportait une vraie douleur d'homme: la jalousie. (Raymond Radiguet, Le Diable au Corps)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.