Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#58
Je dis qu'il faut ĂŞtre voyant, se faire voyant.
Le poète se fait voyant par un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens. Toutes les formes d'amour, de souffrance, de folie; il cherche lui-même, il épuise en lui tous les poisons, pour n'en garder que les quintessences. (Arthur Rimbaud)
#254
C'est une règle constante que les dernières passions se nourissent et s'accroisent de toutes celles qui les ont précédées. (Stefan Zweig)
#456
L'important ce n'est pas tellement d'avoir des souvenirs, c'est toujours de régler ses comptes avec eux. (Umberto Eco)
#926
Voulez-vous dire que les Blancs sont intellectuellement supérieurs au Noirs et ont donc droits de les réduire en esclavage? Cette règle fait de vous l'esclave du premier homme dont l'intellect est supérieur au votre. (Abraham Lincoln)
#1238
Tout est déterminé, sans doute, mais comme nous ne savons pas comment il l'est, ni ce qui est prévu ou résolu, nous devons faire notre devoir, suivant la Raison que Dieu nous a donnée et suivant les règles qu'il nous a prescrites. (Gottfried Wilhelm Leibniz, Théodicée)
#1484
Quand une lecture vous élève l'esprit, et qu'elle vous inspire des sentiments nobles et courageux, ne cherchez pas une autre règle pour juger l'ouvrage; il est bon, et fait de main d'ouvrier. (Jean de La Bruyère, Les Caractères, I, 31)
#1740
Les plus coupables sont les moins généreux; c'est la règle. (Pierre Augustin Caron de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, acte III, scène 16)
#1866
Les remarques des fautes d'un ouvrage se feront avec modestie et civilité, et la correction en sera soufferte de la même sorte. (Statuts & Règlemens de l'Académie française du 22 février 1635, art. XXXIV).
#1965
C'est la force de la passion qui crée la force de la règle. (Jean Jaurès, L'Armée nouvelle, chap. 4)
#2074
Le plus grand dérèglements de l'esprit, c'est de croire les choses parce qu'on veut qu'elles soient, et non parce qu'on a vu qu'elles sont en effet. (Bossuet, Traité de la connaissance de Dieu et de soi-même)
#2346
Si quelque chose devait être antipathique à Monsieur de Fontanes, c’était ma manière d’écrire. En moi commençait avec l’école dite romantique, une révolution dans la littérature française : toutefois mon ami, au lieu de se révolter contre ma barbarie, se passionna pour elle. Je voyais bien de l’ébahissement dans son visage quand je lui lisais des fragments des Natchez, d’Atala, de René; il ne pouvait ramener ces productions aux règles communes de la critique, mais il sentait qu’il entrait dans un monde nouveau; il voyait une nature nouvelle; il comprenait une langue qu’il ne parlait pas... (Chateaubriand)
#2573
.. sur les règles de sagesse, il est plus sage de ne rien dire. (Sören Kierkegaard)
#3412
Le temps est un grand maître, il règle bien des choses. (Pierre Corneille)
#3567
Nul doute: l'erreur est la règle; la vérité est l'accident de l'erreur. (Georges Duhamel)
#3590
La règle me déplaît; j'écris confusément:
Jamais un bon esprit ne fait rien qu'aisément.
(Théophile de Viau)
#3688
Je transforme en règle de vie ce qui etait invitation à la mort et je refuse le suicide. (Albert Camus)
#7839
« Conscience ! conscience ! instinct divin, immortelle et céleste voix ; guide assuré d’un être ignorant et borné, mais intelligent et libre ; juge infaillible du bien et du mal, qui rends l’homme semblable à Dieu, c’est toi qui fais l’excellence de sa nature et la moralité de ses actions ; sans toi je ne sens rien en moi qui m’élève au-dessus des bêtes, que le triste privilège de m’égarer d’erreurs en erreurs à l’aide d’un entendement sans règle et d’une raison sans principe. » (J.-J. Rousseau, Émile ou de l'éducation, 1762)
#5541
Il est absurde d'avoir une règle rigoureuse sur ce qu'on doit lire ou pas. Plus de la moitié de la culture intellectuelle moderne dépend de ce qu'on ne devrait pas lire. (Oscar Wilde, Phrases et Philosophies)
#5773
Règle n°1: Le client a toujours raison.
Règle n°2: Si le client a tort, se référer à la règle n°1.
(Tout commercant qui se respecte)
#5779
On s'égare rarement en s'imposant soi-même des règles sévères. (Confucius, Entretiens du Maître avec ses disciples)
#5815
Eduque ta raison, tu n'as rien d'autre.
N'admets pour provisoirement acceptable que ce que ta raison estime dûment démontré.
Laisse de côté les questions sans réponse.
Fuis la métaphysique.
Ne te conduis pas en fonction d'une morale transcendante.
Mais que ta morale soit faite des règles nécessaires à la vie de chacun dans une société harmonieuse et fraternelle. (François Cavanna, Lettre ouverte aux culs-bénits)
#5912
On ne peut juger de la vie par une plus fausse règle que la mort. (Vauvenargues, Réflexions et maximes)
#5980
De vrai, j'ai autrefois appris que le vice, ce n'est que dérèglement et faute de mesure, et par conséquent il est impossible d'y attacher la constance. (Michel de Montaigne, Essais 2.1)
#6004
Le maniement de la pensée féminine a ses règles inflexibles ; celui qui se met en tête de persuader une femme, de réfuter son point de vue à coups de bonnes raisons, a peu de chances d'aboutir. Il est bien plus judicieux de repérer l'image qu'elle veut donner d'elle-même (ses principes, idéaux, convictions), puis d'essayer d'établir (par sophismes) un rapport harmonieux entre ladite image et la conduite que nous souhaitons lui voir tenir. (Milan Kundera, La plaisanterie)
#6075
La grammaire, comme l'enseignement ne vaut que par la règle... et la règle par l'exception. (André Lévy, L'enseignement)
#6087
A l'instar de la circulation routière, la circulation orthographique aurait trois types de règles: des règles fermes, sorte de feux rouges incontournables; des règles souples, telles que les règles de stationnement marquées d'une certaine liberté; et des règles non codées, plus tolérantes, telles que la file en circulation urbaine, dont la gestion est laissée à la libre initiative." (J.-A. Tschoumy, La réforme de l'orthographe)
#6152
A chaque règlement nouveau qu'on impose à la France, chaque citoyen français s'inquiète de savoir non point comment le suivre, mais comment l'éluder. J'en reviens toujours à ceci: on parle de défaut d'organisation; c'est défaut de conscience qu'il faut dire. (André Gide, Journal 1889-1939)
#6193
Homme faible et vain! tu prétends d'être libre; hélas! ne vois-tu pas tous les fils qui t'enchaînent? Ne vois-tu pas que ce sont des atomes qui te forment, que ce sont des atomes qui te meuvent, que ce sont des circonstances indépendantes de toi qui modifient ton être et qui règlent ton sort? Dans une nature puissante qui t'environne, serais-tu donc le seul être qui pût résister à son pouvoir? Crois-tu que tes faibles voeux la forceront de s'arrêter dans sa marche éternelle, ou de changer son cours? (Paul-Henri, baron d'Holbach, Système de la nature)
#6388
[Les médecins], en règle générale, sont les gens les plus inintéressants de la planète, parce qu'ils sont les moins capables d'intérêt. (Thomas Bernhard, Extinction)
#6544
[...] Heureux, qui vit chez soi;
De régler ses désirs faisant tout son emploi.
(Jean de La Fontaine, L'Homme qui court après la Fortune et l'Homme qui l'attend dans son lit)
#6955
En principe, prétendaient-ils, l'assèchement de la plaine ne pouvait faire l'objet que d'un plan gouvernemental, mais aucun règlement, à leur connaissance, n'interdisait à un concessionnaire de faire des barrages sur sa propre concession. (Marguerite Duras, Un barrage contre le Pacifique)
#7009
Le grand malheur de notre temps est que justement la politique prétend nous munir, en même temps, d'un catéchisme, d'une philosophie complète et même quelquefois d'un art d'aimer. Or le rôle de la politique est de faire le ménage et non pas de régler nos problèmes intérieurs. J'ignore pour moi s'il existe un absolu. Mais je sais qu'il n'est pas de l'ordre politique. L'absolu n'est pas l'affaire de tous : il est l'affaire de chacun. (Albert Camus, La crise de l'homme)
#7215
Pas de libération sans un minimum de rigueur, de règles, d'interdits consentis, assumés, pour être ensuite surmontés et distancés. (Louis Pauwels, Les dernières chaînes)
#7272
Celui qui se conforme aux règles évite de réfléchir. Si tu raisonnes en restant dans le cadre, tu ne trouveras jamais de solutions autres que celles auxquelles tout le monde a déjà pensé. Il faut sortir du cadre... (Laurent Gounelle, Les dieux voyagent toujours incognito, Pocket, p. 321)
#7458
Quand quelqu'un te fait du tort ou dit du mal de toi, persuade-toi qu'il croit y être obligé. Il n'est donc pas possible qu'il suive tes jugements, mais les siens propres, de sorte que, s'il juge mal, il est seul blessé, comme il est le seul qui se trompe. En effet, si quelqu'un croit faux un syllogisme très juste et très suivi, ce n'est pas le syllogisme qui en souffre, mais celui qui se trompe en en jugeant mal. Si tu te sers bien de cette règle, tu supporteras patiemment tous ceux qui parleront mal de toi ; car, à chaque injure, tu ne manqueras pas de dire : « Il croit avoir raison. » (Épictète, Pensées - LXVIII)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.