Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#1156
Il faut de la religion pour la religion, de la morale pour la morale, de l'art pour l'art. Le bien et le saint ne peuvent ĂȘtre la route de l'utile, ni mĂȘme du beau. (Victor Cousin, Cours de philosophie [1818])
#1178
Car les mythes sont à la religion ce que la poésie est à la vérité, des masques ridicules posés sur la passion de vivre. (Albert Camus, Noces)
#1772
Une société sans religion est comme un vaisseau sans boussole.
(Napoléon Ier)
#1861
Étranges philosophes, qui, parce qu'il s'arrĂȘtent, se croient arrivĂ©s [...] (FĂ©lix-Antoine Dupanloup, DĂ©fense de la rĂ©ligion)
#2023
Le centre droit représente la vraie opinion de la France. (Maine de Biran, Fragments relatifs aux fondements de la morale et de la religion, VI, 18 décembre 1821)
#2167
Si on nous apporte sous le titre de l'esprit quelque chose qui ne soit contenue en l'Evangile, ne le croyons pas. (Calvin, Institution de la Religion chrétienne)
#2343
Ma religion n'a aucun sens
et ne m'aide pas
c'est pourquoi je m'y tiens.
(Anne Carson)
#7875
"Les religions sont comme les vers luisants: pour briller, il leur faut de l’obscuritĂ©" A. Schopenhauer

#2396
Mrs Joe Ă©tait une mĂ©nagĂšre d’une extrĂȘme propretĂ©, mais elle s’arrangeait pour rendre sa propretĂ© moins confortable et moins acceptable que la saletĂ© mĂȘme. La propretĂ© est comme la religion, et certains en font de mĂȘme avec leur religion. (Charles Dickens)
#2661
En art, la recherche d'un contenu collectivement compréhensible est une erreur : le contenu sera toujours individuel. La religion s'est également trouvée diminuée par cette recherche "collective". (Piet Mondrian)
#2676
Nous pouvons donc supposer l'existence d'un second état bien défini, extraordinaire, capital, auquel l'homme est capable d'accéder et qui est plus ancien que toute religion. (Robert Musil)
#2710
Chacun peut dire de sa foi qu'il la considÚre comme la meilleure et comme la seule vraie; mais c'est, à un haut degré, un signe d'orgueil injustifié que de la déclarer comme la mesure de toutes choses et de considérer tous ceux qui sont d'un autre avis comme des insensés, frappés d'aveuglement. (Helmuth De Glasenapp, Les cinq grandes religions du monde)
#3102
L'hérésie est la vie de la religion. C'est la foi qui fait les hérétiques. Dans une religion morte, il n'y a plus d'hérésies. (André SuarÚs, Péguy)
#3585
La religion a commencĂ© le jour oĂč le premier idiot a rencontrĂ© le premier imbĂ©cile. (Voltaire, Dictionnaire philosophique)
#3731
Une société d'athées inventerait aussitÎt une religion. (Honoré de Balzac)
#4500
Les persĂ©cutions ont toujours eu lieu (ou presque), jusqu'Ă  prĂ©sent, au nom d'une religion. Que la libre pensĂ©e Ă  son tour persĂ©cute, la religion trouve cela monstrueux. Mais peut-on vraiment dire qu'il y ait persĂ©cution? J'ai toujours quelque peine Ă  accepter pour vrai ce qu'on a tout intĂ©rĂȘt Ă  nous faire croire. (AndrĂ© Gide, Journal)
#4501
Ce jeune musulman, Ă©lĂšve de Massignon, qui vint un matin me parler et que j'envoyai Ă  Marcel de Coppet: avec des larmes, des sanglots dans la voix, il racontait sa conviction profonde: l'Islam seul Ă©tait en possession de la vĂ©ritĂ© qui pouvait apporter la paix au monde, rĂ©soudre les problĂšmes sociaux, concilier les plus irrĂ©ductibles antagonismes des nations... Berdiaeff rĂ©serve ce rĂŽle Ă  l'orthodoxie grecque. De mĂȘme le catholique ou le juif, chacun Ă  sa religion propre. C'est au nom de Dieu qu'on se battra. Et comment en serait-il autrement, du moment que chaque religion prĂ©tend au monopole de la vĂ©ritĂ© rĂ©vĂ©lĂ©e? Car il ne s'agit plus ici de morale; mais bien de rĂ©vĂ©lation. C'est ainsi que les religions, chacune prĂ©tendant unir tous les hommes, les divisent. Chacune prĂ©tend ĂȘtre la seule Ă  possĂ©der la VĂ©ritĂ©. La raison est commune Ă  tous les hommes, et s'oppose Ă  la religion, aux religions. (AndrĂ© Gide, Journal)
#4505
Nombreux sont ceux qui confondent mysticisme et spiritualitĂ©, et qui croient que l'homme ne peut que ramper, si la religion ne le soulĂšve; qui croient que seule la religion peut empĂȘcher l'homme de ramper. (AndrĂ© Gide, Journal)
#7746
La religion semble ĂȘtre un fardeau qui rend les fous plus fous, qui en rend fou plus d'un... qui est tout pour certains, qui se perdent en chemin ! (MylĂšne Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#5196
Il ne devrait y avoir qu'une religion pour tout le monde; une religion qui nous apprendrait Ă  nous passer d'elle. (Albert Brie, Le mot du silencieux)
#5305
Une religion sans surnaturel.
Cela me fait penser à une annonce que j'ai lue ces années-ci dans les grands journaux: Vin sans raisin. (Edmond et Jules Goncourt)
#5402
Réfléchir, c'est nier ce que l'on croit. (Alain, Propos sur la religion)
#5634
C'est l'Etat, c'est l'autel de la religion politique sur lequel la sociĂ©tĂ© naturelle est toujours immolĂ©e: une universalitĂ© dĂ©vorante, vivant de sacrifices humains, comme l'Église. (MikhaĂŻl Bakounine - FĂ©dĂ©ralisme, socialisme et antithĂ©ologisme)
#5729
L'idée de Dieu et les religions sont source et maintien de l'ignorance, de l'abrutissement, par conséquent de l'esclavage et de la misÚre. (Louis-Auguste Blanqui)
#5754
C'est la force des dirigeants modernes d'avoir compris que la religion ayant cessĂ© d'ĂȘtre l'opium du peuple, la loterie, fille du rĂȘve et de la dĂ©mocratie, qui pour un investissement modique promet l'Ă©galitĂ© des chances, pouvait constituer une drogue de substitution. (Philippe Bouvard, Journal)
#5885
L'orgueil philosophique est le plus stupide de tous. Si un jour par miracle la tolĂ©rance s'instaure parmi les hommes, les philosophes seront les seuls Ă  ne pas en vouloir et Ă  ne pas en bĂ©nĂ©ficier. C'est qu'une vision du monde ne peut pas s'accorder avec une autre vision, ni l'admettre, encore moins la justifier. Être philosophe, c'est croire que vous ĂȘtes le seul Ă  l'ĂȘtre, que personne d'autre ne peut avoir cette qualitĂ©. Seuls les fondateurs de religions ont une mentalitĂ© pareille. Construire un systĂšme, c'est de la religion en plus bĂȘte. (Emil Cioran, Carnets)
#5921
Cessons de rĂȘver l'homme, cessons de faire de l'humanisme une religion : ce ne serait qu'un narcissisme gĂ©nĂ©ralisĂ© ou hypostasiĂ©. L'homme n'est grand que dans la conscience qu'il a de sa misĂšre. Il n'est humain qu'Ă  condition de renoncer Ă  la divinitĂ©. L'homme, par exemple, n'est ni maĂźtre ni possesseur de la nature: si l'humanisme n'est pas un sous-ensemble de l'Ă©cologisme, il ne saurait non plus justifier une quelconque indiffĂ©rence Ă  l'environnement ou aux autres espĂšces vivantes. (AndrĂ© Comte-Sponville, Une Ă©ducation philosophique)
#5941
Une philosophie meurt nécessairement avec son philosophe... Une philosophie qui reste devient une religion. (Pierre Michel Duffieux, Dissertations pour Monique)
#5969
En religion et en Ă©ducation, le zĂšle qui vient de l'Ăąme est tout, parce que dans les choses morales le feu vient toujours de quelque lumiĂšre secrĂšte.
(Joseph Joubert, Carnets [Tome 2])
#6060
DĂ©crire les religions comme des virus de l'esprit est quelquefois interprĂ©tĂ© comme mĂ©prisant ou mĂȘme hostile. C'est les deux... Amoureux de la vĂ©ritĂ©, je suis mĂ©fiant vis a vis des croyances qui ne sont pas Ă©tayĂ©es par l'Ă©vidence. (Richard Dawkins)
#6260
Ce n'est pas seulement l'intĂ©rĂȘt qui fait s'entre-tuer les hommes. C'est aussi le dogmatisme. Rien n'est aussi dangereux que la certitude d'avoir raison. Rien ne cause autant de destruction que l'obsession d'une vĂ©ritĂ© considĂ©rĂ©e comme absolue. Tous les crimes de l'histoire sont des consĂ©quences de quelque fanatisme. Tous les massacres ont Ă©tĂ© accomplis par vertu, au nom de la religion vraie, du nationalisme lĂ©gitime, de la politique idoine, de l'idĂ©ologie juste; bref au nom du combat contre la vĂ©ritĂ© de l'autre, du combat contre Satan. (François Jacob, Le jeu des possibles)
#6339
Le sens moral est en nous une faculté naturelle, tout comme le sens de l'odorat et le sens du toucher.
Quant Ă  la Loi et Ă  la Religion, qui elles aussi ont prĂȘchĂ© ce principe [de solidaritĂ©], nous savons qu'elles l'ont simplement escamotĂ© pour en couvrir leur marchandise - leur prescription Ă  l'avantage du conquĂ©rant, de l'exploiteur et du prĂȘtre. (Piotr Kropotkine, La morale anarchiste)
#6386
C'est se condamner à ne s'atteindre jamais que de rechercher son identité dans une religion, une idéologie, une nationalité, une race, une culture, une tradition, un mythe, une image. S'identifier à ce que l'on possÚde en soi de plus vivant, cela seul émancipe. (Raoul Vaneigem, Avertissement aux écoliers et lycéens)
#6404
Ne mĂ©langeons pas les torchons avec les serviettes, s'il te plaĂźt! Il y a le clergĂ©... et il y a la religion! (Jean L'HĂŽte, Confessions d'un enfant de chƓur)
#6406
Je t'ai dĂ©jĂ  expliquĂ© ce que c'Ă©tait la religion. [...] C'est ce grand horloger qui fait tourner le monde. Sans lui, il y a beaucoup de questions que la science laisserait sans rĂ©ponse!... (Jean L'HĂŽte, Confessions d'un enfant de chƓur)
#6479
Les religions ne sont que les trusts des superstitions. (Jacques Prévert, Spectacle)
#7041
Les esprits forts sont, en fait de religion, ce que sont les beaux esprits en fait de littérature. (Jean-Benjamin de Laborde, Pensées et maximes)
#7178
Il ne faut pas que les enfants reçoivent la religion, il faut qu'ils l'attrapent de leur entourage, comme on attrape la rougeole. (Paul Claudel, Journal)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.