Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#77
La position [personnelle] de l'écrivain est sans doute plus difficile.
Ce n'est plus Raimu qui parle: c'est moi. Par ma seule fa√ßon d'√©crire, je vais me d√©voiler tout entier, et si je ne suis pas sinc√®re ‚ÄĒ c'est-√†-dire sans aucune pudeur ‚ÄĒ j'aurais perdu mon temps √† g√Ęcher du papier. (Marcel Pagnol, La Gloire de mon p√®re, Avant-propos)
#457
Nous savons que nous allons vers la mort et, face à cette occurrence inéluctable, nous n'avons qu'un instrument: le rire. (Umberto Eco)
#477
Quand nous v√ģmes le doux sourire de l'amante bais√© par les l√®vres de l'amant, celui qui jamais plus ne sera s√©par√© de moi me baisa la bouche, tout tremblant; et ce jour-l√†, nous ne l√Ľmes pas plus avant. (Dante, Enfer)
#481
Belles personnes,
Rayonnez, fleurissez, soyez des échansonnes
De rêve, d'un sourire enchantez un trépas,
Inspirez-vous des vers... mais ne les jugez pas!
Commentaire : Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac
#482
Rassurez les Gr√Ęces confuses!
Ne trahissez point vos appas.
Voulez-vous ressembler aux Muses?
Inspirez, mais n'écrivez pas! (Ecouchard-Lebrun, Ode aux Belles qui veulent écrire)
#556
... il est de nécessité que tout homme apprenne à lire et à écrire avant d'apprendre à penser. Tout langage est d'abord ramage et gazouillement, comme des oiseaux. (Emile Chartier [Alain])
#685
Une chaumi√®re, un cŇďur, avec des lauriers roses et des pommiers fleuris, avec des poules et des lapins, comment ne pas adorer cela?
Et je l'adore ‚ÄĒ √† condition qu'il y ait aussi de quoi √©crire une ou deux pi√®ces de th√©√Ętre. (Sacha Guitry; Th√©√Ętre, je t'adore)
#894
Un sourire co√Ľte moins cher que l'√©lectricit√©, mais donne autant de lumi√®re.
(Abbé Pierre)
#941
S'il veut être en paix avec lui même, un musicien doit faire de la musique, un peintre doit faire de la peinture, un poète écrire. (Abraham Maslow)
#1173
Mieux vaut de ris que de mal écrire
Pour ce que rire est le propre de l' homme
RABELAIS
#1296
Ecrire un roman, c'est raconter une histoire. Ce sont les gens que vous faites vivre qui donnent le ton du roman, la couleur des mots qui sortent de la plume. (Paul Auster)
Commentaire : Extrait d'un Entretien avec Pierre Assouline - Avril 1994
#1414
Je vis le sceptre rayonnant de l'éclair
S'étendre et écrire dans le ciel
L'autographe terrible de Dieu. (Joakin Miller, Le Vaisseau du Désert)
#1417
Ecrire proprement sa langue est une des formes du patriotisme. (Lucie Delarue-Mardrus, La Liberté)
#1419
Pour écrire en prose, il faut absolument avoir quelque chose à dire; pour écrire en vers, ce n'est pas indispensable. (Louise Ackermann)
#1421
Ecrire, et ne pas publier, est un état bien agréable. (Henri Millon de Montherlant, Service inutile)
#1422
Je ne suis le porte-drapeau de personne...
Ecrire est une entreprise tellement solitaire. (Françoise Sagan)
#1443
Caressez longuement votre phrase et elle finira par sourire. (Anatole France)
#1472
La lecture est un acte d'identification: si nous comprenons ce que nous lisons, c'est que les sentiments exprimés sont déjà en nous. Autrement, le livre nous tombe des mains. (Madeleine Chapsal, Oser écrire)
#1473
La lecture est un art et tout le monde n'est pas artiste. (Madeleine Chapsal, Oser écrire)
#1552
Il est si beau, l'enfant, avec son doux sourire,
Sa douce bonne foi, sa voix qui veut tout dire,
Ses pleurs vites apaisés. (Victor Hugo, Les Feuilles d'Automne)
#1688
√Čcrire, c'est une fa√ßon de parler sans √™tre interrompu. (Jules Renard, Journal (Gallimard) 10 avril 1895)
#1737
Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer. (Pierre Augustin Caron de Beaumarchais, Le Barbier de Séville, acte I, scène 2)
#1787
Plus le visage est sérieux, plus le sourire est beau. (François-René de Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, livre XXIV, chap. 10)
#1842
Comme, chez les enfants, le rire est pr√®s des pleurs! (Casimir Delavigne, Les Enfants d'√Čdouard, acte I, sc√®ne 1)
#1889
L'Homme noir, l'auteur de ce quasi-livre, ne veut pas √Čcrire; c'est √Čcire qui a voulu et veut l'auteur. (Xavier Forneret, Sans titre, par un homme noir blanc de visage)
#2346
Si quelque chose devait être antipathique à Monsieur de Fontanes, c’était ma manière d’écrire. En moi commençait avec l’école dite romantique, une révolution dans la littérature française : toutefois mon ami, au lieu de se révolter contre ma barbarie, se passionna pour elle. Je voyais bien de l’ébahissement dans son visage quand je lui lisais des fragments des Natchez, d’Atala, de René; il ne pouvait ramener ces productions aux règles communes de la critique, mais il sentait qu’il entrait dans un monde nouveau; il voyait une nature nouvelle; il comprenait une langue qu’il ne parlait pas... (Chateaubriand)
#2423
Lorsque le premier bébé rit pour la première fois, son rire se brisa en un million de morceaux, et ils sautèrent un peu partout. Ce fut l'origine des fées. (Sir James-Matthew Barrie, Le petit oiseau blanc)
#2489
Et pourquoi, dans des minutes de joyeuse insouciance, sentons-nous la tristesse s'insinuer en nous? Le rire se fige sur nos l√®vres, notre visage s‚Äôassombrit et nous voici aussit√īt diff√©rents de nos compagnons... (Nicolas Gogol)
#2502
Les femmes d'√† pr√©sent sont bien loin de ces mŇďurs:
Elles veulent écrire et devenir auteurs. (Molière, Les Femmes Savantes)
#2620
Un auteur, qu'il soit bon ou mauvais, ou entre les deux, est un animal que chacun a le droit d'attaquer; car si tout le monde n'est pas capable d'écrire des livres, tout le monde se croit capable de les juger. (Matthew Gregory Lewis)
#2641
Qui sait, c'est peut-être au nom de cette vieille douleur qu'on commence à écrire. Du fond de cette douleur. Que l'écriture nuance et transforme, mais ne guérit pas, tout en faisant de l'homme ce qu'il est. (Vladimir Makanine)
#2650
Il faut être, en effet, bien fou, bien audacieux, bien outrecuidant ou bien sot, pour écrire encore aujourd'hui. (Guy de Maupassant)
#2771
Mais il se d√©go√Ľta tr√®s vite
Du travail acharné ; jamais
Il ne parvint à rien écrire
Et resta loin de cette caste
Jalouse, dont je ne dis rien
Attendu que j'y appartiens.
(Pouchkine)
#2780
... il √©tait temps de savoir ce que je comptais √©crire. Mais d√®s que je me le demandais, t√Ęchant de trouver un sujet o√Ļ je pusse faire tenir une signification philosophique infinie, mon esprit s'arr√™tait de fonctionner, je ne voyais plus que le vide en face de mon attention, je sentais que je n'avais pas de g√©nie ou peut-√™tre une maladie c√©r√©brale l'emp√™chait de na√ģtre. (Marcel Proust)
#2988
Rire est le propre de l'homme. (Rabelais)
#3229
"C'est un gouffre du rire" Victor Hugo
Commentaire : en parlant de François Rabelais
#3280
Avant donc que d'écrire, apprenez à penser. (Nicolas Boileau, l'Art poétique)
#3297
Qui ne sait se borner ne sut jamais écrire. (Nicolas Boileau)
#3318
Il me suffit d√©sormais de fermer mes paupi√®res pour te voir, cesser de respirer pour sentir ton souffle. Alors √©coute: o√Ļ que je sois, je devinerai tes √©clats de rire, je verrai les sourires dans tes yeux, j'entendrai les √©clats de ta voix. Savoir simplement que tu es l√† quelque part sur cette terre sera, dans mon enfer, mon petit coin de paradis. (Marc Levy)
#3444
Un sourire est une clef secrète qui ouvre bien des coeurs. (Baden-Powell)
#3471
Ecrire, c'est parler sans être interrompu.... (Victor Hugo)
#3549
Aucun poème ne sera si grand, si noble, si véritablement digne du nom de poème, que celui qui aura été écrit uniquement pour le plaisir d'écrire un poème. (Charles Baudelaire)
#3613
Il y a toujours une chanson accrochée à nos souvenirs,
Il y a toujours une raison qui nous fasse pleurer ou sourire.
(Dalida, Il y a toujours une chanson)
#3645
L'amour, l'amitié, c'est surtout rire avec l'autre, c'est partager le rire que de s'aimer. (Arletty)
#3697
Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer.
(Beaumarchais - le Barbier de Séville)
#3814
Une lettre parfaite est une lettre qui ne contient qu'une idée.
Si vous avez une idée, dites-la et arrêtez-vous.
C'est déjà si beau, d'avoir une idée!
(Paul Reboux, le nouveau savoir-écrire)
#3873
Il y a des chagrins d'amour que le temps n'efface pas et qui laissent aux sourires des cicatrices imparfaites. (Marc Levy)
#3960
Un prisonnier qui sait lire et écrire n'est pas en prison. (Abla Farhoud, Le bonheur à la queue glissante)
#4066
Lorsque le premier bébé rit pour la première fois, son rire se brisa en un million de morceaux, et ils sautèrent un peu partout.
Ce fut l'origine des fées. (James Barrie)
#4126
√Čcrire c'est affronter un visage inconnu. (Edmond Jab√®s)
#4159
√Čcrire, c'est aussi inspirer autrui, le pousser vers sa ressemblance, vers sa pr√©f√©rence. (Jean Cayrol)
#4240
√Čcrire, c'est unir la vie int√©rieure √† la vie ext√©rieure. C'est attendre longtemps, sans avoir peur, avant de pouvoir lier l'histoire du monde √† son histoire. (Nina Bouraoui)
#4259
On peut être écrivain sans écrire, poète sans poèmes. C'est un état, pas une fonction ni une activité, encore moins un métier. (Isabelle Jarry)
#4288
Mais je veux profiter de mes dernières années et rire un peu. J'ai cru pendant soixante ans qu'il fallait prendre la vie au sérieux. C'est beaucoup trop. (Jean Anouilh, Le bal des voleurs)
#4289
L'id√©al quand on lit, c'est de tout oublier. Savoir que dans un livre se trouve un ton, qu'on va √™tre √©tonn√©, √©merveill√©, √©mu √† coup s√Ľr, qu'on va sourire, qu'on va conna√ģtre un plaisir sans retenue. Le savoir pendant des ann√©es, se retenir d'aller v√©rifier, puis un jour risquer un oeil, pour voir. Et ne pas √™tre d√©√ßu. La grande joie qui nous emplit, que n'a certes pas connue l'auteur du livre. (Gilles Archambault, Les plaisirs de la m√©lancolie)
#4394
Faire rire le public. Dissipe son ennui. Et s'il te m√©prise et t'oublie sit√īt qu'il a pass√© la porte, ah! laisse-le, √ßa ne fait rien. On oublie toujours ceux qui vous ont fait du bien. (Sacha Guitry, Debureau)
#4480
Je l'ai vu, ton sourire aussi beau que le jour;
Et l'heure du sourire est l'heure de l'amour.
(Alfred de Vigny, Poèmes antiques)
#4575
La lumière apporte la joie mais le soleil donne le plus beau des sourires. (Sophie Boez)
#4809
Ecrire des vers à vingt ans, c'est avoir vingt ans. En écrire à quarante, c'est être poète. (Francis Carco)
#4810
On pense à partir de ce qu'on écrit et pas le contraire. (Louis Aragon; Je n'ai jamais appris à écrire ou les Incipits)
#4811
Ecrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit. (Marguerite Duras, Ecrire)
#4813
Ecrire, c'est d'abord ne pas être vu. (Annie Ernaux)
#4814
Ecrire permet d'oublier la meute. (Charles De Gaulle)
Commentaire : Les chênes qu'on abat - par André Malraux
#4815
Ecrire, ce n'est pas vivre. C'est peut-être survivre. (Blaise Cendrars)
#4817
Ecrire, c'est se montrer. (Jean Chalon, Journal de Paris)
#4818
On ne peut rien écrire dans l'indifférence. (Simone de Beauvoir, Les Mandarins)
#4819
Pour bien écrire, il faut une facilité naturelle et une difficulté acquise. (Joseph Joubert, Pensées)
#4820
Ecrire, c'est presque toujours mentir. (Jules Renard, Journal)
#4821
Si on appelle écrivain un homme qui écrit, on appelle aujourd'hui jeune écrivain un homme qui a l'intention d'écrire. (Alfred Capus)
#4822
Ecrire, c'est mettre en ordre ses obsessions. (Jean Grenier, Albert Camus)
#4824
On se ruine l'esprit à trop écrire. On le rouille à n'écrire pas. (Joseph Joubert, Carnets)
#4825
Il vous vient quelquefois un d√©go√Ľt d'√©crire en songeant √† la quantit√© d'√Ęnes par lesquels on risque d'√™tre lu. (Pau L√©autaud, Passe-temps)
#4826
Le bon sens, c'est la source et le principe du bien écrire. (Horace)
#4827
Il faut autant de travail pour √©crire un mauvais livre qu'un bon; il sort avec la m√™me sinc√©rit√© de l'√Ęme de l'auteur. (Aldous Huxley)
#4829
Pour écrire bien, il faut sauter les idées intermédiaires, assez pour n'être pas ennuyeux; pas trop, de peur de n'être pas entendu. (Montesquieu, Mes Pensées)
#4831
A la question toujours posée: "Pourquoi écrivez-vous ?", la réponse du Poète sera toujours la plus brève: "Pour mieux vivre". (Saint-John Perse, Réponse à un questionnaire sur les raison d'écrire)

#7734
¬ę Si tes larmes coulent, il faut les ramasser pour en faire un collier ¬Ľ, disait Grand-M√®re.
¬ę Mais pas de larmes de crocodiles, petite fille ! √áa ne deviendrait qu'un collier de billes... ¬Ľ, pr√©vient-elle.
¬ę Non, des larmes de d√©rive, de peine, ou des larmes de rire... celles-ci sont des perles de vie comme les perles de pluie. [...] ¬Ľ(Myl√®ne Farmer, Lisa-Loup et le Conteur)
#4862
Un conteur est un monsieur qui, ne sachant pas écrire, débite prétentieusement des balivernes. (Joris-Karl Huysmans)
#4945
Tout l'art d'écrire des lettres est dans l'emploi de ces finesses opportunes, de ces nuances par l'effet desquelles on donne ceux aux gens l'impression que l'on parle d'eux, tout en ne parlant que de soi. (Paul Reboux, Le nouveau savoir-écrire)
#7495
"Ecrire est une vue de l'esprit. C'est un travail ingrat qui mène à la solitude" ( Blaise Cendrars, extrait de l'homme foudroyé).
#7526
"Une vérité est toujours subjective et indirecte. Elle ne peut se transcrire dans une loi ou par les résultats. Mais seulement dans les actes, car ceux là sont incontournables." (Claude DAMIEN, "l'Overdose de l'art contemporain", 2009)
#5022
La politesse, c'est l'indifférence organisée.
Le sourire est un système.
Les égards sont des prévisions.
(Paul Valéry, Tel Quel)
#5107
J'ai déchiré le testament que je venais d'écrire, il faisait tant d'heureux que j'en serais arrivé à me tuer pour ne pas trop les faire attendre. (Sacha Guitry)
#5315
Il est certains esprits dont les sombres pensées
Sont d'un nuage épais toujours embarrassées;
Le jour de la raison ne le sauroit percer.
Avant donc que d'écrire apprenez à penser.
Selon que notre idée est plus ou moins obscure,
L'expression la suit, ou moins nette, ou plus pure.
Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement,
Et les mots pour le dire arrivent aisément.
(Boileau, Art poétique, chant I)
#5321
Il y aurait une √©criture du non-√©crit. Un jour √ßa arrivera. Une √©criture br√®ve, sans grammaire, une √©criture de mots seuls. Des mots sans grammaire de soutien. √Čgar√©s. L√†, √©crits. Et quitt√©s aussit√īt. (Marguerite Duras, Ecrire)
#5323
Combien de malheureux, qui auraient pu mieux faire, se sont mis en tête d'écrire, parce qu'en fermant un beau livre, ils s'étaient dit: J'en pourrais faire autant! et cette réflexion-là ne prouvait rien, sinon que l'ouvrage était inimitable. En littérature comme en morale, plus une chose est belle plus elle semble facile. (Victor Hugo, Littérature et philosophie mêlées)
#5367
L'humour n'est pas une étincelle qui jaillit brièvement lors du dénouevement comique d'une situation ou d'un récit pour nous faire rire. Sa lumière discrète s'étend sur tout le vaste paysage de la vie. (Milan Kundera, Le rideau)
#5198
Même lorsqu'on se croit heureux, le seul fait d'écrire nous fait voir ce bonheur-là comme une illusion... (Madeleine Monette, Le double suspect)
#5227
Tandis qu'à leurs oeuvres perverses,
Les hommes courent haletants,
Mars qui rit malgré les averses,
Prépare en secret le printemps.
(Théophile Gautier, Emaux et Camées, Premier sourire du printemps)
#5292
Il faut écrire pour soi, c'est ainsi que l'on peut arriver aux autres. (Eugène Ionesco, Notes et contre-notes)
#5158
[...] il est des regards à la tentation desquels personne ne résiste: par exemple le regard sur un accident de la circulation ou sur une lettre d'amour qui appartient à l'autre. (Milan Kundera, Le livre du rire et de l'oubli)
#5368
Qu'est-ce que définir? C'est décrire, c'est dessiner avec des mots ce que l'esprit seul aperçoit; c'est donner des extrémités à ce qui n'en a pas pour l'oeil; c'est peindre ce qu'on ne peut voir; c'est circonscrire en un espace qui n'a pas de réalité un objet qui n'a pas de corps. Et qu'est-ce que bien définir? C'est représenter nettement l'idée que tous les esprits se font en eux et malgré eux de l'objet dont on veut parler, quand ils y pensent au hasard. (Joseph Joubert, Carnets; Tome 2)
#5644
Je croirais vraiment à la liberté de la presse quand un journaliste pourra écrire ce qu'il pense vraiment de son journal. Dans son journal. (Guy Bedos, Journal d'un mégalo)
#5803
Danser dans une ronde est magique; la ronde nous parle depuis les profondeurs millénaires de la mémoire. (Milan Kundera, Le livre du rire et de l'oubli)
#5814
"Ah, vous êtes écolo?" Succès de rire assuré. En France, en tout cas. Ailleurs, je ne sais pas. Parait qu'en Allemagne les Verts sont pris au sérieux. Les Allemands n'ont aucun sens de l'humour. (François Cavanna, La belle fille sur le tas d'ordures)
#5867
En fait, si on observe assez globalement ce qui se passe dans le monde, je pense que l'on pourrait décrire la situation comme suit : plus un Etat dispose de la capacité d'user de la violence, plus grand est son mépris de la souveraineté - des autres, cela s'entend. Les Etats-Unis sont - et de loin - les plus à même d'user de la violence et c'est sans doute pourquoi l'enthousiasme atteint chez nous son paroxysme. (Noam Chomsky, De la guerre comme politique étrangère des Etats-Unis)
#5934
Son comique reposait tout entier sur cette observation très simple: si vous êtes victime d'une malchance, vous intéressez; de deux malchances, vous faites pitié; de cent malchances, vous faites rire. (Michel Tournier, Que ma joie demeure)
#6033
Avis aux grands de ce monde: peu importe ce que vous accomplirez, la seule façon de vous inscrire dans l'Histoire, c'est de vous trouver un bon biographe. (Bernard Werber, L'empire des anges)
#6040
Ecrire une biographie, ce n'est pas livrer en p√Ęture une succession uniforme de d√©tails intimes, mais chercher, par le t√©moignage et l'enqu√™te ... √† faire comprendre √† qui l'on a affaire. (Bernard Violet, Depardieu l'insoumis)
#6056
Il faut rire avant que d'être heureux, de peur de mourir sans avoir ri. (Jean de La Bruyère)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.