Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#106
Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce? Un serment fait d'un peu plus près, une promesse plus précise, un aveu qui veut se confirmer, un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer; c'est un secret qui prend la bouche pour oreille. (Savinien de Cyrano de Bergerac)
#465
Un baiser, mais Ă  tout prendre, qu'est-ce?
Un serment fait d'un peu plus près, une promesse
Plus précise, un aveu qui veut se confirmer,
Un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer;
C'est un secret qui prend la bouche pour oreille.
Commentaire : (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac)
#3501
J'aime, et je veux pâlir; j'aime, et je veux souffrir;
J'aime, et pour un baiser je donne mon génie;
J'aime, et je veux sentir sur ma joue amaigrie
Ruisseler une source impossible Ă  tarir.
J'aime et je veux chanter la joie et la paresse,
Ma folle expérience et mes soucis d'un jour,
Et je veux raconter et répéter sans cesse
Qu'après avoir juré de vivre sans maîtresse.
J'ai fait serment de vivre et de mourir d'amour.
(Alfred de Musset, Poésies, « La Nuit d'août »)
#4327
J'ai quelquefois aimé: je n'aurais pas alors
Contre le Louvre et ses trésors,
Contre le firmament et sa voûte céleste,
Changé les bois, changé les lieux
Honorés par les pas, éclairés par les yeux
De l'aimable et jeune Bergère
Pour qui, sous le fils de Cythère,
Je servis engagé par mes premiers serments.

(Jean de la Fontaine, Les Deux Pigeons)
#4445
Effleurer et non s'affairer.
[...] Faisons le serment d'effleurer et non point d'empoigner - et alors les ĂŞtres nous livreront ce qu'ils sont, ce qu'ils consentent Ă  ĂŞtre, progressant vers nous Ă  l'allure qui est la leur, parfois sur un mode vivace, parfois sur un mode lent. (Pierre Sansot, Du bon usage de la lenteur)
#4946
Les liaisons sont des serments tacites que la morale peut désapprouver, mais que l'usage excuse et que la fidélité justifie. (Lamartine)
#5778
Tiens parole; veille à ne pas lâcher la bride
Au badinage: les serments les plus solides
Ne sont que paille sur feu du sang.
(William Shakespeare, La tempĂŞte)
#5894
Un menteur est toujours prodigue de serments. (Pierre Corneille, Le Menteur)
#6421
Les soldats qui s'enrôlent dans les troupes de César font le serment ordinaire. Quel est ce serment? Qu'ils préféreront le salut de l'empereur à toutes choses; qu'ils lui obéiront en tout, qu'ils s'exposeront à la mort pour lui. Et toi, qui es lié à la divinité par ta naissance et par tant de bienfaits que tu en as reçus, et qui es né dans ses troupes, ne feras-tu pas ce serment? Et l'ayant fait, ne lui seras-tu pas fidèle? Quelle différence même entre ces deux serments! Le soldat jure qu'il préférera le salut de l'empereur à toutes choses, et toi tu jures que tu préféreras à toutes choses ton propre salut. (Épictète, Entretiens - Livre I, XLIII)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.