Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#536
Ce qui doit faire la gloire et la fierté d'une bibliothèque, ce n'est pas la quantité d'ouvrages rares qu'elle contient, éditions du XVIe siècle ou manuscrits du Xe, mais le nombre de livres lus par le peuple, le nombre de nouveaux lecteurs, la rapidité du service, le nombre de livres prêtés, le nombre d'enfants gagnés à la lecture et fréquentant la bibliothèque. (Lénine)
#1421
Ecrire, et ne pas publier, est un état bien agréable. (Henri Millon de Montherlant, Service inutile)
#2896
Et de m√™me que l'anse, tout en √©tant dispos√©e √† remplir son r√īle pratique, ne doit pas briser l'unit√© formelle du vase, de m√™me l'art de vivre exige de l'individu qu'il pr√©serve son r√īle dans l'unit√© organique close sur elle-m√™me du cercle restreint, et qu'en m√™me temps il serve les buts de l'unit√© plus large, tout en aidant par ce service, √† l'insertion du cercle restreint dans celui qui l'entoure... Peut-√™tre est-ce l√† la formule de la richesse de la vie, celle des hommes et celle des choses; cette richesse en effet r√©side dans la multiplicit√© de leurs appartenances, dans la concomitance du dedans et du dehors, dans l'attachement et la fusion d'un c√īt√©, qui sont en m√™me temps lib√©ration parce qu'ils ont comme pendant attachement et fusion d'un autre c√īt√©. En effet, (notre √Ęme) ne s'accomplit que dans la mesure o√Ļ elle participe enti√®rement, comme √©l√©ment n√©cessaire, de l'harmonie de l'un, et en m√™me temps p√©n√®tre dans les imbrications et significations de l'autre, non pas malgr√© la forme que cette appartenance lui impose, mais au moyen d'elle: comme si elle √©tait le bras que l'un de ces deux mondes - le r√©el ou l'id√©el - tend vers l'autre pour l'appr√©hender et se l'attacher, tout en se laissant appr√©hender et attacher par lui. (Georg Simmel)
#5184
Tout privilège qui cesse d'être la contrepartie d'un service rendu à la collectivité finit par détruire ceux qui le détiennent. (Maurice Druon, Le pouvoir)
#5451
Il est temps déjà que les diverses nations comprennent qu'une langue neutre pourra devenir pour leurs cultures un véritable rempart contre les influences monopolisatrices d'une ou deux langues seulement, comme ceci apparait maintenant toujours plus évident. Je souhaite sincèrement un progrès plus rapide de l'espéranto au service de toutes les nations du monde. (Vigdis Finnbogadottir)
#5927
Si l'entreprise appartient à ceux qui la possèdent (les actionnaires, elle est donc légalement à leur service: propriété vaut usage. Le MEDEF dit donc n'importe quoi, le CJD [Centre des Jeunes Dirigeants] dit donc n'importe quoi, lorsqu'ils essaient de nous faire croire que l'entreprise est au service de ses clients et de ses salariés: cela ne peut être vrai, puisqu'elle est au service de ses actionnaires. (André Comte-Sponville, Le capitalisme est-il moral?)
#5977
Une blonde s'adapte inconsciemment à ses cheveux. Surtout si cette blonde est une brune qui se fait teindre en jaune. Elle veut être fidèle à sa couleur et se comporte comme un être fragile, une poupée frivole, une créature exclusivement préoccupée de son apparence, et cette créature exige de la tendresse et des services, de la galanterie et une pension alimentaire, elle est incapable de rien faire par elle-même, elle est toute délicatesse au-dehors et au-dedans toute grossièreté. Si les cheveux noirs devenaient une mode universelle, on vivrait nettement mieux en ce monde. Ce serait la réforme sociale la plus utile que l'on ait jamais accomplie. (Milan Kundera, La valse aux adieux)
#6148
Les illusions nous rendent le service de nous épargner des sentiments pénibles et de nous permettre d'éprouver à leur place des sentiments de satisfaction. Aussi devons-nous nous attendre à ce qu'elles en viennent un jour à se heurter contre la réalité, et le mieux que nous ayons à faire, c'est d'accepter leur destruction sans plaintes ni récriminations. (Sigmund Freud, Considérations actuelles sur la guerre et sur la mort)
#6933
Sais-tu quel est mon plus grand souci ? C'est de tuer l'ennui. Celui qui rendrait ce service à l'humanité serait le vrai destructeur des monstres. (Eugène Fromentin, Dominique)
#6950
Sais-tu quel est mon plus grand souci? C'est de tuer l'ennui. Celui qui rendrait ce service à l'humanité serait le vrai destructeur des monstres. (Eugène Fromentin, Dominique)
#6960
Daniel. [...] Enfin, mon ami, retenez bien ceci... et surtout gardez-moi le secret: les hommes ne s'attachent point à nous en raison des services que nous leur rendons, mais en raison de ceux qu'ils nous rendent! (Eugène Labiche, Le Voyage de monsieur Perrichon - Acte IV, Scène 8)
#7210
L'art pour l'art est bien beau, mais l'art au service d'un peuple est plus beau. (Victor Hugo)
Commentaire : engagement

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.