Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#157
La vie est pleine d'absurdités qui peuvent avoir l'effronterie de ne pas paraître vraisemblables. Et savez-vous pourquoi? Parce que ces absurdités sont vraies. (L. Pirandello, Six personnages en quête d'auteur)
#2463
Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de six ans, c'est que vous ne le comprenez pas complètement. (Albert Einstein)
#2859
La France a trente-six millions de sujets sans compter les sujets de mécontentement. (Henri Rochefort, La lanterne)
#7771
Depuis six mille ans,la guerre
Plait aux peuples querelleurs,
Et Dieu perd son temps à faire
Les étoiles et les fleurs. (Victor Hugo; les chansons des rues et des bois.
Commentaire : A méditer
#5544
Il suffit d'ouvrir un manuel de littérature grecque ou latine pour constater que les belles époques littéraires sont d'un demi-siècle alors que les littératures dites de décadence durent six cents ans. (Julien Benda, La France byzantine)
#6370
La volonté d'aimer, de vivre est un arbre naturel... (Andrée Chedid, Le Sixième Jour)
#6974
Ils disent que ce n'est rien, qu'on ne souffre pas, que c'est une fin douce, que la mort de cette façon est bien simplifiée.
Eh! qu'est-ce donc que cette agonie de six semaines et ce râle de tout un jour ? Qu'est-ce que les angoisses de cette journée irréparable, qui s'écoule si lentement et si vite ? Qu'est-ce que cette échelle de tortures qui aboutit à l'échafaud ? (Victor Hugo, Le Dernier Jour d'un condamné - Chapitre XXXIX)
#7036
Le pourvoi, c’est une corde qui vous tient suspendu au-dessus de l’abîme, et qu’on entend craquer à chaque instant, jusqu'à ce qu’elle casse. C’est comme si le couteau de la guillotine mettait six semaines à tomber. (Victor Hugo, Le Dernier Jour d'un condamné)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrançais.com | Tous droits réservés.