Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#99
Dira-t-on que nous sommes faits à l'image du Souverain Etre, et non pas les choux? (Savinien de Cyrano de Bergerac, Les Etats et Empires de la lune)

#208
J'aime le jeu, l'amour, les livres, la musique,
La ville et la campagne, enfin tout: il n'est rien
Qui ne me soit souverain bien,
Jusqu'au sombre plaisir d'un cŇďur m√©lancolique. (Jean de La Fontaine, Psych√©)
#509
Le souverain bien qui est possible pour l'homme lui revient selon sa meilleure puissance (virtus); ... Mais la meilleure puissance de l'homme est la raison et l'intellect. Elle assure en effet le suprême gouvernement de la vie humaine tant pour la spéculation que pour l'action. Donc le souverain bien qui est possible pour l'homme lui revient selon l'intellect. (Boèce de Dacie)
#1466
Il y a beaucoup d'affinités, de connivences, entre la lecture et la prière: dans les deux cas, marmonnement. Dans les deux cas, silencieux commerce avec l'Autre. (Christian Bobin, Souveraineté du vide)
#1504
Il est faux que l'égalité soit une loi de la nature. La nature n'a rien fait d'égal; sa loi souveraine est la subordination et la dépendance. (Vauvenargues, Pensées et Maximes)
#1694
L'or est le souverain des souverains. (Antoine de RIVAROL, Rivaroliana)
#2107
L'√©tude a √©t√© pour moi le souverain rem√®de contre les d√©go√Ľts de la vie, n'ayant jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture n'ait dissip√©. (Monstesquieu, Pens√©es diverses)
#2267
La verité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations. (Emile Zola, La Vérité en marche, M. Scheurer-Kestner)
#4535
Assez seul pour ne plus l'être jamais. (Christian Bobin, Souveraineté du vide)
#5716
Un plébiscite est un vote populaire destiné à bien établir l'autorité du souverain. (Ambrose Gwinett Bierce, Le Dictionnaire du Diable)
#5867
En fait, si on observe assez globalement ce qui se passe dans le monde, je pense que l'on pourrait décrire la situation comme suit : plus un Etat dispose de la capacité d'user de la violence, plus grand est son mépris de la souveraineté - des autres, cela s'entend. Les Etats-Unis sont - et de loin - les plus à même d'user de la violence et c'est sans doute pourquoi l'enthousiasme atteint chez nous son paroxysme. (Noam Chomsky, De la guerre comme politique étrangère des Etats-Unis)
#5868
En fait, le mépris américain de la souveraineté des autres est aussi vieux que l'Amérique elle-même.
Donc la souverainet√© des autres n'est rien s'ils se placent au travers de notre route - c'est-√†-dire si ce sont des "Etats sc√©l√©rats" qui n'ob√©issent pas aux ordres. D'un autre c√īt√©, notre propre souverainet√©, celle de nos clients et de ceux qui nous ob√©issent doivent √™tre d√©fendues. (Noam Chomsky, De la guerre comme politique √©trang√®re des Etats-Unis)
#6174
L'homme, c'est ce qui tend à surmonter.
La connaissance: ce n'est point la possession de la vérité, mais d'un langage cohérent.
La béatitude, c'est la possession du concept souverain, l'accession à un point de vue qui unifie l'univers. Je ne sais rien de plus sur l'univers en soi. Mais il n'est plus de litige entre l'univers et moi. (Antoine de Saint-Exupéry, Carnets)
#6314
La République c'est le droit de tout homme, quelle que soit sa croyance religieuse, à avoir sa part de la souveraineté. (Jean Jaurès)

Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.