Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#24
[...] l'énergie, même dans les mauvaises passions, excite toujours en nous un étonnement et une espèce d'admiration involontaire. (Prosper Mérimée, La Vénus d'Ille)
Commentaire : excellente histoire!!
#110
Il y a beaucoup de gens dont la facilité de parler ne vient que de l'impuissance de se taire. (Savinien de Cyrano de Bergerac)
#141
Il n'y a de passions que celles qui nous frappent d'abord et nous surprennent; les autres ne sont que des liaisons o√Ļ nous portons volontairement notre coeur. Les v√©ritables inclinaisons nous l'arrachent malgr√© nous. (Madame de La Fayette)
#178
N'est-il pas honteux que les fanatiques aient du zèle et que les sages n'en aient pas? Il faut être prudent, mais non pas timide. (Voltaire, Pensées détachées de M. l'Abbé de St-Pierre)
#196
Qui sert bien son pays n'a pas besoin d'a√Įeux. (Voltaire)
Commentaire : Tiré de Mérope
#222
La guerre est une chose trop sérieuse pour la confier à des militaires. (Georges Clemenceau)
#306
L'amiti√© d'un grand homme est un bienfait des dieux. (Voltaire, Ňídipe)
#310
C'est l'étoffe de la nature que l'imagination a brodée. (Voltaire)
#311
Qui que tu sois, voici ton ma√ģtre:
Il l'est, le fut, ou doit l'être. (Voltaire, Poésies Mêlées)
#379
Cette tricherie salutaire, cette esquive, ce leurre magnifique, qui permet d'entendre la langue hors pouvoir, dans la splendeur d'une révolution permanente du langage, je l'appelle pour ma part: littérature. (Roland Barthes)
#403
L'armée est une nation dans la nation; c'est un vice de nos temps. (Alfred de Vigny, Servitude et Grandeur militaires)
#424
Si l'auteur m'émeut, s'il m'intéresse, je ne le chicane pas, je ne sens que le plaisir qu'il m'a donné. (Voltaire, Lettre à Laharpe)
#446
Ce qui m'a d√©go√Ľt√© de la profession d'avocat, c'est la profusion de choses inutiles dont on voulut charger ma cervelle. Au fait! est ma devise. (Voltaire)
#461
Si quelquefois l'innocent badinage
Vient en riant égayer mon ouvrage,
Quand il le faut, je suis très sérieux.
Mais je voudrai n'être pas ennuyeux. (Voltaire, la Pucelle d'Orléans)
#521
Les droits de l'homme en g√©n√©ral ne sont pas les privil√®ges qu'un groupe humain plus ou moins clos revendique par rapport √† un autre groupe humain... Le droit de vivre, le droit d'exister et de respirer, le droit √† la libert√© sont des droits √©l√©mentaires qui n'ont ni go√Ľt ni saveur, ils vont de soi... (Jank√©l√©vitch)
#529
Tout est bien, tout va bien, tout va le mieux qu'il soit possible. (Voltaire, Candide)
#538
J'ai fait un peu de bien; c'est mon meilleur ouvrage. (Voltaire, Ep√ģtres; √† Horace)
#539
Un jour tout sera bien, voilà notre espérance:
Tout est bien aujourd'hui, voilà l'illusion.
(Voltaire, Poème sur le désastre de Lisbonne)
#540
Quand Auguste buvait, la Pologne √©tait ivre. (Voltaire, Ep√ģtre)
#597
Le bourgeois moderne? C'est un type, c'est une r√©sultante, c'est l'arri√®re-petit fruit de la grande R√©volution, avec toute faiblesse de l'esprit fort et tout le j√©suitisme du libre penseur; c'est le parvenu dipl√īm√© et le lampion de la libert√© autoritaire, de l'√©galit√© ambitieuse et de la fraternit√© √©go√Įste. (Maurice Donnay, Pens√©es)
#641
Quelques femmes toujours badines,
Quelques amis toujours joyeux,
Peu de vêpres, point de matines,
Une fille, en attendant mieux,
Voilà comme l'on doit sans cesse
Faire tête au sort irrité,
Et la véritable sagesse
Est de savoir fuir la tristesse
Dans les bras de la volupté.
(Voltaire, Ňíuvres Compl√®tes, X)
#647
L'avantage d'être célibataire, c'est que, lorsqu'on se trouve devant une très jolie femme, on n'a pas à se chagriner d'en avoir une laide chez soi. (Paul Léautaud, Amour)
#649
Le doge a ses chagrins, les gondoliers ont les leurs. (Voltaire, Candide)
#657
Heureux qui peut, au sein du vallon solitaire,
Na√ģtre, vivre et mourir sur le champ paternel. (Victor Hugo, Odes)
#877
Les gens qui écrivent, surtout les artistes, doivent convenir qu'on ne peut rien comprendre en ce monde, comme en convint jadis Socrate, et comme en convenait Voltaire. La foule croit qu'elle sait et comprend tout; plus elle est bête, plus son horizon lui semble vaste. (Anton-P. Tchekhov, Lettres à A. Souverine)
#879
Nous autres, sur notre petit tas de boue, nous ne concevons rien au-delà de nos usages. (Voltaire, Micromégas)
#974
Malheur √† qui ne se corrige pas, soi et ses Ňďuvres! Il faut se corriger, e√Ľt-on quatre-vingts ans. Je n'aime point les vieillards qui disent: ¬ę J'ai pris mon pli.¬Ľ Ah! vieux fou, prends-en un autre. Rabote tes vers, si tu en as fait, et ton humeur, si tu en as. (Voltaire)
#980
Il vaut mieux hasarder de sauver un coupable que de condamner un innocent. (Voltaire, Zadig)
#1005
Rien n'est plus aisé à faire qu'un mauvais livre, si ce n'est une mauvaise critique. (Voltaire)
#1165
"Plut√īt rouge que mort" disent les pacifistes allemands, qui semblent oublier qu'un homard n'est jamais aussi rouge que lorsqu'il est mort. Mais renoncer √† sa libert√©, faire taire sa conscience, tricher avec soi-m√™me pour sauver sa vie, c'est cela, la perdre. (Andr√© Frossard)
#1196
Est-il temps au moment de mourir d'apprendre comment on aurait d√Ľ vivre? (Jean-Jacques Rousseau, Les r√™veries d'un promeneur solitaire)
#1225
Croiriez-vous que cordonnier vienne de ce que ceux qui exercent cette profession donnent des cors avec leurs chaussures? Je le fis, l'autre jour, croire à un bien honnête homme (Voltaire)
Commentaire : à Costard
#1226
Non, ce n'est point un vain rêve: ils ne se trompent point ceux qui disent qu'à la mort du poète, la nature muette prend le deuil et célèbre les obsèques de son ami; ceux qui prétendent que les flancs des rochers escarpés et les cavernes solitaires exhalent des bruits plaintifs; que les ruisseaux qui s'échappent des montagnes, que la rosée embaumée qui distille des fleurs, sont autant de larmes versées sur le barde. (Sir Walter Scott, le Lai du dernier ménestrel)
#1247
Le diable est-il malade, il se fait solitaire;
L'infirmité le quitte, il quitte aussi la haire. (Leonius)
#1279
La métaphysique est le roman de l'esprit. (Voltaire)
#1314
C'est un tourment de conscience que la rencontre d'opinion ou de préférence avec un sot. Alors on est bloqué, puisqu'on ne peut plus se contredire, et il n'y a plus qu'à se taire en rageant. (Alphonse Daudet)
#1337
Si Dieu nous a faits à son image, nous le lui avons bien rendu. (Voltaire, le Sottisier)
#1338
Si Dieu n'existait pas, il faudrait l'inventer. (Voltaire, Ep√ģtres, CIV)
#1422
Je ne suis le porte-drapeau de personne...
Ecrire est une entreprise tellement solitaire. (Françoise Sagan)
#1456
A tout prendre, je crois que l'ouvrage gagne à la lecture. (Jean le Rond d'Alembert, Lettre à Voltaire)
#1492
Tant que la lecture est pour nous l'initiatrice dont les clefs magiques nous ouvrent au fond de nous-m√™mes la porte des demeures o√Ļ nous n'aurions pas su p√©n√©trer, son r√īle dans notre vie est salutaire. (Marcel Proust, Sur la lecture)
#1496
La lecture agrandit l'√Ęme, et un ami √©clair√© la console. (Voltaire, L'Ing√©nu)
#1644
L'autre jour, au fond d'un vallon,
Un serpent piqua Jean Fréron;
Que pensez-vous qu'il arriva?
Ce fut le serpent qui creva. (Voltaire)
Commentaire : contre un libelliste qu'il ha√Įssait
#1682
Quand l'amour veut parler, la raison doit se taire. (Jean-François REGNARD, Le Joueur, acte I, scène 2)
#1783
Celui qui ne sait pas se taire sait rarement bien parler. (Pierre Charron, De la sagesse)
#1784
La vie me sied mal; le mort m'ira peut-être mieux. (François-René de Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, préface testamentaire de 1833)
#1817
En France, on fait, par un plaisant moyen,
Taire un auteur quand d'écrits il assomme.
Dans un fauteuil d'académicien,
Lui quarantième, on fait asseoir cet homme.
Lors il s'endort et ne fait plus qu'un somme:
Plus n'en avez phrase ni madrigal.
Au bel esprit, ce fauteuil est en somme
Ce qu'à l'amour est le lit conjugal. (Piron)
#1859
Tous pour un, un pour tous. (Alexandre DUMAS, Les Trois Mousquetaires)
#1959
Dans la vie, les hommes sont tributaires les uns des autres. Il y a donc toujours quelqu'un à maudire ou à remercier. (Madeleine Ferron, Le chemin des dames)
#1987
Un jour tout sera bien, voilà notre espérance:
Tout est bien aujourd'hui, voilà l'illusion. (Voltaire, Poème sur le désastre de Lisbonne)
#2080
L'esprit de bien de gens n'est que l'art de se taire. (Comte Daru, La Cléopide)
#2135
La douleur et la mort sont moins involontaires
Que le choix du désir. (Anna de Noailles, Le Coeur innombrable, I, Le baiser)
#2255
Il y avait en Westphalie, dans le ch√Ęteau de monsieur le baron de Thunder-ten-tronckh, un jeune gar√ßon √† qui la nature avait donn√© les moeurs les plus douces. Sa physionomie annon√ßait son √Ęme. Il avait le jugement assez droit, avec l'esprit le plus simple; c'est, je crois, pour cette raison qu'on le nommait Candide. (Voltaire, Candide ou l'optimisme)
#2256
J'ai fait un peu de bien; c'est mon meilleur ouvrage. (Voltaire, √Čpitres CXXI, √† Horace)
#2257
Quand on ne voyage qu'en passant, on prend les abus pour les lois du pays. (Voltaire, Le Sottisier, Pensées)
#2258
L'Académie française est comme l'Université: l'une et l'autre étaient nécessaires dans un temps d'ignorance. (Voltaire, Le Sottisier, Pensées)
#2259
Si j'eusse été méchant comme tant d'autres, je serais heureux comme eux. (Voltaire, Zadig ou la Destinée, La jalousie)
#2332
Celui qui possède femme et enfants a donné des otages à la fotune; car ce sont des obstacles aux grandes entreprises, qu'elles soient vertueuses ou malfaisantes. (Sir Francis Bacon, Du mariage et du célibataire)
#2427
Il y a dans la Gaule deux classes d'hommes qui comptent et qui sont honorées: celle des druides et celle des chevaliers. (César, Commentaires sur la Guerre des Gaules)
#2460
Pour faire taire autrui, commence par te taire. (Sénèque)
#2597
Dieu n'a créé les femmes que pour apprivoiser les hommes. (Voltaire, L'Ingénu)
#2600
Je ne suis pas d'accord avec que vous dites, mais je suis prêt a me battre jusqu'à la mort pour votre droit à le dire. (Voltaire)
#2619
Un mauvais ouvrage porte en lui sa punition, - le m√©pris et le ridicule; un bon excite l'envie et vaut √† son auteur mille mortifications. Il se voit assailli de critiques partiales et malveillantes: l'un censure le plan, l'autre le style, un troisi√®me le but moral qu'il s'est propos√©; et ceux qui n'ont rien trouv√© √† reprocher au livre s'occupent √† fl√©trir l'auteur...visent √† blesser l'homme, ne pouvant nuire √† l'√©crivain. Bref, entrer dans la lice des litt√©rateurs, c'est vous exposer volontairement aux traits de la n√©gligence, du ridicule, de l'envie et du d√©sappointement. Que vous √©criviez bien ou mal, soyer s√Ľr que vous n'√©chapperez pas au bl√Ęme; c'est l√†-m√™me la principale consolation d'un jeune auteur; il se souvient que Lope de Vega et Calderon ont eu des envieux et d'injustes critiques, et sa modestie en conclut qu'il est absolument dans la m√™me cat√©gorie. (Matthew Gregory Lewis)
#2760
Ce qu‚Äôon est, c‚Äôest ce qu‚Äôon pense involontairement, et qui nous guide au moment o√Ļ nous nous croyions perdus. (Georges Perros)
#2825
... et il y a longtemps que j'ai dit et senti que le propriétaire et le possesseur sont des personnes très différentes, même en laissant à part les maris et les amants. (Jean-Jacques Rousseau)
#3030
La grande affaire et la seule qu'on doive avoir, c'est de vivre heureux. (Voltaire)
#3082
La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison. (Voltaire)
#3097
Plus on vieillit et plus on se persuade que Sa sacrée Majesté le Hasard fait les trois quarts de la besogne de ce misérable univers, et que ceux qui pensent être les plus sages sont les plus fous de l'espèce à deux jambes et sans plumes dont nous avons l'honneur d'être. (Frédéric II, Lettre à Voltaire, 1759)
#3118
J'ai décidé d'être heureux car c'est bon pour la santé. (Voltaire)
#3218
Le baiser est la plus s√Ľre fa√ßon de se taire en disant tout. (Guy de Maupassant)
#3263
L'homme n'est pas fait pour travailler, la preuve, c'est que cela le fatigue. (Voltaire)
#3349
Le bonheur est tributaire du passé, car il ne se mesure qu'en fonction de ce que l'être humain a vécu. (Marc-André Paré)
#3440
Et voilà justement comme on écrit l'histoire. (Voltaire, Charlot ou La Comtesse de Givry)
#3522
Je crois que les deux sexes sont complémentaires. (Jaques Chirac)
#3531
Trois mille ans ont passé sur le cendre d'Homère,
Et depuis trois mille ans Homère respecté
Est jeune encor de gloire et d'immortalité.
(Marie-Joseph Ch√©nier, Ep√ģtre √† Voltaire)
#3585
La religion a commenc√© le jour o√Ļ le premier idiot a rencontr√© le premier imb√©cile. (Voltaire, Dictionnaire philosophique)
#3597
Les hommes en général ressemblent aux chiens qui hurlent quand ils entendent de loin d'autres chiens hurlent. (Voltaire, Fragments Historiques)
#3675
C'est n'être bon à rien de n'être bon qu'à soi. (Voltaire)
#3703
La beaut√© pla√ģt aux yeux, la douceur charme l'√Ęme. (Voltaire)
#3916
Un dictionnaire sans citations est un squelette. (Voltaire)
#3922
L'art de la citation est l'art de ceux qui ne savent pas réfléchir par eux-même. (Voltaire)
#3991
Dieu fit la douce illusion
Pour les heureux fous du bel √Ęge;
Pour les vieux fous, l'ambition,
Et la retraite pour le sage.
(Voltaire, Ep√ģtres)
#4027
[...] Si jamais, à la faiblesse en proie,
Quelque beauté vient à changer d'amant,
C'est un grand mal; mais faut-il qu'on la noie?
(Voltaire, Les Trois Manières)
#4079
L'on aime bien qu'une seule fois, c'est la première: les amours qui suivent sont moins involontaires. (Jean de la Bruyère, Les Caractères)
#4146
Les justes éloges ont un parfum que l'on réserve pour embaumer les morts. (Voltaire)
#4176
Le cigare engourdit le chagrin et remplit les heures solitaires d'un million de choses agréables. (George Sand)
#4190
Faites ce que vous voulez, a décidé le dieu, mais faites taire ce vacarme de guerre qui m'empêche de rêver. (Gérard Klein)
#4311
[...] Le bonheur parfait
Est inconnu. Pour l'homme il n'est pas fait.
(Voltaire, La Bégueule)
#4529
[...] Nos chagrins sont souvent sans mélange. (Voltaire, Le Dimanche)
#4606
Ce qu'on est, c'est ce qu'on pense involontairement, et qui nous guide au moment o√Ļ nous nous croyions perdus. Pens√©es-oiseaux. (Georges Perros, Papiers coll√©s)
#4622
Pour la plupart des hommes, se corriger consiste à changer de défauts ( Voltaire)
#4656
[...] Il est peu de plaisir sans douleur. (Voltaire, Le Dimanche)
#4684
L'amour-propre est un ballon gonfl√© de vent dont il sort des temp√™tes quand on y fait une piq√Ľre. (Voltaire)
#4716
Il y a trois sortes d'intelligence: l'intelligence humaine, l'intelligence animale et l'intelligence militaire. (Aldous Huxley, Point et Contrepoint)
#4722
La sombre Jalousie, au teint p√Ęle et livide,
Suit d'un pied chancelant le Soupçon qui la guide.
(Voltaire, La Henriade)
#4727
Etre jeune, c'est √™tre spontan√©, rester proche des sources de la vie, pouvoir se dresser et secouer les cha√ģnes d'une civilisation p√©rim√©e, oser ce que d'autres n'ont pas eu le courage d'entreprendre; en somme, se replonger dans l'√©l√©mentaire. (Thomas Mann, Le docteur Faustus)
#4754
Comme chaque droit s'assortit à la fois d'un devoir et d'un moyen de résister aux attaques dirigées contre ce droit, il suffit de trouver quels sont les devoirs qui nous incombent et les moyens dont nous disposons pour assurer l'égalité fondamentale élémentaire. (Ghandi)
#4811
Ecrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit. (Marguerite Duras, Ecrire)
#7653
Plus les Hommes seront éclairés, plus ils seront libres. ( Voltaire )
#7662
J'ai décidé d'être heureux, c'est meilleur pour la santé. (Voltaire)


Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.