Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#48
J'ai pens√©, je pense encore, qu'on n'obtient ni grand path√©tique, ni profonde moralit√©, ni bon et vrai comique, au th√©√Ętre, sans des situations fortes et qui naissent toujours d'une disconvenance sociale dans le sujet qu'on veut traiter. (Beaumarchais, Le mariage de Figaro)
#670
Observez, s'il vous pla√ģt, que les chansons dont la carri√®re se prolonge sont ordinairement exemptes d'obscurit√©, ce qui est bien d√©j√†, mais qu'elles sont √©galement d√©nu√©es de vulgarit√©, ce qui est mieux encore. (Sacha Guitry; Th√©√Ętre, je t'adore)
#685
Une chaumi√®re, un cŇďur, avec des lauriers roses et des pommiers fleuris, avec des poules et des lapins, comment ne pas adorer cela?
Et je l'adore ‚ÄĒ √† condition qu'il y ait aussi de quoi √©crire une ou deux pi√®ces de th√©√Ętre. (Sacha Guitry; Th√©√Ętre, je t'adore)
#868
Quand se d√©cidera-t-on √† prendre au s√©rieux les comiques? (Sacha Guitry; Th√©√Ętre, je t'adore)
#1027
Critiquer, c'est avoir recours, c'est employer les id√©es des autres ‚ÄĒ et c'est souvent en faire un bien mauvais usage. Et puis, s'en √©tant inspir√©, c'est par la suite en vivre. Ne commencez donc pas par √™tre un parasite. (Sacha Guitry; Th√©√Ętre, je t'adore)
#1052
Nous voulons de la vie au th√©√Ętre, et du th√©√Ętre dans la vie. (Jules Renard, Journal)
#1055
Au th√©√Ętre, l'abstention se traduit par le sommeil et c'est la plus sonore des opinions. (Francis de Croisset)
#1056
Au th√©√Ętre, il se dit presque autant de b√™tises dans la salle que sur la sc√®ne. Tout d√©pend de la longueur des entractes. (Robert Rocca)
#1057
Le th√©√Ętre, c'est la vie; ses moments d'ennui en moins. (Alfred Hitchcock)
#1058
Ne pas se rendre au th√©√Ętre, c'est comme faire sa toilette sans miroir. (Arthur Schopenhauer, Observations psychologiques)
#1059
Au th√©√Ętre, il y a deux sortes de metteurs en sc√®ne: ceux qui croient qu'ils sont Dieu et ceux qui en sont s√Ľrs. (Rhetta Hugher)
#1061
Le th√©√Ętre est comme la messe; pour en bien sentir les effets il faut y revenir souvent. (Alain)
#1062
Le th√©√Ętre est le premier s√©rum que l'homme ait invent√© pour se prot√©ger de la maladie de l'Angoisse. (Jean-Louis Barrault, Nouvelles r√©flexions sur le th√©√Ętre)
#1063
Au th√©√Ętre, la recette est le nŇďud du probl√®me. (Alfred Capus)
#1064
Sans un √©l√©ment de cruaut√© √† la base de tout spectacle, le th√©√Ętre n'est pas possible. (Antonin Artaud, Le th√©√Ętre et son double)
#1065
La vie est pi√®ce de th√©√Ętre: ce qui compte, ce n'est pas qu'elle dure longtemps, mais qu'elle soit bien jou√©e. (S√©n√®que)
#1066
Une pi√®ce de th√©√Ętre doit √™tre le lieu o√Ļ le monde visible et le monde invisible se touchent et se heurtent. (Arthur Adamov, Ici et maintenant)
#1067
Le th√©√Ętre est une des ces ruches o√Ļ l'on transforme le miel du visible pour en faire de l'invisible. (Louis Jouvet, Le com√©dien d√©sincarn√©)
#1068
La preuve que le th√©√Ętre est un endroit singulier: on s'habille pour entrer dans une "baignoire". (Andr√© Birabeau)
#1069
Le th√©√Ętre est l'endroit o√Ļ on embrasse le plus et o√Ļ on s'aime le moins. (Jean Le Poulain)
#1070
Il y a deux mani√®res de passionner la foule au th√©√Ętre: par le grand et par le vrai. Le grand prend les masses, le vrai saisit l'individu. (Victor Hugo, Marie Tudor)
#1071
Toutes les pi√®ces qui ont √©t√© √©crites, depuis l'Antiquit√© jusqu'√† nos jours, n'ont jamais √©t√© que polici√®res. Le th√©√Ętre n'a jamais √©t√© que r√©aliste et policier. Toute pi√®ce est une enqu√™te men√©e √† bonne fin. (Eug√®ne Ionesco, Victimes du devoir)
#1072
Ce qui distingue les forfaits de la vie de ceux du th√©√Ętre, c'est que dans la vie on fait plus et on dit moins, et qu'au th√©√Ętre on parle beaucoup pour faire une toute petite chose. (Antonin Artaud, Les Censi)
#1073
Le th√©√Ętre est le lieu o√Ļ apparaissent violence et cruaut√©. Leur repr√©sentation doit servir √† ce que l'horreur ne se reproduise pas. (G√©rard Mortier)
#1074
Le th√©√Ętre est le t√©moin de la naissance de la conscience nationale. (Habib Bourguiba, Discours)
#1076
Contentons-nous de dire que le th√©√Ętre, comme la Vie, est un songe, sans trop nous soucier du mensonge. (Jean-Louis Barrault, Nouvelles r√©flexions sur le th√©√Ętre)
#1827
Ci-g√ģt le pauvre Pellegrin
Qui, dans le double emploi de poète et de prêtre,
Eprouva mille fois l'embarras que fait na√ģtre
La crainte de mourir de faim.
Il d√ģnait de l'autel et soupait du th√©√Ętre,
Le matin catholique et le soir idol√Ętre. (Charles Remy)
Commentaire : au sujet de l'abbé Pellegrin, mort en 1745.
#1972
[...] le th√©√Ętre est chose spirituelle; un culte de l'esprit ou des esprits. (Louis Jouvet, Le Com√©dien d√©sincarn√© (Flammarion), Interrogations sur le th√©√Ętre)
#3436
Pour être heureux, il faut avoir
Plus de vertus que de savoir,
Plus d'amitié que de tendresse,
Plus de conduite que d'esprit,
Plus de santé que de richesse,
Plus de repos que de profit.
(Charles-Fran√ßois Panard, Th√©√Ętre et Ňíuvres diverses)
#7826
... Le th√©√Ętre, sorte d'enchantement assez louche o√Ļ l'avoir l'air r√®gne comme trompe-l'Ňďil sur les plafonds italiens (Jean Cocteau, La machine infernale)
#5345
"Je ne fais pas de la litterature.Je fais une chose tout √† fait diff√©rente;je fais du the√Ętre."(Eug√®ne ionesco)
#5502
"Le th√©√Ętre est une histoire qui se vit, recommen√ßant √† chaque repr√©sentation, et c'est aussi une histoire que l'on voit vivre. Le th√©√Ętre est autnt visuel qu'auditif." (Eug√®ne IONESCO, Notes et contre-notes)
#5647
La diff√©rence entre le peuple et le public, c'est que le public paye... Mais √† l'usage, on s'aper√ßoit qu'un billet de th√©√Ętre est souvent moins co√Ľteux qu'un bulletin de vote. (Guy Bedos, Merci pour tout)
#5785
Tous les com√©diens vous diront que les r√īles les plus longs ne sont pas toujours les meilleurs. (Fran√ßoise Dorin, Comme au th√©√Ętre)
#6115
C'est le grand avantage du th√©√Ętre sur la vie, il ne sent pas le rance... (Jean Giraudoux, Ondine)
#6205
Dans les ruines du th√©√Ętre romain de Vaison, on a trouv√© des statues de personnages municipaux √† t√™tes interchangeables. Comment ne pas admirer la sagesse ce cette invention? (√Čdouard Herriot, Notes et Maximes)
#6280
Seul le th√©√Ętre impopulaire a des chances de devenir populaire. Le ¬ępopulaire¬Ľ n'est pas le peuple. (Eug√®ne Ionesco, Notes et Contre-Notes)
#6575
Tu n'as qu'une vie, emploie-la √† rendre l√©g√®re celle de tes voisins. (F√©lix Leclerc, Th√©√Ętre de village)
#6941
Apr√®s avoir √† ses d√©buts abord√© le th√©√Ętre, pour lequel il ne se jugeait ni assez recommand√© ni assez m√Ľr, il s'√©tait jet√© dans le journalisme. (Eug√®ne Fromentin, Dominique)
#7461
Nous connaissons √† merveille le prix d'une maxime √† propos amen√©e, et toute la valeur d'une pens√©e noble pr√©sent√©e sous la forme d'une sentence; mais nous savons aussi combien il est facile de d√©guiser la st√©rilit√© de l'imagination par l'emploi de ce moyen, l'absence d'id√©es grandes et justes par l'enflure des mots, et on ne saurait dire combien est fatigante cette redondance continuelle de paroles pr√©tentieuses, et travaill√©es dans l'intention de couvrir le vide et l'absurde des pens√©es. (A. Delafor√™st, Th√©√Ętre moderne: Cours de litt√©rature dramatique)
#7350
Ce n'est pas le temps pass√© √† les faire qui prouve la qualit√© des oeuvres, ce sont les qualit√©s des oeuvres qui prouvent ce qu'elles ont co√Ľt√© de temps. (Louis Latourre, Vers un th√©√Ętre d'art)
#7399
Dolly : Qu'est-ce qu'il a dit ? Jenny : Le pire qu'un docteur puisse dire. Dolly Quoi ? Jenny : Rien, il n'a pas dit un mot ! (Tennessee Williams, La descente d'Orph√©e, in Th√©√Ętre II, trad. Raymond Rouleau)
#7412
Il n'y a que la v√©rit√© qui trompe. (Louis Latourre, Vers un th√©√Ętre d'art)
Commentaire : La Vérité est le seul mensonge durable, le seul dont l'homme ne se soit jamais dépris du souci d'écarter les ombres.


Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.