Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#19
Qui ne voit pas la vanité du monde est bien vain lui-même. Aussi qui ne la voit, excepté de jeunes gens qui sont tous dans le bruit, dans le divertissement et dans la pensée de l'avenir.
Mais ôtez leur divertissement vous les verrez se sécher d'ennui. Ils sentent alors leur néant sans le connaître, car c'est bien être malheureux que d'être dans une tristesse insupportable, aussitôt qu'on est réduit à se considérer, et à n'en être point diverti. (Blaise Pascal, Pensées)
#154
Dis-moi, ma simple et ma tranquille amie,
Dis, combien l'absence mĂŞme d'un jour,
Attriste et attise l'amour
Et le réveille, en ses brûlures endormies? (E. Verhaeren, Les Heures)
#173
Ne vous étonnez pas, objets sacrés et doux,
Si quelque air de tristesse obscurcit mon visage;
Quand un savant crayon dessinait cette image,
On dressait l'Ă©chafaud, et je pensais Ă  vous. (J.-A. Roucher)
#363
Tout est triste dans l'amour; mais, triste et tout ce que vous voudrez, c'est la meilleure chose qui existe. (Ramon de Campoamor, Humoresques)
#435
Dorilas, quand la nuit nous rend l'obscurité,
En paraît toujours attristé.
Mais ce n'est pas Ă  cause d'elle;
C'est parce que le jour Ă©pargne la chandelle.
Commentaire : (le chevalier d'Aceilly, Petites Poésies)
#439
Au profond de la montagne,
Ecartant et foulant les feuilles d'Ă©rable
Le cerf brame;
Et Ă  l'entendre ainsi,
Ah! que l'automne m'est lourdement triste! (Sarumaru, Poèmes)
#641
Quelques femmes toujours badines,
Quelques amis toujours joyeux,
Peu de vĂŞpres, point de matines,
Une fille, en attendant mieux,
VoilĂ  comme l'on doit sans cesse
Faire tête au sort irrité,
Et la véritable sagesse
Est de savoir fuir la tristesse
Dans les bras de la volupté.
(Voltaire, Œuvres Complètes, X)
#656
La chair est triste, hélas! et j'ai lu tous les livres. (Stéphane Mallarmé, Poésies; Brise marine)
#852
Le péché contre l'espérance — le plus mortel de tous, et peut-être le mieux accueilli, le plus caressé. Il faut beaucoup de temps pour le reconnaître, et la tristesse qui l'annonce, le précède, est si douce! C'est le plus riche des élixirs du démon, son ambroisie. (Georges Bernanos, Journal d'un curé de campagne)
#959
Dieu! que le son du cor est triste au fond des bois! (Alfred de Vigny, Poèmes antiques et modernes)
#988
Tristesse au cœur.
Quand je t'entends, coucou,
ma solitude est plus profonde... (Matsuo Basho, HaĂŻkaĂŻ)
#992
Je définis la cour un pays où les gens,
Tristes, gais, prêts à tout, à tout indifférents,
Sont ce qu'il plaît au prince, ou, s'ils ne peuvent l'être,
Tâchent au moins de le paraître. (Jean de La Fontaine, Fables; les Obsèques de la lionne)
#1754
Mon existence est une campagne triste où il pleut toujours... (Léon Bloy, La Femme pauvre; dédicace)
#2018
Le monde a commencé sans l'homme et il s'achèvera sans lui. (Claude Lévi-Strauss, Tristes tropiques, neuvième partie, XL)
#2354
Une petite parole de consolation veille au fond de tout abandonnement, Doux myosotis de feu qui nous éclaire tristement d’une lumière fidèle. (Paul Claudel)
#2489
Et pourquoi, dans des minutes de joyeuse insouciance, sentons-nous la tristesse s'insinuer en nous? Le rire se fige sur nos lèvres, notre visage s’assombrit et nous voici aussitôt différents de nos compagnons... (Nicolas Gogol)
#2525
Nous sommes les fleurs des fleuristes,
Nous sommes les fleurs des marchands,
Les petites fleurs qui sont tristes
De ne pas fleurir dans les champs. (Edmond Rostand, Les Musardises)
#2631
La médecine rend les hommes malades, la mathématique les rend tristes, la théologie les rend méchants. (Martin Luther)
#2846
Les femmes sont toujours des écrivains qui ne ressemblent pas à leurs œuvres et toutes leurs lettres d'amour ne valent jamais ce qu'elles vous disent à leurs heures d'amour et de trahison, de joie et de tristesse. (Maurice Donnay, Pensées)
#2908
Dans tous les cas, il est bien étonnant d’être en prison et de devoir se raisonner pour être triste! (Stendhal)
#3015
C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'Ă©coute pas. (Victor Hugo)
#3203
Tu trouveras, dans la joie ou dans la peine, ma triste main pour soutenir la tienne, mon triste coeur pour Ă©couter le tien. (Alfred Musset)
#3211
Sur les ailes du temps s'envolent toujours la tristesse. (Coelho Paolo)
#3373
Quelle triste chose que sur toute la terre les gouvernements soient toujours précisément aussi coquins que les moeurs de leurs sujets peuvent leur permettre de l'être. (Alexis de Tocqueville)
#3410
Jamais nous ne goûtons de parfaite allégresse:
Nos plus heureux succès sont mêlés de tristesse. (Pierre Corneille)
#3519
Pour une femme, les joies, les tristesses, de ceux qu'on aime sont des kilomètres gagnés dans la nuit qui s'annonce. (Marc Levy)
#3793
Quand je suis triste, je pense Ă  vous, comme l'hiver on pense au soleil, et quand je suis gai, je pense Ă  vous, comme en plein soleil on pense Ă  l'ombre. (Victor Hugo)
#7839
« Conscience ! conscience ! instinct divin, immortelle et céleste voix ; guide assuré d’un être ignorant et borné, mais intelligent et libre ; juge infaillible du bien et du mal, qui rends l’homme semblable à Dieu, c’est toi qui fais l’excellence de sa nature et la moralité de ses actions ; sans toi je ne sens rien en moi qui m’élève au-dessus des bêtes, que le triste privilège de m’égarer d’erreurs en erreurs à l’aide d’un entendement sans règle et d’une raison sans principe. » (J.-J. Rousseau, Émile ou de l'éducation, 1762)
#7832
La mélancolie, c'est le bonheur d'être triste. (Victor Hugo)
#4082
Ô triste, triste était mon âme
Ă€ cause, Ă  cause d'une femme.
(Paul Verlaine, Romances sans Paroles)
#4208
C'Ă©tait une tristesse trop grande, vertigineuse, qui ne cessait pas, qui mĂŞme s'accroissait.
Tristesse trop grande pour les petits. Les petits connaissent les terreurs qui sont les premières, les terreurs princeps, celles qui sont sans référence dans l'expérience, qui plus jamais ne se retrouvent sur leur chemin. Les pires. Les tristesses abyssales. (Pascal Quignard)
#4253
Ce n'est point nécessité qu'il y ait du sang et des morts dans une tragédie; il suffit que l'action en soit grande, que les acteurs en soient héroïques, que les passions y soient excitées, et que tout s'y ressente de cette tristesse majestueuse qui fait tout le plaisir de la tragédie. (Jean Racine, Bérénice [Préface])
#4276
En France, les hommes qui ont perdu leur femme sont tristes, les veuves au contraire gaies et heureuses. (Stendhal, De l'Amour)
#4448
Triste compréhension voilà ce que signifie la compassion (Jack Kerouac)
#4481
Sur les ailes du temps la tristesse s'envole;
Le temps ramène les plaisirs.
(Jean de la Fontaine, La Jeune Veuve)
#4489
Votre âme est un paysage choisi
Que vont charmant masques et bergamasques
Jouant du luth et dansant et quasi
Tristes sous leurs déguisements fantasques.
(Paul Verlaine, FĂŞtes Galantes)
#4839
Le front pâli par un long jeûne,
Triste et douce, en grand deuil.
(Théodore de Banville, Odelettes)
#4930
J'ai trouvé plus de joie dans la tristesse
Que vous pourriez en trouver dans la joie.
(Sara Teasdale, La RĂ©ponse)
#5050
La seule vraie tristesse est l'absence de désir. (Charles-Ferdinand Ramuz)
#5355
Et toutes deux, avec des langueurs d'asphodèles,
Tandis qu'au ciel montait la lune molle et ronde,
savouraient Ă  longs traits l'Ă©motion profonde
Du soir et le bonheur triste des coeurs fidèles.
(Paul Verlaine, Parallèlement)
#5176
[...] quand nous entrons dans une maison où nous avons passé des heures ou même des jours d'enfance si heureux, que nous plongeons nos regards dans cette enfance, mais nous ne plongeons nos regards que dans ce tristement célèbre vide béant. (Thomas Bernhard, Extinction)
#5234
Le printemps maladif a chassé tristement
L'hiver, saison de l'art serein, l'hiver lucide.
(Stéphane Mallarmé, Poésies; Renouveau)
#5309
Des jeunes gens antisémites, ça existe donc, cela ? Il y a donc des cerveaux neufs, des âmes neuves, que cet imbécile poison a déjà déséquilibrés ? Quelle tristesse, quelle inquiétude pour le XXe siècle qui va venir. (Emile Zola)
Commentaire : Citation formulée par Emile Zola au temps de l'Affaire Dreyfus.
#5427
Tristesse - la fatigue qui entre dans l'âme.
Fatigue - la tristesse qui entre dans la chair.
(Christian Bobin, L'autre visage)
#5551
[...] elle commença à pleurer, de cette manière qui est une manière magnifique, un secret de quelques-uns, ils pleurent seulement avec les yeux, comme des verres remplis à ras bord de tristesse, et impassibles, pendant que cette goutte de trop finit par avoir raison d'eux et glisser par-dessus bord, suivie de milliers d'autres, et ils restent là immobiles, pendant que s'écoule sur eux leur menue défaite. (Alessandro Baricco, Châteaux de la colère)
#5643
Plus on étudie l'homme, plus on connaît que l'orgueil est sa passion dominante, et qu'il affecte la grandeur jusque dans la plus triste misère. Chétive et caduque créature qu'il est, il a bien pu se persuader qu'il ne saurait mourir, sans troubler toute la nature, et sans obliger le Ciel à se mettre à nouveau en frais, pour éclairer la pompe de ses funérailles. Sotte et ridicule vanité! (Pierre Bayle, Pensées diverses sur la Comète)
#5931
L'esprit est content avec des phrases, le corps c'est pas pareil, il est plus difficile lui, il lui faut des muscles. C'est quelque chose de toujours vrai un corps, c'est pour cela que c'est presque toujours triste et dégoûtant à regarder. (Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit)
#6334
Longtemps les centristes furent des politiciens de droite travestis, les gaullistes des conservateurs travestis et les socialistes des centristes travestis. (Jean-François Kahn, Dictionnaire incorrect)
#6614
Pourquoi est-ce toujours triste, en définitive, d'aimer quelqu'un ? (Henry de Montherlant, Fils de personne)
#6976
Cœlio. [...] Pourquoi ce qui te rendrait joyeux et empressé, ce qui t'attirerait, toi, comme l'aiguille aimantée attire le fer, me rend-il triste et immobile ? Qui pourrait dire: ceci est gai ou triste ? La réalité n'est qu'une ombre. Appelle imagination ou folie ce qui la divinise. - Alors la folie est la beauté elle-même. Chaque homme marche enveloppé d'un réseau transparent qui le couvre de la tête aux pieds: il croit voir des bois et des fleuves, des visages divins, et l'universelle nature se tient sous ses regards des nuances infinies du tissu magique. [...]
(Alfred de Musset, Les Caprices de Marianne - Acte I, scène 1)
#7032
Ce n'est que lorsque les peuples se montrent sérieux et tristes qu'ils sont à craindre. (Louis-Philippe de Ségur, Pensées, maximes, réflexions- CCCXCVI)
#7155
Il y a une chose plus triste Ă  perdre que la vie, c'est la raison de vivre,
Plus triste que de perdre ses biens, c'est de perdre son espérance,
Plus amère que d'être déçu, et c'est d'être exaucé.
(Paul Claudel, L'Otage)
#7177
Quel sort plus triste pour un chien que de n'appartenir Ă  personne ! (Paul Claudel, Lettre Ă  Gallimard)
#7480
Souvent j'ai observé cette triste particularité de toutes les conversations mondaines, à savoir qu'elles sont, plutôt que des dialogues, des monologues entremêlés. Ceux qui conversent demeurent étrangers entre eux : chacun suit sa ligne de pensée. On n'écoute pas avec attention bienveillante, impatient qu'on est de placer son propos, que l'on croit toujours plus important que celui des autres. Presque jamais on n'arrive à une fusion des sentiments, à l'union d'intention, à la communion d'esprit sur ce dont on parle. Il y a matière à méditation sérieuse dans le fait que soient si fréquentes les interruptions dans les conversations mondaines : c'est le symptôme d'une maladie très douloureuse. (Miguel de Unamuno, Journal intime)


Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.