Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#632
Plus une calomnie est difficile à croire,
Plus pour la retenir les sots ont de mémoire. (Casimir Delavigne, les Enfants d'Edouard)
#881
Je trouve la mort si terrible, que je hais plus la vie parce qu'elle m'y mène, que par les épines qui s'y rencontrent. (Marie de Rabutin-Chantal [dite Marquise de Sévigné])
#1386
Tout s'arrange en dînant dans le siècle où nous sommes
Et c'est par des dîners qu'on gouverne les hommes.
(Casimir Delavigne, l'Ecole des vieillards)
#1553
Quand ils ont tant d'esprit, les enfants vivent peu. (Casimir Delavigne, Les Enfants d'Edouard)
#1842
Comme, chez les enfants, le rire est près des pleurs! (Casimir Delavigne, Les Enfants d'Édouard, acte I, scène 1)
#1843
Faites ce que je dis et non ce que j'ai fait. (Casimir Delavigne, Louis IX, acte IV, scène 15)
#2004
Où le temps a cessé tout n'est-il pas présent? (Alphonse de Lamartine, Poèmes du Cours familier de littérature, La vigne et la maison, dialogue entre mon âme et moi (Moi), V)
#2260
Faites ce que je dis et non ce que je fais. (Casimir Delavigne, Louis XI)
#2508
Je suis venue ici (Livry) achever les beaux jours, et dire adieu aux feuilles: elles sont encore toutes aux arbres; elles n'ont fait que changer de couleur: au lieu de vertes, elles sont aurore, et tant de sortes d'aurore, que cela compose un brocart d'or riche et magnifique, que nous voulons trouver plus beau que du vert, quand ce ne serait que pour changer. (Marquise de Sévigné, Lettres, 1677)
#2521
Le flatteur qui nous perd est mieux venu souvent
Que l'ami qui nous sauve en nous désapprouvant. (Casimir Delavigne, Les Enfants d'Edouard)
#3166
La violence, c'est un manque de vocabulaire. (G. Vigneault)
#4692
Je me trouve dans un engagement qui m'embarrasse: je suis embarquée dans la vie sans mon consentement; il faut que j'en sorte, cela m'assomme; et comment en sortirai-je? (Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné; Lettres)
Commentaire : à Mme de Grignan.
#5378
La violence, c'est un manque de vocabulaire. (Gilles Vigneault)
#5389
- [...] La justice coûte cher.
- C'est pour ça qu'on l'économise.
(Marcel Achard, L'idiote, III, Sévigné, puis Josefa)


Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.