Espace des Citations

Retour au siteIndex Les thèmesLes auteurs

RechercherCoups de cœurNouveautés


#25
La moitié d'un violent amour, c'est presque une amitié [...] (Alfred de Musset, Les marrons du feu)
#793
La civilisation signifie une société reposant sur l'opinion des civils. Elle veut dire que la violence, la loi des guerriers et des chefs despotes, les conditions des camps et de la guerre, de la révolte et de la tyrannie, cèdent la place aux parlements, où des lois sont élaborées, et aux cours de justice indépendantes dans lesquelles, pendant longtemps, ces lois sont maintenues. (Winston Churchill; Sang, Sueur et Larmes)
#1073
Le théâtre est le lieu où apparaissent violence et cruauté. Leur représentation doit servir à ce que l'horreur ne se reproduise pas. (Gérard Mortier)
#1099
Le vrai démocrate est celui qui, grâce à des moyens purement non violents, défend sa liberté, par conséquent celle de son pays et finalement celle de l'humanité tout entière. (Gandhi)
#1111
La démocratie, d'après l'idée que je m'en fais, devrait assurer au plus faible les mêmes opportunités qu'au plus fort. Seule la non violence peut aboutir à ce but. (Ghandi)
#1373
Les divergences intellectuelles se supportent et une raison faible s'incline facilement devant une raison forte. Les divergences sentimentales, au contraire, ne se tolèrent pas. La violence seule les fait céder. (Gustave Le Bon, Hier et Demain)
#1614
La violence s'oppose si peu à la faiblesse que la faiblesse n'a souvent pas d'autre symptôme que la violence; faible et brutale, et brutale parce que faible précisément. (Jankélévitch)
#1721
Comme la vie est lente
Et comme l'Espérance est violente. (Guillaume Apollinaire, Alcools; Le pont Mirabeau)
#2115
Il y a dans le monde des langages quelque chose qui est définitivement fini. …et la parole même apparaît comme une convention tout de suite usée… L’homme dirait-on, ne parvient plus à parler. Il y a une violence dans les choses qui devient sa violence et l’empêche de parler. Une violence plus forte que la parole. (Giuseppe Ungaretti)
#2424
Appeler les femmes "le sexe faible" est une diffamation; c'est l'injuste de l'homme envers la femme. Si l'on appelle force brutale, alors, certes, la femme est moins brutale que l'homme. Mais si l'on parle de la force morale, la femme est bien supérieure à l'homme. Si la non-violence est la loi de l'humanité, l'avenir appartient aux femmes. Qui peut faire appel au cœur des hommes avec plus d'efficacité que la femme? (Ghandi)
Commentaire : cité dans "Tous les hommes sont frères"
#2485
La violence inassouvie cherche et finit toujours par trouver une victime de rechange. (René Girard)
#2541
... écoute donc la justice, oublie la violence à jamais. Telle est la loi que le Cronide a prescrite aux hommes: que les poissons, les fauves, les oiseaux ailés se dévorent, puisqu'il n'est point parmi eux de justice , mais aux hommes Zeus a fait don de la justice, qui est de beaucoup le premier des biens. (Hésiode)
#2617
Comme par hasard, frotter pour que le sang en jaillisse est peut-être la manière dont il faut frotter le texte pour arriver à la vie qu'il dissimule. Beaucoup d'entre vous penseront avec raison qu'en ce moment même je suis en train de frotter le texte pour en faire jaillir du sang. Je relève le défi! A-t-on jamais vu lecture qui soit autre chose que cet effort exercé sur un texte? Dans la mesure où elle repose sur la confiance accordée à l'auteur, elle ne peut consister qu'en cette violence faite aux mots pour leur arracher le secret que le temps et les conventions recouvrent de leurs sédimentations dès que ces mots s'exposent à l'air libre de l'histoire. Il faut en frottant enlever cette couche qui les altère. Je pense que vous trouverez cette méthode de travail naturelle. Raba en se frottant le pied donnait une expression plastique au travail intellectuel auquel il se livrait. (Emmanuel Lévinas)
#2729
La guerre est un fruit de la dépravation des hommes; c'est une maladie convulsive et violente du corps politique; il n'est en santé, c'est-à-dire dans son état naturel, que lorsqu'il jouit de la paix. (Denis Diderot, Encyclopédie)
#2752
Notre système nerveux n'est pas un vain mot ni une invention. C'est un corps physique composé de fibres. Notre âme est située dans l'espace et se place en nous comme les dents dans la bouche. On ne peut sans cesse la violenter impunément. (Boris Pasternak)
#2952
Il y a dans le monde des langages quelque chose qui est définitivement fini. ... Et la parole même apparaît comme une convention tout de suite usée... L'homme dirait-on, ne parvient plus à parler. Il y a une violence dans les choses qui devient sa violence et l'empêche de parler. Une violence plus forte que la parole. (Giuseppe Ungaretti)
#3166
La violence, c'est un manque de vocabulaire. (G. Vigneault)
#3342
La violence est le produit de l'ignorance. L'homme qui sait ce qu'il fait n'agit pas contre ses intérêts. Il n'est donc pas violent. (Platon)
#3353
C'est une sorte d'ivresse, la violence. (Claire de Lamirande)
#3594
Un froid et ténébreux silence
Dort Ă  l'ombre de ces ormeaux
Et les vents battent les rameaux
D'une amoureuse violence.
(Théophile de Viau)
#3662
La violence est le dernier refuge de l'incompétence. (Isaac Asimov)
#4260
Il est très rare que la raison guérisse les passions: une passion se guérit par une autre. La raison se met souvent du côté du plus fort: il n'y a point de violente passion qui n'ait la raison pour s'autoriser. (Pierre d'Ailly)
#7708
Quand tu rencontres la douceur, sois prudent, n'en abuse pas, prends garde de ne pas démasquer la violence. (Pierre Reverdy, En vrac)
#5099
Ce que l'on aime avec violence finit toujours par vous tuer. (Guy de Maupassant, La Nuit)
#5217
Voici que vient l'été la saison violente
Et ma jeunesse est morte ainsi que le printemps
O soleil c'est le temps de la raison ardente.
(Guillaume Apollinaire)
#5378
La violence, c'est un manque de vocabulaire. (Gilles Vigneault)
#5705
Pourquoi l'amour ne s'Ă©prouve-t-il que dans la violence de la perte?
Parce que sa source est l'expérience de la perte.
Naître, c'est perdre sa mère.
(Pascal Quignard, Vie secrète)
#5867
En fait, si on observe assez globalement ce qui se passe dans le monde, je pense que l'on pourrait décrire la situation comme suit : plus un Etat dispose de la capacité d'user de la violence, plus grand est son mépris de la souveraineté - des autres, cela s'entend. Les Etats-Unis sont - et de loin - les plus à même d'user de la violence et c'est sans doute pourquoi l'enthousiasme atteint chez nous son paroxysme. (Noam Chomsky, De la guerre comme politique étrangère des Etats-Unis)
#5869
La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures. (Noam Chomsky)
#6133
Les modérés s'opposent toujours modérément à la violence. (Anatole France, L'île des pingouins)
#6372
Puérils sont les mots Vaine l'écriture Effréné pourtant le désarroi du coeur. (Andrée Chedid, Cérémonial de la violence)
#7953
C'est dur de trouver la paix intérieure quand on vit dans un monde égoïste et violent contre lequel on doit lutter en permanence. (Laurent Gounelle, Le Jour où j'ai appris à vivre, Pocket, p. 93)


Retour au site   Index Rechercher F.A.Q. Les auteurs Les thèmes Coups de cœur
© EspaceFrancais.com | Tous droits réservés.